Délires sexistes : suite et pas fin

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12595
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 08 juin 2019, 10:02:50

Nolimits a écrit :
08 juin 2019, 09:59:11
Le fait même de critiquer une parole qui n'engage que lui ("il aime, il aime pas") pour en faire un élément sociétal est en soi une perte de la liberté d'expression en le suspectant. C'est juste insupportable d'être suspecté parce qu'on a dit qu'on aime pas quelque chose. C'est bien une baisse de liberté d'expression (par pression, pas par tribunal)
Non, c'est exactement le contraire.
Si on ne peut plus critiquer quelqu'un qui dit que, pour lui, les femmes devraient faire autre chose que de jouer au foot, alors la liberté d’expression est morte.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 08 juin 2019, 10:10:33

Dans tous les cas, je tire mon chapeau au galonnés de la FIFA, princes, (rois ?) du marketing qui à coup de réunions, de power-point ont réussi à faire d'un sport invisible/inaudible un événement commercial immense. Une dose de sociétal, une pincée de féminisme, un peu d'arrosage de places à prix cadeau pour remplir les stades...Il manque une belle Story-telling d'une joueuse mignonne (très important ça qu'elle soit mignonne, mais pas trop jolie quand même, ça se verrait...), bien apprétée en femme sur les plateaux TV (pour le côté romantique, belle histoire), quelques scandales (c'est porteur médiatiquement le scandale) et là, bingo, on crée une nouvelle machine à fric !
Bravo et respect ! :bravo:
On en revient donc à la maxime universelle : Quand on travaille, on obtient des résultats !
FCA n'a pas assez travaillé : c'est le flop. La FIFA, elle, a bien bossé : Le résultat est là, le pognon se met à couler ! :v:

Edit/ajout : Je pense que les responsables des fédés. doivent attendre avec impatience les propos de quelque misogynes qui viendraient à critiquer...et là, déchaînement des bien-penseurs en tout genre, débats vertueux... : le foot féminin est transformé est symbole, citadelle de la bonne-pensée et hop...envoi des devis vers les sponsors !

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12595
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 08 juin 2019, 10:13:25

Nolimits a écrit :
08 juin 2019, 09:59:11
Je ne reprendrai pas l'analyse de texte proposée par @Jeff Van Planet qui explicite cette rhétorique.
L'analyse de Jeff est faussée, parce que pour le dire autrement et simplement :

- ce n'est pas le football que Finkielkraut trouve inesthétique lorsqu'il est pratiqué par les femmes,
- ce sont les femmes que Finkielkraut trouve inesthétiques lorsqu'elles pratiquent le football.

C'est clair ça au moins ? (ce que j'essaie d'expliquer depuis 2 jours)

Avatar du membre
signora
Messages : 4945
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par signora » 08 juin 2019, 12:31:51

Oui, c'est clair, mais encore une fois il a le droit de penser ainsi ... et ce n'est pas sexiste pour autant ...
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Jeff Van Planet » 08 juin 2019, 14:44:52

Yakiv a écrit :
08 juin 2019, 09:45:34
Jeff Van Planet a écrit :
08 juin 2019, 09:24:36
En france à l'école vous ne faites pas assez d'analyses de textes. Ce n'est pas comme ça que JE souhaite voir les femmes. a quel moment cette phrase implique qu'elles ne peuvent pas le faire?qu'est-ce qui implique que personne ne puisse les voir comme ça?

L'autre citation estclairement une phrase coupée en plein milieux. Sans le reste il est impossible de conclure quoi que ce soit.
A brûle pour point, j'ai envie de dire qu'il accepte l'égalité mais qu'il garde à l'esprit que les deux sont différents. Mais encore une fosi rien n'implique qu'elles ne doivent pas le faire.
Je crois que c'est plutôt toi qui a beaucoup, beaucoup, de mal à la comprenette.
@modo SVP.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Jeff Van Planet » 08 juin 2019, 14:46:38

Nolimits a écrit :
08 juin 2019, 09:49:47
Yakiv a écrit :
Nolimits a écrit :
08 juin 2019, 09:32:41
Je te rejoins dans le sens ou dire que si l'on ne s'intéresse pas à ce foot féminin, il faut vite ajouter "comme au foot masculin", sinon on est immédiatement un horrible sexiste misogyne. On doit avoir le droit de ne pas aimer le foot féminin sans tout de suite être catalogué.
Non, on peut aussi dire qu'on trouve le football féminin trop lent et pas assez technique.
Mais c'est très différent de "les femmes feraient mieux de faire de la danse, elles sont plus jolies".
La liberté d'expression se réduit de jour en jour.
mais non tu as juste du mal à la comprennette toi aussi :mrgreen2:
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13825
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Baltorupec » 09 juin 2019, 00:22:24

Yakiv a écrit :
07 juin 2019, 21:49:04
Ça ne contredit pas vraiment ce que je disais.
Pour obtenir les conditions de l'égalité dans n'importe quel domaine, il faut souvent poser des restrictions et des contraintes.
Comme pour protéger les salariés vis-à-vis de leur employeur.
Ok.
Voilà une situation :
Des gens sont payés pour produire des pains, ces pains sont ensuite vendus séparément et les clients ont le choix du producteur.
Dans une entreprise, les employés sont rétribués 10 euros de l'heure.
Dans une entreprise, les employés sont rétribués 1 euros par 20 pains produits.
Dans une entreprise, les employés sont rétribués 60 euros la journée, qu'ils aient travaillés 7 ou 9 heures.
Dans une entreprise, les employés sont rétribués 1 euro cinquante par pain vendu.

Dans chacun de ces quatre cas, les employés sont rétribués également, avec des égalités différentes, égalité d'effort, de productivité, égalité de résultat et égalité d'efficacité. L'égalité est un grand concept qui est toujours agité, mais on parle de quelle égalité. L'égalité de résultat ?

Il y a plus d'une centaine de femmes qui meurent chaque année sous les coups de leur compagnon.
Contre une vingtaine d'hommes.
Ça te suffit ?
En France, à crime égal, les hommes purgent des peines 40 % plus longues (80 % des diplomées de l'école de magistrature sont des femmes, étonnant non), la très vaste majorité des sdfs sont des hommes, les hommes se suicident 6 fois plus que les femmes, les hommes meurent bien plus dans le cadre de leur travail, les hommes obtiennent la garde de leur enfant dans 7 % des cas, elle est alternée dans 13 % des cas et 80 % des cas par les femmes, quand les femmes peuvent accoucher sous x ou avorter, les hommes n'ont aucun droit de refuser une paternité imposée, ils n'ont aussi aucun droit de tester la paternité de leur enfant. On estime que 15 % des hommes élèvent un enfant autre que le sien. Il n'existe en France aucun foyer pour homme battu, bien sûr considérer qu'il faudrait autant de foyers pour les femmes seraient absurde, mais peut on s'étonner qu'il n'y en ai aucun pour les hommes.
https://www.marieclaire.fr/,le-jour-ou- ... 61,758.asp
Je cite les chiffres de mémoire, ils peuvent donc être légèrement incorrect, mais j'ai bon dans les échelles.

Cela te suffit ?

Mais bon passons les concours de souffrance.

Le fait que 100 femmes meurent sous les coups de leur maris par an
a) Ne rend pas coupable les millions d'hommes qui vivent sans tuer leur compagne (le % de personnes tuant leur compagne ne dépasse même pas le dixième de pour cnet).
b) Le fait que des femmes battues meurent sous le coup de leur mari ne veut en rien dire que les féministes font parties des dominées.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Jeff Van Planet » 09 juin 2019, 08:32:31

Sur légalité vous être partis loins. Entre les sexes il doit y avoir égalité mais il y a des différences. Explications:

Si tu dis à ta fille qu'elle peut faire tout comme les garçons, tu as raison, mais il faut aussi lui transmettre l'idée qu'elle n'est pas un garçon, qu'elle n'est pas pareil. Il faut lui faire passer l'idée qu'elle n'a pas un corps de garçon et qu'elle doit prévoir en fonction de ça. Ce que je veux dire par là c'est qu'il faut bien qu'elle comprenne qu'elle ne doit pas se retrouver seule avec un gars en qui elle n'a pas confiance, car si ça tourne mal, elle n'a pas le physique pour se défendre.
Vous voyez: égalité mais différences.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 09 juin 2019, 08:55:46

N'oublions pas non plus que de nombreux scientifiques sont convaincus (seulement "convaincus" car comment faire des expériences sur le fœtus humain ? Les travaux sont réalisés sur les animaux) que le déterminisme existe et nous différencie homme et femme. Mais oser dire ça c'est déjà faire preuve de sexisme car il faut à tout prix faire triompher le dogme de l'Égalité, même par l'obscurantisme.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12595
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 09 juin 2019, 09:13:01

signora a écrit :
08 juin 2019, 12:31:51
Oui, c'est clair, mais encore une fois il a le droit de penser ainsi ... et ce n'est pas sexiste pour autant ...
Il a le droit de penser ainsi, mais ce n'est pas parce qu'il a le droit de le dire que ce n'est pas sexiste.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12595
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 09 juin 2019, 09:13:53

[Edit : Encore un effort et le sujet sera verrouillé...]

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12595
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 09 juin 2019, 09:17:50

Baltorupec a écrit :
09 juin 2019, 00:22:24
En France, à crime égal, les hommes purgent des peines 40 % plus longues (80 % des diplomées de l'école de magistrature sont des femmes, étonnant non), la très vaste majorité des sdfs sont des hommes, les hommes se suicident 6 fois plus que les femmes, les hommes meurent bien plus dans le cadre de leur travail, les hommes obtiennent la garde de leur enfant dans 7 % des cas, elle est alternée dans 13 % des cas et 80 % des cas par les femmes, quand les femmes peuvent accoucher sous x ou avorter, les hommes n'ont aucun droit de refuser une paternité imposée, ils n'ont aussi aucun droit de tester la paternité de leur enfant. On estime que 15 % des hommes élèvent un enfant autre que le sien. Il n'existe en France aucun foyer pour homme battu, bien sûr considérer qu'il faudrait autant de foyers pour les femmes seraient absurde, mais peut on s'étonner qu'il n'y en ai aucun pour les hommes.
https://www.marieclaire.fr/,le-jour-ou- ... 61,758.asp
Je cite les chiffres de mémoire, ils peuvent donc être légèrement incorrect, mais j'ai bon dans les échelles.

Cela te suffit ?

Mais bon passons les concours de souffrance.

Le fait que 100 femmes meurent sous les coups de leur maris par an
a) Ne rend pas coupable les millions d'hommes qui vivent sans tuer leur compagne (le % de personnes tuant leur compagne ne dépasse même pas le dixième de pour cnet).
b) Le fait que des femmes battues meurent sous le coup de leur mari ne veut en rien dire que les féministes font parties des dominées.
Comme à mon habitude, je vais te demander où tu veux en venir avec ça ?
On dirait que tu as travaillé une thèse pour démontrer qu'il n'y a plus le moindre début d'un problème sexiste désavantageant les femmes dans nos pays (si ce n'est musulman, parce que je sais que c'est ce que tu vas me répondre).
C'est ça ton opinion ?

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12595
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 09 juin 2019, 09:23:50

Jeff Van Planet a écrit :
09 juin 2019, 08:32:31
Sur légalité vous être partis loins. Entre les sexes il doit y avoir égalité mais il y a des différences. Explications:

Si tu dis à ta fille qu'elle peut faire tout comme les garçons, tu as raison, mais il faut aussi lui transmettre l'idée qu'elle n'est pas un garçon, qu'elle n'est pas pareil. Il faut lui faire passer l'idée qu'elle n'a pas un corps de garçon et qu'elle doit prévoir en fonction de ça. Ce que je veux dire par là c'est qu'il faut bien qu'elle comprenne qu'elle ne doit pas se retrouver seule avec un gars en qui elle n'a pas confiance, car si ça tourne mal, elle n'a pas le physique pour se défendre.
Vous voyez: égalité mais différences.
Je suis tout à fait d'accord avec ça.

Mais juste un truc, si une fille regarde Finkielkraut à la télé, elle va justement se dire qu'elle ne pourra pas faire de foot et pas tout faire comme un garçon. C'est aussi pour ça qu'il a été critiqué, Finkielkraut, bien moins que Zemmour, mais quand même un petit peu, est ce genre de personne qui tend à freiner l'émancipation des filles encore en cours de nos jours qui vise à ce qu'elle puisse tout faire comme tu dis.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 09 juin 2019, 12:48:11

Yakiv a écrit :
09 juin 2019, 09:23:50
Jeff Van Planet a écrit :
09 juin 2019, 08:32:31
Sur légalité vous être partis loins. Entre les sexes il doit y avoir égalité mais il y a des différences. Explications:

Si tu dis à ta fille qu'elle peut faire tout comme les garçons, tu as raison, mais il faut aussi lui transmettre l'idée qu'elle n'est pas un garçon, qu'elle n'est pas pareil. Il faut lui faire passer l'idée qu'elle n'a pas un corps de garçon et qu'elle doit prévoir en fonction de ça. Ce que je veux dire par là c'est qu'il faut bien qu'elle comprenne qu'elle ne doit pas se retrouver seule avec un gars en qui elle n'a pas confiance, car si ça tourne mal, elle n'a pas le physique pour se défendre.
Vous voyez: égalité mais différences.
Je suis tout à fait d'accord avec ça.

Mais juste un truc, si une fille regarde Finkielkraut à la télé, elle va justement se dire qu'elle ne pourra pas faire de foot et pas tout faire comme un garçon. C'est aussi pour ça qu'il a été critiqué, Finkielkraut, bien moins que Zemmour, mais quand même un petit peu, est ce genre de personne qui tend à freiner l'émancipation des filles encore en cours de nos jours qui vise à ce qu'elle puisse tout faire comme tu dis.
Si une fille est trop cruche pour avoir besoin de l’assentiment de Finkelkraut pour faire du foot, on ne peut rien pour elle.
1/ Si elle veut jouer au foot : qu'elle le fasse
2/ Si Finkelkraut trouve moche une fille qui joue au foot : qu'il le dise.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12595
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 09 juin 2019, 12:54:30

Nolimits a écrit :
09 juin 2019, 12:48:11
Si une fille est trop cruche pour avoir besoin de l’assentiment de Finkelkraut pour faire du foot, on ne peut rien pour elle.
1/ Si elle veut jouer au foot : qu'elle le fasse
2/ Si Finkelkraut trouve moche une fille qui joue au foot : qu'il le dise.
C'est bon, tu n'as pas besoin d'être insultant.

Mais je vais quand même te signaler une petite chose :
c'est bien toi qui a prétendu qu'il n'y avait plus de liberté d'expression sous prétexte qu'il y avait une "pression morale" qui tombait sur Finkielkraut suite à ses propos.
Et tu ne cois pas que les propos de Finkielkraut et toute la partie de la société qui, avec lui, prétend que le foot n'est pas un sport de filles, ce n'est pas de la "pression morale" ???

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré