"Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences polici

Venez parler de l'actualité des médias
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

"Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences polici

Message non lu par Spartiate » 01 mai 2019, 14:16:18

Selon l'association Reporters sans frontières, près de 90 journalistes ont été victimes de violences policières depuis le début du mouvement des "gilets jaunes". Les reporters et photographes indépendants figurent en première ligne dans les manifestations.

Nous, journalistes de terrain, journalistes indépendant·e·s, en poste en rédaction, avec ou sans carte de presse, décidons de prendre la parole collectivement pour dénoncer les multiples violences d’Etat que nous subissons.

Depuis plusieurs années maintenant et plus particulièrement depuis le mouvement des "gilets jaunes", chacune et chacun à notre manière, mais toujours dans une démarche d’information, nous sommes sur le terrain quotidiennement pour documenter l’actualité. De par notre métier de journalistes, nous sommes souvent en première ligne, au cœur de luttes sociales et parfois des confrontations entre les manifestant·e·s et les forces de l’ordre. Nous sommes exposé·e·s, nous le savons et nous l’acceptons.

Mais nous constatons qu’au fil de l’intensification du mouvement social et de ses violences, notre travail est devenu de plus en plus risqué, difficile, voire impossible. Nos conditions de travail se dégradent. Nous constatons que ce n'est pas majoritairement du fait des manifestant·e·s, mais bien largement du comportement des forces de l’ordre elles-mêmes.

Depuis trois ans maintenant, nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler, de documenter, de témoigner de ce qu’il se passe pendant les manifestations. Nous sommes de nombreux·ses journalistes à nous en plaindre.

Par violence, nous entendons : mépris, tutoiement quasi systématique, intimidations, menaces, insultes. Mais également : tentatives de destruction ou de saisie du matériel, effacement des cartes mémoires, coups de matraque, gazages volontaires et ciblés, tirs tendus de lacrymogènes, tirs de LBD, jets de grenades de désencerclement, etc. En amont des manifestations, il arrive même que l’on nous confisque notre matériel de protection (masque, casque, lunettes) en dépit du fait que nous déclinions notre identité professionnelle.

Plus récemment, un cap répressif a été franchi. Plusieurs confrères ont été interpellés et placés en garde à vue pour "participation à un groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations", alors même que nous nous déclarons comme journalistes. Par ces faits, la police et la justice ne nous laissent ainsi que deux options :
- venir et subir une répression physique et ou judiciaire ;
- ne plus venir et ainsi renoncer à la liberté d’information.

https://www.francetvinfo.fr/economie/tr ... 16561.html
Suite de la tribune et liste des signataires en cliquant sur le lien.
Modifié en dernier par Spartiate le 01 mai 2019, 16:39:19, modifié 1 fois.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32564
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: "Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences po

Message non lu par johanono » 01 mai 2019, 15:07:06

Blabla. Ils confondent journalisme et militantisme politique. Le fait d'être journalistes ne les place pas au-dessus des lois.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: "Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences po

Message non lu par Spartiate » 01 mai 2019, 15:16:21

Et c'est quoi la loi ? "Il est interdit de photographier les forces de l'ordre à l'oeuvre" ?

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: "Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences po

Message non lu par Nolimits » 01 mai 2019, 15:52:26

Le lien ne fonctionne pas. J'aurai aimé regarder de quel type de "journalistes" il s'agit : de journalistes avec cartes de presse ou de "pseudo-journalistes" militants.
il arrive même que l’on nous confisque notre matériel de protection (masque, casque, lunettes)
Ceci me surprend particulièrement : des "journalistes" avec des casques et des masques ?!? :gne:

Avatar du membre
johanono
Messages : 32564
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: "Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences po

Message non lu par johanono » 01 mai 2019, 16:08:12

Gaspard Glanz a été arrêté pour rébellion contre le forces de l'ordre. Il n'a de journaliste que le nom.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: "Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences po

Message non lu par Spartiate » 01 mai 2019, 16:49:30

Nolimits a écrit :
01 mai 2019, 15:52:26
Le lien ne fonctionne pas. J'aurai aimé regarder de quel type de "journalistes" il s'agit : de journalistes avec cartes de presse ou de "pseudo-journalistes" militants.
J'ai corrigé le lien. Il y a forcément beaucoup de médias de gauche, mais ce sont surtout des photojournalistes revendant leurs photos à des clients, avec ou sans carte de presse. Il y a également des noms plus connus comme des journalistes de Libération ou de RFI.

Encore une fois, une carte de presse n'est pas forcément un gage de sérieux, c'est juste un document qui atteste que tu tires au moins la moitié de tes revenus d'une activité journalistique. Les journalistes de Mediapart sont militants et ont leur carte de presse.
il arrive même que l’on nous confisque notre matériel de protection (masque, casque, lunettes)
Ceci me surprend particulièrement : des "journalistes" avec des casques et des masques ?!? :gne:
Si tu veux prendre et commenter des images, ce n'est pas facile si l'atmosphère est pleine de lacrymo. Et d'ailleurs, ce n'est pas simplement pour se protéger des flics mais aussi des manifestants qui peuvent être animés d'un sentiment anti-journalistes particulièrement violents.
johanono a écrit :
01 mai 2019, 16:08:12
Gaspard Glanz a été arrêté pour rébellion contre le forces de l'ordre. Il n'a de journaliste que le nom.
En tout cas, toutes les rédactions journalistiques confondues lui ont apporté leur soutien. Donc, il est reconnu dans son milieu, c'est l'essentiel pour tout métier, il n'y a que les droitards qui voient des gauchistes partout, les bénis-oui-oui du gouvernement et les militants LREM qui lui refusent cette reconnaissance.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: "Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences po

Message non lu par Nolimits » 01 mai 2019, 17:42:23

Ok, merci @Spartiate pour le lien.

Je reste très circonspect devant cet appel au vu des signataires :
Agence Le Pictorium
Bastamag
Bondy Blog
Clap (Comité de liaison et d’action pour la photographie)
Collectif Abisto
Collectif dernier·e·s de cordée
Collectif item
Collectif La Fourmilière
Collectif ŒIL
Collectif Pas Tant
Collectif We Report
Collectif Youpress
Commission photojournaliste de l’union des photographes professionnels (CPJ UPP)
Divergence-Images
Fumigène Magazine
Hans Lucas
L’Age de faire
L’Alterpresse68
La Friche
LaMeute Photographie
Le d’Oc
Les Autres Possibles (média bimestriel nantais)
Macadam Press
Mediacoop
Primitivi
Radio Parleur
Rapports de force
Ras la Plume
Revue Ballast
Revue Etats d’urgence
Rue89 Bordeaux
Rue89 Lyon
Rue89 Strasbourg
Street Politics
StreetPress.com
TaranisNews
Télé Mouche (télévision participative marseillaise)
Tendance Floue
VICE France
Voilà voilà...mouhais...

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: "Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences po

Message non lu par Spartiate » 01 mai 2019, 18:12:02

Tu as oublié les signataires à titre indépendants, en-dessous. Mais bon, le gouvernement n'a pas à faire du délit d'opinion.

En ligne
Avatar du membre
Hector
Messages : 11509
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: "Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences po

Message non lu par Hector » 01 mai 2019, 18:12:24

Je suis mort de rire.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59995
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: "Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences po

Message non lu par Nombrilist » 01 mai 2019, 18:26:33

Un GJ qui maltraite un journaliste, c'est mal. Un flic qui maltraite un journaliste, c'est bien.

Avatar du membre
Caberlin
Messages : 1245
Enregistré le : 19 nov. 2011, 06:36:37

Re: "Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences po

Message non lu par Caberlin » 01 mai 2019, 19:01:49

Spartiate a écrit :
01 mai 2019, 15:16:21
Et c'est quoi la loi ? "Il est interdit de photographier les forces de l'ordre à l'oeuvre" ?
Non ce n'est pas interdit. Sauf pour les membres qui doivent garder l'anonymat. Tout comme ils ne peuvent casser votre appareil photo ou votre caméra, saisir votre carte mémoire, demander de la détruire ou de l'effacer.
De plus, il faut bien remarquer que bon nombre de journalistes, photographes, correspondants, reporters se sont fait avoir par la police alors qu'ils se montraient clairement comme appartenant à la presse ou aux médias. Ce n'était pas juste des personnes qui filmaient avec un téléphone portable.
"Ils ne se révolteront que lorsqu’ils seront devenus conscients et ils ne pourront devenir conscients qu’après s’être révoltés" - George Orwell, «1984»

Avatar du membre
Snark
Messages : 2856
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: "Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences po

Message non lu par Snark » 01 mai 2019, 19:08:31

johanono a écrit :
01 mai 2019, 16:08:12
Gaspard Glanz a été arrêté pour rébellion contre le forces de l'ordre. Il n'a de journaliste que le nom.
Laurent Delahousse et Jean Pierre Pernault eux au moins sont de bons journalistes .

https://www.francetvinfo.fr/politique/e ... 02184.html
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: "Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences po

Message non lu par Nolimits » 01 mai 2019, 19:13:16

On se demande s'il reste un seul flic en France qui ne soir pas suivi, filmé, traqué par ces "journalistes" (mouhais...)qui attendent avec impatience la moindre faute, la moindre petite photo qui, même s'il faut la sortir de son contexte, pourrait faire un buzz sur les "réseaux sociaux". (il faut bien exister quand on n'est rien !). On peut facilement comprendre que ça peut agacer les flics...

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: "Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences po

Message non lu par Nolimits » 01 mai 2019, 19:15:20

Snark a écrit :
01 mai 2019, 19:08:31
johanono a écrit :
01 mai 2019, 16:08:12
Gaspard Glanz a été arrêté pour rébellion contre le forces de l'ordre. Il n'a de journaliste que le nom.
Laurent Delahousse et Jean Pierre Pernault eux au moins sont de bons journalistes .

https://www.francetvinfo.fr/politique/e ... 02184.html
Je t'avoue que s'il me manque la version de "VICE news" (signataire), je m'en remettrai...

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: "Nous assistons à une volonté délibérée de nous empêcher de travailler", 300 journalistes dénoncent les violences po

Message non lu par Spartiate » 01 mai 2019, 19:33:28

Nolimits a écrit :
01 mai 2019, 19:13:16
On se demande s'il reste un seul flic en France qui ne soir pas suivi, filmé, traqué par ces "journalistes" (mouhais...)qui attendent avec impatience la moindre faute, la moindre petite photo qui, même s'il faut la sortir de son contexte, pourrait faire un buzz sur les "réseaux sociaux". (il faut bien exister quand on n'est rien !). On peut facilement comprendre que ça peut agacer les flics...
Ah, s'ils sont refoulés au point de le faire subir aux manifestants, ils sont uniques responsables. Sinon, à partir de là, c'est la porte ouverte à tout.
Caberlin a écrit :
01 mai 2019, 19:01:49
Spartiate a écrit :
01 mai 2019, 15:16:21
Et c'est quoi la loi ? "Il est interdit de photographier les forces de l'ordre à l'oeuvre" ?
Non ce n'est pas interdit. Sauf pour les membres qui doivent garder l'anonymat. Tout comme ils ne peuvent casser votre appareil photo ou votre caméra, saisir votre carte mémoire, demander de la détruire ou de l'effacer.
De plus, il faut bien remarquer que bon nombre de journalistes, photographes, correspondants, reporters se sont fait avoir par la police alors qu'ils se montraient clairement comme appartenant à la presse ou aux médias. Ce n'était pas juste des personnes qui filmaient avec un téléphone portable.
Oui, on est d'accord. Rien ne justifie qu'on supprime une carte mémoire.

Répondre

Retourner vers « Médias »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré