Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34172
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par politicien » 01 juin 2019, 13:25:28

Bonjour,
Jean-François Carenco, président de la commission de régulation de l’énergie, était l'invité de Bernard Poirette samedi. Il donne les raisons qui expliquent selon lui, la hausse de 5,9% des tarifs de l’électricité.
INTERVIEW

Une hausse de presque 6%. Ce samedi 1er juin, les tarifs réglementés de l'électricité connaissent la plus grosse augmentation de ces vingt dernières années. Jean-François Carenco, président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), était l'invité d'Europe 1 samedi matin pour expliquer les raisons de cette hausse des prix, qui pourraient encore grimper dès les mois d'août.
Les prix de l’énergie en hausse mondiale

Les hausses de l'électricité au 1er janvier et au 1er août sont habituelles. Ce qui l'est moins en revanche, c'est que la hausse du 1er janvier - reportée à aujourd'hui par le gouvernement - soit si élevée : 5,9%. "La commission de régulation de l’énergie a proposé cette hausse, le gouvernement l'a acceptée", rappelle Jean-François Carenco, qui donne trois grands axes d'explication de ces tarifs qui s'envolent. "Le sujet principal, c'est que pour l'année 2018, le prix de l'énergie dans le monde a augmenté considérablement." Un élément qui est à lui seul la cause, selon le président de la CRE, de 3,3% des 5,9% d'augmentation.

Le deuxième levier est dû selon lui "à la sécurité des approvisionnements. Il y a un mécanisme qui aujourd'hui se met en place, les certificats de capacité, qui vise à ce que la France voie ses approvisionnements en électricité sécurisés", ajoute Jean-François Carenco, en soulignant que "les coupures en France sont extrêmement rares", par rapport au reste du monde. "La sécurité a un prix, c'est ce que nous essayons de traduire."

L'effet de la concurrence
Le troisième élément, plus technique, tourne autour de l'ouverture du marché de l'électricité à la concurrence avec la loi NOME. Le dispositif ARENH, c'est-à-dire, l'accès régulier à l’électricité nucléaire historique, permet aux fournisseurs alternatifs de s’approvisionner auprès d'EDF dans un cadre en partie fixe. "La loi NOME a prévu 100 térawatt-heure sur 450, fournis obligatoirement par EDF à un prix de 42 euros le mégawatt-heure", précise le spécialiste. Pour certains observateurs, ce paramètre voudrait dire que la hausse de 5,9% viserait à soutenir EDF face à la concurrence, qui serait elle-aussi contrainte d'augmenter les prix, tout en creusant sa propre tombe, car les consommateurs risquent tout de même de s'en détourner. Une vision que ne partage pas Jean-François Carenco.

(...)

https://www.europe1.fr/economie/hausse- ... 1559375803
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Snark
Messages : 2966
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par Snark » 01 juin 2019, 13:55:03

La concurrence est là pour donner des produits nouveaux, faire de l'innovation.
Et EDF pour continuer le délire avec les EPR prévus par Jean Bernard Lévy ré élu par Macron ...
Et globalement, à l'arrivée, elle a des prix comme EDF. Il nous faut préparer l'avenir,
il nous faut payer la transition énergétique. La France est le pays qui émet pour son électricité le moins de carbone au monde,
grâce au nucléaire.
L'EPR de Flamanville émet peu de CO2 ... vu qu'il ne fonctionne toujours pas .
Quoique son chantier qui dure depuis dix ans doit en rejeter une blinde .

Pendant ce temps :

https://www.francetvinfo.fr/economie/in ... 13918.html
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60720
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par Nombrilist » 01 juin 2019, 14:23:38

Autrement dit, le contribuable finance la concurrence. N'en voilà une idée qu'elle est bonne.

Avatar du membre
Snark
Messages : 2966
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par Snark » 02 juin 2019, 13:20:40

Nombrilist a écrit :
01 juin 2019, 14:23:38
Autrement dit, le contribuable finance la concurrence. N'en voilà une idée qu'elle est bonne.
Il gagnerait beaucoup plus à financer directement les énergies renouvelables , locales ,
non polluantes , l'isolation des logements , les transports en commun , le stockage de l'énergie etc .
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11476
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par Nolimits » 02 juin 2019, 13:29:48

Nombrilist a écrit :
01 juin 2019, 14:23:38
Autrement dit, le contribuable finance la concurrence. N'en voilà une idée qu'elle est bonne.
J'ai dû le relire plusieurs fois...je n'osais pas le croire. (et même encore là, j'ai peur de ne pas bien comprendre :zinzin: ...mais j'ai bien compris que je vais payer plus...)

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par Jeff Van Planet » 02 juin 2019, 15:16:33

Nolimits a écrit :
02 juin 2019, 13:29:48
Nombrilist a écrit :
01 juin 2019, 14:23:38
Autrement dit, le contribuable finance la concurrence. N'en voilà une idée qu'elle est bonne.
J'ai dû le relire plusieurs fois...je n'osais pas le croire. (et même encore là, j'ai peur de ne pas bien comprendre :zinzin: ...mais j'ai bien compris que je vais payer plus...)
De quoi vous parlez? quels contribuables?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
asterix
Messages : 1763
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par asterix » 02 juin 2019, 16:25:44

Jeff Van Planet a écrit :
02 juin 2019, 15:16:33
Nolimits a écrit :
02 juin 2019, 13:29:48
Nombrilist a écrit :
01 juin 2019, 14:23:38
Autrement dit, le contribuable finance la concurrence. N'en voilà une idée qu'elle est bonne.
J'ai dû le relire plusieurs fois...je n'osais pas le croire. (et même encore là, j'ai peur de ne pas bien comprendre :zinzin: ...mais j'ai bien compris que je vais payer plus...)
De quoi vous parlez? quels contribuables?
La facture EDF n'est effectivement pas un impôt, bien qu'elle contienne des taxes taxées.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par Jeff Van Planet » 02 juin 2019, 16:27:09

asterix a écrit :
02 juin 2019, 16:25:44
Jeff Van Planet a écrit :
02 juin 2019, 15:16:33
Nolimits a écrit :
02 juin 2019, 13:29:48
Nombrilist a écrit :
01 juin 2019, 14:23:38
Autrement dit, le contribuable finance la concurrence. N'en voilà une idée qu'elle est bonne.
J'ai dû le relire plusieurs fois...je n'osais pas le croire. (et même encore là, j'ai peur de ne pas bien comprendre :zinzin: ...mais j'ai bien compris que je vais payer plus...)
De quoi vous parlez? quels contribuables?
La facture EDF n'est effectivement pas un impôt, bien qu'elle contienne des taxes taxées.
Je vois que je ne suis pas le seul à ne pas penser qu'il ne s'agisse ici d'impôts.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
asterix
Messages : 1763
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par asterix » 02 juin 2019, 17:10:58

De toute façon, même en ayant compris le problème, qui n'est effectivement pas d'une logique naturelle, il n'en reste pas moins que depuis que nous payons les choses forfaitairement (environs 25 ans), nous ne savons plus ce que nous achetons.
Nous achetions un billet de train sur un tarif kilométrique. C'était clair.
Nous achetions de la communication téléphonique à l'unité de temps de connexion. C'était clair
EDF, le seul à encore facturer sur une base d'unité (KW), nous embrouille sur le reste de la facture.
(Il est d'ailleurs encore heureux que nous payons l'essence et le gasoil au litre, personne n'a encore eu le culot de forfaitiser, mais ça va venir).

Bref, même ceux qui éditent les factures ne les comprennent plus.

Quoi qu'il en soit, mis à part cette ubuesque situation, il reste effectivement un EPR à amortir, un démantèlement à financer, un stockage des déchets à gérer sur des dizaines de siècles, et des investissement monstrueux à faire pour ne pas être en rupture énergétique (allongement de durée de vie des centrales actuelles, mis en œuvre d'un système de production de nouvelle génération). Nous avons pris note que le développement d'énergies durables est facturé aux pétroliers, donc à leurs clients. Ainsi les syndicats EDF ne pourrons plus hurler là dessus.

Alors, que ce soit pour dynamiser la concurrence (risible cause de l'augmentation, dont je soupçonne qu'elle soit volontairement polémique) ou pas, l'électricité française va sortir de sa spécificité de bas coût quoi qu'il arrive. C'est techniquement établit, que même avec un EPR réussit, on est dans les coûts de production équivalent voir plus, à ceux de l'éolien/solaire.
Je ne vois donc pas en quoi l'augmentation est scandaleuse, si ce n'est le motif qu'on lui attribue. On sait depuis 10 ans, que l'électricité va doubler à terme. On a eu le temps de s'y préparer, me semble t il, que ça soit gouvernemental, que ça soit de l'ordre de disposition personnelles chez soi.

Moi qui travaille dans un domaine rattaché au bâtiment, je suis scotché depuis 15 ans, depuis toujours même, que l'on préconise toujours le chauffage électrique dans la construction aujourd'hui. En terme de physique, c'est une aberration (sans compter les problèmes de santé publique avérés mais tus, concernant les convecteurs). C'est un peu long et technique à développer mais peu de gens savent que l'énergie qui arrive chez eux à leur compteurs, ne représente que 15 à 20% de l'énergie thermique initiale produite par l'uranium. 75 à 80% de l'énergie sont partis, dans les tours de réfrigération, dans l'extraction et l'enrichissement de l'uranium, le retraitement et la fabrication du mox, dans le transport (distance = perte de puissance), dans les étapes de transformation de voltages (un transformateur chauffe énormément). Pas un seul mode d'énergie ne comporte une telle perte, un aussi faible rendement énergétique. Et nous on se paie le luxe de se chauffer avec!

Une augmentation n'est jamais agréable. Mais ce qui sèmera le trouble n'est pas tant l'augmentation, que l'absence de disposition pour en atténuer l'effet: mesure d'économie radicale partagée entre l'état, les bailleurs sociaux, les bailleurs tout court, et les particuliers. Il faut également organiser des conférences pédagogiques partout sur le territoire, pour apprendre au gens comment lutter contre l'inflation énergétique. Conférence dont je chargerais précisément les pétroliers dans le financement, puisque ce sont eux qui financent déjà, par déviation fiscale, l'isolation à 1 € (réalisée généralement par des entreprises de pingouins, mais c'est un autre problème).
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60720
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par Nombrilist » 02 juin 2019, 17:20:30

asterix a écrit :
02 juin 2019, 16:25:44
Jeff Van Planet a écrit :
02 juin 2019, 15:16:33
Nolimits a écrit :
02 juin 2019, 13:29:48
Nombrilist a écrit :
01 juin 2019, 14:23:38
Autrement dit, le contribuable finance la concurrence. N'en voilà une idée qu'elle est bonne.
J'ai dû le relire plusieurs fois...je n'osais pas le croire. (et même encore là, j'ai peur de ne pas bien comprendre :zinzin: ...mais j'ai bien compris que je vais payer plus...)
De quoi vous parlez? quels contribuables?
La facture EDF n'est effectivement pas un impôt, bien qu'elle contienne des taxes taxées.
Dans la mesure où tout le monde est raccordé au réseau et consomme de l'électricité, qu'EDF détient le monopole naturel de la production d'électricité (à un GW.h près), qu'EDF est encore à 85% contrôlé par l'Etat et que EDF a été construit et reste en partie entretenu par l'argent des français, il s'agit bien de financer la concurrence en obligeant EDF à vendre de l'électricité à la concurrence à des prix anormalement bas. L'écart de prix, c'est nous qu'on finance.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20389
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par Golgoth » 02 juin 2019, 17:28:13

Nombrilist a écrit :
01 juin 2019, 14:23:38
Autrement dit, le contribuable finance la concurrence. N'en voilà une idée qu'elle est bonne.
Et donc les dividendes.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
asterix
Messages : 1763
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par asterix » 02 juin 2019, 17:43:48

Je veux aussi traiter de la situation de monopole de production d'EDF.
La situation devient compliquée. Mais n'oublions pas que EDF a créé sa propre marque de distribution, et donc s'auto concurrence.
Cette situation pose la question de la pertinence du monopole d'EDF. Ce qui a justifié son monopole, c'est précisément le nucléaire, hautement stratégique.
J'ai le sentiment que nous sommes à un stade ou ce monopole devient pernicieux, bien que perso je préfèrerai qu'il se maintienne. Mais le maintenir serait reculer sur toutes ces années consacrées à voir naitre des distributeurs concurrents, ce qui n'est plus envisageable.

De toute façon, il est fortement question à l'avenir, quelle que soit l'importance que le politique veuille encore donner au nucléaire, de faire des unités de production plus petites, fabriquées en série, et plus locales, le maillage du réseau permettant l'interconnexion. Cela aussi favorise la fin du monopole de production, tout comme l'éolien et le solaire. Des communes en France ont déjà, par je ne sais quel biais juridique, brisé ce monopole en produisant leur propre éolien pour leur propre compte.

Dernière chose: les prix net de productions d'EDF sont anormalement bas par rapport au prix de gros du marché européen. Le succès des nouveaux distributeurs les amène à devoir se fournir en complément hors EDF, à des prix beaucoup plus réalistes que du nucléaire amorti (sans provisionner le futur à mon sens): celui de l'éolien/solaire, du charbon, et du gaz. Difficile de concurrencer EDF :gratte:
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
asterix
Messages : 1763
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par asterix » 02 juin 2019, 17:54:34

Nombrilist a écrit :
02 juin 2019, 17:20:30
asterix a écrit :
02 juin 2019, 16:25:44
Jeff Van Planet a écrit :
02 juin 2019, 15:16:33
Nolimits a écrit :
02 juin 2019, 13:29:48
Nombrilist a écrit :
01 juin 2019, 14:23:38
Autrement dit, le contribuable finance la concurrence. N'en voilà une idée qu'elle est bonne.
J'ai dû le relire plusieurs fois...je n'osais pas le croire. (et même encore là, j'ai peur de ne pas bien comprendre :zinzin: ...mais j'ai bien compris que je vais payer plus...)
De quoi vous parlez? quels contribuables?
La facture EDF n'est effectivement pas un impôt, bien qu'elle contienne des taxes taxées.
Dans la mesure où tout le monde est raccordé au réseau et consomme de l'électricité, qu'EDF détient le monopole naturel de la production d'électricité (à un GW.h près), qu'EDF est encore à 85% contrôlé par l'Etat et que EDF a été construit et reste en partie entretenu par l'argent des français, il s'agit bien de financer la concurrence en obligeant EDF à vendre de l'électricité à la concurrence à des prix anormalement bas. L'écart de prix, c'est nous qu'on finance.
en tant que client.
Mais en fait, il ne s'agit pas pour EDF (d'après ce que j'ai compris), de baisser son prix de vente aux distributeurs, mais d'accroitre la part de production qui leur est réservée à ce prix. Ce qui revient au même. Et qui justifie une part d'augmentation pour les raisons dont je parlais précédemment. Un coût de production EDF artificiellement bas, parce qu'EDF ne provisonne pas pour les investissements futurs ni le démantèlement, vit sur ses acquis, pour que le nuclaire soit politiquement justifié. Le seul argument qui reste au nucléaire c'est son prix, or il est faux, parce qu'on y inclus pas les frais induits et certains coût marginaux.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
asterix
Messages : 1763
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par asterix » 02 juin 2019, 17:58:58

Golgoth a écrit :
02 juin 2019, 17:28:13
Nombrilist a écrit :
01 juin 2019, 14:23:38
Autrement dit, le contribuable finance la concurrence. N'en voilà une idée qu'elle est bonne.
Et donc les dividendes.
Tous les dividendes du mondes sont payés par les consommateurs. Le seul payeur en tout et pour tout, est le consommateur, ça a toujours été comme ça.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Une hausse des prix de l’électricité pour "préparer l'avenir, payer la transition énergétique"

Message non lu par Jeff Van Planet » 02 juin 2019, 18:38:59

Nombrilist a écrit :
02 juin 2019, 17:20:30
asterix a écrit :
02 juin 2019, 16:25:44
Jeff Van Planet a écrit :
02 juin 2019, 15:16:33
Nolimits a écrit :
02 juin 2019, 13:29:48
Nombrilist a écrit :
01 juin 2019, 14:23:38
Autrement dit, le contribuable finance la concurrence. N'en voilà une idée qu'elle est bonne.
J'ai dû le relire plusieurs fois...je n'osais pas le croire. (et même encore là, j'ai peur de ne pas bien comprendre :zinzin: ...mais j'ai bien compris que je vais payer plus...)
De quoi vous parlez? quels contribuables?
La facture EDF n'est effectivement pas un impôt, bien qu'elle contienne des taxes taxées.
Dans la mesure où tout le monde est raccordé au réseau et consomme de l'électricité, qu'EDF détient le monopole naturel de la production d'électricité (à un GW.h près), qu'EDF est encore à 85% contrôlé par l'Etat et que EDF a été construit et reste en partie entretenu par l'argent des français, il s'agit bien de financer la concurrence en obligeant EDF à vendre de l'électricité à la concurrence à des prix anormalement bas. L'écart de prix, c'est nous qu'on finance.
raisonnement faux.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré