l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Venez parler de notre sécurité ( la police, la violence... ) mais aussi venez parler de la sécurité sur le web ( piratage, compte bancaire... )
Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11452
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par Nolimits » 11 mai 2019, 21:07:09

signora a écrit :
11 mai 2019, 20:46:35
/www.20minutes.fr/monde/2515575-2019051 ... ves-france
«Zone rouge»
«Ce que l'on peut dire c'est qu'il y a deux mouvements terroristes principaux qui opèrent dans cette zone et qui sont affiliés pour l'un à Al Qaïda, pour l'autre à l'EIGS (État islamique au Grand Sahara)», a déclaré Florence Parly.

Les attaques djihadistes, concentrées initialement dans le nord du Mali, se sont étendues vers le centre du pays puis vers le Burkina Faso et menacent désormais les pays côtiers du Golfe de Guinée, jusque-là épargnés.

«Il faut maintenir la pression sur ces groupes», a estimé samedi sur la radio Europe 1 le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, jugeant l'action de la force française Barkhane «tout à fait essentielle» dans ce contexte.

Cette force antidjihadiste compte 4.500 soldats sur cinq pays du Sahel (Mali, Niger, Burkina Faso, Tchad et Mauritanie). Jean-Yves Le Drian a rappelé que «la zone où étaient nos deux compatriotes était considérée depuis déjà pas mal de temps comme une zone rouge, c'est-à-dire une zone où il ne faut pas aller, où on prend des risques majeurs si on y va».

«Certainement aurions-nous dû prendre davantage en compte les recommandations de l'Etat et la complexité de l'Afrique, et éviter de nous rendre dans cette magnifique région du monde qui malheureusement bascule dans l'instabilité», a affirmé l'ex-otage Laurent Lassimouillas peu après son arrivée à la base aérienne de Villacoublay.
J'ai trouvé ça ...
Effectivement, là, c'est beaucoup plus clair. Quelqu'un sait pourquoi ils étaient là-bas ?

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 13021
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par Yakiv » 11 mai 2019, 21:29:00

johanono a écrit :
11 mai 2019, 19:37:22
Le fait que Macron aille à Villacoublay accueillir ces deux otages comme si c'étaient des héros est assez choquant. On parle en effet de gens qui sont allés faire du tourisme dans une zone notoirement dangereuse, au mépris de toute règle de prudence. Et deux soldats ont payé de leur vie l'inconséquence de ces gugusses. Ces gugusses devraient être traduits devant un tribunal au lieu d'être accueillis en héros par le président.
2 choses.
La première, c'est que ne pas les accueillir revenait à considérer que l'intervention des soldats français n'était pas légitime, que ces soldats étaient morts pour rien et donc ça revenait à dévaloriser leur acte de bravoure. Il était logique que Macron accueille ces otages.
La deuxième chose, c'est que ces otages étaient, au moment de leur enlèvement, dans un parc national, accompagné d'un guide réputé, dans un pays considéré comme assez sûr. Donc non, leur prise de risque n'était pas inconsidérée à mon sens. Et je serais curieux de savoir ce que disait le ministère des affaires étrangères sur le nord du Bénin avant la prise d'otage. Et du coup, ce qui va probablement être fait maintenant, c'est qu'ils vont sortir le parapluie et déconseiller tous les pays d'Afrique noire, à part peut-être l'Afrique du Sud.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34168
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par politicien » 11 mai 2019, 21:32:41

Bénin : le parc de la Pendjari n’était pas classé «en zone rouge» avant l’enlèvement

Les deux ex-otages français, libérés par une opération militaire qui a coûté la vie à deux soldats au Burkina-Faso, sont aujourd’hui critiqués pour leur imprudence. Pourtant, peu de temps avant leur enlèvement, la zone du parc de la Pendjari n’était pas ciblée comme dangereuse par le Quai d’Orsay.

Les ex-otages ont-ils été imprudents en se rendant dans le parc de la Pendjari dans le nord du Bénin ? Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, nous répond par l’affirmative ainsi que sur Europe 1, ce samedi : « La zone où étaient nos compatriotes était considérée depuis déjà pas mal de temps comme une zone rouge, c’est-à-dire une zone où il ne faut pas aller, où on prend des risques majeurs en allant ».

Mais les archives du site du Quai d’Orsay disent le contraire. Certes, ce secteur est aujourd’hui bel et bien rouge vif sur la carte censée informer les touristes quant à leurs déplacements, mais depuis fort peu de temps.


D’après nos recherches, le 27 avril, soit trois jours avant l’enlèvement des deux enseignants français, les « conseils aux voyageurs » ne mentionnaient pas le parc de la Pendjari, où ils ont été enlevés, comme zone à éviter. Seul le parc W, situé bien plus au nord-est, était englobé par la zone rouge de la carte du Quai d’Orsay. Depuis la prise d’otages, sur le site www.diplomatie.gouv.fr, le message a été réactualisé. « Une large part du parc de la Pendjari et une importante zone du nord du Bénin sont déconseillées sauf raison impérative. Ce niveau de vigilance est incompatible avec les activités touristiques », est-il précisé. Joint sur ce point ce samedi, le ministère des Affaires étrangères n’a pas répondu à notre sollicitation.

Image

http://www.leparisien.fr/societe/benin- ... 070075.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 13021
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par Yakiv » 11 mai 2019, 21:51:25

Effectivement.
Alors maintenant on va se mettre à débattre de la couleur orange, on ne va pas y échapper.
Mais lorsque les autorités françaises ont tenu à préciser que les groupes terroristes étaient de plus en plus mobiles dans le Sahel, c'était bien la preuve d'une erreur d'appréciation quant au niveau de risque dans la région concernée.
Personne n'est réellement blâmable à mon sens, sauf Le Drian qui s'aventure au même genre de précipitation que Castaner.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60678
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par Nombrilist » 11 mai 2019, 22:56:49

Merci @politicien , je me doutais que les inconscients n'étaient pas si inconscients que cela.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par Spartiate » 12 mai 2019, 09:11:37

Yakiv a écrit :
11 mai 2019, 21:51:25
Effectivement.
Alors maintenant on va se mettre à débattre de la couleur orange, on ne va pas y échapper.
Mais lorsque les autorités françaises ont tenu à préciser que les groupes terroristes étaient de plus en plus mobiles dans le Sahel, c'était bien la preuve d'une erreur d'appréciation quant au niveau de risque dans la région concernée.
Personne n'est réellement blâmable à mon sens, sauf Le Drian qui s'aventure au même genre de précipitation que Castaner.
+ 1
D'ailleurs, si les deux commandos n'avaient pas péri durant la libération, on n'aurait pas eu tous ces commentaires.
Le Quai d'Orsay avait le choix de libérer ou non les otages, en connaissance des risques que ça induisait. S'il estimait que d'une part la zone est bien trop dangereuse et que d'autre part les otages avaient une grande part de responsabilité dans leur mésaventure, il aurait été légitime de ne pas procéder à leur opération.

Mais là, j'ai l'impression que le gouvernement veut capitaliser sur l'émotion provoquée par l'événement pour les frapper d'anathème.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60678
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par Nombrilist » 12 mai 2019, 10:15:10

Sachant qu'il est occulté que d'autres touristes étrangers ont également été sauvés. Curieusement, silence radio sur la question.

Avatar du membre
asterix
Messages : 1763
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par asterix » 12 mai 2019, 10:58:34

Spartiate a écrit :
12 mai 2019, 09:11:37
Yakiv a écrit :
11 mai 2019, 21:51:25
Effectivement.
Alors maintenant on va se mettre à débattre de la couleur orange, on ne va pas y échapper.
Mais lorsque les autorités françaises ont tenu à préciser que les groupes terroristes étaient de plus en plus mobiles dans le Sahel, c'était bien la preuve d'une erreur d'appréciation quant au niveau de risque dans la région concernée.
Personne n'est réellement blâmable à mon sens, sauf Le Drian qui s'aventure au même genre de précipitation que Castaner.
+ 1
D'ailleurs, si les deux commandos n'avaient pas péri durant la libération, on n'aurait pas eu tous ces commentaires.
Le Quai d'Orsay avait le choix de libérer ou non les otages, en connaissance des risques que ça induisait. S'il estimait que d'une part la zone est bien trop dangereuse et que d'autre part les otages avaient une grande part de responsabilité dans leur mésaventure, il aurait été légitime de ne pas procéder à leur opération.

Mais là, j'ai l'impression que le gouvernement veut capitaliser sur l'émotion provoquée par l'événement pour les frapper d'anathème.
Le gouvernement aurait bien tort de ne pas capitaliser sur l'émotion, c'est son rôle de réactiver sans cesse la fibre nationale. Fibre assez cotonneuse du reste, à voir les commentaires des réseaux asociaux, ou l'on voit des réquisitoires lapidaires sur les otages. La seule émotion qui m'intéresse, c'est celle du père de Bertoncello, dont la dignité et le stoïcisme sont exemplaire. Le fils n'a pas démérité du père et vice versa. Voilà ce qui compte. C'est l'unique sentiment qui devrait tous nous unir, pour que nous méritions tous la dévotion de cette famille à la nation.

Plutôt surpris aussi par Le Drian, qu'on avait jamais vu "à fleur de peau" à ce point, et dans la communication instantanée et intempestive. Déçu. Moi qui le croyait de la trempe des Védrine et De Villepin...

Zone rouge? Zone orange? Lorsque je suis allé au Liban en 2015 après Charlie Hebdo et l'attentat de Beyrouth / Borj Al Brajne, pour des raison familiales plus que touristiques, je m'y suis senti étrangement en sécurité à 2 pas d'Al Nosra, alors que le quai d'Orsay déconseillait totalement d'y aller. Cela tient à l'état d'esprit de la population, et de son éveil face à un ennemi proche et infiltré dans certaines zones. A chacun de nos déplacements, nos hôtes avaient toujours un contact au bon endroit pour nous renseigner sur la situation, nous conseillant sur les heures favorables, l'attitude à avoir, et la tenue vestimentaire. Je n'ai jamais vu ça nulle part, cette état de veille des gens les uns sur les autres, plus encore dans un pays dont les cicatrices de la guerre civile sont encore béantes. Comme si devant l'adversité, le Liban tout entier collabore soudain à la sécurité nationale, compris et surtout Hezbollah, qui ne regarde pas l'obédience des gens sur qui il veille. Peut être étions nous ainsi en 1943/44, FFI FFL, même combat.

Bref, notre sécurité ne tient pas à une carte colorée établie par le quai d'Orsay, même si cette carte est loin d'être ridicule. Les paramètres sont plus complexes encore, et surtout liés à l'instant "T". Une zone relativement sure peut en quelque heure à peine devenir un piège mortel. Il suffit de tellement peu de chose. Il suffit d'aller acheter des cigarettes à Blagnac au mauvais moment.

Cette libération d'otage n'est pas franco française, la presse mais surtout les médias télé, ont tort de rester cois sur cet aspect. Il y a probablement eu une petite pression de la diplomatie américaine et peut être Coréenne, c'est fort probable. C'est parait il un drone américain qui a permis le plan d'attaque. Et puis c'est une rupture avec nos anciens protocoles de situation de crise "otages", souillés de rançons payées indirectement par des fonts privés sur recommandation de l'Elysée.
Cette libération, on peut aussi lui donner un autre aspect: elle aurait très bien pu avoir lieu sans le mobile d'otage à libérer, juste en acte de guerre courant lié à la raison notre présence là bas: occuper le terrain et reconquérir autant que faire se peut, des zones rouges. Il y a tout au long de l'année, des opérations de même type, sans doute moins risquées et moins frontales certes, mais dont les médias ne parlent pas, et parce que l'armée ne communique pas (dans son bon droit stratégique).
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20389
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par Golgoth » 12 mai 2019, 11:35:03

Nombrilist a écrit :
11 mai 2019, 22:56:49
Merci @politicien , je me doutais que les inconscients n'étaient pas si inconscients que cela.
Surtout qu’avant le 7 avril c’était tout jaune même la frontière. Je suppose que pour un tel voyage on se renseigne assez en amont.
Le Drian devrait dégager tout comme Castaner. Ces mecs sont une honte.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par Spartiate » 12 mai 2019, 11:47:42

Le meilleur moyen d'activer la "fibre nationale" (si tant est que ce soit pertinent), c'est encore de ne pas politiser les événements à outrance. C'était déjà le cas avec Notre-Dame.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11452
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par Nolimits » 12 mai 2019, 12:22:16

Spartiate a écrit :
12 mai 2019, 09:11:37
Yakiv a écrit :
11 mai 2019, 21:51:25
Effectivement.
Alors maintenant on va se mettre à débattre de la couleur orange, on ne va pas y échapper.
Mais lorsque les autorités françaises ont tenu à préciser que les groupes terroristes étaient de plus en plus mobiles dans le Sahel, c'était bien la preuve d'une erreur d'appréciation quant au niveau de risque dans la région concernée.
Personne n'est réellement blâmable à mon sens, sauf Le Drian qui s'aventure au même genre de précipitation que Castaner.
+ 1
D'ailleurs, si les deux commandos n'avaient pas péri durant la libération, on n'aurait pas eu tous ces commentaires.
Le Quai d'Orsay avait le choix de libérer ou non les otages, en connaissance des risques que ça induisait. S'il estimait que d'une part la zone est bien trop dangereuse et que d'autre part les otages avaient une grande part de responsabilité dans leur mésaventure, il aurait été légitime de ne pas procéder à leur opération.

Mais là, j'ai l'impression que le gouvernement veut capitaliser sur l'émotion provoquée par l'événement pour les frapper d'anathème.
Je ne te rejoins pas. Quand des compatriotes sont dans la mouise, nous avons le devoir d'aller les aider. Nos forces spéciales sont là pour ça. Qu'ils aient déco*** ou pas. A l'instar des pompiers qui interviennent pour nous sauver sans se poser de questions sur l'origine du problème. C'est terrible pour ces militaires et leurs familles mais n'oublions pas que c'est leur boulot, qu'ils l'ont choisi en connaissance de cause et que ce sont ses situations qui sont le fondement même de leur raison d'être.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60678
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par Nombrilist » 12 mai 2019, 12:39:21

Nolimits a écrit :
12 mai 2019, 12:22:16
Spartiate a écrit :
12 mai 2019, 09:11:37
Yakiv a écrit :
11 mai 2019, 21:51:25
Effectivement.
Alors maintenant on va se mettre à débattre de la couleur orange, on ne va pas y échapper.
Mais lorsque les autorités françaises ont tenu à préciser que les groupes terroristes étaient de plus en plus mobiles dans le Sahel, c'était bien la preuve d'une erreur d'appréciation quant au niveau de risque dans la région concernée.
Personne n'est réellement blâmable à mon sens, sauf Le Drian qui s'aventure au même genre de précipitation que Castaner.
+ 1
D'ailleurs, si les deux commandos n'avaient pas péri durant la libération, on n'aurait pas eu tous ces commentaires.
Le Quai d'Orsay avait le choix de libérer ou non les otages, en connaissance des risques que ça induisait. S'il estimait que d'une part la zone est bien trop dangereuse et que d'autre part les otages avaient une grande part de responsabilité dans leur mésaventure, il aurait été légitime de ne pas procéder à leur opération.

Mais là, j'ai l'impression que le gouvernement veut capitaliser sur l'émotion provoquée par l'événement pour les frapper d'anathème.
Je ne te rejoins pas. Quand des compatriotes sont dans la mouise, nous avons le devoir d'aller les aider. Nos forces spéciales sont là pour ça. Qu'ils aient déco*** ou pas. A l'instar des pompiers qui interviennent pour nous sauver sans se poser de questions sur l'origine du problème. C'est terrible pour ces militaires et leurs familles mais n'oublions pas que c'est leur boulot, qu'ils l'ont choisi en connaissance de cause et que ce sont ses situations qui sont le fondement même de leur raison d'être.
Je rejoins le premier point (évaluation de la dangerosité de l'opération), mais je ne rejoins pas le deuxième point sur la responsabilité des otages qui est un point de vue très très subjectif et quelque part dangereux si extrapolé à d'autres choses comme un sauvetage de pompiers comme pointé par @Nolimits.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par Spartiate » 12 mai 2019, 13:27:12

Nolimits a écrit :
12 mai 2019, 12:22:16
Spartiate a écrit :
12 mai 2019, 09:11:37
Yakiv a écrit :
11 mai 2019, 21:51:25
Effectivement.
Alors maintenant on va se mettre à débattre de la couleur orange, on ne va pas y échapper.
Mais lorsque les autorités françaises ont tenu à préciser que les groupes terroristes étaient de plus en plus mobiles dans le Sahel, c'était bien la preuve d'une erreur d'appréciation quant au niveau de risque dans la région concernée.
Personne n'est réellement blâmable à mon sens, sauf Le Drian qui s'aventure au même genre de précipitation que Castaner.
+ 1
D'ailleurs, si les deux commandos n'avaient pas péri durant la libération, on n'aurait pas eu tous ces commentaires.
Le Quai d'Orsay avait le choix de libérer ou non les otages, en connaissance des risques que ça induisait. S'il estimait que d'une part la zone est bien trop dangereuse et que d'autre part les otages avaient une grande part de responsabilité dans leur mésaventure, il aurait été légitime de ne pas procéder à leur opération.

Mais là, j'ai l'impression que le gouvernement veut capitaliser sur l'émotion provoquée par l'événement pour les frapper d'anathème.
Je ne te rejoins pas. Quand des compatriotes sont dans la mouise, nous avons le devoir d'aller les aider. Nos forces spéciales sont là pour ça. Qu'ils aient déco*** ou pas.
En théorie oui, je ne peux être que d'accord avec toi. Mais en pratique, ce n'est pas ce qui se fait systématiquement, parfois pour des raisons logistiques et sécuritaires. Au Bénin, la France est comme chez elle mais ce n'est pas le cas de tous les pays, surtout dans des pays chelous comme ceux d'Asie du Sud-Est.

Sans les Français, la Corée du Sud aurait-elle pris des risques pour sauver sa ressortissante ? Pas sûr.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60678
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par Nombrilist » 12 mai 2019, 14:04:30

Je ne pense pas. Et les américains non plus.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20389
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: l'armée libère les deux otages français capturés au Bénin

Message non lu par Golgoth » 12 mai 2019, 15:39:25

Nombrilist a écrit :
12 mai 2019, 14:04:30
Je ne pense pas. Et les américains non plus.
Les Amiricains auraient tiré dans le tas avec un drone :mrgreen:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Répondre

Retourner vers « Notre sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré