Travail le dimanche = "Tu viens ou on te vire"

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 21960
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Travail le dimanche = "Tu viens ou on te vire"

Message non lu par Jeff Van Planet » 27 mai 2019, 19:22:59

Nolimits a écrit :
26 mai 2019, 19:25:22
Yakiv a écrit :
26 mai 2019, 14:00:13
Et enfin, quand bien même on arriverait à faire respecter les lois existantes, il resterait toujours la phase de recrutement, la sélection à l'embauche, durant laquelle les candidats qui ne voudront pas travailler le dimanche pour ce type de poste seront systématiquement écartés, et ce en toute légalité.
Là, non. Pour faire travailler quelqu'un le dimanche, il ne suffit pas de lui demander s'il est d'accord ou pas à l'entretien d'embauche. Encore une fois le travail le dimanche est très encadré et ce, collectivement (Convention Collectives/Accords d'Entreprise...), pas individuellement. Si effectivement, le travail le dimanche est prévu dans cette entreprise et qu'à l'entretien d'embauche le candidat précise qu'il refuse, il est évident qu'il sera écarté.
(comme le serait quelqu'un qui veut devenir pompier et qui refuserait de bosser le dimanche)
Mais tu ne pourras pas faire bosser un type le dimanche si ce n'est pas prévu dans les accords (régime de dérogations)
très bien dit.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 21960
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Travail le dimanche = "Tu viens ou on te vire"

Message non lu par Jeff Van Planet » 27 mai 2019, 19:25:19

Yakiv a écrit :
27 mai 2019, 06:49:32
Nolimits a écrit :
26 mai 2019, 19:25:22
Yakiv a écrit :
26 mai 2019, 14:00:13
Et enfin, quand bien même on arriverait à faire respecter les lois existantes, il resterait toujours la phase de recrutement, la sélection à l'embauche, durant laquelle les candidats qui ne voudront pas travailler le dimanche pour ce type de poste seront systématiquement écartés, et ce en toute légalité.
Là, non. Pour faire travailler quelqu'un le dimanche, il ne suffit pas de lui demander s'il est d'accord ou pas à l'entretien d'embauche. Encore une fois le travail le dimanche est très encadré et ce, collectivement (Convention Collectives/Accords d'Entreprise...), pas individuellement. Si effectivement, le travail le dimanche est prévu dans cette entreprise et qu'à l'entretien d'embauche le candidat précise qu'il refuse, il est évident qu'il sera écarté.
(comme le serait quelqu'un qui veut devenir pompier et qui refuserait de bosser le dimanche)
Mais tu ne pourras pas faire bosser un type le dimanche si ce n'est pas prévu dans les accords (régime de dérogations)
Conclusion, tu es caissière, tu as globalement moins de chances d'être embauchée si tu ne souhaites pas travailler le dimanche.
Pareil pour les infirmière les pompiers les serveurs ou cuisiniers et j'en passe.

Dans le même ordre d'idées, si tu n'aimes pas te salir tu n'es pas mécano.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11175
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Travail le dimanche = "Tu viens ou on te vire"

Message non lu par Nolimits » 27 mai 2019, 19:33:51

Yakiv a écrit :
27 mai 2019, 06:49:32
Nolimits a écrit :
26 mai 2019, 19:25:22
Yakiv a écrit :
26 mai 2019, 14:00:13
Et enfin, quand bien même on arriverait à faire respecter les lois existantes, il resterait toujours la phase de recrutement, la sélection à l'embauche, durant laquelle les candidats qui ne voudront pas travailler le dimanche pour ce type de poste seront systématiquement écartés, et ce en toute légalité.
Là, non. Pour faire travailler quelqu'un le dimanche, il ne suffit pas de lui demander s'il est d'accord ou pas à l'entretien d'embauche. Encore une fois le travail le dimanche est très encadré et ce, collectivement (Convention Collectives/Accords d'Entreprise...), pas individuellement. Si effectivement, le travail le dimanche est prévu dans cette entreprise et qu'à l'entretien d'embauche le candidat précise qu'il refuse, il est évident qu'il sera écarté.
(comme le serait quelqu'un qui veut devenir pompier et qui refuserait de bosser le dimanche)
Mais tu ne pourras pas faire bosser un type le dimanche si ce n'est pas prévu dans les accords (régime de dérogations)
Conclusion, tu es caissière, tu as globalement moins de chances d'être embauchée si tu ne souhaites pas travailler le dimanche.
Oui, clairement. Mais je pense que tu reconnaîtras que postuler dans une entreprise où est prévu le travail le dimanche, en refusant totalement de travailler le dimanche...c'est pas finaud...

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 21960
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Travail le dimanche = "Tu viens ou on te vire"

Message non lu par Jeff Van Planet » 27 mai 2019, 19:41:13

Aussi finaud que de vouloir être mécano et ne pas vouloir se salir au travail.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12028
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Travail le dimanche = "Tu viens ou on te vire"

Message non lu par Yakiv » 27 mai 2019, 21:05:36

Nolimits a écrit :
27 mai 2019, 08:52:29
Il y a une solution imparable pour les salariés qui ne veulent absolument pas travailler le dimanche, ne pas entrer dans une boîte qui est sous régime dérogatoire. Et pour ceux qui ont vu passer un accord ultérieur à leur entrée (les représentants syndicaux ont donc voté l'accord !), se poser des questions sur leurs places dans cette société : entrer dans une société en 1980 et se dire qu'il ne se passera jamais rien pendant 40 ans...Même chez les foncx, ça n'existe pas.
Ce n'est pas une solution imparable. Parce que la personne qui ne veut pas travailler le dimanche a tout simplement moins de chances d'être embauchée que la personne qui l'accepte. Et ça c'est inacceptable, le refus du travail dominical ne devrait pas être une condamnation au chômage, surtout compte tenu des conditions auxquelles le travail du dimanche nous a été vendu, le fameux "volontariat". Qu'on soit clair, si c'est "le travail le dimanche, sinon pas d'embauche" ou bien "le travail le dimanche, sinon la porte", alors ce n'est plus du "volontariat", on est bien d'accord ?

Parce que l'argument auquel tu as recours, on pourrait alors l'utiliser pour tout. Quelques exemples :
- plus de Smic pour tout le monde, "les salariés qui ne veulent absolument pas travailler sous le Smic n'ont qu'à pas postuler aux emplois payés au-dessous du Smic",
- plus de cotisation à l'assurance maladie pour tout le monde, "les salariés qui ne veulent absolument pas travailler sans assurance maladie n'ont qu'à pas postuler aux emplois sans protection sociale",
- etc, etc.

Cela dit, si on en juge le ton et les adjectifs que tu emplois, in se doute que refuser de travailler le dimanche t'apparaît inconcevable. Pour les ermites, peut-être. Mais pour tous les gens qui ont des enfants, une famille, un engagement ou un loisir quelconque qui suppose de rencontrer les autres, il faut admettre que c'est déjà plus discutable. Et comme l'a dit Logos, pour les gens qui y sont confrontés, c'est malheureusement assez pathétique.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12028
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Travail le dimanche = "Tu viens ou on te vire"

Message non lu par Yakiv » 27 mai 2019, 21:23:19

Nolimits a écrit :
27 mai 2019, 19:33:51
Oui, clairement. Mais je pense que tu reconnaîtras que postuler dans une entreprise où est prévu le travail le dimanche, en refusant totalement de travailler le dimanche...c'est pas finaud...
C'est vraiment un argument bidon : comme je le disais un peu au-dessus, avec un raisonnement pareil, on peut supprimer l'obligation de salaire minimum, de durée journalière et hebdomadaire maximale de travail, de durée minimale de repos entre 2 journées de travail, des repos compensateurs, des équipements de protection individuels, de protection sociale, des chiottes et des points d'eau sur les chantiers, bref on peut envoyer au feu tout le code du travail dans son intégralité et se contenter de dire aux salariés "ya ka pas postuler aux emplois qui vous plaisent pas".
C'est "imparable" et beaucoup plus simple en effet...

Quant on veut supprimer n'importe quelle disposition sociale en faveur des salariés, on répond toujours qu'ils auront la liberté de choisir. On peut difficilement faire plus hypocrite.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11175
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Travail le dimanche = "Tu viens ou on te vire"

Message non lu par Nolimits » 27 mai 2019, 21:35:45

Tu es parti sur de longues tirades sur le travail du dimanche et autres. Ai-je dis à un moment que j'y étais favorable ? Non.
Par contre, je dis depuis le début de ce fil que ce titre est faux car on ne se fait pas virer parce qu'on refuse de travailler le dimanche.
Le travail le dimanche est strictement encadré et les entreprises qui l'appliquent son sous dérogation, donc CQFD, si l'on ne veut pas travailler le dimanche on n'intègre pas ce genre d'entreprise, c'est juste un peu de bon sens (même si dans l'absolu on a le droit de refuser... :roll: )
Si on ne veut pas travailler le soir, on ne fait pas maître d'hôtel.
Si on ne veut pas travailler la nuit, on ne fait pas pompier.
Si on ne veut pas se salir, on ne fait pas mécanicien.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12028
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Travail le dimanche = "Tu viens ou on te vire"

Message non lu par Yakiv » 27 mai 2019, 21:40:50

Nolimits a écrit :
27 mai 2019, 21:35:45
Tu es parti sur de longues tirades sur le travail du dimanche. Ai-je dis à un moment que j'y étais favorable ? Non.
Disons que je l'ai deviné.
Nolimits a écrit :
27 mai 2019, 21:35:45
Par contre, je dis depuis le début de ce fil que ce titre est faux car on ne se fait pas virer parce qu'on refuse de travailler le dimanche.
Le travail le dimanche est strictement encadré et les entreprises qui l'appliquent son sous dérogation, donc CQFD, si l'on ne veut pas travailler le dimanche on n'intègre pas ce genre d'entreprise, c'est juste un peu de bon sens.
Si on ne veut pas travailler le soir, on ne fait pas maître d'hôtel.
Si on ne veut pas travailler la nuit, on ne fait pas pompier.
Si on ne veut pas se salir, on ne fait pas mécanicien.
Et si on veut rester au chômage, on dit au recruteur qu'on ne veut pas travailler le dimanche => CQFD.

Dans le cas cité, la réalité est venue se confronter à la théorie de la "loi encadrante". D'autant que le travail dominical n'était pas prévu à l'époque de leur embauche.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11175
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Travail le dimanche = "Tu viens ou on te vire"

Message non lu par Nolimits » 27 mai 2019, 22:51:14

Pour l'immense majorité des métiers, il n'y a ni besoin de travailler le dimanche ni la nuit.
(Sinon ce ne serait pas des dérogations)


Avatar du membre
Snark
Messages : 2754
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Travail le dimanche = "Tu viens ou on te vire"

Message non lu par Snark » 28 mai 2019, 07:08:45

Nolimits a écrit :
27 mai 2019, 19:33:51
Oui, clairement. Mais je pense que tu reconnaîtras que postuler dans une entreprise où est prévu le travail le dimanche, en refusant totalement de travailler le dimanche...c'est pas finaud...
Relisons l'article :
En effet, selon François Macquaire, défenseur du syndicat, "le salarié a tout à fait le droit
de refuser de travailler un jour de repos". D'autant plus qu'aucune mention de travail dominical
ne figure sur leur contrat de travail, et il n'y a eu aucun avenant aux contrats de travail
des 230 salariés du magasin.
https://www.lci.fr/social/saint-malo-de ... 21729.html

Le progrès consiste surement en une dégradation continue de la situation des salariés .
mais bon , pas de panique , tout ce beau monde va étre prochainement remplacé par des robots .
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11175
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Travail le dimanche = "Tu viens ou on te vire"

Message non lu par Nolimits » 28 mai 2019, 08:55:14

Snark a écrit :
28 mai 2019, 07:08:45
Nolimits a écrit :
27 mai 2019, 19:33:51
Oui, clairement. Mais je pense que tu reconnaîtras que postuler dans une entreprise où est prévu le travail le dimanche, en refusant totalement de travailler le dimanche...c'est pas finaud...
Relisons l'article :
En effet, selon François Macquaire, défenseur du syndicat, "le salarié a tout à fait le droit
de refuser de travailler un jour de repos". D'autant plus qu'aucune mention de travail dominical
ne figure sur leur contrat de travail, et il n'y a eu aucun avenant aux contrats de travail
des 230 salariés du magasin.
https://www.lci.fr/social/saint-malo-de ... 21729.html

Le progrès consiste surement en une dégradation continue de la situation des salariés .
mais bon , pas de panique , tout ce beau monde va étre prochainement remplacé par des robots .
Je ne comprends pas l'objet de ton post. Ce syndiqué dit que le situation est très claire : "ce n'est pas négocié de pouvoir travailler le dimanche, donc on ne travaille pas le dimanche". tout va bien, non ?
Et c'est ce que je dis depuis le début de ce fil : le travail le dimanche ne s'improvise pas et ne se décrète pas à l'emporte-pièce par un patron ou qui que ce soit.

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré