Délires sexistes : suite et pas fin

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 13021
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 07 juin 2019, 23:55:36

asterix a écrit :
07 juin 2019, 22:57:31
1
Argumentation décevante ou pas, c'est l'histoire, pas une diversion. Je n'ai rein dissimuler, rien à dévoyer.
C'est surtout sans rapport avec le sujet.
asterix a écrit :
07 juin 2019, 22:57:31
2
Si j'étais footballeuse, il est clair que je laisserai 70% de ma féminité au vestiaire, comme les hommes laissent 70% de leur QI. :mrgreen:
Jouer à ce truc de baballe, il faut vraiment laisser quelque chose au vestiaire. :star3:
:carton:
asterix a écrit :
07 juin 2019, 22:57:31
3
Oui j'avais cru comprendre que c'est le débat que tu voulais: voit on les filles de la même manière selon les sports? Et bien non. Comme on ne voit pas de la même manière les petits et les gros, les minces et les costauds. Voir Chabal en saut à la perche, ce n'est pas possible. Bref, tu vois ce que je veux dire: il y a une esthétique qui va avec tous les sports, et ce n'est pas toujours une histoire de sexe, mais plus globalement une histoire d'aspect physique cohérent avec le type de sport. Je trouve les handballeuses sublimes, plus que les hommes, par exemple.
Et donc mon avis perso, c'est que les femmes ne me choquent pas au foot, mais je m'ennuie. Oui, je sais que la beauté de leur jeu est dans l'extrême collectivité, sans tirage de maillot, sans la grosse comédie lamentable à la Neymar. Mais je m'ennuie terriblement, parce que ce que je peux aimer dans le foot, (à dose homéopathique parce que je suis un peu allergique à ce sport friqué de faux gentlemans), ce sont ces contres fulgurants, ces jeux aériens, ces longues passes d'une aile à l'autre, ces tirs d'une puissance inouïe. Franchement, le foot des femmes, c'est du canevas: c'est tout de même bête de retomber dans un cliché qu'elles détestent toutes. Alors qu'elles sont tellement plus intéressantes et captivantes dans tant de sports, ou vraiment la performance nous séduit. Le sport est une histoire de performance, ou je me trompe?
Mon avis ne tient, bien sur, que dans le "sport spectacle". Après, si c'est purement pour l'amour du sport, je suis profane. Je n'aime pas toute dépense d'énergie non productive, les sport en sont. Ils ne produisent rien: ils ponctionnent l'argent des productifs. Même lorsque j'exerce un loisir, je veux qu'il soit utile et qu'il améliore le quotidien, la condition humaine, le savoir, la connaissance. Pour moi le sport c'est foutre en l'air une énergie que l'on a en surplus, parce qu'on bouffe trop pour ce que l'on fait. Pour moi, toute la nourriture que je mange (le gasoil de mon corps) doit être brulé à des fins utiles et productives, même dans une notion de loisir, sinon, c'est pervers, pratique de gabegie, "suffisance" opulente purement occidentale, pendant que les peuples de petite condition rêvent de manger seulement un quart de notre ration quotidienne pour trimer 12 à 14 heures par jours.
Cette réflexion, je la trouve très intéressante.
Merci pour le coup.
asterix a écrit :
07 juin 2019, 22:57:31
4
D'accord pour la démocratie. Mais je ne relativise rien: le féminisme a sa raison d'être, et une existence logique, justifiée, rationnelle. Mais il dérive, et n'arrête pas de marquer contre son camp, depuis l'avènement des petites lolitas devenues adultes sur le papier. Mais que sur le papier. Ces petites précieuses qui ont mené leurs parents au doigt et à l'œil, bouffies d'orgueil, expertes en réflexions blessantes et condescendantes pendant une adolescence qui n'en finit pas, au point que parler normalement leur est inconnu, puisque c'est du niveau des larves serviles parentales. Les parents voulaient des reines: ils sont servit plus qu'à souhait, ils ont obtenu la tyrannie. Et ils sont assez sado-mazo pour trouver ça jouissif, face à l'immense souffrance que cela leur procure chaque jour (au moins ma fille s'en est sortie). Tu vois, je relativise. :mrgreen2:
Et ça c'est typiquement le type de message venant de toi qui me fatigue, il vaut donc mieux pas que j'y réponde. :P
Modifié en dernier par Yakiv le 08 juin 2019, 00:07:39, modifié 1 fois.

Avatar du membre
signora
Messages : 4945
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par signora » 07 juin 2019, 23:55:55

@Nolimits
Ah non tu es pas marrant !
J'aurai pas la fin du duel (la dame fachée :( )

edit : ben voilà ils continuent ... sont tenaces les garçons ;)
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 13021
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 08 juin 2019, 00:02:05

signora a écrit :
07 juin 2019, 23:55:55
@Nolimits
Ah non tu es pas marrant !
J'aurai pas la fin du duel (la dame fachée :( )

edit : ben voilà ils continuent ... sont tenaces les garçons ;)
Dites ça va, on est pas au stade du western spaghettis encore. :chuck:

On cause entre compères, c'est tout. :diable1: ;)

Avatar du membre
signora
Messages : 4945
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par signora » 08 juin 2019, 00:06:34

Mais oui, et, c'est très intéressant ... :gold:
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Jeff Van Planet » 08 juin 2019, 08:44:22

Voici un petit résumé:
si je dis que je ne regarde pas le foot féminin je suis sexiste, si je dis que je n'aime pas le filme intouchable je suis raciste car il y a Omar Sy dedans, si je dis que je n'aime pas l'émission vendredi tout est permis comme l'animateur c'est artur je suis antisémite, si je dit que je n'aime pas le couscous je suis islamophobe, si je dis que je n'aime pas porter de polos je suis un afreux gocho, si je dis que je n'aime pas les saucisses merguez je suis un anti CGTiste... bref, j'espère que vous avez compris où je cherche à en venir. Au cas où: tout ça sont des gros sophisme qui peuvent alimenter tweeter pendant des jours et des jours.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 13021
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 08 juin 2019, 09:04:02

Jeff Van Planet a écrit :
08 juin 2019, 08:44:22
Voici un petit résumé:
si je dis que je ne regarde pas le foot féminin je suis sexiste, si je dis que je n'aime pas le filme intouchable je suis raciste car il y a Omar Sy dedans, si je dis que je n'aime pas l'émission vendredi tout est permis comme l'animateur c'est artur je suis antisémite, si je dit que je n'aime pas le couscous je suis islamophobe, si je dis que je n'aime pas porter de polos je suis un afreux gocho, si je dis que je n'aime pas les saucisses merguez je suis un anti CGTiste... bref, j'espère que vous avez compris où je cherche à en venir. Au cas où: tout ça sont des gros sophisme qui peuvent alimenter tweeter pendant des jours et des jours.
Oui enfin il y a des façons de le dire qui ne traduisent pas tout à fait la même chose.
D'ailleurs, Finkielkraut n'a pas seulement dit qu'il n'aimait pas le football féminin, il a aussi dit qu'il ne voulait pas voir des femmes jouer au foot, ce qui n'est pas tout à fait la même chose (c'est la différence entre "je ne trouve pas ce sport intéressant" et "ce sport n'est pas le rôle des femmes").
Mais après, il a effectivement le droit de le dire et on a aussi le droit de le critiquer. C'est un débat qui s'inscrit dans le cadre de la liberté d'expression. Je pense que personne n'a imaginé traduire Finkielkraut en justice.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Jeff Van Planet » 08 juin 2019, 09:12:12

En français la phrase <<je n'aime pas voir des femmes jouer au foot>> n'est pas interchangeable avec <<les femmes ne doivent pas jouer au foot>>. En revanche on peut changer la première par <<Je n'ai pas envie de regarder>>.

Petit exercice:
<<Je ne veux pas voir qui que ce soit jouer au foot. >> interprètes-moi cette phrase STP.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 13021
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 08 juin 2019, 09:14:54

Jeff Van Planet a écrit :
08 juin 2019, 09:12:12
En français la phrase <<je n'aime pas voir des femmes jouer au foot>> n'est pas interchangeable avec <<les femmes ne doivent pas jouer au foot>>. En revanche on peut changer la première par <<Je n'ai pas envie de regarder>>.

Petit exercice:
<<Je ne veux pas voir qui que ce soit jouer au foot. >> interprètes-moi cette phrase STP.
Par contre "Ce n’est pas comme ça que j’ai envie de voir les femmes…" et "Bien sur l’égalité, mais un peu de différences !", ça on peut plus volontiers l'interchanger avec "les femmes ne devraient pas jouer au foot".

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Jeff Van Planet » 08 juin 2019, 09:24:36

Yakiv a écrit :
08 juin 2019, 09:14:54
Jeff Van Planet a écrit :
08 juin 2019, 09:12:12
En français la phrase <<je n'aime pas voir des femmes jouer au foot>> n'est pas interchangeable avec <<les femmes ne doivent pas jouer au foot>>. En revanche on peut changer la première par <<Je n'ai pas envie de regarder>>.

Petit exercice:
<<Je ne veux pas voir qui que ce soit jouer au foot. >> interprètes-moi cette phrase STP.
Par contre "Ce n’est pas comme ça que j’ai envie de voir les femmes…" et "Bien sur l’égalité, mais un peu de différences !", ça on peut plus volontiers l'interchanger avec "les femmes ne devraient pas jouer au foot".
En france à l'école vous ne faites pas assez d'analyses de textes. Ce n'est pas comme ça que JE souhaite voir les femmes. a quel moment cette phrase implique qu'elles ne peuvent pas le faire?qu'est-ce qui implique que personne ne puisse les voir comme ça?

L'autre citation estclairement une phrase coupée en plein milieux. Sans le reste il est impossible de conclure quoi que ce soit.
A brûle pour point, j'ai envie de dire qu'il accepte l'égalité mais qu'il garde à l'esprit que les deux sont différents. Mais encore une fosi rien n'implique qu'elles ne doivent pas le faire.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11452
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 08 juin 2019, 09:32:41

Je te rejoins dans le sens ou dire que si l'on ne s'intéresse pas à ce foot féminin, il faut vite ajouter "comme au foot masculin", sinon on est immédiatement un horrible sexiste misogyne. On doit avoir le droit de ne pas aimer le foot féminin sans tout de suite être catalogué.


En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 13021
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 08 juin 2019, 09:45:34

Jeff Van Planet a écrit :
08 juin 2019, 09:24:36
En france à l'école vous ne faites pas assez d'analyses de textes. Ce n'est pas comme ça que JE souhaite voir les femmes. a quel moment cette phrase implique qu'elles ne peuvent pas le faire?qu'est-ce qui implique que personne ne puisse les voir comme ça?

L'autre citation estclairement une phrase coupée en plein milieux. Sans le reste il est impossible de conclure quoi que ce soit.
A brûle pour point, j'ai envie de dire qu'il accepte l'égalité mais qu'il garde à l'esprit que les deux sont différents. Mais encore une fosi rien n'implique qu'elles ne doivent pas le faire.
Je crois que c'est plutôt toi qui a beaucoup, beaucoup, de mal à la comprenette.
Personne n'a jamais dit que Finkielkraut était un dictateur qui voulait interdire le foot féminin. Personne.
La question était de savoir pour quelle raisin il ne l'aime pas.
Il y avait 2 raisons possibles :
- soit parce qu'il considère que le football féminin, ça joue pas bien, c'est pas spectaculaire, etc,
- soit parce qu'il considère que, selon lui, c'est pas le rôle des femmes de jouer au foot.
Or, tout dans ce qu'il a dit montre que c'est plus la 2nde raison que la 1ère qui le motive.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 13021
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 08 juin 2019, 09:47:36

Nolimits a écrit :
08 juin 2019, 09:32:41
Je te rejoins dans le sens ou dire que si l'on ne s'intéresse pas à ce foot féminin, il faut vite ajouter "comme au foot masculin", sinon on est immédiatement un horrible sexiste misogyne. On doit avoir le droit de ne pas aimer le foot féminin sans tout de suite être catalogué.
Non, on peut aussi dire qu'on trouve le football féminin trop lent et pas assez technique.
Mais c'est très différent de "les femmes feraient mieux de faire de la danse, elles sont plus jolies".

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11452
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 08 juin 2019, 09:49:47


Yakiv a écrit :
Nolimits a écrit :
08 juin 2019, 09:32:41
Je te rejoins dans le sens ou dire que si l'on ne s'intéresse pas à ce foot féminin, il faut vite ajouter "comme au foot masculin", sinon on est immédiatement un horrible sexiste misogyne. On doit avoir le droit de ne pas aimer le foot féminin sans tout de suite être catalogué.
Non, on peut aussi dire qu'on trouve le football féminin trop lent et pas assez technique.
Mais c'est très différent de "les femmes feraient mieux de faire de la danse, elles sont plus jolies".
La liberté d'expression se réduit de jour en jour.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 13021
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 08 juin 2019, 09:51:22

Nolimits a écrit :
08 juin 2019, 09:49:47
Yakiv a écrit :
Nolimits a écrit :
08 juin 2019, 09:32:41
Je te rejoins dans le sens ou dire que si l'on ne s'intéresse pas à ce foot féminin, il faut vite ajouter "comme au foot masculin", sinon on est immédiatement un horrible sexiste misogyne. On doit avoir le droit de ne pas aimer le foot féminin sans tout de suite être catalogué.
Non, on peut aussi dire qu'on trouve le football féminin trop lent et pas assez technique.
Mais c'est très différent de "les femmes feraient mieux de faire de la danse, elles sont plus jolies".
La liberté d'expression se réduit de jour en jour.
Il faudrait quand même parfois lire un peu ce que je dis aussi :

"C'est un débat qui s'inscrit dans le cadre de la liberté d'expression. Je pense que personne n'a imaginé traduire Finkielkraut en justice."
=> Ecrit il y a 5 minutes.

Sauf que critiquer les propos de Finkielkrait, ça fait aussi partie de la liberté d'expression.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11452
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 08 juin 2019, 09:59:11

Yakiv a écrit :
08 juin 2019, 09:51:22
Nolimits a écrit :
08 juin 2019, 09:49:47
Yakiv a écrit :
Nolimits a écrit :
08 juin 2019, 09:32:41
Je te rejoins dans le sens ou dire que si l'on ne s'intéresse pas à ce foot féminin, il faut vite ajouter "comme au foot masculin", sinon on est immédiatement un horrible sexiste misogyne. On doit avoir le droit de ne pas aimer le foot féminin sans tout de suite être catalogué.
Non, on peut aussi dire qu'on trouve le football féminin trop lent et pas assez technique.
Mais c'est très différent de "les femmes feraient mieux de faire de la danse, elles sont plus jolies".
La liberté d'expression se réduit de jour en jour.
Il faudrait quand même parfois lire un peu ce que je dis aussi :

"C'est un débat qui s'inscrit dans le cadre de la liberté d'expression. Je pense que personne n'a imaginé traduire Finkielkraut en justice."
=> Ecrit il y a 5 minutes.

Sauf que critiquer les propos de Finkielkrait, ça fait aussi partie de la liberté d'expression.
Le fait même de critiquer une parole qui n'engage que lui ("il aime, il aime pas") pour en faire un élément sociétal est en soi une perte de la liberté d'expression en le suspectant. C'est juste insupportable d'être suspecté parce qu'on a dit qu'on aime pas quelque chose. C'est bien une baisse de liberté d'expression (par pression, pas par tribunal). Je ne reprendrai pas l'analyse de texte proposée par @Jeff Van Planet qui explicite cette rhétorique.

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré