Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20389
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par Golgoth » 29 juin 2019, 01:15:42

pierre30 a écrit :
28 juin 2019, 11:19:48
Mais à la rigueur, je suis prêt à admettre la chasse si elle est pratiquée par des garde-chasse professionnels, et non pas par les actuelles fédérations d'amateurs qui peuvent se permettre d'emmerder le monde tous les jours de la semaine. Maintenant, les avantages accordés aux chasseurs ne trouvent aucun équivalent dans les autres pays européens, la France est de très loin le pays le plus permissif et généreux à leur endroit.
Alors la France est le plus beau pays du monde, et je le savais pas ;)
La tradition, c'est pas les professionnels que se chargent de faire des hécatombes. C'est le paysan du coin qui prend son fusil pour aller tuer un lièvre comme on va au rayon boucherie à Intermarché. Et en rentrant, il raconte l'aventure au bistrot devant un pastis.
C'est quand même plus sympa et convivial que le supermarché. Et aussi que le citadin qui plante la cloture autour de son carré d'herbe acquis en Normandie ou en Sologne.
Tu vois, je suis,désolé pour toi et ton envie de débat énergique mais je respecte plus le gars qui va tuer son lièvre que celui qui critique cela et va se chercher un steak à carrouf. La chasse pour manger ne me pose aucun problème et je discute volontiers avec ce type de chasseurs. Mais les nuisibles, les relâchés... etc c’est un autre sujet.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par Spartiate » 29 juin 2019, 01:26:09

Les mecs qui chassent pour leur consommation personnelle sont très anecdotiques en France. La chasse est une activité de loisir et encore s'il ne s'agissait que les tuer au plomb... mais la France est aussi le pays des pratiques cruelles comme la chasse à la glu ou la chasse à courre, qui entretiennent l'agonie de l'animal. Je ne vois pas où est la régulation. Il n'y a aucun respect de l'animal.

Maintenant, je ne défends pas plus ceux qui achètent leur viande sous blister dans un supermarché, ça fait des années que j'ai arrêté d'en manger par cohérence.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20389
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par Golgoth » 29 juin 2019, 01:32:42

Spartiate a écrit :
29 juin 2019, 01:26:09
Les mecs qui chassent pour leur consommation personnelle sont très anecdotiques en France. La chasse est une activité de loisir et encore s'il ne s'agissait que les tuer au plomb... mais la France est aussi le pays des pratiques cruelles comme la chasse à la glu ou la chasse à courre, qui entretiennent l'agonie de l'animal. Je ne vois pas où est la régulation.
La régulation est de toute façon une farce. Le chasseur qui régule est très récent, la nature s’est démerdé sans lui très longtemps.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par Spartiate » 29 juin 2019, 01:42:34

Oui, il y a un mariage assez pervers entre les chasseurs et les agriculteurs. Ce sont les sociétés de chasse qui doivent indemniser les agriculteurs quand leurs cultures ont été ravagées par des animaux. D'où un zèle chez les chasseurs qui tirent sur tout ce qui bouge. C'est un accord gagnant-gagnant pour ces deux catégories de personnes. Pour la nature, ça l'est beaucoup moins.

pierre30
Messages : 9485
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par pierre30 » 29 juin 2019, 06:37:32

Si tu te renseignais un peu, tu saurais que les agriculteurs en veulent aux chasseurs qui favorisent les hautes densités de grand gibier.
Mais dans bien des cas les agriculteurs sont aussi chasseurs, alors ça se passe bien. Ceux qui ne chassent pas sont tolérants en général.

A propos de la nature qui se regulerait seule, c'est peut être vrai en Sibérie mais ça ne l'est plus depuis des siècles dans les régions où l'homme et l'agriculture sont très présents. D'ailleurs l'homme est partie intégrante de la nature.
La régulation aujourd'hui est plus précise ou essaye de l'être . Les activités humaines n'ont jamais été aussi importantes. Il faut donc être plus précis. Mais au moyen âge on regulait aussi : la chasse était hyper contrôlée. C'est la révolution qui a donné le droit à tout le monde.
La chasse en Europe n'a rien à voir aujourd'hui avec la disparition des espèces. Ou alors peut être dans le sens où l'homme réfléchit trop et fait des dégâts collatéraux en voulant développer une population gibier.
Modifié en dernier par pierre30 le 29 juin 2019, 06:59:30, modifié 1 fois.

pierre30
Messages : 9485
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par pierre30 » 29 juin 2019, 06:54:25

J'aime avant tout la chasse au petit gibier. C'est la chasse paysanne que j'ai pratiquée avec les copains. Celle où on est content de ramener un lièvre et encore plus content lorsqu'on le rate car on aura l'occasion de le relancer.
La chasse au grand gibier est très belle mais j'ai un faible pour les retours à la nuit noire dans le vent froid avec le fusil qui pèse trop sur l'épaule et le chien qui continue à chercher comme si on venait de demarrer. C'est ma madeleine.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20389
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par Golgoth » 30 juin 2019, 14:24:04

pierre30 a écrit :
29 juin 2019, 06:37:32
A propos de la nature qui se regulerait seule, c'est peut être vrai en Sibérie mais ça ne l'est plus depuis des siècles dans les régions où l'homme et l'agriculture sont très présents. D'ailleurs l'homme est partie intégrante de la nature.
La régulation aujourd'hui est plus précise ou essaye de l'être . Les activités humaines n'ont jamais été aussi importantes.
Foutaises :mrgreen: Dès qu'un milieu géré par l'homme est délaissé, la nature se débrouille sans lui car elle est assez résiliente. La gestion précises par les chasseurs ? C'est tout juste si certaines fédés plus ouvertes commencent à recruter des écologues. Pour les espèces soit disant nuisibles, la gestion de chasseurs est nulle. On peut parler du sanglier par exemple, qui est devenu omniprésent partout alors qu'en Provence il n'y en avait quasiment pas avant la guerre. En fait l'espèce s'adapte en se reproduisant plus jeune et profite de l'agrainage. Ou parlons du loup : des études montrent que les tirs font augmenter les attaques et la gestion au fusil a permis à l'espèce de se disperser partout en dehors des Alpes en déstructurant les meutes. L'écologie c'est une science complexe, ce n'est pas du bon sens rural.
Ceci dit profite bien du petit gibier :P
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
asterix
Messages : 1763
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par asterix » 30 juin 2019, 15:02:36

pierre30 a écrit :
29 juin 2019, 06:37:32
Si tu te renseignais un peu, tu saurais que les agriculteurs en veulent aux chasseurs qui favorisent les hautes densités de grand gibier.
Mais dans bien des cas les agriculteurs sont aussi chasseurs, alors ça se passe bien. Ceux qui ne chassent pas sont tolérants en général.

A propos de la nature qui se regulerait seule, c'est peut être vrai en Sibérie mais ça ne l'est plus depuis des siècles dans les régions où l'homme et l'agriculture sont très présents. D'ailleurs l'homme est partie intégrante de la nature.
La régulation aujourd'hui est plus précise ou essaye de l'être . Les activités humaines n'ont jamais été aussi importantes. Il faut donc être plus précis. Mais au moyen âge on regulait aussi : la chasse était hyper contrôlée. C'est la révolution qui a donné le droit à tout le monde.
La chasse en Europe n'a rien à voir aujourd'hui avec la disparition des espèces. Ou alors peut être dans le sens où l'homme réfléchit trop et fait des dégâts collatéraux en voulant développer une population gibier.
Assez d'accord avec cette vision.

Par ailleurs, j'observe les pies depuis leur retour en nombre. Ces oiseaux tapageurs sont tyranniques: ils terrorisent les autres oiseaux, les écureuils, et même les chats qui n'en mènent pas large lorsqu'ils sont pris à parti. Il est évident qu'il faut les réguler, car elles sont un ennemi de la diversité, et créent un stress évident dans le petit monde animal local. Je n'en dirais pas autant pour les rapaces, qui eux ont un rôle judicieux. Je constate aussi dans ma région, que la surpopulation de serpents type couleuvre et vipère a cessé, dès lors que les cigognes ont proliféré, se sédentarisant, et que les hérons sont de retour dans les marais.

Le chasseur est long à évoluer dans le bons sens. Mais je considère qu'il a fait énormément de chemin.

La "louveterie" est une invention royale effectivement, pour la régulation des nuisibles, que la révolution a fait voler en éclat, déclenchant la curée des viandards, grisés d'avoir récupéré territoires et gibiers, au point de les dilapider, comme le ferait un nuage de sauterelles.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20389
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par Golgoth » 30 juin 2019, 15:30:45

asterix a écrit :
30 juin 2019, 15:02:36
Par ailleurs, j'observe les pies depuis leur retour en nombre. Ces oiseaux tapageurs sont tyranniques: ils terrorisent les autres oiseaux, les écureuils, et même les chats qui n'en mènent pas large lorsqu'ils sont pris à parti. Il est évident qu'il faut les réguler, car elles sont un ennemi de la diversité, et créent un stress évident dans le petit monde animal local.
Voilà un exemple où on se fit au bon sens et on raconte n'importe quoi.
L'impact des pies sur les passereaux a été étudié dans une thèse et il est vraiment très modéré. Dire qu'un animal autochtone depuis des milliers d'années de notre faune serait un ennemi de la diversité est une bêtise... par ailleurs les écureuils mangent aussi des œufs et attaquent des nids, mais personne ne veut les réguler : le bon sens n'a rien de scientifique et se base sur des a priori (ici esthétique).
Un monde animal sans prétadeur, c'est un monde animal très déséquilibré...
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
signora
Messages : 4945
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par signora » 30 juin 2019, 17:31:09

http://www.mangeoire-oiseaux.fr/oiseaux/pie/
Il y aurait des pies vindicatives chez @asterix ?
Elle consomme aussi des détritus d’origine humaine qu’elle trouve dans les sacs-poubelle, d’œufs, de fruits, de poussins d’autres oiseaux. Comme d’autres corvidés, elle contribue à faire rapidement disparaître les petits cadavres de l’environnement et se nourrit ainsi parfois de charognes, comme les animaux écrasés sur les routes par exemple.

Par ailleurs, elle se nourrit de tiques dans le pelage d’animaux. D’ailleurs, on l’associe souvent au bétail puisqu’elle se perche souvent sur le dos des vaches, du cheval ou du mouton pour manger.
Intéressant !
Ceci dit elles se reproduisent vite, et, comme toute espèces quant il y en a trop cela devient gênant ...

@Golgoth
Es tu sur que parfois la chasse aux écureuils n'a pas été réglementée ?
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20389
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par Golgoth » 30 juin 2019, 19:31:35

signora a écrit :
30 juin 2019, 17:31:09
http://www.mangeoire-oiseaux.fr/oiseaux/pie/
Il y aurait des pies vindicatives chez @asterix ?
Elle consomme aussi des détritus d’origine humaine qu’elle trouve dans les sacs-poubelle, d’œufs, de fruits, de poussins d’autres oiseaux. Comme d’autres corvidés, elle contribue à faire rapidement disparaître les petits cadavres de l’environnement et se nourrit ainsi parfois de charognes, comme les animaux écrasés sur les routes par exemple.

Par ailleurs, elle se nourrit de tiques dans le pelage d’animaux. D’ailleurs, on l’associe souvent au bétail puisqu’elle se perche souvent sur le dos des vaches, du cheval ou du mouton pour manger.
Intéressant !
Ceci dit elles se reproduisent vite, et, comme toute espèces quant il y en a trop cela devient gênant ...

@Golgoth
Es tu sur que parfois la chasse aux écureuils n'a pas été réglementée ?
Quand une espèce est de chez nous, il ne peut pas en avoir trop sauf déséquilibre induit par l’homme (par exemple décharges).
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Hector
Messages : 12013
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par Hector » 30 juin 2019, 19:44:36

@politicien J'en pense que la nature a besoin de prédateurs. Ne pas chasser les sangliers et les chevreuils par exemple conduit à voir ces animaux partout, et ils bénéficient d'un effet de reforestation en plus pour le couvert. Je ne dirai rien sur les loups qui sont arrivés à Fontainebleau et ne vont pas tarder d'arriver à Paris.

L'homme préhistorique puis l'homme historique chassait pour se nourrir et maintenant un équilibre en tuant lapins, lièvres, chevreuils , cerfs dans nos contrées et accessoirement loups, ours, lynx, renards, belettes qui lui faisaient concurrence d'une part et lui posaient des problèmes de sécurité.

Je ne suis pas compétent pour juger, je ne suis pas zoologiste, ornithologue ou chasseur, mais je vois très bien le changement s'opérer dans ma pampa. Il n'y a plus autant de chasseurs (population âgée vieillissante) et les espèces protégées pullulent. D'ailleurs, le pic-vert qui défonce mes arbres dans mon jardin me les brise menues.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
asterix
Messages : 1763
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par asterix » 30 juin 2019, 20:16:22

En fait, ce que @Golgoth s'efforce de ne pas comprendre, c'est qu'une espèce qui a disparu localement depuis longtemps, et qui est soudain réintroduite, provoque un bouleversement dans l'harmonie qui s'était recrée après leur disparition. Les thèses expriment ce qu'elle expriment. Seulement, il n'y a pas de thèse sur tout, donc l'ensemble des thèses existantes ne donne qu'un aperçu bancale, sans compter que les thèses sont nombreuses à se contredire. Ma grande fille est en train de rédiger la sienne sur le cheminement du thorium et zirconium dans les organismes vivants des biofilms de surface d'eau douce, consciente que son travail est un grain de sable sur la plage, et qu'il ne constitue une vérité que dans la focale ou il est réalisé, et que sur une focale plus large, il peut être réduit à néant. Et je ne te permet pas de douter de mon sens de l'observation, il a sa valeur ni plus ni moins tu le sais bien. Ici on est pas sur Facebook, me semble t il, et c'est pour cela que j'y suis. Ca c'est fait.

Quand à mes pies, les hirondelles du auvent de ma remise ont raté leur première couvée à cause du stress qu'elles provoquent dans le quartier. Et de toute vraisemblance, je ne vois ces pies aucunement dérangées dans leur comportement tyrannique et agressif, au point ou le couple de pigeons ramiers (une très vielle connaissance), pourtant malabar, ne sais plus sur quelle branche se poser. Donc, effectivement, j'ai le sentiment qu'il manque un niveau de prédation pour calmer leurs ardeurs territoriales. Je ne sais pas si je ne vais pas m'octroyer un de ces jours ce rôle, et les faire cuire dans une sauce au vin . Ainsi mon hérisson pourra brouter mon compost en toute quiétude, sans attendre que les pies lui laisse les menus morceaux, au lieu de venir voler les croquettes de mon chat.
Quand au renard, fort utile lui aussi dans une certaine mesure, il s'est toujours dit chez nous que lorsque on les voit, c'est qu'ils sont trop nombreux. Un renard souvent visible est nomade errant et sans vrai territoire aux dires des vieux chasseurs du coin, et grossièrement c'est leur critère de régulation. Un renard a besoin d'un grand territoire parait il, et s'il est satisfait sur ce point, l'homme ne le voit pratiquement jamais. C'est donc qu'il est en nombre cohérent au territoire.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20389
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par Golgoth » 30 juin 2019, 22:51:07

asterix a écrit :
30 juin 2019, 20:16:22
En fait, ce que @Golgoth s'efforce de ne pas comprendre, c'est qu'une espèce qui a disparu localement depuis longtemps, et qui est soudain réintroduite, provoque un bouleversement dans l'harmonie qui s'était recrée après leur disparition. Les thèses expriment ce qu'elle expriment. Seulement, il n'y a pas de thèse sur tout, donc l'ensemble des thèses existantes ne donne qu'un aperçu bancale, sans compter que les thèses sont nombreuses à se contredire. Ma grande fille est en train de rédiger la sienne sur le cheminement du thorium et zirconium dans les organismes vivants des biofilms de surface d'eau douce, consciente que son travail est un grain de sable sur la plage, et qu'il ne constitue une vérité que dans la focale ou il est réalisé, et que sur une focale plus large, il peut être réduit à néant. Et je ne te permet pas de douter de mon sens de l'observation, il a sa valeur ni plus ni moins tu le sais bien. Ici on est pas sur Facebook, me semble t il, et c'est pour cela que j'y suis. Ca c'est fait.

Quand à mes pies, les hirondelles du auvent de ma remise ont raté leur première couvée à cause du stress qu'elles provoquent dans le quartier. Et de toute vraisemblance, je ne vois ces pies aucunement dérangées dans leur comportement tyrannique et agressif, au point ou le couple de pigeons ramiers (une très vielle connaissance), pourtant malabar, ne sais plus sur quelle branche se poser. Donc, effectivement, j'ai le sentiment qu'il manque un niveau de prédation pour calmer leurs ardeurs territoriales. Je ne sais pas si je ne vais pas m'octroyer un de ces jours ce rôle, et les faire cuire dans une sauce au vin . Ainsi mon hérisson pourra brouter mon compost en toute quiétude, sans attendre que les pies lui laisse les menus morceaux, au lieu de venir voler les croquettes de mon chat.
Quand au renard, fort utile lui aussi dans une certaine mesure, il s'est toujours dit chez nous que lorsque on les voit, c'est qu'ils sont trop nombreux. Un renard souvent visible est nomade errant et sans vrai territoire aux dires des vieux chasseurs du coin, et grossièrement c'est leur critère de régulation. Un renard a besoin d'un grand territoire parait il, et s'il est satisfait sur ce point, l'homme ne le voit pratiquement jamais. C'est donc qu'il est en nombre cohérent au territoire.
A part le vautour, l'ours et certains ongulés, je ne vois pas d'autres espèces réintroduites en France volontairement. De quoi parlez-vous ? De la pie ? Du loup (revenu tout seul d'Italie et bientôt d'Allemagne) ?

Pour le renard, la "régulation" se fait majoritairement par piégeage au collet, pas besoin de le voir... Et si vous inquiétez pour vos pigeons ramiers, tremblez car il peut être classé nuisible lui aussi et cela peut se flinguer par centaines.
Un des prédateurs de la pie est le renard, peut être en faut-il plus, non ? Sinon un épervier peut faire l'affaire, ou unz corneille (encore un autre "nuisible"). La nature, c'est ça.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20389
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Renard, fouine, geai, pie: 11 animaux "nuisibles" dans le viseur des chasseurs

Message non lu par Golgoth » 30 juin 2019, 22:55:49

Hector a écrit :
30 juin 2019, 19:44:36
@politicien J'en pense que la nature a besoin de prédateurs. Ne pas chasser les sangliers et les chevreuils par exemple conduit à voir ces animaux partout, et ils bénéficient d'un effet de reforestation en plus pour le couvert. Je ne dirai rien sur les loups qui sont arrivés à Fontainebleau et ne vont pas tarder d'arriver à Paris.

L'homme préhistorique puis l'homme historique chassait pour se nourrir et maintenant un équilibre en tuant lapins, lièvres, chevreuils , cerfs dans nos contrées et accessoirement loups, ours, lynx, renards, belettes qui lui faisaient concurrence d'une part et lui posaient des problèmes de sécurité.

Je ne suis pas compétent pour juger, je ne suis pas zoologiste, ornithologue ou chasseur, mais je vois très bien le changement s'opérer dans ma pampa. Il n'y a plus autant de chasseurs (population âgée vieillissante) et les espèces protégées pullulent. D'ailleurs, le pic-vert qui défonce mes arbres dans mon jardin me les brise menues.
Nourrir et abreuver les sangliers conduit encore plus à les voir pulluler et même les tirs génèrent une hausse de la reproduction.
Le loup est un meilleur régulateur pour cette espèce.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré