Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12229
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par Yakiv » 01 mai 2019, 20:14:57

johanono a écrit :
01 mai 2019, 15:11:09
Mais la France doit-elle imposer des valeurs démocratiques à des pays qui ne les partagent pas ? Pour moi, non. Surtout si c'est au détriment de ses intérêts économiques.
Les soutenir, oui toujours.
Les imposer, ça dépend comment.
Se compromettre avec ceux qui ne partagent rien avec nous, non jamais.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12229
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par Yakiv » 01 mai 2019, 21:19:46

johanono a écrit :
01 mai 2019, 16:11:45
En effet, toutes les sociétés n'aspirent pas à la démocratie et aux droits de l'homme. Si les Saoudiens sont bien comme ils sont, et s'ils attachés à la charia, grand bien leur fasse. Ce qui m'importe, c'est ce qui se passe en France, et en l'occurrence que la charia ne soit pas appliquée chez nous.
Dans ce cas, il faut également assumer le type de raisonnement suivant : "toutes les sociétés n'aspirent pas à la démocratie et aux droits de l'homme, si les Allemands voulaient construire des chambres à gaz, grand bien leur fasse. Ce qui m'importe (...), etc".

Avatar du membre
Logos
Messages : 1128
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par Logos » 03 mai 2019, 03:22:01

Yakiv a écrit :
01 mai 2019, 10:25:01
Tu n'es donc pas opposé à ce qu'on laisse notre siège au conseil de sécurité des Nations Unies ? On aurait donc plus rien à y faire de toute façon.
Tu confonds le conseil de sécurité avec les chevaliers de la table ronde des droits de l'homme.
Au-delà des grands discours, sa principale raison d'être est de réunir les grandes puissances nucléaires façon Yalta.
Histoire de réduire le risque de dérapage en cas d'intervention d'une grande puissance sans l'accord des autres.
Si l'Allemagne et d'autres aimeraient bien y siéger, c'est moins par soucis des DDH que pour l'influence que ce siège apporte.

Après même si on se soucie vraiment des DDH, il faut comprendre qu'on ne peut pas les "décréter" ou les imposer à la demande n'importe où, n'importe comment, dans n'importe quel contexte. Un petit pays profondément démocrate gouverné par un tyran isolé sur la scène internationale, c'est une chose. Mais on est pas dans cette situation ici.

Si la France ou l'Europe mettent fin à leurs relations avec l'Arabie Saoudite, elle en souffrira (comme nous). Mais pas au point de céder à nos exigences, vu qu'elle se tournera vers d'autres partenaires. Et surtout affaiblir le régime ne renforcera pas une opposition "démocrate" qui n'existe quasiment pas. Et qui, même si elle existe, ne sera pas prête à mettre en danger leur pays face à l'Iran au nom des DDH. Car pour avoir des principes, il faut déjà être en vie. Et si l'Arabie Saoudite se transforme en Irak, ça sera difficile.

Ces exécutions sont à replacer dans le contexte de quasi guerre froide entre l'Arabie Saoudite et l'Iran. On ne peut pas aborder le premier problème sans aborder le second. Seule une désescalade du conflit pourra alléger la pression du régime sur les minorités chiites.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11325
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par Hector » 03 mai 2019, 08:13:10

Yakiv ne sait pas qu'un des principes premiers de la diplomatie et du droit international est la non-ingérence et le principe des peuples à disposer d'eux-mêmes. De fait, les interventions civilisatrices musclées sont rares et les résultats incertains.

S'il croit que renverser la monarchie saoudienne serait une oeuvre démocratique, il s'égare. La monarchie saoudienne serait remplacée au mieux par une théocratie salafiste, et plus probablement par un éclatement du pays consécutif à un conflit religieux.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12229
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par Yakiv » 03 mai 2019, 08:37:55

Logos a écrit :
03 mai 2019, 03:22:01
Yakiv a écrit :
01 mai 2019, 10:25:01
Tu n'es donc pas opposé à ce qu'on laisse notre siège au conseil de sécurité des Nations Unies ? On aurait donc plus rien à y faire de toute façon.
Tu confonds le conseil de sécurité avec les chevaliers de la table ronde des droits de l'homme.
Au-delà des grands discours, sa principale raison d'être est de réunir les grandes puissances nucléaires façon Yalta.
Histoire de réduire le risque de dérapage en cas d'intervention d'une grande puissance sans l'accord des autres.
Si l'Allemagne et d'autres aimeraient bien y siéger, c'est moins par soucis des DDH que pour l'influence que ce siège apporte.

Après même si on se soucie vraiment des DDH, il faut comprendre qu'on ne peut pas les "décréter" ou les imposer à la demande n'importe où, n'importe comment, dans n'importe quel contexte. Un petit pays profondément démocrate gouverné par un tyran isolé sur la scène internationale, c'est une chose. Mais on est pas dans cette situation ici.

Si la France ou l'Europe mettent fin à leurs relations avec l'Arabie Saoudite, elle en souffrira (comme nous). Mais pas au point de céder à nos exigences, vu qu'elle se tournera vers d'autres partenaires. Et surtout affaiblir le régime ne renforcera pas une opposition "démocrate" qui n'existe quasiment pas. Et qui, même si elle existe, ne sera pas prête à mettre en danger leur pays face à l'Iran au nom des DDH. Car pour avoir des principes, il faut déjà être en vie. Et si l'Arabie Saoudite se transforme en Irak, ça sera difficile.

Ces exécutions sont à replacer dans le contexte de quasi guerre froide entre l'Arabie Saoudite et l'Iran. On ne peut pas aborder le premier problème sans aborder le second. Seule une désescalade du conflit pourra alléger la pression du régime sur les minorités chiites.
Entre "imposer à la demande n'importe où, n'importe comment, dans n'importe quel contexte" et considérer que les droits de l'homme sont un non-sujet, en particulier face aux intérêts économique, il y a une sacrée marge qui laisse la place à beaucoup de choses.

Et d'autre part, que ça te plaise ou non, le fait est que le conseil de sécurité de l'Onu passe le plus clair de son temps à parler des droits de l'homme, à évoquer des situations conflictuelles en rapport avec les droits de l'homme (comme au Vénézuéla actuellement) et à rédiger des rapports et des résolutions relatives aux droits de l'homme.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12229
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par Yakiv » 03 mai 2019, 08:39:08

Hector a écrit :
03 mai 2019, 08:13:10
Yakiv ne sait pas qu'un des principes premiers de la diplomatie et du droit international est la non-ingérence et le principe des peuples à disposer d'eux-mêmes. De fait, les interventions civilisatrices musclées sont rares et les résultats incertains.
C'est pas un principe premier, c'est une école parmi d'autres.
Hector a écrit :
03 mai 2019, 08:13:10
S'il croit que renverser la monarchie saoudienne serait une oeuvre démocratique, il s'égare. La monarchie saoudienne serait remplacée au mieux par une théocratie salafiste, et plus probablement par un éclatement du pays consécutif à un conflit religieux.
J'ai proposé de ne pas fricoter avec, je n'ai pas parlé de renverser le régime.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11325
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par Hector » 03 mai 2019, 09:36:42

Ton point de vue est idéaliste. Le problème est que beaucoup trop de gens réfléchissent comme toi, que l'ONU et ses satellites arrosent au nom des DDH des organisations criminelles comme l'Autorité Palestinienne / OLP, et que l'argent est détourné par des terroristes et des voleurs comme feu Yasser Arafat.

L'Occident doit à l'évidence protéger la monarchie saoudienne, aussi répugnante qu'elle soit. A l'origine, la protection a été établie par le Traité de Quincy et avait pour but de protéger le pays et ses voisins de l'influence soviétique d'une part et de sécuriser l'accès au pétrole d'autre part. Aujourd'hui, si on arrêtait de la protéger, il y a premièrement de grandes chances que la Russie et la Chine essaient de nous remplacer et certainement à notre avantage. Il y a aussi une grande probabilité que la guerre civile éclate entre les Chiites ( province de l'Est, là où est le pétrole), les malikites ( provinces de l'Ouest, Djeddah, La Mecque , Médine) poches de la Turquie et les wahhabites du Nedj (Riad, Haïl et les tribus bédouines alliées). Il y a assez de bousiers dans la région avec le Yemen, l'Irak, la Syrie, le Liban, et l'éternel sujet Israel-Palestine pas besoin d'en rajouter.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12229
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par Yakiv » 03 mai 2019, 21:32:45

Hector a écrit :
03 mai 2019, 09:36:42
Le problème est que beaucoup trop de gens réfléchissent comme toi
Pas assez puisque justement, on continue à soutenir sans vergogne le régime saoudien.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par Spartiate » 03 mai 2019, 22:04:38

"Trop" de gens parmi le commun des mortels, je suppose. Dans la classe dirigeante, on s'en moque un peu ou tout du moins, on n'a pas les mêmes priorités.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11325
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par Hector » 03 mai 2019, 22:58:24

La classe dirigeante n'est pas sensée agir dans l'émotionnel.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 4057
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par Cheshire cat » 09 mai 2019, 13:38:43

La classe politique réagit émotionnellement conformément à la loi du mort kilomètre .
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
filochard
Messages : 98
Enregistré le : 04 févr. 2019, 08:44:54
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par filochard » 09 mai 2019, 13:48:13

Pas sur qu'il soit de l’intérêt de la France de s'allier à la théocratie Saoudienne. En tout cas pas au prix de l’immixtion de celle-ci dans la vie politique française via le financement de l'islamisme le plus rétrograde et séparatiste sur notre territoire.
Ceci vaut aussi, et surtout, pour le Qatar.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11228
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par Nolimits » 09 mai 2019, 20:25:00

Macron « assume » la livraison d’armes à l’Arabie saoudite, malgré la guerre au Yémen
Le chef de l’Etat dit avoir la « garantie » que les armes françaises, actuellement sur un navire saoudien, « n’étaient pas utilisées contre des civils » au Yémen.
« Il y a un comité qui gère ces exports, sous l’autorité du premier ministre, dans lequel les choses d’ailleurs ont été durcies ces dernières années, et où nous demandons la garantie que ces armes ne puissent pas être utilisées contre des civils. Elle a été obtenue. »
Le Monde - ICI
Ah ! ouf ! On leur a demandé, ils nous ont répondu qu'ils ne s'en serviraient pas...ça va, là, on n'a plus rien à craindre : nos armes ne serviront pas ! Et en plus, il y a un comité ! Si ça c'est pas une garantie ! :mdr:

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12229
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par Yakiv » 09 mai 2019, 20:48:13

Nolimits a écrit :
09 mai 2019, 20:25:00
Macron « assume » la livraison d’armes à l’Arabie saoudite, malgré la guerre au Yémen
Le chef de l’Etat dit avoir la « garantie » que les armes françaises, actuellement sur un navire saoudien, « n’étaient pas utilisées contre des civils » au Yémen.
« Il y a un comité qui gère ces exports, sous l’autorité du premier ministre, dans lequel les choses d’ailleurs ont été durcies ces dernières années, et où nous demandons la garantie que ces armes ne puissent pas être utilisées contre des civils. Elle a été obtenue. »
Le Monde - ICI
Ah ! ouf ! On leur a demandé, ils nous ont répondu qu'ils ne s'en serviraient pas...ça va, là, on n'a plus rien à craindre : nos armes ne serviront pas ! Et en plus, il y a un comité ! Si ça c'est pas une garantie ! :mdr:
Totalement hypocrite, tu as raison.
Après, le seul truc qui fait que la position française n'est pas radicalement condamnable, c'est que l'intervention de la coalition contre les Houthis est soutenue pas la coalition internationale, les nations unies et dans la logique du droit international. Mais ça n'en reste pas moins une boucherie...

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Exécutions en Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé en public

Message non lu par Spartiate » 09 mai 2019, 20:53:04

De toute façon, Macron ne sera plus à l'Elysée quand l'ONU conclura officiellement que des armes françaises ont tué des civils yéménites. Donc, il n'aura plus à répondre de ça.

Le "J'assume", c'est devenu sa marque de fabrique, c'est censé montrer sa virilité.
Modifié en dernier par Spartiate le 09 mai 2019, 20:53:36, modifié 1 fois.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré