Quotas d'immigration: le débat relancé

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
signora
Messages : 4945
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par signora » 19 juin 2019, 19:51:42

@Papibilou
Ce problème doit donc trouver d'autres modes de résolution même si les quotas peuvent être un faible palliatif.
Le premier problème à régler me semble être la limitation des naissances. Une limitation provoquerait un enrichissement des pays et limiterait fortement les migrations. Les pays riches doivent donc proposer un deal aux pays africains.
Bon courage à celui qui interpellera les africains en ce sens ... Reste l'éducation des filles ...

Il faut bien trouver des solutions même si elles ce sont de faibles mesures chacune ...
° émettre l'idée de freiner les naissances ...
° éduquer les petites filles ...
° conditionner l'aide au développement ...
° aider à ce développement (formation) ...
° accorder aux jeunes étudiants de venir étudier en France, mais exiger qu'ils rentrent ensuite dans leur pays.
° mettre en place des quotas !

@Yakiv
On ne vole rien dès lors que ce sont des gens qui souhaitent quitter leur pays ...
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12035
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par Yakiv » 19 juin 2019, 19:53:31

signora a écrit :
19 juin 2019, 19:51:42
@Yakiv
On ne vole rien dès lors que ce sont des gens qui souhaitent quitter leur pays ...
Non, mais quand on passe commande, on ne vole rien non plus.
Je regrette juste que la nation se comporte comme une société de chasseurs de têtes ou un club de foot qui fait son marché...

Avatar du membre
signora
Messages : 4945
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par signora » 19 juin 2019, 19:55:39

Yakiv a écrit :
19 juin 2019, 19:53:31
signora a écrit :
19 juin 2019, 19:51:42
@Yakiv
On ne vole rien dès lors que ce sont des gens qui souhaitent quitter leur pays ...
Non, mais quand on passe commande, on ne vole rien non plus.
Je regrette juste que la nation se comporte comme une société de chasseurs de têtes ou un club de foot qui fait son marché...
Mais pourquoi tu dis ça !
On ne passe pas commande, on sélectionne parmi des gens qui SOUHAITENT quitter leur pays.
Personne ne s'est jamais plein du fait que des sélectionneurs de foot se rendent dans d'autres pays pour les sélections je crois que je dis une connerie car pour certains laissés pour compte il y a parfois (je crois me rappeler) des dégats humains ...
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12035
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par Yakiv » 19 juin 2019, 20:09:28

signora a écrit :
19 juin 2019, 19:55:39
Mais pourquoi tu dis ça !
On ne passe pas commande, on sélectionne parmi des gens qui SOUHAITENT quitter leur pays.
Personne ne s'est jamais plein du fait que des sélectionneurs de foot se rendent dans d'autres pays pour les sélections je crois que je dis une connerie car pour certains laissés pour compte il y a parfois (je crois me rappeler) des dégats humains ...
Est-ce que vous connaissez le phénomène de "fuite des cerveaux" ?
Vous en avez déjà entendu parler ?

Est-ce que vous vous imaginez un peu les effets dévastateurs de ce phénomène pour les pays pauvres ?

Alors oui, les gens SOUHAITENT quitter leur pays, pour autant si on veut que ces pays se développent un jour, il vaut certainement mieux que les cerveaux nés dans des pays en développement contribuent au développement de leur pays.
Il est donc au contraire préférable d'encourager le retour (ou le maintien) des cerveaux dans leur pays d'origine.

Avatar du membre
signora
Messages : 4945
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par signora » 19 juin 2019, 21:05:11

Mais je suis bien d'accord avec toi ...
Dans la limite ou les cerveaux veulent rester dans leur pays !
Je ne parle pas de faire de la propagande pour inviter, débaucher, des gens qui ne veulent pas quitter leur pays.
Je te parle de faire comme au Canada ils choisissent parmi les demandeurs ...
Fuite des cerveaux ? oui, merci, je connais l'expression, et, actuellement, je la vis mal quand les cerveaux français s'expatrient.

Et, pour les cerveaux qui sont venus sans nous demander notre accord, on fait quoi ? on les renvoie chez eux ? à grand frais ?
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

En ligne
Avatar du membre
Hector
Messages : 11166
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par Hector » 19 juin 2019, 23:09:49

Yakiv a écrit :
19 juin 2019, 20:09:28
signora a écrit :
19 juin 2019, 19:55:39
Mais pourquoi tu dis ça !
On ne passe pas commande, on sélectionne parmi des gens qui SOUHAITENT quitter leur pays.
Personne ne s'est jamais plein du fait que des sélectionneurs de foot se rendent dans d'autres pays pour les sélections je crois que je dis une connerie car pour certains laissés pour compte il y a parfois (je crois me rappeler) des dégats humains ...
Est-ce que vous connaissez le phénomène de "fuite des cerveaux" ?
Vous en avez déjà entendu parler ?

Est-ce que vous vous imaginez un peu les effets dévastateurs de ce phénomène pour les pays pauvres ?

Alors oui, les gens SOUHAITENT quitter leur pays, pour autant si on veut que ces pays se développent un jour, il vaut certainement mieux que les cerveaux nés dans des pays en développement contribuent au développement de leur pays.
Il est donc au contraire préférable d'encourager le retour (ou le maintien) des cerveaux dans leur pays d'origine.
Les gens qui émigrent ne sont pas des cerveaux, ce sont des êtres humains. Ils font ce qu'ils veulent dans le cadre de ce qu'ils peuvent. Si un ingénieur débutant gagne 3 500 €/mois brut à Paris et qu'il trouve 10 000 à Palo Alto, il va à Palo Alto et c'est tout et c'est simple.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Papibilou
Messages : 10076
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par Papibilou » 20 juin 2019, 10:33:09

signora a écrit :
19 juin 2019, 19:51:42
@Papibilou
Ce problème doit donc trouver d'autres modes de résolution même si les quotas peuvent être un faible palliatif.
Le premier problème à régler me semble être la limitation des naissances. Une limitation provoquerait un enrichissement des pays et limiterait fortement les migrations. Les pays riches doivent donc proposer un deal aux pays africains.
Bon courage à celui qui interpellera les africains en ce sens ... Reste l'éducation des filles ...

Il faut bien trouver des solutions même si elles ce sont de faibles mesures chacune ...
° émettre l'idée de freiner les naissances ...
° éduquer les petites filles ...
° conditionner l'aide au développement ...
° aider à ce développement (formation) ...
° accorder aux jeunes étudiants de venir étudier en France, mais exiger qu'ils rentrent ensuite dans leur pays.
° mettre en place des quotas !
Mais l'éducation des filles est effectivement un moyen capital.
Le problème est qu'en matière d'éducation, les filles reçoivent la portion congrue et que lorsque vous voyez des classes africaines avec 80 élèves ( parce que le rythme de formation des maîtres n'est pas suffisant par rapport à la natalité), l'éducation reste sommaire. Il me semble qu'il faudrait une bonne carotte pour ces pays. Du type subventions si le niveau de scolarisation des filles atteint un pourcentage de 90% par exemple.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 21960
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par Jeff Van Planet » 20 juin 2019, 19:14:54

Spartiate a écrit :
18 juin 2019, 23:22:20
Si tu crées un appel d'air en demandant à tous les hauts diplômés de venir dans ton pays, tu appauvris le pays d'émigration.

Certains peuvent trouver ça normal, au nom de la compétitivité entre les pays, ou de la logique "les autres le font, pourquoi pas nous ?" mais il ne faudra pas s'étonner des conséquences.
Il n'y a pas d'appel d'aire. Vois ça comme un physionomiste à l'entrée d'une boites de nuits: il dit "toi tu rentres, toi tu entres pas" mais il ne va chercher personne.

dit autrement actuellement il y a 100 personnes qui arrivent, 70 non qualifiée et 30 qualifiée, après application de ce bidule 30 qualifiées rentreront et basta. Les autres 70 le physionomiste leurs dira "habiller comme ça tu rentres pas".
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12035
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par Yakiv » 20 juin 2019, 19:21:01

Hector a écrit :
19 juin 2019, 23:10:07

Les gens qui émigrent ne sont pas des cerveaux, ce sont des êtres humains. Ils font ce qu'ils veulent dans le cadre de ce qu'ils peuvent. Si un ingénieur débutant gagne 3 500 €/mois brut à Paris et qu'il trouve 10 000 à Palo Alto, il va à Palo Alto et c'est tout et c'est simple.
On a bien compris qu'ils y trouvaient leur intérêt personnel, sinon ils ne le feraient pas.
Mais sur ce point je me préoccupe surtout de l'intérêt des états.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 21960
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par Jeff Van Planet » 20 juin 2019, 19:43:50

Qu'est-ce que ça veut dire l'intérêt des états? @Yakiv
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12035
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par Yakiv » 20 juin 2019, 19:54:37

Jeff Van Planet a écrit :
20 juin 2019, 19:43:50
Qu'est-ce que ça veut dire l'intérêt des états? @Yakiv
Je pense à l'intérêt des pays pauvres à se développer.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 21960
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par Jeff Van Planet » 20 juin 2019, 19:56:01

Ce ce point de vue il n'y aura aucunes différences.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
signora
Messages : 4945
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par signora » 20 juin 2019, 20:31:38

Jeff Van Planet a écrit :
20 juin 2019, 19:14:54
Spartiate a écrit :
18 juin 2019, 23:22:20
Si tu crées un appel d'air en demandant à tous les hauts diplômés de venir dans ton pays, tu appauvris le pays d'émigration.

Certains peuvent trouver ça normal, au nom de la compétitivité entre les pays, ou de la logique "les autres le font, pourquoi pas nous ?" mais il ne faudra pas s'étonner des conséquences.
Il n'y a pas d'appel d'aire. Vois ça comme un physionomiste à l'entrée d'une boites de nuits: il dit "toi tu rentres, toi tu entres pas" mais il ne va chercher personne.

dit autrement actuellement il y a 100 personnes qui arrivent, 70 non qualifiée et 30 qualifiée, après application de ce bidule 30 qualifiées rentreront et basta. Les autres 70 le physionomiste leurs dira "habiller comme ça tu rentres pas".
@Spartiate
Encore une fois, on ne fait pas d'appel d'air, les gens s'inscrivent comme demandeur d'asile, leur dossier est retenu ou pas.
Quelles conséquences ?
@Jeff Van Planet
Mais, comme le fait le Canada, il est souhaitable de le faire sur dossier, avant qu'ils soient sur le territoire !
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par Spartiate » 20 juin 2019, 23:34:39

Vous confondez le demandeur d'asile et le migrant économique. Et le migrant économique, c'est autant celui qui ne trouve pas d'emploi (le prolo pour caricaturer) que celui qui pourrait en trouver un mais inférieur à ses standards de salaire (le cerveau).

Ceux qui obtiennent un titre de séjour ont bien souvent vocation à rester dans le pays, sauf s'ils commettent un crime (et encore).

Avatar du membre
johanono
Messages : 32022
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Quotas d'immigration: le débat relancé

Message non lu par johanono » 21 juin 2019, 08:43:21

Papibilou a écrit :
20 juin 2019, 10:33:09
signora a écrit :
19 juin 2019, 19:51:42
@Papibilou
Ce problème doit donc trouver d'autres modes de résolution même si les quotas peuvent être un faible palliatif.
Le premier problème à régler me semble être la limitation des naissances. Une limitation provoquerait un enrichissement des pays et limiterait fortement les migrations. Les pays riches doivent donc proposer un deal aux pays africains.
Bon courage à celui qui interpellera les africains en ce sens ... Reste l'éducation des filles ...

Il faut bien trouver des solutions même si elles ce sont de faibles mesures chacune ...
° émettre l'idée de freiner les naissances ...
° éduquer les petites filles ...
° conditionner l'aide au développement ...
° aider à ce développement (formation) ...
° accorder aux jeunes étudiants de venir étudier en France, mais exiger qu'ils rentrent ensuite dans leur pays.
° mettre en place des quotas !
Mais l'éducation des filles est effectivement un moyen capital.
Le problème est qu'en matière d'éducation, les filles reçoivent la portion congrue et que lorsque vous voyez des classes africaines avec 80 élèves ( parce que le rythme de formation des maîtres n'est pas suffisant par rapport à la natalité), l'éducation reste sommaire. Il me semble qu'il faudrait une bonne carotte pour ces pays. Du type subventions si le niveau de scolarisation des filles atteint un pourcentage de 90% par exemple.
Le problème, c'est qu'on a déjà beaucoup de mal à éduquer correctement les Français et à changer leurs mentalités, alors si, en plus, on doit éduquer les Africains et changer leurs mentalités, pour permettre leur développement économique, on n'a pas fini...

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré