Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par politicien » 02 juin 2019, 21:54:43

Une semaine après la déroute historique de la droite aux européennes, de nombreux élus en avaient appelé à un changement de direction. Le patron de Vaugirard a accédé à leur demande ce dimanche soir au 20H de TF1.

La pression était devenue intenable. Une semaine jour pour jour après la déroute historique des Républicains aux élections européennes (8,48%), Laurent Wauquiez a annoncé dimanche soir qu’il quittait la présidence du parti. «Au fond, pour le dire assez simplement: les victoires sont collectives, et les échecs sont solitaires. C’est comme ça. Il faut que je prenne mes responsabilités», a-t-il expliqué sur le plateau du 20H de TF1, avant d’officialiser une «décision mûrement réfléchie» et «indispensable» selon lui. «J’ai décidé de prendre du recul et (...) je me retire de ma fonction de président des Républicains», a-t-il tranché.

» LIRE AUSSI - Démission de Wauquiez: à droite, la suite s’écrit dans l’incertitude

Assurant qu’il ne ressentait pas «la moindre amertume» ni «la moindre aigreur», le démissionnaire a souhaité éviter le «risque d’une guerre des chefs» qui se profile selon lui à droite. «Je ne veux pas être un obstacle, à aucun prix. (...) Je veux que la droite se reconstruise», a-t-il poursuivi, avant de confier s’être «remis en question» et s’être interrogé sur «l’écart entre ce (qu’il) est et l’image qui est donnée» de sa personne. «Sans doute, parfois, je suis trop dur. (...) Au fond de moi, ça n’est pas de la dureté mais de la détermination», a-t-il martelé. Avant de glisser qu’il allait désormais se consacrer à son mandat de président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ce qui allait «sans doute» lui faire «du bien», tant il a été «blessé» par l’«épreuve» qu’il vient de «traverser».

(...)

En 1999, Sarkozy avait quitté la présidence du RPR après l’échec aux européennes

Ce mardi, le président du Sénat a par ailleurs prévu de lancer un «travail de reconstruction collective» autour des présidents de région - à l’exception de Xavier Bertrand (Hauts-de-France), qui n’a pas l’intention de s’y rendre -, ainsi que des présidents d’associations d’élus et des présidents de groupe de la droite et du centre. «Il faut bien trouver une solution! Ça prend l’eau de toute part», s’inquiétait un élu en fin de semaine dernière, alors que les municipales de 2020 approchent à grands pas. «Laurent Wauquiez c’est François Fillon en pire» se réjouissait d’ailleurs un ex-LR rallié à LREM, convaincu de pouvoir bénéficier «de l’effet repoussoir» du président de LR pour attirer de nombreux élus de droite dans le camp pro-Macron.

(...)

http://www.lefigaro.fr/politique/lauren ... s-20190602
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Hector
Messages : 11166
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par Hector » 02 juin 2019, 23:04:49

Que tu aurais pu éviter de créer un Topic pour ce non événement. Le cochon était dans le sac.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par Spartiate » 02 juin 2019, 23:34:46

LREM aurait du ménager un peu la droite. Elle perd un adversaire très facile à battre.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par wesker » 02 juin 2019, 23:49:22

Aie Hector, çà pique car cela augure d'une profonde et néanmoins nécessaire remise en cause d'une ligne idéologique qui, à l'évidence fut une impasse, et devenue inaudible en dehors de ses partisans !

Avatar du membre
johanono
Messages : 32030
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par johanono » 03 juin 2019, 08:42:28

Hector a écrit :
02 juin 2019, 23:04:49
Que tu aurais pu éviter de créer un Topic pour ce non événement. Le cochon était dans le sac.
C'est quand même un événement. Wauquiez est le leader légitime des Républicains (car élu au suffrage universel des militants). Certes, il était affaibli politiquement, mais il n'était pas obligé de démissionner.

En ligne
Avatar du membre
Snark
Messages : 2757
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par Snark » 03 juin 2019, 09:45:34

De Wauquiez on retiendra son A45 à péage qui devait faire double emploi
avec l'autoroute gratuite existante et sa politique ferroviaire .

Si seulement il pouvait aussi dégager de la présidence de la région Auvergne .

https://www.lyoncapitale.fr/politique/a ... e-indigne/

http://degareenligne.canalblog.com/arch ... 49016.html
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Papibilou
Messages : 10079
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par Papibilou » 03 juin 2019, 11:59:10

Cet évènement (ou ce non-évènement) qu'est la démission de Wauquiez mous amène à un paysage politique confirmé avec un duopole: le RN et LREM .
Le problème est que, jusqu'ici, la Vème république avait proposé une alterna entre les modérés de gauche et les modérés de droite. mais que l'on nous propose aujourd'hui une alternance entre droite modérée et extrême droite.
Outre que la perspective de voir arriver le RN au pouvoir n'est plus un repoussoir, on doit constater que la gauche éparpillée façon puzzle est absente du débat et cela malgré le mieux de EELV. Faure voudrait bien (tardivement) rassembler cette gauche mais il n'est plus en possibilité de le proposer parce que Jadot se voit pousser des ailes et se verrait bien en 2022 comme un adversaire de Macron ou de Marine le Pen.
N'aura-t-on le choix en 2022 qu'entre MLP / Macron (vainqueur en principe Macron) ou MLP/Jadot (vainqueur indécis ) ?
A moins que d'ici là la droite se reprenne .... avec un Xavier Bertrand peut-être ...

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11183
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par Nolimits » 03 juin 2019, 12:10:03

Vivement que le droite (et peut-être encore plus la gauche) revienne. Car là, on est parti pour ne plus avoir de choix aux élections pour des années... :(
On avait un bipartisme d'alternance.
Maintenant, on a un bipartisme...de non-choix.
(pour Macron : il suffit qu'il ne bouge pas, qu'il ne parle pas, qu'il ne se montre pas et...il sera réélu haut la main). Je ne vois pas la démocratie comme ça.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32030
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par johanono » 03 juin 2019, 12:54:01

Jusqu'à l'émergence de Macron, il n'y avait plus guère de différences idéologiques entre les modérés de gauche et les modérés de droite. Tous ces centristes pensaient à peu près la même chose. Il y avait probablement davantage de différences idéologiques entre un Juppé et un Ciotti (par exemple), ou bien entre un Moscovici et un Hamon (par exemple), qu'entre Juppé et Moscovici. Le clivage gauche-droite n'était que de façade.

La recomposition du paysage politique à laquelle nous assistons, en ce qu'elle rassemble dans une même chapelle tous ces centristes qui pensent la même chose mais étaient jadis divisés entre la gauche et la droite, a le mérite de faire apparaître une vraie cohérence idéologique.

Mais en effet, cette recomposition pose un autre problème : le RN devient la seule vraie alternative à la galaxie centriste dirigée par Macron.

Ceci dit, je persiste à penser que cette recomposition politique pose davantage de problèmes à la droite qu'elle n'en pose (ou devrait en poser) au PS. On dirait que Macron se déporte progressivement sur sa droite, avec une politique que n'aurait pas reniée l'UDF de l'époque. Cela libère un espace politique pour le PS, à mesure que l'espace politique dévolu à la droite classique se réduit.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par Spartiate » 03 juin 2019, 14:18:54

Je trouve au contraire qu'on y voit plus clair. LREM est l'incarnation de ce qu'on appelait l'UMPS il y a dix ans et je dis ça sans jugement de valeurs. Il y avait des gens du parti de "gauche parlementaire" (PS) et des gens du parti de "droite parlementaire" qui avaient plus en commun qu'avec respectivement leurs camarades à leur gauche et leurs camarades à leur droite. D'où la possibilité de voir dans le même gouvernement des gens issus du PS (Le Drian, Castaner, Macron lui-même) et de l'UMP (Philippe, Le Maire, Darmanin).

C'est bien, il fallait éclaircir tout ça.
À droite, Marion Maréchal lance une OPA, qui peut se révéler fructueuse car elle très appréciée des conservateurs de LR et des électeurs du RN. Elle pourra faire le pont entre la droite du fric de LR, les tradis et l'électorat populaire du RN. Ce n'est pas du tout ma tasse de thé personnellement mais ce serait à mon avis un choix plus judicieux que le recentrage voulu par Larcher et consorts, qui ne parviendront pas à se démarquer de la ligne macroniste.

À gauche, c'est plus ouvert. Mélenchon a échoué à fédérer les électeurs car il a été aussi sectaire que Wauquiez dans son approche, et surtout beaucoup trop ambitieux et trop confiant. Le PS tente de revenir à ses fondamentaux mais ça reste mal engagé, la sauce n'a pas pris. Et EELV tente une synthèse difficile entre la gauche de Mélenchon et les centristes de LREM. Les électeurs de gauche qui ont voté Macron en 2017 le fuient désormais, ils sont orphelins. Il y a donc un coup à jouer.

On a été trop habitués en France à un bipartisme réducteur PS/UMP qui réduisait le champ des possibles. Si l'élection de Macron a eu un effet positif, c'est au moins d'avoir permis de redistribuer les cartes.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11166
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par Hector » 03 juin 2019, 21:03:22

johanono a écrit :
03 juin 2019, 12:54:01
Jusqu'à l'émergence de Macron, il n'y avait plus guère de différences idéologiques entre les modérés de gauche et les modérés de droite. Tous ces centristes pensaient à peu près la même chose. Il y avait probablement davantage de différences idéologiques entre un Juppé et un Ciotti (par exemple), ou bien entre un Moscovici et un Hamon (par exemple), qu'entre Juppé et Moscovici. Le clivage gauche-droite n'était que de façade.

La recomposition du paysage politique à laquelle nous assistons, en ce qu'elle rassemble dans une même chapelle tous ces centristes qui pensent la même chose mais étaient jadis divisés entre la gauche et la droite, a le mérite de faire apparaître une vraie cohérence idéologique.

Mais en effet, cette recomposition pose un autre problème : le RN devient la seule vraie alternative à la galaxie centriste dirigée par Macron.

Ceci dit, je persiste à penser que cette recomposition politique pose davantage de problèmes à la droite qu'elle n'en pose (ou devrait en poser) au PS. On dirait que Macron se déporte progressivement sur sa droite, avec une politique que n'aurait pas reniée l'UDF de l'époque. Cela libère un espace politique pour le PS, à mesure que l'espace politique dévolu à la droite classique se réduit.
Tu vis dans le passé, "PS" est un gros mot, un diable. LR aussi d'ailleurs. La droite doit repartir de zéro avec un chef ( quand même) et un programme libéral et conservateur, rassurant le propriétaire, le commerçant, l'entrepreneur, l'agriculteur et le retraité.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par Spartiate » 03 juin 2019, 21:19:58

LREM le fait déjà, le conservatisme en moins. Du coup, il ne reste plus que La Manif pour Tous qui pourrait être séduite par cette ligne. On revient exactement au même point.

De toute façon, si tu ne convainc pas un minimum les classes populaires, tu perds. C'est ce qui a fait gagner Sarkozy en 2007 et c'est ce qui l'a fait perdre en 2012.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par wesker » 04 juin 2019, 23:57:41

Wauquiez a inscrit cette famille politique sur un positionnement néoconservateur, très libéral et identitaire, oubliant qu'une grande partie des électeurs de la droite attendaient, aussi des réponses, sur les enjeux économiques, budgétaires, sociaux, sur les valeurs de travail, d'accession aux responsabilités, d'évolutions pour l'individu, mais également des réponses en matière environnementale. Au risque de heurter certains je dirais que les valeurs de la droite ne se résume pas à encourager la cupidité de quelques uns et à focaliser sur les peurs que traversent la société.

Papibilou
Messages : 10079
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par Papibilou » 05 juin 2019, 15:30:25

wesker a écrit :
04 juin 2019, 23:57:41
Wauquiez a inscrit cette famille politique sur un positionnement néoconservateur, très libéral et identitaire, oubliant qu'une grande partie des électeurs de la droite attendaient, aussi des réponses, sur les enjeux économiques, budgétaires, sociaux, sur les valeurs de travail, d'accession aux responsabilités, d'évolutions pour l'individu, mais également des réponses en matière environnementale. Au risque de heurter certains je dirais que les valeurs de la droite ne se résume pas à encourager la cupidité de quelques uns et à focaliser sur les peurs que traversent la société.
Tout à fait. D'ailleurs focaliser sur les peurs c'est penser de manière méprisante que les électeurs de droite ne sont pas capables de comprendre la complexité des problèmes qui se posent à notre société. En quelque sorte c'est penser qu'ils ne sont pas assez intelligents alors que précisément la droite modérée a toujours montré qu'il y avait l'épaisseur d'une feuille à cigarette entre la vision objective d'une gauche rocardienne et celle d'une une droite juppéiste.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11183
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains

Message non lu par Nolimits » 07 juin 2019, 20:54:43

Des maires de droite appellent à soutenir Macron : "Notre pays a besoin que les projets avancent"
Une quarantaine de maires de droite et de centre-droit appellent à soutenir Emmanuel Macron. Ils sont les signataires d'une tribune qui devrait paraître la semaine prochaine. Parmi eux, Louis Vogel, maire de Melun et membre d'Agir.
E1 - ICI
Macron, nouveau patron de la droite ?

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré