Grève: les services d’urgences au bord de la crise de nerfs

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11464
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Grève: les services d’urgences au bord de la crise de nerfs

Message non lu par Nolimits » 11 sept. 2019, 21:59:53

Hector a écrit :J'ai échappé à cette chienlit rouge de très peu cet après-midi Place d'Italie, je suis arrivé avec 1/4 d'heure de retard chez le client. Bd St-Marcel, en face l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière j'ai vu une bagnole de flics HS ravagée par les c........
Je ne sais pas à qui tu a eu affaire. Mais, il semble légitime, quand on voit l'état des services d'urgence, que les personnels, qui ne peuvent plus faire leur job, protestent. (Je ne justifie absolument pas la bagnole de flics brûlée)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60702
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Grève: les services d’urgences au bord de la crise de nerfs

Message non lu par Nombrilist » 11 sept. 2019, 22:00:09

Nolimits a écrit :
11 sept. 2019, 07:34:01
Nombrilist a écrit :
Nolimits a écrit :
09 sept. 2019, 22:58:21
Nombrilist a écrit :"Parmi les objectifs affichés par la ministre : qu'il n'y ait plus de patients de plus de 65 ans aux urgences d'ici cinq ans."

ça ne choque personne ?
L'article évoque de mieux orienter les patients vers les services les plus adaptés à leur pathologie.
Ah bah oui. Et l'hôpital n'est pas adapté aux personnes âgées, c'est bien connu. On va gérer les AVCs dans la pharmacie du coin.
Non, ils les orientent vers les services gériatrie. (Tu ne t'es pas intéressé au sujet ?)

Pour les cas urgents comme les AVC, ca reste évidemment les urgences. Il ne t'aura quand même pas échappé que les urgences ne sont pas entièrement occupées par des personnes qui sont au bord de la mort ?
"Parmi les objectifs affichés par la ministre : qu'il n'y ait plus de patients de plus de 65 ans aux urgences d'ici cinq ans."
Donc, tu es d'accord avec moi et en désaccord avec la ministre. Sauf que ce qu'elle dit ne te choque pas. J'en déduis que tu n'as peut-être pas compris ce qu'elle a dit.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60702
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Grève: les services d’urgences au bord de la crise de nerfs

Message non lu par Nombrilist » 11 sept. 2019, 22:00:30

Nolimits a écrit :
11 sept. 2019, 21:59:53
Hector a écrit :J'ai échappé à cette chienlit rouge de très peu cet après-midi Place d'Italie, je suis arrivé avec 1/4 d'heure de retard chez le client. Bd St-Marcel, en face l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière j'ai vu une bagnole de flics HS ravagée par les c........
Je ne sais pas à qui tu a eu affaire. Mais, il semble légitime, quand on voit l'état des services d'urgence, que les personnels, qui ne peuvent plus faire leur job, protestent. (Je ne justifie absolument pas la bagnole de flics brûlée)
ça m'étonnerait que ce soit le fait du personnel soignant.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34172
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Grève: les services d’urgences au bord de la crise de nerfs

Message non lu par politicien » 29 sept. 2019, 09:12:51

Urgences: les mesures gouvernementales n’ont ni apaisé, ni convaincu

Malgré les promesses du gouvernement, début septembre, pour éteindre le feu parti des urgences et menaçant de se propager à l’ensemble de l’hôpital, la situation ne semble pas s’être améliorée.

Les personnels hospitaliers vont mal, les Français le savent, et les mesures annoncées par la ministre de la Santé pour répondre à la crise des urgences n’y ont pas changé grand-chose. Tel est le triste enseignement du dernier «Baromètre Carnet de Santé» réalisé par Odoxa pour la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) avec Le Figaro Santé et France Info*.

» LIRE AUSSI - Agnès Buzyn: «L’offre de soins est en train de se renforcer, et les Français le voient»

Alors que les trois quarts (77%) des Français se disent satisfaient de leur emploi, les personnels hospitaliers ne sont que 52% dans ce cas. Et le plan annoncé par Agnès Buzyn le 9 septembre pour résoudre la crise des urgences n’a pas amélioré la situation: ils étaient à peine plus (54%) d’insatisfaits lors d’un précédent sondage réalisé au mois de juin, et autant (46%) en décembre 2018. Le malaise semble d’ailleurs plus profond qu’une crise qui serait limitée aux urgences: l’insatisfaction des personnels soignants est la même, qu’ils travaillent souvent ou jamais dans ces services.

(...)

http://sante.lefigaro.fr/article/urgenc ... convaincu/
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60702
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Grève: les services d’urgences au bord de la crise de nerfs

Message non lu par Nombrilist » 29 sept. 2019, 09:54:51

Le plan de Bouzin a fait hurler mon infirmière de femme, notamment la partie où l'on vire les vieux des hôpitaux, ce qui n'a aucun sens d'après elle, puisque ce sont les premiers à avoir besoin de soins lourds.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11464
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Grève: les services d’urgences au bord de la crise de nerfs

Message non lu par Nolimits » 29 sept. 2019, 12:35:07

Nombrilist a écrit :
29 sept. 2019, 09:54:51
Le plan de Bouzin a fait hurler mon infirmière de femme, notamment la partie où l'on vire les vieux des hôpitaux, ce qui n'a aucun sens d'après elle, puisque ce sont les premiers à avoir besoin de soins lourds.
Si j'ai bien compris (et on en a parlé plus haut), ils ne sont pas "virés de l'hôpital", mais orientés directement vers les services gériatrie et plus les urgences. Je ne vois pas où est le problème d'être pris en charge par les équipes du service de la porte juste à côté.

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré