Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20241
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Golgoth » 05 juil. 2019, 19:09:53

Hector a écrit :
05 juil. 2019, 19:02:25
Que faire ? Une sélection sur dossier au mérite bien entendu. L'accès à l'Université doit être compétitif de façon à produire des profes/enseignants, chercheurs , médecins/pharmaciens, juristes et de manière générale des cadres compétitifs sur le marché de l'emploi français et international. Il est entendu que le gros de la troupe qui sort aujourd'hui des grandes écoles d'ingénieurs et de commerce/management est compétitif.
Que faire pour comparer des notes entre lycées très différents, là est le débat.
La sélection se fait déjà via parcours sup pour certaines facs. En faut-il plus ? Peut-être mais il faudrait aussi d’autres voies d’accés pour ceux qui mûrissent ensuite.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Nombrilist » 05 juil. 2019, 21:31:15

Golgoth a écrit :
05 juil. 2019, 13:29:21
Au contraire ils ont enfin trouvé une méthode pour faire chier, ce qui est le principe d'une grève. Vous marchez à fond dans la com du ministre. Mon dieu il y a failli avoir 3 jours de retard pour le bac, diplôme de m.... sans aucun niveau. Que font les commandos marines...
Ma nièce passe le rattrapage la semaine prochaine. Même un jour, ça compte.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20241
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Golgoth » 05 juil. 2019, 21:43:40

Nombrilist a écrit :
05 juil. 2019, 21:31:15
Golgoth a écrit :
05 juil. 2019, 13:29:21
Au contraire ils ont enfin trouvé une méthode pour faire chier, ce qui est le principe d'une grève. Vous marchez à fond dans la com du ministre. Mon dieu il y a failli avoir 3 jours de retard pour le bac, diplôme de m.... sans aucun niveau. Que font les commandos marines...
Ma nièce passe le rattrapage la semaine prochaine. Même un jour, ça compte.
Sauf si tu décales tout. C’est ce qu’il s’est passé pour le brevet et de 4 jours...,
pas de prise en otage là du coup ? Bref, un petit stage au Mali ou en Afghanistan ça pourrait être pas mal :mrgreen2:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Nombrilist » 05 juil. 2019, 22:11:15

Golgoth a écrit :
05 juil. 2019, 21:43:40
Nombrilist a écrit :
05 juil. 2019, 21:31:15
Golgoth a écrit :
05 juil. 2019, 13:29:21
Au contraire ils ont enfin trouvé une méthode pour faire chier, ce qui est le principe d'une grève. Vous marchez à fond dans la com du ministre. Mon dieu il y a failli avoir 3 jours de retard pour le bac, diplôme de m.... sans aucun niveau. Que font les commandos marines...
Ma nièce passe le rattrapage la semaine prochaine. Même un jour, ça compte.
Sauf si tu décales tout. C’est ce qu’il s’est passé pour le brevet et de 4 jours...,
pas de prise en otage là du coup ?
Sauf qu'elle a prévu de bosser. Donc oui pour le coup elle serait pas mal dans la m.... à passer ses épreuves de rattrapage aux dates non prévues.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20241
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève

Message non lu par Golgoth » 05 juil. 2019, 22:21:03

Nombrilist a écrit :
05 juil. 2019, 22:11:15
Golgoth a écrit :
05 juil. 2019, 21:43:40
Nombrilist a écrit :
05 juil. 2019, 21:31:15
Golgoth a écrit :
05 juil. 2019, 13:29:21
Au contraire ils ont enfin trouvé une méthode pour faire chier, ce qui est le principe d'une grève. Vous marchez à fond dans la com du ministre. Mon dieu il y a failli avoir 3 jours de retard pour le bac, diplôme de m.... sans aucun niveau. Que font les commandos marines...
Ma nièce passe le rattrapage la semaine prochaine. Même un jour, ça compte.
Sauf si tu décales tout. C’est ce qu’il s’est passé pour le brevet et de 4 jours...,
pas de prise en otage là du coup ?
Sauf qu'elle a prévu de bosser. Donc oui pour le coup elle serait pas mal dans la m.... à passer ses épreuves de rattrapage aux dates non prévues.
Elle aurait manqué deux jours de boulot. Elle commence en pleine semaine ?
Comme toute grève, ça peut faire chier les gens, sauf que les grèves des profs de lycée d’habitude cela n’emmerde personne, du coup tout de suite le vocabulaire dérape le jour où cela change. Clairement le jour où on fait un vrai blocage de ce genre pour des augmentations, je serai de la partie. Mais la plupart des profs sont dociles. A l’etranger Il y a eu plusieurs mouvements durs pour des augmentations (Allemagne, USA).
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

pierre30
Messages : 9054
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par pierre30 » 05 juil. 2019, 22:49:19

Tout le monde ou presque à intégré que le bac ne sert plus à rien. Parcours sup l'a achevé. Je pense que c'était inévitable puisque les facs et écoles veulent sélectionner leurs étudiants : trop d'inscrits en première année de fac, pas assez de moyens pour les garder en 2eme, et une concurrence exacerbée avec les écoles qui garantissent des taux de réussite élevés en sélectionnant leurs élèves.
Tous les eleves trouveront ils une formation qui leur convient ? Pas sûr . On peut espérer que certains éviteront de perdre leur temps en fac.

Cette course entre facs et écoles se traduit parfois par des facs qui ont des taux de réussite faibles en première année, mais aussi en L2, L3 et même certains masters 1 éliminent la moitié des étudiants. C'est une dérive un peu débile qui vise à designer les meilleurs. Sauf que ça ne répond pas au besoin des entreprises qui cherchent des gens formés mais pas forcément du bûcheurs de banc de fac ou des bêtes à concours.
Les écoles offrent des taux de réussite très élevés sur les dernières années et elles ont raison.
Modifié en dernier par pierre30 le 05 juil. 2019, 23:00:43, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11202
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Hector » 05 juil. 2019, 22:50:58

Golgoth a écrit :
05 juil. 2019, 19:09:53
Hector a écrit :
05 juil. 2019, 19:02:25
Que faire ? Une sélection sur dossier au mérite bien entendu. L'accès à l'Université doit être compétitif de façon à produire des profes/enseignants, chercheurs , médecins/pharmaciens, juristes et de manière générale des cadres compétitifs sur le marché de l'emploi français et international. Il est entendu que le gros de la troupe qui sort aujourd'hui des grandes écoles d'ingénieurs et de commerce/management est compétitif.
Que faire pour comparer des notes entre lycées très différents, là est le débat.
La sélection se fait déjà via parcours sup pour certaines facs. En faut-il plus ? Peut-être mais il faudrait aussi d’autres voies d’accés pour ceux qui mûrissent ensuite.
C'est bien ce que j'ai écrit dans mon post d'ailleurs. Les petits français et les familles ressentent comme un déshonneur de voir un des gosses du clan ne pas être bac+5 à au plus tard 24 ans; c'est une mauvaise idée. Les gamins ne sont pas tous câblés pour faire médecin, ingénieur, avocat ou prof à 24 ans. La maturité et l'origine sociale/géographique sont importants. Il faut donc des passerelles et des ascenseurs sociaux pour les autres. L'apprentissage, le compagnonnage, les cours du soir et du week-end , la reconnaissance des qualifications professionnelles doivent exister et promus par le gouvernement, la société, les employeurs. Il n'y a pas de déshonneur à être artisans et commerçants, et d'ailleurs il est plus facile de devenir entrepreneur dans ces filières à 35 ans qu'en passant par les facs moyennes et pour être honnête avec vous je préfère ces gars-là au gus qui moisit dans une mairie avec un bac+3 au même âge.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève

Message non lu par Nombrilist » 05 juil. 2019, 23:44:42

Golgoth a écrit :
05 juil. 2019, 22:21:03
Nombrilist a écrit :
05 juil. 2019, 22:11:15
Golgoth a écrit :
05 juil. 2019, 21:43:40
Nombrilist a écrit :
05 juil. 2019, 21:31:15
Golgoth a écrit :
05 juil. 2019, 13:29:21
Au contraire ils ont enfin trouvé une méthode pour faire chier, ce qui est le principe d'une grève. Vous marchez à fond dans la com du ministre. Mon dieu il y a failli avoir 3 jours de retard pour le bac, diplôme de m.... sans aucun niveau. Que font les commandos marines...
Ma nièce passe le rattrapage la semaine prochaine. Même un jour, ça compte.
Sauf si tu décales tout. C’est ce qu’il s’est passé pour le brevet et de 4 jours...,
pas de prise en otage là du coup ?
Sauf qu'elle a prévu de bosser. Donc oui pour le coup elle serait pas mal dans la m.... à passer ses épreuves de rattrapage aux dates non prévues.
Elle aurait manqué deux jours de boulot. Elle commence en pleine semaine ?
Comme toute grève, ça peut faire chier les gens, sauf que les grèves des profs de lycée d’habitude cela n’emmerde personne, du coup tout de suite le vocabulaire dérape le jour où cela change.
Honnêtement, je ne pense pas que faire chier des étudiants en touche une aux membres du gouvernements. Ces gens-là ne sont sensibles qu'à ce qui coûte du fric aux finances publiques ou bien qu'à quelque chose qui leur foute la trouille façon marche sur les Champs. Donc soit on casse tout, soit on empêche la création de richesse. Le reste, ils s'en tapent. Donc, faire chier des gamins ne changera rien.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20241
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève

Message non lu par Golgoth » 05 juil. 2019, 23:52:46

Nombrilist a écrit :
05 juil. 2019, 23:44:42
Golgoth a écrit :
05 juil. 2019, 22:21:03
Nombrilist a écrit :
05 juil. 2019, 22:11:15
Golgoth a écrit :
05 juil. 2019, 21:43:40
Nombrilist a écrit :
05 juil. 2019, 21:31:15


Ma nièce passe le rattrapage la semaine prochaine. Même un jour, ça compte.
Sauf si tu décales tout. C’est ce qu’il s’est passé pour le brevet et de 4 jours...,
pas de prise en otage là du coup ?
Sauf qu'elle a prévu de bosser. Donc oui pour le coup elle serait pas mal dans la m.... à passer ses épreuves de rattrapage aux dates non prévues.
Elle aurait manqué deux jours de boulot. Elle commence en pleine semaine ?
Comme toute grève, ça peut faire chier les gens, sauf que les grèves des profs de lycée d’habitude cela n’emmerde personne, du coup tout de suite le vocabulaire dérape le jour où cela change.
Honnêtement, je ne pense pas que faire chier des étudiants en touche une aux membres du gouvernements. Ces gens-là ne sont sensibles qu'à ce qui coûte du fric aux finances publiques ou bien qu'à quelque chose qui leur foute la trouille façon marche sur les Champs. Donc soit on casse tout, soit on empêche la création de richesse. Le reste, ils s'en tapent. Donc, faire chier des gamins ne changera rien.
Cela permet une médiatisation. Évidemment c'est à double tranchant mais Blanquer ne ressort pas grandi lui non plus, surtout après les magouilles pour les notes.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 21990
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 06 juil. 2019, 08:26:39

Golgoth a écrit :
04 juil. 2019, 22:19:35
Jeff Van Planet a écrit :
04 juil. 2019, 19:39:31
Personnellement le seul autoritarisme que je vois ici c'est celui des profs qui cherchent à imposer leur politique. Vous êtes au courant que nous le peuple travailleur qui paye des impôts on vote? mais visiblement peut importe ce qu'on vote on doit appliquer la politique des seigneurs fonxs aux gueux. Franchement pour qui ils se prennent ce gueux à penser qu'ils peuvent gouverner? :mrgreen:
En fait je suis presque d'accord avec toi. Je refuse de faire grève pour des motifs politiques, c'est d'ailleurs interdit. Par contre la méthode choisie est excellente, mais il aurait fallu l'utiliser pour un seul mot d'ordre : l"augmentation des salaires.
Les réformes successives sont toutes plus nulles les unes que les autres, avec un effet continue sur les résultats depuis 1980. La gauche fait des réformes gauchistes donnant plus de pouvoir aux élèves, la droite donnent ensuite plus de pouvoir aux parents et au final c'est pareil, de la démagogie, des dispositifs gadgets jamais évalués... Cela me navre d'être encadré par des nuls mais ce n'est pas mon problème. La grève c'est pour peser sur son patron, pas pour défendre des idéaux.
Tout à fait d'accord, rien à rajouter.
Golgoth a écrit :
04 juil. 2019, 22:19:35
Par exemple, voici un exercice du brevet pro de cette année, en maths. Tout à fait dans la lignée des trucs actuels, situation artificielle débile pour faire de la trigonométrie... j'espère qu'un jour on arrêtera les konneries.

Image
Là je dois intervenir sur l'énorme faute de syntaxe. Elle est trop belle et tout de suite dans la première ligne: "... lors du visionnage du filme". Le quel? parce que "du" est définit, et il n'y a ici aucuns contexte qui permette de savoir de quel filme en particulier on parle. La syntaxe correcte serait donc "... lors du visionnage d'un filme" car on parle de n'importe quel filme en général. D'ailleurs après il parlent correctement "d'une" salle de cinéma et non pas "de la salle".


Mais sinon tu as raison: cet exercice ne fait que rendre les maths abstraite, alors qu'elles sont tout ce qu'il y a de plus naturel. En clair je pense que c'est de la sur-complexification inutile. Et oui c'est une figure de style :D
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Nombrilist » 06 juil. 2019, 08:52:43

C'est marrant, dans cette phrase c'est plutôt le "tête" au pluriel qui me fait sauter au plafond. Mais oui, il aurait aussi fallu mettre "d'un film". Bref, deux phautes dès la première phrase. C'est du haut niveau ! On dirait que ça a été rédigé par les profs de mon fils.
En question 4, "le bon" sous-entend qu'il n'y a qu'un seul bon choix. Or, la place A est bonne. Donc, même sans calcul, on peut en déduire que la place D n'est pas un bon choix.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 21990
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 06 juil. 2019, 08:57:15

A nous deux on mets la misère aux profs lol
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20241
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Golgoth » 06 juil. 2019, 12:57:47

Vous me faites rire. Vous avez raison mais le problème de départ c’est que la problématique est nulle, totalement artificielle. Le mec amène son rapporteur au cinéma pour mesurer l’angle BAC, bien sûr. Et son télémètre laser pour les distances.
Il y a d’autres exemples bien plus censés sur ce thème, par exemple compter des pas pour l’angle de tir en battue ou pour tracer un angle droit. Le faux concret c’est ridicule...
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 21990
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 06 juil. 2019, 15:17:48

@Golgoth tu as raison: nous sommes des élèves dispersés. :mrgreen2: Faut nous comprendre c'est la find e l'année scolaire et il fait chaud lol

Mais oui l'hypothèse de départ du problème est plus que nulle. Elle ajoute de la complexité et induit probablement beaucoup de confusion chez les élèves.
je me demande comment ils font ces énoncés. Je me suis dit que l'explication pour ce faux concret est peut être qu'un propose "on va calculer un angle de tir pour un but" et l'autre auteur de question réponds "non c'est trop genré, mettons les au cinéma" le premier répondra alors que le deuxième a raison et proposera d'aller prendre un café qu'il qualifiera de bien mérité :)

Blagues à part tu sais comment ils pondent ce genre dénoncés? parce que moi de toutes évidences je n'en ai aucunes.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20241
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Les épreuves du bac 2019 risquent-elles vraiment d'être perturbées par une grève ?

Message non lu par Golgoth » 06 juil. 2019, 15:25:29

Jeff Van Planet a écrit :
06 juil. 2019, 15:17:48
@Golgoth tu as raison: nous sommes des élèves dispersés. :mrgreen2: Faut nous comprendre c'est la find e l'année scolaire et il fait chaud lol

Mais oui l'hypothèse de départ du problème est plus que nulle. Elle ajoute de la complexité et induit probablement beaucoup de confusion chez les élèves.
je me demande comment ils font ces énoncés. Je me suis dit que l'explication pour ce faux concret est peut être qu'un propose "on va calculer un angle de tir pour un but" et l'autre auteur de question réponds "non c'est trop genré, mettons les au cinéma" le premier répondra alors que le deuxième a raison et proposera d'aller prendre un café qu'il qualifiera de bien mérité :)

Blagues à part tu sais comment ils pondent ce genre dénoncés? parce que moi de toutes évidences je n'en ai aucunes.
Ce sont des profs qui font les sujets, en général ils ont 3 ou 4 mois et sont plusieurs. Ensuite c’est « cobayé » mais pas sur des élèves. Le problème c’est que la consigne c’est un « fil rouge » pour tout le sujet (le cinéma ici) et de faire des problèmes concrets. Du coup est trop contraignant pour faire un truc crédible.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré