Capitalisme et philanthropie

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
Répondre
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 1649
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Capitalisme et philanthropie

Message non lu par Spartiate » 08 mai 2019, 11:41:32

"La philanthropie de Bill Gates alimente la machine capitaliste"

Le journaliste français Lionel Astruc a enquêté sur la Fondation Bill et Melinda Gates. Il éclaire la face cachée d'une philanthropie qui selon lui menace la démocratie. Interview.

Créée en 2000 par l’un des hommes les plus riches de la planète, Bill Gates, le père de Microsoft (fortune personnelle estimée à 96,5 milliards de dollars, selon le classement Forbes 2019), la Fondation Bill et Melinda Gates se donne pour missions la lutte contre la pauvreté, la protection de la santé, le renforcement de l’éducation, la promotion d’une agriculture intensive…

Intervenant dans une centaine de pays, pourvue d’un budget annuel de 4,5 à 4,7 milliards de dollars, administrée par Bill Gates, sa femme Melinda et un autre milliardaire américain, Warren Buffett, cette fondation privée est le plus grand mécène au monde.

À l’occasion de la publication de L’art de la fausse générosité – La Fondation Bill et Melinda Gates (Editions Actes Sud, mars 2019), We Demain a rencontré son auteur, Lionel Astruc. Le journaliste a enquêté sur la philanthropie du fondateur de Microsoft qui, selon lui, exploite les techniques du capitalisme, mélange les intérêts privés et publics, et menace la démocratie.

Lionel Astruc, auteur de seize livres consacrés à la transition écologique, a mené de nombreuses enquêtes sur les filières de matières premières, les origines des biens de grande consommation et les initiatives pionnières pour transformer la société. Il a suivi, depuis leur source, les flux financiers qui alimentent les actions dites caritatives de la Fondation.

(...)

Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre ?
C’est le renversement d’image, aussi rapide qu’efficace, que Bill Gates a su opérer juste après le procès qui a duré 4 ans, de la fin des années 1990 au début des années 2000. Le gouvernement américain a poursuivi Microsoft au motif d’avoir abusé de sa position dominante pour gagner la bataille d’Internet. Les Américains ont alors découvert les méthodes de la compagnie qui faisait du chantage aux constructeurs d’ordinateurs… L’ébranlement de son image a beaucoup affecté Bill Gates, et c’est la raison pour laquelle, probablement pour redorer son blason, il a créé la Fondation Bill et Melinda Gates. Le fait d’arriver à faire croire au monde entier qu’il est l’homme le plus généreux alors que preuve venait d’être faite qu’il y avait eu violation des lois de la libre concurrence – son entreprise échappera finalement au démantèlement – m’a fasciné. Voir ce renversement d’image durer m’a aussi décidé à écrire ce livre. Pour nombre de journalistes, Bill Gates via sa Fondation est une sorte d’icône de la philanthropie.

Justement, vous remettez en question l’affirmation selon laquelle Bill Gates serait LE bienfaiteur de la planète. Vous évoquez dans votre ouvrage une "fausse générosité". Concrètement, comment se manifeste-t-elle ?
Elle recouvre plusieurs aspects. Tout d’abord on n’est pas généreux avec l'argent des autres, avec des ressources dont on prive les Etats via l’évasion fiscale. Le montant de l’évitement fiscal est souvent supérieur à ce qui est donné par la fondation. Ensuite, la fondation est adossée à un fonds d’investissement, qui finance les causes mêmes de la pauvreté et du pillage des ressources, on le verra. Et enfin les prétendus dons entraînent des conflits d’intérêt à grande échelle (il s’agit souvent de soutenir des multinationales) et à petite échelle : la revue scientifique britannique The Lancet relève par exemple que la Fondation lutte prioritairement contre les maladies qui appellent la diffusion de vaccins et néglige les autres maladies. Ainsi, la recherche sur la pneumonie, la diarrhée et la sous-nutrition maternelle et infantile, responsable de 75 % des morts d’enfants, est relativement peu financée par l’organisation. Pourquoi ? Parce que ces maladies ne nécessitent pas la création de nouveaux vaccins mais la mise en place de mesures de préventions efficaces qui sont déjà connues…

Vous racontez également l’attitude de la Fondation dans la lutte contre le paludisme…
On sait aujourd’hui que l’absorption de l’artémisia – plante qui a fait l’objet d’études, de thèses – sous forme de tisanes, est aussi efficace pour lutter contre cette maladie infectieuse qu’un vaccin. Malgré cela, l’OMS, sous l’influence de la Fondation Bill et Melinda Gates, principal contributeur du budget de l’organisation mondiale ces dernières années – en 2015, elle lui fournissait 15 % de son budget, soit quatorze fois plus d’argent que le gouvernement britannique –, a interdit l’artémisinine et favorisé le déploiement du vaccin antipaludique, nommé Mosquirix, développé par une société, GSK, qui a l’appui financier indirecte de la Fondation Gates. (...)

Bill Gates s’est engagé à léguer 95 % de sa fortune personnelle à de bonnes œuvres avant sa mort. Expliquez-nous pourquoi cet argent n’est pas directement distribué à des œuvres caritatives…
En effet, cet argent est investi. Comment ? Il est confié à un fonds d’investissement, un trust qui le place dans des centaines de sociétés. Et, in fine, ce sont les dividendes générés par les actions de ce trust qui sont utilisés pour réaliser ces dons. Un système complexe qui pourrait être acceptable… Le problème, c’est que les secteurs qui ont été choisis pour profiter de cette manne sont aux antipodes des missions affichées par la Fondation – lutte contre la pauvreté, protection de la santé. En effet, dans quoi investit ce fonds ? Dans les énergies fossiles (Total, BP…), l’industrie de l’armement (BAE Systems au Royaume-Uni), dans les industries d’extraction minière, et aussi les OGM (Monsanto/Bayer), la malbouffe (McDonald’s, Coca-Cola)… On est très loin de l’intérêt général. D’autant que certaines entreprises du trust sont aussi les bénéficiaires des dons de la fondation. Le conflit d’intérêt est avéré. On est vraiment dans le capitalisme avant d’être dans la générosité… Utiliser les techniques du capitalisme pour faire de la philanthropie sert les multinationales bien plus que l’intérêt général. (...)

Donnez-nous un exemple concret qui illustre la façon d’agir de la Fondation ?
Un exemple avec l’Alliance pour une révolution verte en Afrique, l’Agra, filiale africaine de la Fondation Bill et Melinda Gates, qui est l’un des acteurs les plus influents du continent en matière d’agriculture, et notamment auprès des gouvernements. L’Agra s’attache avant tout à promouvoir la production commerciale de graines, de ce fait elle soutient la mise en place de systèmes commerciaux, offrant à quelques grandes sociétés, comme Monsanto/Bayer [société dans laquelle le fonds de dotation investit], la possibilité de contrôler la recherche et le développement ainsi que la production et la distribution semencières. On s’aperçoit que l’Agra renforce la dépendance des agriculteurs aux semences brevetées, aux OGM, aux produits chimiques, marginalisant les alternatives agroécologiques. C’est ce qui est pratiqué au Malawi. Là-bas, l’Agra va directement voir les petits détaillants, appelés les agrodistributeurs, et les pousse à vendre des produits phytosanitaires. Dans ce pays, on a assisté à une augmentation de 85 % des ventes des produits phytosanitaires sachant que près de 70 % de ces produits proviennent de Monsanto. La Fondation Bill et Melinda Gates est, sur le continent africain, un véritable cheval de Troie pour Monsanto/Bayer et pour l’ensemble de l’industrie agrochimique. Notons au passage que le responsable du département agriculture au sein de la Fondation est Rob Horsch, ancien cadre chez Monsanto.

https://www.wedemain.fr/La-philanthropi ... a3977.html
À l'heure où nos grandes fortunes se sont précipité au chevet de Notre-Dame, et où certains aimeraient remplacer l'Etat-providence par ce système où les milliardaires donneraient si elles veulent, quand elles veulent, pour qui elles veulent, cette piqûre de rappel est toujours utile.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52450
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Capitalisme et philanthropie

Message non lu par Nombrilist » 08 mai 2019, 11:51:55

Une fondation est là pour servir les intérêts de son fondateur et lui permettre d'assurer sa position dans le monde tout en lui permettant de s'enrichir. Donc, (i) promouvoir ses produits directement (en imposant ses produits façon "imprimante gratuite mais achète mes encres" à ceux que l'on "aide") et indirectement (on promeut les copains et on attend le retour d'ascenseur) et (ii) faire échapper de belles sommes au fisc.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Hector
Messages : 7467
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Capitalisme et philanthropie

Message non lu par Hector » 08 mai 2019, 11:53:46

L'auteur étant une pastèque, ce topic ne saurait être crédible.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 1649
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Capitalisme et philanthropie

Message non lu par Spartiate » 08 mai 2019, 11:54:18

Je ne pense pas que tu sois plus crédible.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52450
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Capitalisme et philanthropie

Message non lu par Nombrilist » 08 mai 2019, 12:06:13

Les faits sont tout à fait crédibles. Après, quelqu'un de droite de tirera peut-être pas les mêmes conclusions que ladite pastèque.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 8568
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Capitalisme et philanthropie

Message non lu par Nolimits » 08 mai 2019, 12:21:06

Hector a écrit :
08 mai 2019, 11:53:46
L'auteur étant une pastèque, ce topic ne saurait être crédible.
La revue "We Demain" est une revue sérieuse.

En ligne
Avatar du membre
Snark
Messages : 1840
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Capitalisme et philanthropie

Message non lu par Snark » 08 mai 2019, 14:08:18

Microsoft a 92,9 milliards de dollars de recettes placées dans des paradis fiscaux pour éviter de payer 29,6 milliards aux impôts américains. Cet argent prive
l’Etat américain d’agir en faveur de l’éducation, la santé, la solidarité ,
ce pour quoi Bill Gates assure se battre avec ses actions caritatives.
En réalité, c’est comme s’il partait sans payer d’un restaurant
mais en laissant un gros pourboire.
https://www.telerama.fr/idees/bill-gate ... 197544.php
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

En ligne
Avatar du membre
Snark
Messages : 1840
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Capitalisme et philanthropie

Message non lu par Snark » 08 mai 2019, 14:13:12

Sinon il y a l'agroforesterie pour développer une agriculture autonome , productive
et indépendante de lobbies de la chimie .

https://ekodev.com/blog/On-en-parle/L-a ... e-nouvelle
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Hector
Messages : 7467
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Capitalisme et philanthropie

Message non lu par Hector » 08 mai 2019, 16:25:51

Spartiate a écrit :
08 mai 2019, 11:54:18
Je ne pense pas que tu sois plus crédible.
Nombrilist a écrit :
08 mai 2019, 12:06:13
Les faits sont tout à fait crédibles. Après, quelqu'un de droite de tirera peut-être pas les mêmes conclusions que ladite pastèque.
Un journaliste gauchiste instruit forcément à charge contre le grand capital et c'est le cas. Pas crédible, vous n'êtes pas capables de sortir de la lutte des classes, de Marx et d'Engels et de la Charte d'Amiens.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 1649
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Capitalisme et philanthropie

Message non lu par Spartiate » 08 mai 2019, 16:34:35

Tu es ridicule, prisonnier de tes idées, tes schémas et tes certitudes. Ou alors, tu trolles. Mais tu n'es pas capable de débattre autrement que par des "gnagnan, c'est un gauchiste", c'est puéril et indigne de ton âge et ton expérience.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32760
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Capitalisme et philanthropie

Message non lu par politicien » 08 mai 2019, 16:42:56

Messieurs débattez du sujet sérieusement, vous pouvez le faire. Tout autre propos en dehors du sujet sera supprimé.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3310
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Capitalisme et philanthropie

Message non lu par Cheshire cat » 09 mai 2019, 07:22:20

La philanthropie communiste, c'est donner aux gens l'argent des autres.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Papibilou
Messages : 6711
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Capitalisme et philanthropie

Message non lu par Papibilou » 17 mai 2019, 12:21:07

Cheshire cat a écrit :
09 mai 2019, 07:22:20
La philanthropie communiste, c'est donner aux gens l'argent des autres.
Alors que la philanthropie capitaliste c'est l'inverse ! :zinzin:

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré