Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Avatar du membre
Hector
Messages : 11175
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par Hector » 11 mai 2019, 21:01:24

Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois
En Allemagne mais aussi partout ailleurs, l’enthousiasme écolo béat des dix années passées cède la place à un examen plus rationnel du rapport coût-avantage de chaque énergie et du bien-fondé de la "transition". Celui-ci est bien plus douteux qu’on pensait…

"Travail bâclé in Germany". Voilà à peu près ce que signifie le titre de couverture du tout dernier numéro du Spiegel, le plus puissant hebdomadaire allemand. En arrière-plan, on voit une forêt d’éoliennes cassées et de pylônes électriques déconnectés. Une image évidemment exagérée, mais qui en dit long sur la conscience qu’a aujourd’hui l’opinion allemande de l’échec de l’"Energiewende", ce basculement énergétique décidé par notre voisin au début du millénaire et radicalement accéléré en 2011 après l’accident de Fukushima, qui avait amené la chancelière allemande, Angela Merkel, à décider la sortie de son pays du nucléaire. Dès 2018, l’Allemagne avait dû admettre que ses objectifs de réduction d’émission de gaz à effet de serre ne seraient pas tenus dans les délais annoncés –elle avait même ouvert de nouvelles mines de charbon... Aujourd’hui, les experts sont en mesure de dresser un bilan des huit premières années de la transition accélérée voulue par Berlin, et il est à peu près désastreux. "Tout le projet est en train de dérailler", écrit le Spiegel.

Exagéré? L’Allemagne a investi depuis 2010 plus de 30 milliards par an dans le basculement et l’on prévoit une facture globale de plus de 500 milliards à l’horizon 2025 –pour partie constituée de subventions et crédits publics, pour le reste financé par les ménages et les entreprises sous forme de hausse de prix. Une étude chiffre même à plus de 3.000 milliards d’euros (oui, 3.000 milliards!) les investissements requis d’ici à 2050, si l’Allemagne persiste dans son intention d’accroissement de la part du solaire et de l’éolien dans son mix énergétique. Des sommes faramineuses. Or, le résultat est spécialement déprimant: malgré les centaines de milliards déjà mis sur la table, les émissions de gaz à effet de serre de l’Allemagne sont au même niveau… qu’en 2009. L’Allemagne s’est certes hérissée d’éoliennes et elle accueille des milliers de km2 de panneaux solaires. Mais beaucoup ne sont pas reliés au système de distribution, ou pas convenablement, faute que le réseau ait suivi.

...
Quen pensez vous de ce fiasco ? Les foyers allemands paient l'électricité 230 €/MWh !
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59250
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par Nombrilist » 11 mai 2019, 21:13:40

La dernière phrase indique que le "journaliste" est quand même sacrément orienté. Du coup, je m'interroge sur la soit-disant débâcle.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11175
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par Hector » 11 mai 2019, 22:39:23

Oui, mais les chiffres ? Facts and figures ? :vieux:
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59250
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par Nombrilist » 11 mai 2019, 22:51:07

Hector a écrit :
11 mai 2019, 22:39:23
Oui, mais les chiffres ? Facts and figures ? :vieux:
Il n'y a que des chiffres de dépenses, mais 30 milliards par an pour un pays comme l'Allemagne, c'est plus que gérable. Pour le reste, c'est du jugement à l'emporte-pièce.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11175
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par Hector » 11 mai 2019, 23:11:13

Même quand il est dit que les émissions de CO2 allemandes sont au même niveau qu'en 2009 ? A quoi sert une politique d'énergies renouvelables alors ?
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59250
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par Nombrilist » 11 mai 2019, 23:20:49

Hector a écrit :
11 mai 2019, 23:11:13
Même quand il est dit que les émissions de CO2 allemandes sont au même niveau qu'en 2009 ? A quoi sert une politique d'énergies renouvelables alors ?
C'est sur que ça pose question et c'est quand même un peu gros je trouve. En Allemagne, il y a un développement industriel. Est-ce que l'effet énergie renouvelable (33% de la production d'électricité tout de même) n'aurait pas pu être gommé par les émissions industrielles? De plus, je note à mon grand étonnement que l'Allemagne est exportatrice nette d'électricité, ce qui n'aide pas à avoir un bilan CO2 favorable. En Allemagne, l'électricité est chère, mais le chauffage se fait au gaz ou au fioul (5% seulement se chauffent à l'électricité). Donc, la facture pour les foyers n'est pas forcément si élevée que ça au final.

Avatar du membre
Snark
Messages : 2761
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par Snark » 12 mai 2019, 07:26:07

L’Allemagne s’est certes hérissée d’éoliennes et elle accueille
des milliers de km2 de panneaux solaires. Mais beaucoup ne sont pas reliés au système
de distribution, ou pas convenablement, faute que le réseau ait suivi.
En outre, là où elles sont connectées, ces installations ne couvrent les besoins
que de manière intermittente (pas de solaire la nuit, pas de vent quand il ne souffle pas…)
ce qui requiert, en complément et faute que le stockage soit rentable
ou même possible
, des capacités complémentaires souvent fossiles
(affreux charbon et horrible lignite en tête). Une bérézina.
Donc : Il faut relier les énergies vertes au réseau et développer le stockage des énergies vertes .
Pas moins mais pas plus non plus .

Ne pas oublier qu'on est dans le pays qui développe le train à hydrogène
et sait investir surtout quand c'est rentable économiquement et écologiquement .

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2019 ... harbon.php
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59250
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par Nombrilist » 12 mai 2019, 08:16:45

L'article du Figaro contraste quand même nettement avec celui de Challenge. Alors ?

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 32059
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par johanono » 12 mai 2019, 08:48:46

Hector a écrit :
11 mai 2019, 23:11:13
Même quand il est dit que les émissions de CO2 allemandes sont au même niveau qu'en 2009 ? A quoi sert une politique d'énergies renouvelables alors ?
Le plan allemand de transition énergétique inclut l'abandon du nucléaire. Faute d'alternatives propres sérieuses au nucléaire, les Allemands ont relancé l'exploitation de centrales à charbon ou à gaz. Les Allemands font de la transition énergétique avec des centrales à charbon ou à gaz, en abandonnant le nucléaire, au lieu de développer le nucléaire et d'abandonner les centrales à charbon ou à gaz.

Pas étonnant que leurs chiffres d'émissions de gaz à effet de serre soient mauvais.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59250
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par Nombrilist » 12 mai 2019, 08:57:02

johanono a écrit :
12 mai 2019, 08:48:46
Hector a écrit :
11 mai 2019, 23:11:13
Même quand il est dit que les émissions de CO2 allemandes sont au même niveau qu'en 2009 ? A quoi sert une politique d'énergies renouvelables alors ?
Le plan allemand de transition énergétique inclut l'abandon du nucléaire. Faute d'alternatives propres sérieuses au nucléaire, les Allemands ont relancé l'exploitation de centrales à charbon ou à gaz.
En réalité, il n'y a pas eu de relance forte du charbon et du gaz, mais une stagnation. Le renouvelable a compensé l'arrêt du parc nucléaire. C'est pour ça que leur CO2 émis ne baisse pas très vite. En fait, il faut s'attendre à un effet coup de feu. A partir du moment où la compensation avec le nucléaire sera complète, on devrait voir l'utilisation du charbon et du gaz baisser. En fait, les allemands sont cohérents: ils ont estimé que le nucléaire était plus dangereux que le charbon. Donc, ils ont remplacé le nucléaire par du renouvelable. Et c'est un succès.

https://www.franceinter.fr/environnemen ... -la-france

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 32059
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par johanono » 12 mai 2019, 09:08:30

J'ai compris qu'ils avaient relancé la production de quelques centrales à charbon.

Je veux bien qu'on dise que le nucléaire est plus dangereux que le charbon, mais alors ne venez pas nous casser les pieds avec le réchauffement climatique. Pour moi, il ne faut pas se tromper de combat : la lutte contre le réchauffement climatique, et donc la réduction des émissions de gaz à effet de serre, me semble prioritaire.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 3597
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par les orteils » 12 mai 2019, 09:25:32

Hector a écrit :
11 mai 2019, 23:11:13
Même quand il est dit que les émissions de CO2 allemandes sont au même niveau qu'en 2009 ? A quoi sert une politique d'énergies renouvelables alors ?
C'est bien le message que distille cet article. Or il suffit de raccorder la production au réseau, et de fermer au fur et à mesure les centrales au charbon. Les Allemands ne sont pas à l'abri d'aberrations et de scandales (voir l'aéroport de Berlin). Le journaliste n'a qu'à franchir la frontière pour se rendre au Danemark afin de mesurer l'impact du renouvelable.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59250
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par Nombrilist » 12 mai 2019, 09:29:30

johanono a écrit :
12 mai 2019, 09:08:30
J'ai compris qu'ils avaient relancé la production de quelques centrales à charbon.

Je veux bien qu'on dise que le nucléaire est plus dangereux que le charbon, mais alors ne venez pas nous casser les pieds avec le réchauffement climatique. Pour moi, il ne faut pas se tromper de combat : la lutte contre le réchauffement climatique, et donc la réduction des émissions de gaz à effet de serre, me semble prioritaire.
Ou comment résoudre un problème en introduisant un autre problème dont on sait qu'il sera au moins aussi gros à résoudre dans un avenir pas si lointain que subiront nos enfants actuels. Le fait que l'on doive prolonger des centrales nucléaires bien au-delà de leur espérance de vie initiale devrait quand même faire cogiter. Chernobyl et Fukushima (2011) aussi. On appelle ça une fuite en avant. Pour moi, l'Allemagne montre la voie. Vous verrez que leurs émissions de CO2 vont baisser d'un coup. Surtout si ils investissent encore des centaines de milliards d'euros. C'est obligé.
Modifié en dernier par Nombrilist le 12 mai 2019, 11:18:48, modifié 1 fois.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59250
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par Nombrilist » 12 mai 2019, 09:30:22

les orteils a écrit :
12 mai 2019, 09:25:32
Hector a écrit :
11 mai 2019, 23:11:13
Même quand il est dit que les émissions de CO2 allemandes sont au même niveau qu'en 2009 ? A quoi sert une politique d'énergies renouvelables alors ?
C'est bien le message que distille cet article. Or il suffit de raccorder la production au réseau, et de fermer au fur et à mesure les centrales au charbon. Les Allemands ne sont pas à l'abri d'aberrations et de scandales (voir l'aéroport de Berlin). Le journaliste n'a qu'à franchir la frontière pour se rendre au Danemark afin de mesurer l'impact du renouvelable.
Le problème des aéroports, c'est l'autonomie des régions. Il y a le même problème en Espagne.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11175
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Transition énergétique allemande: le fantasme fait place à la g..... de bois

Message non lu par Hector » 12 mai 2019, 11:16:17

les orteils a écrit :
12 mai 2019, 09:25:32
Hector a écrit :
11 mai 2019, 23:11:13
Même quand il est dit que les émissions de CO2 allemandes sont au même niveau qu'en 2009 ? A quoi sert une politique d'énergies renouvelables alors ?
C'est bien le message que distille cet article. Or il suffit de raccorder la production au réseau, et de fermer au fur et à mesure les centrales au charbon. Les Allemands ne sont pas à l'abri d'aberrations et de scandales (voir l'aéroport de Berlin). Le journaliste n'a qu'à franchir la frontière pour se rendre au Danemark afin de mesurer l'impact du renouvelable.
Il suffit dit il ...

Sais tu que les gens ne veulent généralement pas de lignes Haute Tension supplémentaire ? Sais tu que ces lignes coûtent une fortune à construire et en employant des matériaux rares ?

Les gens parlent d'autoroutes de l'énergie électrique, mais en fait ces autoroutes inter-pays à l'intérieur de l'UE n'existent pas. Si on regarde le potentiel renouvelable, l'électricité voyage peu. Le Portugal est obligé de limiter sa production solaire et éolienne car le Portugal ne peut exporter suffisamment vers l'Espagne qui ne peut exporter suffisamment vers la France, etc. C'est même vrai au niveau plus régional.

La politique allemande était condamnée à l'échec, il fallait substituer le charbon par le renouvelable et garder le nucléaire. Mais le rationnel et le politique chez Merkel sont deux choses différentes. A la fin devant cette gabegie, Merkel sera remplacée par une coalition brune.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré