Délires sexistes : suite et pas fin

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 09 juin 2019, 15:53:43

politicien a écrit :
09 juin 2019, 15:49:11
Je ne comprends plus trop quel est l'objet de ce sujet ?

Merci d'ouvrir des sujets pour débattre.
Je t'avoue que je ne comprends plus trop non plus. Déjà, pourquoi y'a t'il plusieurs fils "délires sexiste/féministess" ?
Sur Finkelkraut, je pense qu’on a fait le tour. Est-ce qu'on verrouille ce fil pour qu'il n'y en ait qu'un sur les "délires sexistes/féministes" ?

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par politicien » 09 juin 2019, 15:54:55

Oui mais le sujet n'est pas la discrimination à l'embauche... D'ou mon conseil d'ouvrir des sujets.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
signora
Messages : 4945
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par signora » 09 juin 2019, 15:57:11

Délires sexiste en était un ... c'est juste qu'on déborde.
Yakiv nous a entraînés avec passion sur ce sujet ... puis-je vous demander de lui laisser le choix de fermer le fil ? ou pas ? SVP ...
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 09 juin 2019, 15:58:59

signora a écrit :
09 juin 2019, 15:57:11
Délires sexiste en était un ... c'est juste qu'on déborde.
Yakiv nous a entraînés avec passion sur ce sujet ... puis-je vous demander de lui laisser le choix de fermer le fil ? ou pas ? SVP ...
Modo : C'était bien dans notre idée ;)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par politicien » 09 juin 2019, 16:01:25

Non mais après 125 messages vous pouvez continuer de débattre de ce sujet "Délires Sexistes". Même si j'ai pas vraiment compris le fond du sujet, mais si ça vous passionne ... ;)

Mais je réitère la passion c'est bien, mais on va pas faire 3-4 sujets dans ce débat, donc la discrimination à l'embauche ça sera sur un autre sujet.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
signora
Messages : 4945
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par signora » 09 juin 2019, 16:02:59

@modo
J'aimerais comprendre pourquoi il perçoit ainsi ces phrases ... somme toute banales ;)
@politicien
c'est vrai ...
mais c'est vrai aussi que c'est passionnant ...
Modifié en dernier par signora le 09 juin 2019, 16:09:57, modifié 1 fois.
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 09 juin 2019, 16:07:30

politicien a écrit :
09 juin 2019, 16:01:25
Non mais après 125 messages vous pouvez continuer de débattre de ce sujet "Délires Sexistes". Même si j'ai pas vraiment compris le fond du sujet, mais si ça vous passionne ... ;)
Pareil. @Yakiv nous a perdu et je me suis laissé emporter ! :star3:

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Jeff Van Planet » 09 juin 2019, 16:31:37

Nolimits a écrit :
09 juin 2019, 15:53:43
politicien a écrit :
09 juin 2019, 15:49:11
Je ne comprends plus trop quel est l'objet de ce sujet ?

Merci d'ouvrir des sujets pour débattre.
Je t'avoue que je ne comprends plus trop non plus. Déjà, pourquoi y'a t'il plusieurs fils "délires sexiste/féministess" ?
Sur Finkelkraut, je pense qu’on a fait le tour. Est-ce qu'on verrouille ce fil pour qu'il n'y en ait qu'un sur les "délires sexistes/féministes" ?
sexiste et féministes sont antagonistes, ce qui justifie que ces deux thèmes soient discutés sur deux fils distincts.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12589
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 09 juin 2019, 20:01:58

signora a écrit :
09 juin 2019, 15:51:17
@Yakiv
Il ne dit pas que ce n'est pas un sport de fille ... il dit que LUI ne trouve pas que c'est un sport élégant pour les filles.
Mais pourquoi enfourches tu ce cheval de bataille ? Je t"assure que je suis féministe et que je n'ai pas du tout ton ressenti dans cette histoire.
Pression morale ? et ben alors c'est qu'elles seraient bien sensibles à la pression ... et crois-moi elles ne sont plus ainsi !!!
Je développe mon point de vue et quelque part, il faut reconnaître qu'il me faut quand même une sacrée part persévérance et de résilience pour défendre ce point de vue face à la pression morale exercée sur ce forum vis-à-vis de mon opinion. :mrgreen:
(propos non dénué d'un peu d'humeur, je rassure).

En fait, ce qui me choque le plus dans l'histoire de "la pression morale", c'est que certains ont dénoncé la "pression morale" exercée vis-à-vis d'un intellectuel académicien, aguerri à la contradiction, aguerri à la confrontation et aguerri aux médias, et qu'on était quasiment plus au stade de la liberté d'expression.
Et dans le même temps, on est venu dire que si une petite fille lambda était amenée à céder à la "pression morale", alors elle, c'était vraiment "une cruche"...
Est-ce qu'on est pas là complètement tombé sur la tête ? :zinzin:

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12589
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 09 juin 2019, 20:08:04

Jeff Van Planet a écrit :
09 juin 2019, 16:31:37
Nolimits a écrit :
09 juin 2019, 15:53:43
politicien a écrit :
09 juin 2019, 15:49:11
Je ne comprends plus trop quel est l'objet de ce sujet ?

Merci d'ouvrir des sujets pour débattre.
Je t'avoue que je ne comprends plus trop non plus. Déjà, pourquoi y'a t'il plusieurs fils "délires sexiste/féministess" ?
Sur Finkelkraut, je pense qu’on a fait le tour. Est-ce qu'on verrouille ce fil pour qu'il n'y en ait qu'un sur les "délires sexistes/féministes" ?
sexiste et féministes sont antagonistes, ce qui justifie que ces deux thèmes soient discutés sur deux fils distincts.
Exactement.
J'avoue que ce fil était un petit contre-pied au fil sur les "délires féministes".
Si je dois présenter des sujets qui concernent des propos sexistes, je ne serais pas forcément tenté de les poster sur le topic "délires féministes". Si le thème abordé est à peu près le même, le sens du propos sera lui totalement opposé.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12589
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 09 juin 2019, 20:11:49

Nolimits a écrit :
09 juin 2019, 15:46:12
La 2 sans hésiter (mais sans dire clairement que la discrimination est autorisée, bien sûr).
A quoi servent les lois qui condamnent la discrimination ? Je ne sais toujours pas trop. Condamner des patrons maladroits à l'embauche ? (le petit patron pas trop informé et brut de décoffrage qui aura la malheur de dire qu'il ne veut pas d'arabes chez lui ?). Condamner des Zemmour parce qu'ils n’auront pas employé le bon mot ? ("droit" au lieu de "pouvoir" ?).
SI tu as des cas concrets qui démontrent l'intérêt de ces lois, je suis intéressé, car je ne vois pas.
D'accord, au moins c'est dit avec franchise.
Pour moi, c'est de loin la plus mauvaise des solutions.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13825
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Baltorupec » 09 juin 2019, 20:38:53

Yakiv a écrit :
09 juin 2019, 09:17:50
Comme à mon habitude, je vais te demander où tu veux en venir avec ça ?
On dirait que tu as travaillé une thèse pour démontrer qu'il n'y a plus le moindre début d'un problème sexiste désavantageant les femmes dans nos pays (si ce n'est musulman, parce que je sais que c'est ce que tu vas me répondre).
C'est ça ton opinion ?
C'est plus compliqué.

En ce qui concerne la justice et le droit familial, je pense que les femmes sont clairement avantagée dans le domaine du droit à la famille, et que là il y a un gros problème sexiste désavantageant les hommes et en ce qui concerne le droit familial, je ne pense pas exagérer que l'homme est devenu juste une option et est un sous parent.

En ce qui concerne le pouvoir économique, là dessus je pense qu'il y a tromperie. On ressort constamment l'argument des 25 % de différences de salaire, mais l'observatoire des inégalités admet qu'il se réduit à 10 % quand on enlève deux critères important : à catégorie socio professionnelle égale et en prenant en compte que plus de femmes ont des temps partiel.
L'observatoire des inégalité juste parce qu'ils ont retiré deux critères prétend que l'écart de ces 10 % est "inexpliqué. Les féministes prétendent que c'est du au méchant sexisme. Sauf que bien des choses peuvent expliquer ces 10 %. Il me semble que les hommes font en moyenne plus d'heures supplémentaires, partent plus facilement en déplacement, ont souvent plus d'expérience (car n'ayant pas d'arrêt de travail du aux grossesses), il me semble aussi que les hommes créent plus d'entreprises et font plus de travaux avec des risques mortels ou considérer comme péniblement physique, trois quart des travailleurs de nuit sont des hommes. Bref, beaucoup d'autres critères qui explique cette différence autre que la méchante discrimination sexiste.
Sur ce point, tu pourras me demander légitiment de sourcer tout ça, honnêtemement, là je n'ai pas pris le temps, j'ai la source pour le travail de nuit :
https://dares.travail-emploi.gouv.fr/IM ... femmes.pdf
D'ailleurs on note que ces 25 % de différence brut deviennent 10 % de différence pour les catégories socio professionnelles les plus pauvres, 10 % de différence qui peuvent être facilement réduit à néant si on prend toutes les raisons ci dessus. Donc oui, le féminisme est une idéologie bourgeoise.

On notera aussi que les hommes vivant moins longtemps, ils doivent côtiser autant pour une retraite en moyenne plus courte.

En ce qui concerne le domaine sécuritaire, oui les femmes sont harcelées sexuellement, mais le pays devient de moins en moins sûr pour tout le monde, et ce n'est pas pour rien que l'on a des cas de jeunes hommes tués pour un regard. Les féministes ne font rien pour cela, mis à part des campagne de "sensibilisation" qui sont juste insultante pour les hommes normaux.

En ce qui concerne le pouvoir politique, c'est possible que les femmes soient désavantagées là dessus.

Après, je ne vais pas prétendre qu'il n'existe pas des domaines de ci de là où il y a plus de misogynie, mais bon, comme les assistants maternels masculins sont aussi extrêmement discriminés.

Je rappelle aussi que les hommes et femmes sont profondément différent et je ne supporte pas le féminisme actuel qui considère que les hommes et femmes sont équivalents. Les hommes et femmes sont égaux mais différent.
Non seulement les hommes sont plus lourds et musclés qui leur donne un profond avantage sur certains métiers nécessitant de la force physique.

Non seulement l'homme et la femmes sont différent physiquement mais ils le sont aussi au niveau de l'esprit
Enfin, aujourd'hui, il est démontré que le cerveau masculin et féminin se différencient intra utéro
https://metro.co.uk/2019/03/25/men-wome ... s-9001892/
On sait que la testostérone influence des comportement comme l'agressivité et la tendance à rentrer en compétition
https://fr.wikipedia.org/wiki/Testost%C ... f%C3%A8res

Donc globalement non les femmes ne sont pas dominées ou oppressée socialement, même si je n'exclue pas l'existence de milieux professionnels misogynes en France, et je ne nie pas le faits qu'il y ait des problèmes d'harcèlement ou d'agressions sexuels. Sur le plan familial, je pense que les hommes sont clairement désavantagé, je ne suis pas complètement hostile à certaines revendication des "Men right activists", même si je ne suis pas un MRA moi même.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12589
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 09 juin 2019, 21:46:52

Sur ce qui me paraît être le plus important, c'est un peu subjectif certes, mais je retiens surtout l'accès au pouvoir, la rémunération et l'intégrité physique, force est de constater que les femmes sont toujours derrière.
Me permets-tu de considérer que le sujet de la garde d'enfants est un peu particulier et qu'il mériterait un débat spécifique ?

Et donc maintenant, je ferais une remarque sur l'écart de revenus entre hommes et femmes que tu as décortiqué (et que j'ai lu aussi, je ne remets donc pas en cause tes chiffres).
Oui, plus on prend en compte de critères de façon à être "toutes choses égales par ailleurs", plus l'écart de salaire entre hommes et femmes se réduit, effectivement.
Mais le problème, c'est aussi de savoir pourquoi "ces choses par ailleurs" sont si différentes. Or une de ces choses qui pèse beaucoup dans le salaire, c'est le niveau de responsabilité du poste occupé.
Donc une fois qu'on a analysé qu'il était normal que les femmes gagnent moins parce qu'elles occupent moins souvent des postes à responsabilité, reste à savoir pourquoi elles occupent moins de postes à responsabilité que les hommes.
Est-ce uniquement de leur fait ? Ou est-ce du à une part de misogynie de la société ?
Je pense pour ma part que la deuxième hypothèse est aussi une réalité très influente.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12589
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 09 juin 2019, 22:24:57

On continue dans les délires sexistes.

Dommage, j'aime bien cette émission à la base.
Huffington Post a écrit :
Daniel Riolo dénigre la femme qui accuse Neymar de viol et scandalise
Sur le plateau de "L'After RMC", Daniel Riolo et Jérôme Rothen ont commenté le physique de Najila Trindade, selon eux indigne de Neymar.
Par Jade Toussay et Clément Vaillant

VIOL - “Je m’attendais à ce que ce soit un avion de chasse intersidéral. J’étais vachement déçu”. Voilà tout ce qu’a trouvé à dire Daniel Riolo, consultant sportif sur RMC, à propos de la femme qui accuse Neymar de viol.

Début juin, Najila Trindade, mannequin brésilien, a accusé l’attaquant de l’avoir violée à Paris. Neymar s’est défendu, clamant son innocence et se disant victime d’un “piège”. Depuis, la victime présumée a livré face caméra sa version des faits, le 6 juin dernier.

Et dans la soirée, le sujet a donc été évoqué sur le plateau de “L’After RMC” où Jérôme Rothen et Daniel Riolo n’ont pas caché leur scepticisme sur la véracité du témoignage... tout en critiquant le physique de la jeune femme “qui joue les barrages”, comme le montre notre vidéo ci-dessus.

“Tu vois ça débarquer?”

“Dans l’histoire de Neymar j’ai pas pu m’empêcher de penser à un truc un peu c... (...) Mais la nana, tu l’as vu la nana?, interroge ainsi Daniel Riolo. Quand tu fais venir une nana du Brésil...” poursuit-il, avant d’être interrompu par le présentateur Nicolas Vilas, visiblement dérangé par ces propos, et qui lui confirme que “effectivement, c’est très c...”

Mais pas de quoi arrêter Daniel Riolo: “Je m’attendais à ce que ce soit un avion de chasse intersidéral. J’étais vachement déçu”, poursuit-il, appuyé par Jérôme Rothen pour qui la jeune femme est “de deuxième division.” “Faire venir, faire prendre l’avion etc, tu vois ça débarquer? (...) Et en plus à l’arrivée tu te retrouves dans la m....”, conclut en riant Daniel Riolo.

Cet échange surréaliste, auquel Nicolas Vilas a lui-même mis fin, a fait immédiatement réagir certains téléspectateurs. Interpellé, le consultant a notamment répliqué que personne n’est obligé d’écouter ses interventions et a invité les personnes choquées à “regarder un film au lieu de chouiner”.

Mais la séquence a particulièrement été relayée ce dimanche 9 juin, provoquant une vague d’indignation. Les deux hommes ont notamment été accusés d’alimenter “la culture du viol”, qui consiste à minimiser un viol en lui trouvant de soi-disant circonstances atténuantes.

Face à la polémique montante et à l’intervention de Marlène Schiappa, Jérôme Rothen a présenté ses excuses. “Je tiens à préciser mes excuses suite au propos tenus (sic) jeudi dernier concernant l’affaire Neymar. Ce n’est pas acceptable et je regrette de ne pas en avoir pris conscience sur le moment”, a-t-il écrit dimanche en début de soirée sur Twitter. Ses excuses ont été suivies par celles de Daniel Riolo. “Evidemment, on imaginait pas choquer (sic) et évidemment il n’y avait aucun mauvais sous entendu. C’était juste mauvais”, a publié Daniel Riolo sur Twitter.

“On ne parle même pas des faits là. On parle du postulat établi par ces deux personnes qu’une fille, si elle est moche, ne peut pas être violée. Sinon, c’est aussi dangereux et dégueulasse”, s’était indignée sur Twitter une journaliste sportive.
Le CSA a été saisi par la ministre Schiappa. RMC risque une mise en demeure.
A noter que les 2 charlots ont présenté leurs excuses 3 jours après et que le 3ème commentateur qui avait la charge d'animer l’émission, Nicolas Villas, avait très vite essayé de mettre fin à cet échange en ajoutant que ces propos étaient très c...

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 09 juin 2019, 23:20:32

Modo : Va t'on vraiment lister sur ce fil chaque c*** qui est dite quelque part ? Chaque mauvaise blague ? Chaque mauvais mot ?
J'aimerais que l'on définisse précisément l'objet de ce fil, l'objet du débat ? S'il n'y en a pas, on verrouille.

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré