Macron : un grand oral pour convaincre

Venez discuter de l'actualité politique.
pierre30
Messages : 9262
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par pierre30 » 26 avr. 2019, 18:39:48

Peut-être que c'est parce que je n'ai jamais réussi à prendre Sarkho au sérieux. Avec Macron, je me dis que la limitation à 2 mandats, c'est bien.
La limitation lui rappelle constamment qu'il est de passage, un peu comme l'esclave parlait à l'oreille de César pendant le triomphe sur son char.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par Spartiate » 26 avr. 2019, 19:08:13

Je crains aussi qu'on doive le supporter jusqu'en 2027, une perspective qui me fait bien déprimer.
johanono a écrit :
26 avr. 2019, 18:33:23
Sartiate a écrit :Si la situation est ce qu'elle est, à savoir deux parties qui campent sur leurs positions, c'est parce que la confiance est rompue et que personne ne fait le premier pas.
D'accord, mais à qui la faute ? L'histoire nous montre qu'on se fait élire président en promettant monts et merveilles : une fois l'élection passée, les espoirs suscités se fracassent sur la réalité, suscitant la déception et le ressentiment chez les électeurs. Mais le fait est que, quand on promet de la rigueur, on n'a aucune chance d'être élu. Le bon peuple veut rêver, et il vote majoritairement à la présidentielle pour celui qui fait le plus rêver. Que faire dans ces conditions ?
Je ne crois pas que Macron fut le candidat qui ait vendu le plus de rêve. Un espoir sans doute. Objectivement, je savais que Macron décevrait mais je ne pensais pas qu'il aurait eu une politique si zélée et des dérives presque autoritaires. Je pensais naïvement sans doute qu'une aile gauche gauche type socdem allait se dessiner. Mais là, je ne vois pas ce qui le distingue de LR.

Avatar du membre
asterix
Messages : 1763
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par asterix » 26 avr. 2019, 19:27:57

pierre30 a écrit :
26 avr. 2019, 18:30:08
Plus sérieusement, il y a un truc qui me hérisse chez Macron : la personnalisation du pouvoir. Cela tient probablement à son parti qui n'en est pas vraiment un, ou plutôt c'est un embryon de parti.
Il est seul sur l'olympe et s'exprime avec des "je" à chaque phrase.
Je suis un peu extrémiste de la démocratie, et ça fait des boutons !
Nous ne sommes plus habitués à ce qui est martial. Peut être avons nous tort. Parce qu'être en démocratie ne doit pas nous dispenser de reconnaitre l'autorité des institutions et du pouvoir élu. Je crois que nous avons dévié vers la défiance, et que ça ne nous réussit pas. Cela nous dessert, d'abord parce que nous sommes assez paranos et schizos pour nier les gens que nous venons d'élire, ce qui démontre notre versatilité et notre irresponsabilité démocratique par rapport à notre scrutin, et ensuite parce que lorsque la défiance devient une culture, elle ne rend pas la démocratie plus démocratique, bien au contraire.
Etre extrémiste de la démocratie, c'est mathématiquement létal pour la démocratie. La démocratie, c'est d'abord assumer un résultat électoral, le reconnaitre et l'accepter. Mais d'accord sur une chose: la démocratie doit nous permettre de veiller à la cohérence des gouvernements face à leurs programmes, et comme le dit johanono, en tenant compte des contextes. Le peuple a un regard sur tout, encore faut il qu'il mette ses lunettes.
Je me fiche pas mal que Macron ait un caractère. Je me fiche de son image jupitérienne. Moi ce que je demande à mon patron, ce n'est pas d'être sympa et jovial, je lui demande d'être pro et efficace. Trop de français jugent les politiques en fonction de leur approche médiatique et sociologique. Mais on s'en bas les c.....! Est ce vraiment cela qui compte? C'est quoi ce délire sur Jupiter expert en mépris de classe qui aurait épousé sa mère? C'est pas en s'attardant à ça que l'on va résoudre le chômage et la crise industrielle? Il dit "je" à chaque phrase? Ben encore heureux qu'il ne dise pas "il".
C'est un tort de juger les politiques sur leur "forme". Il faut les juger sur le fond. Perso j'ai été sévère avec Sarko, parce que ce n'est pas le type que j'avais envie d'inviter à diner. Mais c'était stupide de ma part, parce que ce type bourré de tics affreux et de phrases à l'emporte pièce, a fait le job. J'ai été encore plus sévère avec Hollande, mais pas de procès en culbuto, juste un constat de totale incompétence en économie, et de débacle politique. Ce n'est pas parce qu'il ressemble à un culbuto et qu'il a culbuté 2 nanas dans son mandat dont une en scooter. Ca je m'en fiche éperdument. Il a le droit d'être ce qu'il est. Mais il n'a pas fait le job.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
asterix
Messages : 1763
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par asterix » 26 avr. 2019, 19:56:49

Spartiate a écrit :
26 avr. 2019, 19:08:13
Je crains aussi qu'on doive le supporter jusqu'en 2027, une perspective qui me fait bien déprimer.
johanono a écrit :
26 avr. 2019, 18:33:23
Sartiate a écrit :Si la situation est ce qu'elle est, à savoir deux parties qui campent sur leurs positions, c'est parce que la confiance est rompue et que personne ne fait le premier pas.
D'accord, mais à qui la faute ? L'histoire nous montre qu'on se fait élire président en promettant monts et merveilles : une fois l'élection passée, les espoirs suscités se fracassent sur la réalité, suscitant la déception et le ressentiment chez les électeurs. Mais le fait est que, quand on promet de la rigueur, on n'a aucune chance d'être élu. Le bon peuple veut rêver, et il vote majoritairement à la présidentielle pour celui qui fait le plus rêver. Que faire dans ces conditions ?
Je ne crois pas que Macron fut le candidat qui ait vendu le plus de rêve. Un espoir sans doute. Objectivement, je savais que Macron décevrait mais je ne pensais pas qu'il aurait eu une politique si zélée et des dérives presque autoritaires. Je pensais naïvement sans doute qu'une aile gauche gauche type socdem allait se dessiner. Mais là, je ne vois pas ce qui le distingue de LR.
Macron, je vous le rappelle, c'est même pas 1/4 de la souffrance que nous aurait imposé le vrai gagnant théorique de l'élection: Fillon. Alors oui, merci de rappeller que Macron n'a pas vendu de rêve, et qu'il n'est qu'une version nettement édulcorée de ce qui nous était réservé, en terme d'économie de budget, de suppression de fonctionnaires, de suppression d'assitanat, de niches fiscales… Voilà tout de même ce qui le distingue de LR et de son triste Vauquiez.

Non, moi je reviens sur la Mitterrandie, car la cause est là: politique perverse, et éducation pendant cette période, d'une jeunesse dorée qui a cru que notre ascension matérielle serait infinie, que tout était jetable même les petites copines enceintes. "Génération désanchantée", ce n'est pas moi qui le dit, c'est Mylène Farmer. Nous avons cru au père Noël, c'est normal que l'on aime pas le père fouettard. Et quand je dis nous, je suis assez gentil de m'inclure dedans, alors que je n'ai pas voté Mitterrand (ma funeste première présidentielle), et que je n'ai jamais cru à ce chant des sirènes égalitariste. Dans mon biberon c'était du Gaullisme pur sucre et de la "grande idée de mon pays" et des gens y vivent en fraternité.
Modifié en dernier par asterix le 26 avr. 2019, 20:00:13, modifié 1 fois.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

pierre30
Messages : 9262
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par pierre30 » 26 avr. 2019, 19:59:45

Valls s' exprimait en disant "La republique". Je préférais ça à "je". Mais ce n'est pas le plus important car je le crois tout aussi républicain que Valls.
Je détestais l'attitude puérile de Sarkho.

Avatar du membre
asterix
Messages : 1763
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par asterix » 26 avr. 2019, 20:05:20

pierre30 a écrit :
26 avr. 2019, 19:59:45
Valls s' exprimait en disant "La republique". Je préférais ça à "je". Mais ce n'est pas le plus important car je le crois tout aussi républicain que Valls.
Je détestais l'attitude puérile de Sarkho.
Oui, je partage tout ça. Et effectivement, ils sont tous incontestablement républicain. J'aimais bien Valls en tant que personne, même s'il surjouait un peu quelque fois à se faire plus couillu qu'il ne l'est vraiment. Parce qu'au fond c'est un homme très doux et agréable.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par Spartiate » 26 avr. 2019, 20:09:23

Je ne sais pas si c'est vrai, je ne l'ai jamais eu dans mon plumard, mais je ne le regrette pas. Même en comparaison avec Macron.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12588
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par Yakiv » 26 avr. 2019, 20:47:02

johanono a écrit :
26 avr. 2019, 13:12:40
@Yakiv : Sur les retraites, il a simplement annoncé une réindexation sur l'inflation, et il a annoncé également le maintien de l'âge légal de départ à 62 ans. Il n'a rien annoncé d'autre. On ne sait pas encore grand-chose de la future réforme des retraites. Donc je ne vois pas comment tu peux en arriver à la conclusion que "ce qu'il a annoncé au sujet des retraites revient à baisser les pensions des salariés qui voudront partir à la retraite à 62 ans".
Il fallait poursuivre l'audition durant les questions des journalistes. Il y a parfois apporté plus de précisions et d'informations que durant son allocution proprement dite.

Et donc au sujet des retraites, je t'invite à écouter son développement entre 1h 25 et 1h 29 sur cette vidéo.
C'est très clair, il prévoit un système de décote pour ceux qui partiront à 62 ans afin des les inciter à travailler des années de plus tout en maintenant cet âge légal.

https://www.youtube.com/watch?v=zLkR6Ps2haA

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12588
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par Yakiv » 26 avr. 2019, 20:50:13

Quant à la réponse qu'il fait à Laurence Ferrari, il faut y revenir parce que là il se fout de la g..... du monde.
Lorsque la journaliste lui explique justement que les Français ont la 3ème durée de travail annuelle la plus longue en Europe par salarié, il répond qu'il pense qu'elle fait référence à la productivité. Là c'est soit de l'incompétence, soit un gros mensonge avéré, mais dans les 2 cas, j'estime que c'est assez grave.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32561
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par johanono » 26 avr. 2019, 21:04:43

@Yakiv :

Sur les retraites, au temps pour moi. Je n'avais pas écouté jusqu'au bout. Perso, cette perspective me va bien. Mais je sais bien que ça ne fera pas plaisir à tous ceux qui rêvent de retraite à 55 ans et de 32 heures de travail par semaine.

S'agissant du temps de travail, le fait est qu'on travaille moins en France qu'ailleurs. Macron a raison. Lire ceci, par exemple :

Image

Alors je sais bien que certains vont nous sortir l'habituel argument sur la productivité. Soit-disant que les salariés français seraient les plus productifs d'Europe. Je ne sais pas comment cette productivité se mesure, et je doute que cette prétendue meilleure productivité soit vraiment une bonne nouvelle. Quand on me parle de la productivité des salariés français, j'imagine une course de 100 mètres en athlétisme : les coureurs étrangers courent librement, cependant que le coureur français court avec un boulet au pied, il doit donc redoubler d'efforts pour ne pas se faire distancer par ses concurrents étrangers.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12588
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par Yakiv » 26 avr. 2019, 21:20:54

johanono a écrit :
26 avr. 2019, 21:04:43
@Yakiv :

Sur les retraites, au temps pour moi. Je n'avais pas écouté jusqu'au bout. Perso, cette perspective me va bien. Mais je sais bien que ça ne fera pas plaisir à tous ceux qui rêvent de retraite à 55 ans et de 32 heures de travail par semaine.
Moi ça ne me plaît pas parce que je considère que l'ouvrier qui a travaillé jusqu'à 62 ans et qui va mourir 7 ans avant les autres en moyenne a bien mérité sa pension à taux plein.
johanono a écrit :
26 avr. 2019, 21:04:43
S'agissant du temps de travail, le fait est qu'on travaille moins en France qu'ailleurs. Macron a raison. Lire ceci, par exemple :

Image

Alors je sais bien que certains vont nous sortir l'habituel argument sur la productivité. Soit-disant que les salariés français seraient les plus productifs d'Europe. Je ne sais pas comment cette productivité se mesure, et je doute que cette prétendue meilleure productivité soit vraiment une bonne nouvelle. Quand on me parle de la productivité des salariés français, j'imagine une course de 100 mètres en athlétisme : les coureurs étrangers courent librement, cependant que le coureur français court avec un boulet au pied, il doit donc redoubler d'efforts pour ne pas se faire distancer par ses concurrents étrangers.
Sauf que c'est entièrement faux et cela n'a strictement rien à voir avec la productivité.
Tu commets la même erreur ou pseudo-erreur que Macron.

Voilà les chiffres.
Duree-moyenne-hebdo-travail-Europe.jpg
Duree-moyenne-hebdo-travail-Europe.jpg (234.76 Kio) Vu 290 fois
Et voilà l'explication :
20 Minutes a écrit :Vrai ou faux? Trois idées reçues sur le temps de travail en France

Le gouvernement a émis l’idée, ces dernières semaines, qu’il faudrait travailler plus, et des éclaircissements sont attendus ce jeudi.
Nicolas Raffin - Publié le 24/04/19 à 17h57

Emmanuel Macron va-t-il dévoiler ses cartes sur le temps de travail ce jeudi devant les journalistes ? Depuis quelques semaines, le chef de l’État et ses proches distillent des indications sur le sujet, sans rentrer dans les détails. Il y a d’abord eu ce discours reporté la semaine dernière à cause de l’incendie de Notre-Dame. Emmanuel Macron devait évoquer « la nécessité de travailler davantage » afin de baisser les impôts et de financer la dépendance.

« Je suis persuadée que les Français sont d’accord pour travailler plus si on explique que 100 % des recettes de la [nouvelle] journée de solidarité sont consacrées à la baisse de leurs impôts ou au financement des Ehpad » a renchéri la députée LREM Aurore Bergé, interrogée par le JDD dimanche dernier. La dernière salve a été tirée par Nathalie Loiseau sur le plateau de LCI ce lundi : « A l’évidence, il faudra qu’on travaille davantage pour pouvoir mieux soutenir nos aînés ».

Cette communication gouvernementale a provoqué de vifs débats sur le temps de travail « réel » des Français. Pour vous permettre de vous faire une idée, 20 Minutes a analysé trois idées reçues sur ce thème.

Les Français travaillent moins que les autres : PLUTÔT FAUX

L’argumentation est, en apparence, imparable. Dans un sujet diffusé récemment sur TF1, le journaliste François Lenglet affirme qu’en France, « on travaille en moyenne 630 heures par habitant [et par an] ». Un score loin de l’Allemagne (722 heures par habitant) ou des Etats-Unis (826 heures par habitant). Fin du débat ? Non, car diviser le nombre d’heures travaillées par la population totale gomme les différences démographiques. Prenons deux pays – A et B – avec la même population et la même durée de travail. Si le pays B compte plus d’enfants, et le pays A plus de personnes en âge de travailler, le pays A aura mécaniquement plus d’heures travaillées par habitant.

Une autre méthode de comparaison consiste donc à regarder le nombre d’heures travaillées par les personnes en emploi (à temps plein ou partiel). Et là, l’analyse change complètement. D’après l’OCDE, les Français travaillent en moyenne 1.514 heures par an soit… 12 % de plus que les Allemands (1.356 heures par an), et autant que les Britanniques. Même conclusion avec la productivité, qui mesure « l’efficacité » du travail (via par exemple la valeur créée sur un temps donné). Selon Eurostat, la productivité par personne occupée et par heure travaillée en France est supérieure à celle du Royaume-Uni et de l’Allemagne.

Enfin, si l’on prend la durée totale passée dans la vie active, là encore, la France n’est pas à la traîne. D’après la dernière estimation d’Eurostat*, un Français passe en moyenne 35,2 ans dans la vie active. Un score très proche de la moyenne européenne (35,9 ans de vie active).

Dire que les Français travaillent moins est donc plutôt faux, du moins lorsque l’on prend comme base ceux qui occupent effectivement un emploi. Car si l’Hexagone est à la traîne sur le nombre d’heures travaillées par habitant, c’est notamment en raison d’un taux de chômage élevé chez les jeunes et les seniors : moins de personnes au travail, c’est autant d’heures qui ne sont pas effectuées.

Certains économistes, comme Thomas Piketty, rappellent donc qu’améliorer l’insertion des jeunes sur le marché du travail est primordial. Le gouvernement a d’ailleurs lancé en 2018 un grand plan d’investissement dans les compétences (PIC), avec pour objectif de « former [sur cinq ans] 1 million de demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés et 1 million de jeunes éloignés du marché du travail ».

La France est le pays d’Europe qui compte le plus de jours fériés : FAUX

Le 1er mai, le lundi de Pâques, celui de Pentecôte, l'Ascension...la France championne des jours fériés ? Une enquête de la Dares publiée en juin 2018 montre qu'il n'en est rien. Avec 11 jours fériés, la France est à égalité avec la Suède et le Luxembourg, mais derrière l’Italie (12 jours) ou la Grèce (14 jours). Par ailleurs, d’autres pays ont plus ou moins de jours fériés suivant la région habitée. En Allemagne, le total de jours fériés pourra ainsi varier de 9 à 13 jours suivant le Länder.

Les Français partent plus tôt à la retraite qu’ailleurs : PLUTÔT VRAI

D’après un rapport du conseil d’orientation des retraites (COR) publié en février, la France est, après la Belgique, le pays où l’âge moyen de sortie du marché du travail est le moins élevé (61,8 ans), loin derrière l’Allemagne ou le Royaume-Uni, qui sont au-dessus de 64 ans (données de 2017).

Ces comparaisons internationales sont néanmoins à prendre avec prudence, car un document de la caisse nationale d’assurance-vieillesse (Cnav) publié en mars montrait que l’âge effectif de départ à la retraite atteignait désormais 62,7 ans pour les salariés du privé. Quant aux fonctionnaires, ils partent en moyenne entre 59,5 ans (fonction publique hospitalière) et 61,2 ans (fonction publique d’État).

*L’indicateur « durée de la vie active » mesure le nombre d’années pendant lesquelles une personne de 15 ans est supposée, sur l’ensemble de sa vie, être active (occupée ou au chômage) sur le marché du travail.
https://www.20minutes.fr/economie/25035 ... ail-france

Avatar du membre
johanono
Messages : 32561
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par johanono » 26 avr. 2019, 21:41:05

On ne parle pas de la même chose. En fait, il y a de nombreuses façons de mesurer la durée du travail.

Plus haut, tu as fait référence à un passage de la conférence de presse où Laurence Ferrari l'interroge sur la durée annuelle de travail. Donc je t'ai répondu sur la durée annuelle du travail par les salariés à temps plein. Ensuite, tu réponds en postant une infographie relative à la durée hebdomadaire. Ce n'est pas pareil...

Il y a un autre calcul possible, mentionné dans l'article que tu cites, qui consiste à calculer le nombre d’heures travaillées par les personnes en emploi (à temps plein ou partiel). Il apparaît alors que le total des heures travaillées, rapporté au nombre de personnes ayant un emploi, est supérieur en France.

Mais on pourrait aussi rapporter le nombre total d'heures travaillées en France à la population active totale, ou le convertir en équivalents temps plein. Cela permettrait de mieux mesurer le dynamisme de notre économie. Mais je n'ai jamais trouvé de statistique à ce sujet.

A défaut d'avoir des statistiques sur le nombre totale d'heures travaillées en France, par rapport à la population active totale, ou bien converti en équivalents temps plein, les conclusions que je tire de tout ce qui vient d'être dit sont les suivantes :
- en France, ceux qui bossent à temps plein bossent moins longtemps, à l'échelle d'une année, que leurs homologues étrangers travaillant à temps plein,
- en France, par rapport aux autres pays, le nombre de gens ayant un emploi est inférieur, mais parmi ceux qui ont un emploi, il y a une plus grande proportion de temps complets en France,
- dans les autres pays, il y a plus de gens qui ont un emploi, mais la proportion de temps partiels est sans doute plus élevée.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12588
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par Yakiv » 26 avr. 2019, 22:06:29

johanono a écrit :
26 avr. 2019, 21:41:05
On ne parle pas de la même chose. En fait, il y a de nombreuses façons de mesurer la durée du travail.

Plus haut, tu as fait référence à un passage de la conférence de presse où Laurence Ferrari l'interroge sur la durée annuelle de travail. Donc je t'ai répondu sur la durée annuelle du travail par les salariés à temps plein. Ensuite, tu réponds en postant une infographie relative à la durée hebdomadaire. Ce n'est pas pareil...

Il y a un autre calcul possible, mentionné dans l'article que tu cites, qui consiste à calculer le nombre d’heures travaillées par les personnes en emploi (à temps plein ou partiel). Il apparaît alors que le total des heures travaillées, rapporté au nombre de personnes ayant un emploi, est supérieur en France.

Mais on pourrait aussi rapporter le nombre total d'heures travaillées en France à la population active totale, ou le convertir en équivalents temps plein. Cela permettrait de mieux mesurer le dynamisme de notre économie. Mais je n'ai jamais trouvé de statistique à ce sujet.

A défaut d'avoir des statistiques sur le nombre totale d'heures travaillées en France, par rapport à la population active totale, ou bien converti en équivalents temps plein, les conclusions que je tire de tout ce qui vient d'être dit sont les suivantes :
- en France, ceux qui bossent à temps plein bossent moins longtemps, à l'échelle d'une année, que leurs homologues étrangers travaillant à temps plein,
- en France, par rapport aux autres pays, le nombre de gens ayant un emploi est inférieur, mais parmi ceux qui ont un emploi, il y a une plus grande proportion de temps complets en France,
- dans les autres pays, il y a plus de gens qui ont un emploi, mais la proportion de temps partiels est sans doute plus élevée.
L'infographie montre la durée hebdomadaire mais l'article que j'ai posté plus bas parle bien de la durée annuelle du travail.
Or les résultats de cette durée annuelle aboutit un classement sensiblement comparable à la durée hebdomadaire, c'est-à-dire une durée de travail en France supérieure à la moyenne d'Europe de l'ouest.
Et c'est justement cette donnée relative à la durée annuelle de travail qui a été évoquée par Laurence Ferrari, ce à quoi Macron a répondu "vous devez confondre avec la productivité", ce qui relève donc selon moi de l'incompétence ou de la grosse manipulation.

Alors tu l'as bien compris, les chiffres que tu as présentés font référence à une durée de travail pour les seuls travailleurs à temps plein. Sauf qu'il n'y a aucune raison objective de ne calculer le temps de travail que sur la base des temps pleins. Chaque pays a choisi son modèle, en Allemagne les femmes travaillent très peu, celles qui travaillent sont souvent dénigrées (les "Rabenmutter"), il n'y a pas de structure de crèches comparables à ce qui existe en France pour les inciter à travailler et donc les hommes compensent en passant jour et nuit au boulot. La France a choisi un modèle différent ou les femmes travaillent quasiment autant que les hommes, où le travail se partage plutôt équitablement, où le temps partiel est bien moins généralisé, c'est aussi le sens de la réforme des 35 heures.
A partir de là, il n'y a - encore une fois - aucune raison de pénaliser la France en se disant qu'on va littéralement planquer le temps partiel des autres pays (alors qu'il y représente pourtant une part considérable de l'activité professionnelle) pour ne comparer que le temps passé par les bourreaux de travail. C'est totalement hypocrite.

Par contre, ce qui est vrai, c'est que les Français travaillent un peu moins de nombres d'années durant leur vie que les pays voisins.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32561
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par johanono » 26 avr. 2019, 22:19:32

Tout dépend de ce qu'on veut mesurer.

Si on veut regarder comment bossent ceux qui ont un temps plein en France et à l'étranger, on a le droit de le faire... On constate alors que les Français à temps plein bossent moins. Et on peut se dire que s'ils bossaient plus, l'économie française se porterait mieux. Peut-être.

Si on veut mesurer le dynamisme de notre économie, alors il faut regarder le nombre total d'heures travaillées, soit par rapport à la population active, soit par rapport à la population en âge de travailler, soit par rapport à la population totale, ou encore avec conversion en équivalent temps plein.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12588
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Macron : un grand oral pour convaincre

Message non lu par Yakiv » 26 avr. 2019, 22:24:00

johanono a écrit :
26 avr. 2019, 22:19:32
Tout dépend de ce qu'on veut mesurer.

Si on veut regarder comment bossent ceux qui ont un temps plein en France et à l'étranger, on a le droit de le faire... On constate alors que les Français à temps plein bossent moins. Et on peut se dire que s'ils bossaient plus, l'économie française se porterait mieux. Peut-être.
Si les Français à temps plein bossaient plus de temps, il y aurait à la fois plus de temps partiel et plus de chômeurs.

Sinon on peut aussi comparer la durée moyenne de ceux qui travaillent plus de 40 heures, tant qu'on y est.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot]