Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 61303
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par Nombrilist » 22 févr. 2021, 09:05:56

Si c'est connu, pourquoi demander un rapport qui mettra 3 ans à sortir? Pourquoi ne pas agir tout de suite?

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11586
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par Nolimits » 22 févr. 2021, 09:12:44

pierre30 a écrit :
22 févr. 2021, 08:58:09
Oui mais keskonenaafaire ?
On demande aux chercheurs de chercher et aux enseignants d'enseigner leur matière . Pour le reste ils peuvent blablater ce qu'ils veulent. Le gouvernement veut il se faire taxer de maccarthysme ? En tous les cas il fait tout pour.
Des pièces de théâtre empêchées d'être jouées, des auteurs empêchés de venir présenter leur livre ? Des philosophes empêchés d'intervenir ? Le tout, par la force. Peut-on tolérer ça de nos universités ?
Si certains, même minoritaires, veulent voir la société et l'histoire par le seul biais de l'intersectionnalité et de la théorie du genre : grand'bien leur fasse et laissons les s'exprimer, chacun en fera ce qu'il veut.
Mais ces mêmes, qui prônent la liberté de penser et de s'exprimer utilisent la force pour faire taire leur opposants et tout ceux qui n'abondent pas dans leur idéologie. Même minoritaires, même ultra-minoritaires : ça n'a pas lieu d'être.
Quand au gag " le gouvernement à autre chose à faire"...lol...Qui va arriver à nous faire croire que le gouvernement arrête tout pour ne s'occuper que de ça ? Un peu de sérieux. La France me semble capable de traiter cette enquête sans pour autant s'arrêter de fonctionner...

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11586
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par Nolimits » 22 févr. 2021, 09:15:27

Nombrilist a écrit :
22 févr. 2021, 09:05:56
Si c'est connu, pourquoi demander un rapport qui mettra 3 ans à sortir? Pourquoi ne pas agir tout de suite?
Je n'ai jamais compris comment on peut tolérer que des étudiants activistes puissent empêcher des philosophes (ou autres) de s'exprimer, par la force, sans qu'il y ait de sévères sanctions.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 61303
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par Nombrilist » 22 févr. 2021, 09:18:20

Nolimits a écrit :
22 févr. 2021, 09:15:27
Nombrilist a écrit :
22 févr. 2021, 09:05:56
Si c'est connu, pourquoi demander un rapport qui mettra 3 ans à sortir? Pourquoi ne pas agir tout de suite?
Je n'ai jamais compris comment on peut tolérer que des étudiants activistes puissent empêcher des philosophes (ou autres) de s'exprimer, par la force, sans qu'il y ait de sévères sanctions.
Exactement.

pierre30
Messages : 9600
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par pierre30 » 22 févr. 2021, 10:21:29

Nolimits a écrit :
22 févr. 2021, 09:12:44
pierre30 a écrit :
22 févr. 2021, 08:58:09
Oui mais keskonenaafaire ?
On demande aux chercheurs de chercher et aux enseignants d'enseigner leur matière . Pour le reste ils peuvent blablater ce qu'ils veulent. Le gouvernement veut il se faire taxer de maccarthysme ? En tous les cas il fait tout pour.
Des pièces de théâtre empêchées d'être jouées, des auteurs empêchés de venir présenter leur livre ? Des philosophes empêchés d'intervenir ? Le tout, par la force. Peut-on tolérer ça de nos universités ?
Si certains, même minoritaires, veulent voir la société et l'histoire par le seul biais de l'intersectionnalité et de la théorie du genre : grand'bien leur fasse et laissons les s'exprimer, chacun en fera ce qu'il veut.
Mais ces mêmes, qui prônent la liberté de penser et de s'exprimer utilisent la force pour faire taire leur opposants et tout ceux qui n'abondent pas dans leur idéologie. Même minoritaires, même ultra-minoritaires : ça n'a pas lieu d'être.
Quand au gag " le gouvernement à autre chose à faire"...lol...Qui va arriver à nous faire croire que le gouvernement arrête tout pour ne s'occuper que de ça ? Un peu de sérieux. La France me semble capable de traiter cette enquête sans pour autant s'arrêter de fonctionner...
C'est ça qui passe dans les médias et 3 ministres interviennent pour un événement que le directeur de l'université doit gérer. Au pire ils n'ont qu'à virer ce directeur si il n'est pas competent et ne fait pas respecter la liberté de parole.
Quant aux pièces de theatre, est ce que c'est une matière enseignée ? Dans quelle fac ? Si on ne supporte pas les gauchistes activistes il est préférable de ne pas s' inscrire à Paul Valérie à Montpellier, c'est certain.
Modifié en dernier par pierre30 le 22 févr. 2021, 10:26:30, modifié 1 fois.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26408
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par El Fredo » 22 févr. 2021, 10:23:08

Nombrilist a écrit :
22 févr. 2021, 09:18:20
Nolimits a écrit :
22 févr. 2021, 09:15:27
Nombrilist a écrit :
22 févr. 2021, 09:05:56
Si c'est connu, pourquoi demander un rapport qui mettra 3 ans à sortir? Pourquoi ne pas agir tout de suite?
Je n'ai jamais compris comment on peut tolérer que des étudiants activistes puissent empêcher des philosophes (ou autres) de s'exprimer, par la force, sans qu'il y ait de sévères sanctions.
Exactement.
Rien que ça, ça exige une enquête et un rapport, et à la fin des sanctions sur les personnels qui se seraient livrés à ce genre de pratiques. Mais si c'est la ministre qui le demande alors c'est du racisme d'Etat et elle doit démissionner.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 61303
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par Nombrilist » 22 févr. 2021, 10:46:18

El Fredo a écrit :
22 févr. 2021, 10:23:08
Nombrilist a écrit :
22 févr. 2021, 09:18:20
Nolimits a écrit :
22 févr. 2021, 09:15:27
Nombrilist a écrit :
22 févr. 2021, 09:05:56
Si c'est connu, pourquoi demander un rapport qui mettra 3 ans à sortir? Pourquoi ne pas agir tout de suite?
Je n'ai jamais compris comment on peut tolérer que des étudiants activistes puissent empêcher des philosophes (ou autres) de s'exprimer, par la force, sans qu'il y ait de sévères sanctions.
Exactement.
Rien que ça, ça exige une enquête et un rapport, et à la fin des sanctions sur les personnels qui se seraient livrés à ce genre de pratiques. Mais si c'est la ministre qui le demande alors c'est du racisme d'Etat et elle doit démissionner.
A chaque fois qu'on entend parler de ces activistes, c'est surtout le fait d'étudiants qu'il ne doit pas être bien compliqué d'identifier et d'appréhender au moment de l'évènement. Pourquoi demander un rapport scientifique sur les thématiques de recherches des uns et des autres à propos d'un sujet d'ordre public qui n'a pas grand chose à voir? A moins de considérer que certains profs tirent les ficelles par derrière, mais même ça, ça relève de l'enquête policière et non pas d'un rapport scientifique. Je rappelle que Vidal a demandé un rapport sur les thématiques scientifiques et non un rapport d'enquête sur les troubles à l'ordre public.

Camille
Messages : 1874
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par Camille » 22 févr. 2021, 11:48:00

On mélange tout là. On parle d'étudiants activistes alors que Vidal s'attaquait plutôt aux enseignants-chercheurs, dont le seul délit est de véhiculer des idées. C'est pourtant le propre de l'université et de la recherche scientifique : expérimenter, innover, théoriser, conceptualiser des idées nouvelles, analyser et avoir des grilles de lecture différentes. L’État veut nuire à cette indépendance sous couvert de respect des "valeurs républicaines".

Papibilou
Messages : 10601
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par Papibilou » 22 févr. 2021, 11:55:12

Nolimits a écrit :
22 févr. 2021, 09:12:44
pierre30 a écrit :
22 févr. 2021, 08:58:09
Oui mais keskonenaafaire ?
On demande aux chercheurs de chercher et aux enseignants d'enseigner leur matière . Pour le reste ils peuvent blablater ce qu'ils veulent. Le gouvernement veut il se faire taxer de maccarthysme ? En tous les cas il fait tout pour.
Des pièces de théâtre empêchées d'être jouées, des auteurs empêchés de venir présenter leur livre ? Des philosophes empêchés d'intervenir ? Le tout, par la force. Peut-on tolérer ça de nos universités ?
Si certains, même minoritaires, veulent voir la société et l'histoire par le seul biais de l'intersectionnalité et de la théorie du genre : grand'bien leur fasse et laissons les s'exprimer, chacun en fera ce qu'il veut.
Mais ces mêmes, qui prônent la liberté de penser et de s'exprimer utilisent la force pour faire taire leur opposants et tout ceux qui n'abondent pas dans leur idéologie. Même minoritaires, même ultra-minoritaires : ça n'a pas lieu d'être.
Quand au gag " le gouvernement à autre chose à faire"...lol...Qui va arriver à nous faire croire que le gouvernement arrête tout pour ne s'occuper que de ça ? Un peu de sérieux. La France me semble capable de traiter cette enquête sans pour autant s'arrêter de fonctionner...
Absolument d'accord avec cette analyse.

Papibilou
Messages : 10601
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par Papibilou » 22 févr. 2021, 11:59:23

Camille a écrit :
22 févr. 2021, 11:48:00
On mélange tout là. On parle d'étudiants activistes alors que Vidal s'attaquait plutôt aux enseignants-chercheurs, dont le seul délit est de véhiculer des idées. C'est pourtant le propre de l'université et de la recherche scientifique : expérimenter, innover, théoriser, conceptualiser des idées nouvelles, analyser et avoir des grilles de lecture différentes. L’État veut nuire à cette indépendance sous couvert de respect des "valeurs républicaines".
Il y a beaucoup d'idées qu'il n'est pas neutre de véhiculer.

Camille
Messages : 1874
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par Camille » 22 févr. 2021, 12:00:25

Oui. Et alors ?

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11586
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par Nolimits » 22 févr. 2021, 12:03:15

@Papibilou Tout à fait. Et on a le droit de savoir lesquelles, cet état des lieux le permettra. On pourra alors juger de ce que nous voulons pour nos universités (ou de ce que nous ne voulons pas). La démocratie décidera.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 61303
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par Nombrilist » 22 févr. 2021, 12:47:49

Camille a écrit :
22 févr. 2021, 11:48:00
On mélange tout là. On parle d'étudiants activistes alors que Vidal s'attaquait plutôt aux enseignants-chercheurs, dont le seul délit est de véhiculer des idées. C'est pourtant le propre de l'université et de la recherche scientifique : expérimenter, innover, théoriser, conceptualiser des idées nouvelles, analyser et avoir des grilles de lecture différentes. L’État veut nuire à cette indépendance sous couvert de respect des "valeurs républicaines".
Je suis d'accord avec toi. D'aventure, si des profs font du prosélytisme, encore une fois, il n'y a pas besoin d'un rapport scientifique. Il y a besoin d'une enquête administrative et éventuellement d'une sanction.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11586
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par Nolimits » 22 févr. 2021, 13:10:27

Nombrilist a écrit :
22 févr. 2021, 12:47:49
Camille a écrit :
22 févr. 2021, 11:48:00
On mélange tout là. On parle d'étudiants activistes alors que Vidal s'attaquait plutôt aux enseignants-chercheurs, dont le seul délit est de véhiculer des idées. C'est pourtant le propre de l'université et de la recherche scientifique : expérimenter, innover, théoriser, conceptualiser des idées nouvelles, analyser et avoir des grilles de lecture différentes. L’État veut nuire à cette indépendance sous couvert de respect des "valeurs républicaines".
Je suis d'accord avec toi. D'aventure, si des profs font du prosélytisme, encore une fois, il n'y a pas besoin d'un rapport scientifique. Il y a besoin d'une enquête administrative et éventuellement d'une sanction.
Bref, faire un petit état des lieux (enquête, rapport, scientifique, administrative...peu importe le terme) ne peut pas faire de mal. Tout ce débat enflammé parce que le gouvernement veut aller faire une photo de ce qui se passe dans nos universités me paraît totalement disproportionné (et me ferait dire que certains ne doivent pas se sentir propres...)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 61303
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Islamo-gauchisme, décolonialisme, théorie du genre... Le grand noyautage des universités

Message non lu par Nombrilist » 22 févr. 2021, 13:57:43

Nolimits a écrit :
22 févr. 2021, 13:10:27
Nombrilist a écrit :
22 févr. 2021, 12:47:49
Camille a écrit :
22 févr. 2021, 11:48:00
On mélange tout là. On parle d'étudiants activistes alors que Vidal s'attaquait plutôt aux enseignants-chercheurs, dont le seul délit est de véhiculer des idées. C'est pourtant le propre de l'université et de la recherche scientifique : expérimenter, innover, théoriser, conceptualiser des idées nouvelles, analyser et avoir des grilles de lecture différentes. L’État veut nuire à cette indépendance sous couvert de respect des "valeurs républicaines".
Je suis d'accord avec toi. D'aventure, si des profs font du prosélytisme, encore une fois, il n'y a pas besoin d'un rapport scientifique. Il y a besoin d'une enquête administrative et éventuellement d'une sanction.
Bref, faire un petit état des lieux (enquête, rapport, scientifique, administrative...peu importe le terme) ne peut pas faire de mal. Tout ce débat enflammé parce que le gouvernement veut aller faire une photo de ce qui se passe dans nos universités me paraît totalement disproportionné (et me ferait dire que certains ne doivent pas se sentir propres...)
Encore une fois, ne mélangeons pas tout. Le gouvernement n'a jamais dit qu'il allait diligenter une enquête administrative. Le gouvernement a diligenté un rapport sur les thématiques scientifiques de recherche à l'université. ça n'a rien à voir avec ce dont toi et d'autres parlez sur les activistes ou le prosélytisme. Et ça ne répondra donc pas à la question que tu te poses.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré