Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par Jeff Van Planet » 16 juin 2019, 10:11:12

entre jamais et toujours il y a une différence, non?

Entre anarchie et despotisme il y a un monde, un monde bien réel lui.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par Nolimits » 16 juin 2019, 13:11:48

wesker a écrit :
16 juin 2019, 09:02:34
Nolimits

Dans ce cas peux tu me citer un Etat qui n'intervient jamais dans l'économie ?
C'est le principe même du néo-libéralisme, mais de là à dire que "miracle, ça fonctionne", c'est tout autre chose.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par wesker » 18 juin 2019, 20:56:42

No limits

Je ne dis pas que cela fonctionne à chaque fois, je dis simplement que ni l'étatisme, ni l'absence absolue d'Etat n'existent.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par Jeff Van Planet » 19 juin 2019, 19:42:31

L'étatisme existe, on le voit tous les jours. Mais là n'est pas le sujet.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par Nolimits » 14 juil. 2019, 20:31:21

Chez LafargeHolcim, les salariés français passent à la casse
Exposés à un quatrième plan de licenciement depuis la fusion des deux groupes il y a cinq ans, les ex-Lafarge se rebiffent.
Annoncée en avril 2014, la fusion "entre égaux" du français Lafarge et de son homologue suisse allemand Holcim lui a laissé un goût amer. "Depuis ce mariage et l'arrivée de la nouvelle direction, nous, Français, subissons un traitement dégradant. Nous sommes incompétents, trop chers et/ou trop vieux", souffle cette cadre qui entame sa 18e année de maison. Une ­ambiance à la France Télécom, époque harcèlement moral? "Absolument, rebondit-elle, à Zurich ils sont très créatifs et sans états d'âme."…
JDD
Je me félicite encore que cette fusion "entre égaux" avec FCA n’est pas aboutie.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32561
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par johanono » 14 juil. 2019, 22:37:01

L'exemple de Lafarge montre bien ce qui se passe quand des entreprises françaises passent sous pavillon étranger. Le centre de décision part à l'étranger, et quand les nouveaux décideurs, étrangers, doivent prendre des décisions importantes, leurs arbitrages sont defavorables à la France.

Très souvent, les nouveaux propriétaires étrangers pillent les brevets et la trésorerie de l'entreprise française qu'ils ont rachetée, puis la laissent couler.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par wesker » 19 juil. 2019, 19:14:17

Ce n'est pas la première fois que cela se produit, les arguments sont souvent les mêmes...Les conséquences également, hélàs

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Renault et Fiat Chrysler vont fusionner

Message non lu par Jeff Van Planet » 20 juil. 2019, 08:30:10

johanono a écrit :
14 juil. 2019, 22:37:01
L'exemple de Lafarge montre bien ce qui se passe quand des entreprises françaises passent sous pavillon étranger. Le centre de décision part à l'étranger, et quand les nouveaux décideurs, étrangers, doivent prendre des décisions importantes, leurs arbitrages sont defavorables à la France.

Très souvent, les nouveaux propriétaires étrangers pillent les brevets et la trésorerie de l'entreprise française qu'ils ont rachetée, puis la laissent couler.
Sauf quand ça passe sous pavillon japonnais hein?
https://investir.lesechos.fr/actions/ac ... 861841.php
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré