Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par Nolimits » 07 juin 2019, 20:03:00

Jeff Van Planet a écrit :
07 juin 2019, 19:36:52
johanono a écrit :
06 juin 2019, 23:11:30
Jeff Van Planet a écrit :
06 juin 2019, 19:43:32
Il n'y a pas de loups. Les négos avaient déjà était faites, et ils ne voulaient pas se retaper je ne sais combien de temps à renégocier juste parce que la politique française a décidé qu'il fallait attendre. D'ailleurs attendre pourquoi? Qu'il aille à Tokyo... tokyo... il y a qui là bas? Ha! oui! les patrons de nissan qui avec l'aide de leur gouvernement maintiennet Ghosn en prison... maintenant que j'y pense je me suis trompé il y a effectivement un loup. Mais il est dans cette complaisance du gouvernement avec nissan, nulles part ailleurs.
Je ne crois pas que les négociations aient été si avancées que ça. Et rien ne dit qu'elles aient commencé avant l'arrestation de Ghosn.

Je crois vraiment que les dirigeants de FCA ont voulu très vite, parce qu'ils avaient intérêt à ça, par exemple pour profiter de la sous cotation de l'action Renault, ou alors en espérant que les actionnaires de Renault disent oui sans se rendre compte de la mauvaise santé de FCA.
Dans quel monde un PDG lance comme ça une demande de fusion (avec contrat et clauses) sans négos préalables?
C'est comme imaginer un projet de lois arrivant à l'AN sans commission parlementaire avant.
Ok, mais 16% ou pas, il semble que ce soit suffisant pour faire capoter les négos selon FCA. Donc dans quel monde un PDG lance des négos sans même s'être rendu compte, au préalable, que cet actionnaire est à prendre en compte ? C'est un clown ce PDG ou au minimum totalement incompétent.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par Jeff Van Planet » 08 juin 2019, 08:23:04

Nolimits a écrit :
07 juin 2019, 20:03:00
Ok, mais 16% ou pas, il semble que ce soit suffisant pour faire capoter les négos selon FCA. Donc dans quel monde un PDG lance des négos sans même s'être rendu compte, au préalable, que cet actionnaire est à prendre en compte ? C'est un clown ce PDG ou au minimum totalement incompétent.
un clown. nous y voilà dans ta perte de sang froid.

Je te laisse, et si un modo passe par là... :mrgreen:
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par Nolimits » 08 juin 2019, 09:28:34

Jeff Van Planet a écrit :
Nolimits a écrit :
07 juin 2019, 20:03:00
Ok, mais 16% ou pas, il semble que ce soit suffisant pour faire capoter les négos selon FCA. Donc dans quel monde un PDG lance des négos sans même s'être rendu compte, au préalable, que cet actionnaire est à prendre en compte ? C'est un clown ce PDG ou au minimum totalement incompétent.
un clown. nous y voilà dans ta perte de sang froid.

Je te laisse, et si un modo passe par là... :mrgreen:
D'un côté, tu nous annonces que genre de négos se préparent très longtemps à l'avance. De l'autre, ils auraient oublié un léger détail : un actionnaire qui peut tout remettre en cause.
Je ne crois pas que l'on puisse parler de compétences de ceux qui auraient préparé "longtemps à l'avance" cette négociation en oubliant une évidence.
Soit :
Ou ce PDG est un clown
Ou, ce qui semble le plus probable, cette précipitation est plus que suspecte.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par Jeff Van Planet » 08 juin 2019, 15:03:04

@Nolimits
16% contre 84% tu te rends compte de quelque chose?
En suite le 16% n'a jamais dit non, et rien ne te permet d'annoncer avec un tel aplomb qu'il a été exclu des négociations.

Le PDG n'est pas un clown le clown c'est le politique qui a déjà fait capoté deux fusions. La première dans les années 90 avec Volvo et maintenant. A chaque fois parce qu'ils font de la politique (ce qui est clownesque)
Qu'est-ce qu'il y a de suspect? Et si pour lui re-négocier est une perte de temps? et s'il préfère commencer à négocier avec quelqu'un d'autre (qui ne soit pas un clown par exemple) ?

Bref encore un bel exemple de l'ânerie monstre qu'est l'état stratège défendu par les gens de droite.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
johanono
Messages : 32564
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par johanono » 08 juin 2019, 18:50:19

Le gouvernement est dans son rôle le plus strict en veillant à préserver le tissu industriel français. Par le passé, il a laissé tomber certains fleurons industriels français, et on le lui a reproché, à juste titre. On ne va pas lui reprocher cette fois ci d'intervenir dans un tel dossier. Et ceci d'autant plus que l'État est actionnaire de Renault...

Cette fusion était-elle vraiment à quelques jours près ? Si le projet était si solide, les dirigeants de FCA pouvaient bien attendre quelques jours de plus. Surtout que le gouvernement n'avait pas dit non.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par wesker » 08 juin 2019, 18:53:29

Pour préserver le tissu industriel est il nécessaire, dans tout les cas de céder le capital ?

J'ai le sentiment que nous avons, tous, les mêmes ambitions industrielles, conscient qu'elles sont indispensables à la création d'emplois et d'netrée de devises dont notre pays a besoin pour financer sa protection sociale et se développer, mais nous pouvons avoir des divergences sur la manière d'atteindre ces objectif. En l'occurrence, les actualités économiques récentes laissent augurer d'un manque de crédibilité de gestionnaires privés, ce qui devrait nous inciter à la prudence quant aux prochaines cessions.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32564
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par johanono » 08 juin 2019, 19:13:10

Tout dépend des circonstances.

Pour sauvegarder une entreprise, il peut parfois être nécessaire que l'État monte au capital, même s'il n'a pas vocation à racheter toutes les entreprises de France.

D'autres fois, il n'est pas nécessaire que l'État monte au capital, l'objectif étant d'organiser un tour de table pour trouver des investisseurs.

Céder une participation pose plus de difficultés. Pourquoi pas, mais il faut obtenir des garanties de la part du partenaire commercial à qui le capital est ainsi vendu.

Mais la priorité est de faire en sorte que notre tissu industriel reste français, avec un capital détenu par des Français, un siège social en France, un pouvoir de décision en France. Si on accepte que le pouvoir de décision parte à l'étranger, alors c'est le début de la fin, car les choix industriels qui seront opérés ensuite par l'actionnaire étranger se feront forcément au détriment de l'économie française. On le voit bien avec Alstom...

Idéalement, l'État doit donc s'opposer à ce que de grandes entreprises françaises passent sous pavillon étranger, sauf si vraiment il n'y a pas d'autre solution pour sauver l'entreprise concernée. Aux États-Unis, pays pourtant réputé libéral, il y a, je crois, une législation qui permet à l'État fédéral de contrôler, voire empêcher,le rachat d'entreprises américaines par des étrangers. En France, rien de tout cela...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par wesker » 08 juin 2019, 19:17:40

Je suis bien d'accord Johanono....Cela dépend des choix industriel et stratégique que nous faisons

Cela étant je constate, simplement, que si demain un acquéreur français souhaite acquérir 35% du capital de VW je crois qu'il se heurtera aux autorités allemandes. C'est l'une des différences profondes entre l'idéologie et les réalités industrielles spécifiques. En l'occurrence ils considèrent, eux que l'industrie automobile est une industrie d'avenir, et la considérèrent comme stratégique.

Je prendrais un autre exemple, si demain tu souhaites acquérir un nombre ocnsidérable de vignoble chinois, les autorités chinoises interviendront, sois en certain, alors pourquoi ce que les autres pratiquent seraient vertueux et promu, quand nous refusons, par idéologie d'évoquer la moindre idée en ce sens considérée comme protectionniste (un gros mot)

Avatar du membre
johanono
Messages : 32564
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par johanono » 08 juin 2019, 19:25:43

Tout à fait. Mais en France, nous sommes naïfs. Nous acceptons de vendre notre patrimoine industriel à des étrangers. L'Etat, par ailleurs si interventionniste, laisse faire...

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par Jeff Van Planet » 09 juin 2019, 08:38:57

johanono a écrit :
08 juin 2019, 18:50:19
Le gouvernement est dans son rôle le plus strict en veillant à préserver le tissu industriel français. Par le passé, il a laissé tomber certains fleurons industriels français, et on le lui a reproché, à juste titre. On ne va pas lui reprocher cette fois ci d'intervenir dans un tel dossier. Et ceci d'autant plus que l'État est actionnaire de Renault...

Cette fusion était-elle vraiment à quelques jours près ? Si le projet était si solide, les dirigeants de FCA pouvaient bien attendre quelques jours de plus. Surtout que le gouvernement n'avait pas dit non.
déjà de 1 l'état n'est pas dans son rôle. L'état n'a pas à intervenir dans les affaires privées. De deux l'état n'a pas dit non, l'argument est donc biaisé. De trois l'état n'a pas à être actionnaire d'entreprises industrielles/commerciale.


Pour ta dernière remarque j'en ai déjà parlé: pourquoi attendre après un clown qui ne sait pas ce qu'il veut? Parce que rien ne garantie qu'il n'y aurait pas un deuxième, troisième et énième report. Et tu feras quoi toi la place de FCA? Moi je ferais comme eux en me disant: autant mettre ce temps à profit pour chercher à négocier avec quelqu'un de sérieux qui ne va pas changer d'avis comme il change de chemise.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par Nolimits » 09 juin 2019, 08:48:07

Dans tous les cas, si c'est pour faire de Renault ce qui c'est passé avec les brillantes fusions de Lafarge, Alcatel, Alstom...merci à l'état d'être là et de veiller au grain.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par Jeff Van Planet » 09 juin 2019, 08:49:49

Qu'est-ce que tu as à reprocher à ces fusions?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par Nolimits » 09 juin 2019, 08:58:54

Lafarge est tout simplement devenu Suisse.
Alcatel s'est fait dépecer par Nokia.
Alstom...RIP.

Je ne fais donc absolument aucune confiance à la famille Agnelli pour mener à bien l'entreprise française Renault.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59995
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par Nombrilist » 09 juin 2019, 09:58:43

Jeff Van Planet a écrit :
09 juin 2019, 08:38:57
johanono a écrit :
08 juin 2019, 18:50:19
Le gouvernement est dans son rôle le plus strict en veillant à préserver le tissu industriel français. Par le passé, il a laissé tomber certains fleurons industriels français, et on le lui a reproché, à juste titre. On ne va pas lui reprocher cette fois ci d'intervenir dans un tel dossier. Et ceci d'autant plus que l'État est actionnaire de Renault...

Cette fusion était-elle vraiment à quelques jours près ? Si le projet était si solide, les dirigeants de FCA pouvaient bien attendre quelques jours de plus. Surtout que le gouvernement n'avait pas dit non.
déjà de 1 l'état n'est pas dans son rôle. L'état n'a pas à intervenir dans les affaires privées. De deux l'état n'a pas dit non, l'argument est donc biaisé. De trois l'état n'a pas à être actionnaire d'entreprises industrielles/commerciale.
Pure idéologie. @johanono a argumenté son propos lui.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32564
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par johanono » 09 juin 2019, 10:24:42

S'agissant de Renault, l’État avait deux raisons d'intervenir :
- parce qu'il est actionnaire de Renault,
- parce que de façon générale, l'Etat est dans son rôle en surveillant les conditions dans lesquelles des entreprises privées françaises passent sous pavillon étranger, même si en pratique, l'Etat a forcément moins de pouvoirs, s'agissant d'entreprises dont il n'est pas actionnaire.

Le JDD d'aujourd'hui apporte quelques informations complémentaires.

On apprend que les dirigeants de FCA ont informé l’État français aux environs de Noël 2018 (donc après l'arrestation de Carlos Ghosn) de leur intention de se rapprocher de Renault. Des négociations ont donc commencé à ce moment-là entre les dirigeants de FCA et l’État français, puis entre les dirigeants de FCA et ceux de Renault. Le projet de fusion n'a pris personne par surprise, et mercredi matin, tout le monde semblait d'accord. Sauf les dirigeants de Nissan. C'est là qu'un désaccord est apparu. Le PDG de Renault, à la demande de l’État français, a voulu se donner le temps de convaincre les dirigeants de Nissan, alors que, dans le clan Agnelli, on voulait signer d'abord avec Renault pour ensuite négocier en position de force avec Nissan.

Mais quand même, l'empressement des Agnelli pose question. Ils voulaient se marier avec Renault, sans avoir obtenu au préalable l'accord de Nissan ? C'était sans doute juridiquement possible, mais quand même : comment gérer sereinement le nouveau groupe dans ces conditions ? Y avait-il urgence à signer l'accord ? N'était-il pas possible d'attendre un peu ?

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré