Exponential Organizations

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Hector
Messages : 11202
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Exponential Organizations

Message non lu par Hector » 27 mai 2019, 23:41:00

https://www.youtube.com/watch?v=FNQSM4ipZog

Je fais un test sur vous, du moins ceux qui assez bons en anglais pour suivre ce prophète. Je serais curieux de voir vos réactions. Il oeuvre dans le monde des entreprises de high tech et des grandes multinationales, mais il porte des messages politiques décoiffant.

Si vous trouvez la video trop longue, il y en a plein d'autres de ce Salim Ismaïl sur Youtube.

Alternativement, il a écrit un bouquin "Exponential Organizations" d'un coût modeste, disponible sur Amazon.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Hector
Messages : 11202
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Exponential Organizations

Message non lu par Hector » 30 mai 2019, 10:25:56

27 vues, mais pas de réponses. Dommage.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

pierre30
Messages : 9054
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Exponential Organizations

Message non lu par pierre30 » 30 mai 2019, 11:47:03

Il explique que les grosses organisations peuvent devenir instantanément obsolètes. Le secteur des services est le plus exposé.

J'aurais aimé qu'il parle des facteurs qui accélèrent ou freinent le changement. Les états sont concernés : leur rôle de régulateur et peut être leur existence même.
Il est clair que les assureurs ou les banquiers peuvent s' interroger.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11202
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Exponential Organizations

Message non lu par Hector » 30 mai 2019, 12:37:37

Je ne sais plus s'il en parle dans cette video. Je l'ai vu en vrai, il a un discours décapant sur le sujet:
- les états et les grands groupes règnent par la rareté (scarcity en anglais) là où le progrès technologique tends à établir l'abondance
- les états sont des organisations bureaucratiques et corrompues qui freinent l'innovation et le progrès technologique, et qui règnent par la rareté, et sont devenues obsolètes
- les grands groupes anciens sont incapables de suivre et d'innover, et ils disparaîtront. Il reprend à son compte la formule d'un de ses semblables “Any company designed for success in the 20th century is doomed to failure in the 21st.” David S Rose.

Lui et ses confrères Peter Diamandis, Michael S Malone et Yuri Van Geest ont de nombreux exemples collectés depuis 2009. Uber, AirBnb, Tesla, Facebook, Google et bien d'autres sont là pour leur donner raison.

Le fondement de leur approche est la loi de Moore qui dit que les technologies demeurent invisibles quand des chercheurs cherchent, car même si la performance (protéiforme) double chaque 18 mois (valeur observée sur la high tech) pendant que le prix de revient décroit d'autant, en partant de rien il faut un moment pour devenir visible. Par contre à un moment donné, en continuant à doubler la croissance devient colossale et très visible et disruptive pour les business concurrents. Par ailleurs, la technologie de l'information et de l'intelligence artificielle permet d'approcher le business autrement, et des groupes comme Apple ou Google créent des start-ups hors groupe pour fabriquer des technologies, des systèmes permettant d'attaquer d'autres business (banques par exemple, cf discussion en cours sur ce forum sur le paiement électronique).

Salim Smaïli ne dit pas ce que sera la suite des civilisations terrestres, il reste prudent sur le sujet. Il annonce de grands changements, et comme il est un homme d'affaires fin et rusé il vend ses services au grands groupes et à certains états et grandes municipalités en terme de conseil et organisation. Sur le fond, je le soupçonne d'être libertarien et anarcap, mais pourrait il être autre chose ?
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

pierre30
Messages : 9054
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Exponential Organizations

Message non lu par pierre30 » 30 mai 2019, 13:10:04

Comme tu dis il est malin et soigne le buzz pour vendre ses conférences.
L'anti étatisme est à la mode notamment aux USA. Il en profite.
Mais lorsqu'il va travailler pour Groupama, ça répond aux questions existentielles que se posent ces organisations. On peut très bien imaginer un système d'assurance uberise qui pourrait s' appuyer sur la block chain. Rien ne s' oppose à l'idée. Tout comme il y a des plateformes où on peut lever des fonds.
La question c'est plutôt quand et pour quel secteur du marché.

Quand il dit que le progrès va apporter l'abondance et le bonheur, il s' avance beaucoup. Mieux vaut peut être une bonne vieille démocratie à l'ancienne (un peu pourrie, un peu manipulée) qu'une clientèle decerebree qui ne sait pas identifier la personne qui la tient par le neurone de la consommation.

Uber Facebook et autres sont des precurseurs fascinants qui commencent à poser de vrais questions.
Le monopole de Google est sérieusement questionné. Il met en danger uawei en lui retirant son système d'exploitation !
Facebook a permis des manipulations de l'opinion et demande aux états d'intervenir ! C'est le monde à l'envers.
Le fondateur de Tesla est un industriel qui fait rever. Il a fait fortune sur le net en vendant des services, mais là Il s' agit d'un vrai projet industriel.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11202
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Exponential Organizations

Message non lu par Hector » 30 mai 2019, 16:21:55

Concernant Google et Huawei, il faut être précis. La fondation Android est indépendante et le l'OS de base est "open source" et gratuit, et Huawei y a accès ainsi qu'à ses mises à jour sans conditions autres que les CGU habituelles. Huawei a une version customisée in house qui s'appelle EMUI d'ailleurs, comme beaucoup de sociétés chinoises le font comme OnePlus qui a Oxygen.
Ce que Google retire à Huawei est l'accès à ses services livrés avec le téléphone via Google Play ou téléchargeables en option: Google Music, Gmail, Hangouts, Google Maps, Youtube, etc. Ce ne sera pas un gros problème pour Huawei, qui livre ses smartphones sans Gmail, sans Youtube, sans Hangouts, sans Google Maps mais avec des applications natives équivalentes via son système. Huawei ne sera pas ennuyé sur son marché domestique où Google, Facebook, Youtube, Instagram , Gmail sont non gratae. Ce sera un tout petit problème à l'international, le temps que Huawei se mette d'accord avec les éditeurs d'Apps Android pour les avoir sur son propre Huawei Store ou bien le temps que des chinois en fabriquent des nouvelles.
Le plus gros risque n'est pas pour Huawei, le plus gros risque est pour Google et les USA car si Huawei et les autres constructeurs chinois se mettent d'accord pour mettre dans le commerce un OS alternatif à Android, je ne donne pas cher de Google. Le "time to market" sera très court, je rappelle qu'Android est un produit de base Unix et qu'il a été sorti en 12 mois par Google en 2009 en réaction à la sortie de l'iPhone au S2 2007.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

pierre30
Messages : 9054
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Exponential Organizations

Message non lu par pierre30 » 30 mai 2019, 16:29:02

Le match va être palpitant. . Si tu as raison Google aura développé sa propre concurrence.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11202
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Exponential Organizations

Message non lu par Hector » 30 mai 2019, 20:22:04

On peut évaluer le "time to market" à zéro à la lecture de cet article , qui a de nombreux petits frères dans la presse. Le nouvel OS sortirait en juin et pourrait porter les Google/Android Apps. :vieux:
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Exponential Organizations

Message non lu par Nombrilist » 30 mai 2019, 21:27:01

C'est surtout que ça fait plus d'un an que l'alternative est prête.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11202
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Exponential Organizations

Message non lu par Hector » 30 mai 2019, 22:40:13

En gros oui et au moins.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

pierre30
Messages : 9054
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Exponential Organizations

Message non lu par pierre30 » 01 juin 2019, 09:55:22

Tout dépendra de l'accueil du public. Les gens aiment bien ce qu'ils connaissent déjà car c'est penible de decouvrir un nouvel environnement. Et si il y a des bugs ça peut vite tourner à la déroute. Heureusement que le marché chinois sera plus tolérant par nationalisme et servira de plate-forme de test. Dans tous les cas il y aura une baisse des ventes pendant quelque temps.
Toutes les applis fonctionneront elles ? Pas sûr car ça coute cher à l'éditeur qui attendra parfois d'évaluer le marché avant de se lancer.
Ne pas aussi négliger la part d'intox dans ces informations.
Et si ça se passe mal on pourra dire que le monopole est nocif, surtout quand la politique s' en mêle . Mais ça on le sait déjà.

pierre30
Messages : 9054
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Exponential Organizations

Message non lu par pierre30 » 30 juil. 2019, 16:10:12

Victime de sa liaison avec le PC chinois ? ou bien victime de la guerre économique déclenchée par l'administration US ?
Le marché chinois ne sera peut-être pas suffisant pour sauver HUAWEI.
Huawei se bat pour sa "survie", malgré des résultats en hausse
Par Challenges.fr le 30.07.2019 à 13h14
"Nous nous battons pour notre survie", a reconnu mardi le président en exercice de Huawei, Liang Hua, tout en assurant la détermination du géant chinois des télécoms à "poursuivre (son) développement".

Le logo de Huawei
A la suite des sanctions américaines, Huawei a fait l'objet en Chine d'appels patriotiques à acheter ses téléphones au détriment des marques étrangères.

AFP/ARCHIVES - FRED DUFOUR
"Nous nous battons pour notre survie", a reconnu mardi le président en exercice de Huawei, Liang Hua, tout en assurant la détermination du géant chinois des télécoms à "poursuivre (son) développement".

PUBLICITÉ

inRead invented by Teads
La firme de Shenzhen (sud de la Chine) a été mise à l'index par l'administration Trump, qui soupçonne le groupe d'espionnage potentiel au profit de Pékin. Huawei fait toutefois l'objet d'un sursis jusqu'à la mi-août avant qu'il soit interdit aux entreprises américaines de lui vendre leurs équipements. Au premier semestre, son chiffre d'affaires affiche pour l'instant une nette hausse de 23% à 401,3 milliards de yuans (52,3 milliards d'euros). Le géant des télécoms a écoulé quelque 118 millions de smartphones entre janvier et juin, un bond d'environ 24% sur un an mais en recul par rapport à la progression de 2018 (+30%).

Il y a un an, Huawei affichait son ambition de détrôner le sud-coréeen Samsung pour occuper le premier rang mondial du marché des smartphones dès 2019. Mais selon un classement publié en mai par le cabinet IDC, Huawei est resté au premier trimestre au deuxième rang mondial, devant l'américain Apple mais toujours bien derrière Samsung. "Notre vitesse de développement a été très rapide avant que nous soyons mis sur la liste" noire des Etats-Unis, a admis Liang Hua. "Objectivement, nous sommes confrontés à de nombreuses difficultés". Déjà en juin, Ren Zhengfei, l'ancien ingénieur de l'armée qui a fondé Huawei dans les années 1980, avait annoncé un recul de 40% de ses ventes de smartphones à l'international.

"Vents contraires"
A la suite des sanctions américaines, Huawei a fait l'objet en Chine d'appels patriotiques à acheter ses téléphones au détriment des marques étrangères. Résultat, la marque a vendu au premier semestre 37,3 millions de smartphones dans le pays où il occupe désormais de loin la première place, avec 38% de part de marché (contre 6% pour le premier concurrent étranger, Apple), selon le cabinet Canalys. "Ces bons résultats ne cachent pas le fait qu'il y a de plus en plus de vents contraires", souligne Kenny Liew, analyste technologique chez Fitch Solutions.

"Les sanctions n'ont été mises en oeuvre qu'à la fin mai et il faudra probablement un certain temps avant qu'elles ne se répercutent sur les résultats", estime-t-il. Côté équipements de télécommunications, Huawei est considéré comme le leader mondial de la technologie 5G, la future génération ultrarapide de l'internet mobile. Mais l'entreprise s'est retrouvée au centre de la guerre commerciale que se livrent Pékin et Washington, sur fond de rivalité technologique. Elle s'est soldée par l'imposition réciproque de droits de douane punitifs portant sur plus de 360 milliards de dollars d'échanges annuels.

Depuis plusieurs mois, les Etats-Unis pressent leurs alliés de se passer de Huawei dans leurs infrastructures de communication pour des raisons de sécurité. Huawei a indiqué avoir signé 50 contrats commerciaux pour la 5G avec principalement des clients européens et qu'il poursuivra, voire augmentera, ses investissements dans la nouvelle génération de réseau sans fil. Le groupe s'est dit prêt il y a deux semaines à investir 2,7 milliards d'euros d'ici 2021 en Italie et à créer 1.000 emplois. Cette annonce est intervenue au moment où Huawei serait sur le point de supprimer des centaines de postes aux Etats-Unis, dont l'administration Trump lui interdit le marché.

Le centre de recherche et de développement du groupe, pour lequel travaillent quelque 850 personnes aux Etats-Unis, semble être visé, a rapporté au début du mois le Wall Street Journal. Les négociations commerciales Chine-Etats-Unis devaient reprendre mardi à Shanghai pour le premier face-à-face entre délégations des deux pays depuis près de trois mois.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11202
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Exponential Organizations

Message non lu par Hector » 30 juil. 2019, 21:37:03

En attendant, peu de réactions à ce topic, vous n'accrochez pas. La disruption est pourtant là devant vous, partout, au boulot, au supermarché, dans la rue.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34096
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Exponential Organizations

Message non lu par politicien » 30 juil. 2019, 22:15:35

On vient de passer nos factures au tout dématérialisé avec un peu d'IA en surcouche, (clients et fournisseurs), plus de papier ...
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Exponential Organizations

Message non lu par Nombrilist » 30 juil. 2019, 22:37:50

Le truc déshumanisé où quand il y a un bug, genre une facture erronée avec trois zéros en trop, le débiteur s'arrache les cheveux pour joindre quelqu'un capable de rectifier l'erreur.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré