«On charge les enfants et on repart» : bienvenue dans la France des écoles «drive»

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Répondre
Avatar du membre
johanono
Messages : 32017
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

«On charge les enfants et on repart» : bienvenue dans la France des écoles «drive»

Message non lu par johanono » 01 juil. 2019, 09:41:22

«On charge les enfants et on repart» : bienvenue dans la France des écoles «drive»

Dans la Somme, une trentaine d’écoles fermeront à la rentrée. Enfants et enseignants seront regroupés dans de plus grosses structures. Avec quelles conséquences ?

suite
La Somme, c'est aussi le département où a été construite la fameuse ferme des 1000 vaches. Après la ferme des 1000 vaches, l'école des 1000 enfants ?

Papibilou
Messages : 10076
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: «On charge les enfants et on repart» : bienvenue dans la France des écoles «drive»

Message non lu par Papibilou » 05 juil. 2019, 18:55:42

Bof Montaigne à Bordeaux démarrait au CP et finissait à prépa, et il y avait 3000 élèves dans l établissement. Et c'était le meilleur de Bordeaux.
Ce n'est pas le nombre d'enfants qui pose problème dans les grandes structures, sauf peut-être pour les parents.
Et maintenir des écoles avec trop peu d'effectifs a un coût que nous ne pouvons peut-être plus supporter.

Avatar du membre
asterix
Messages : 1763
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: «On charge les enfants et on repart» : bienvenue dans la France des écoles «drive»

Message non lu par asterix » 05 juil. 2019, 21:57:16

Papibilou a écrit :
05 juil. 2019, 18:55:42
Bof Montaigne à Bordeaux démarrait au CP et finissait à prépa, et il y avait 3000 élèves dans l établissement. Et c'était le meilleur de Bordeaux.
Ce n'est pas le nombre d'enfants qui pose problème dans les grandes structures, sauf peut-être pour les parents.
Et maintenir des écoles avec trop peu d'effectifs a un coût que nous ne pouvons peut-être plus supporter.
Je connais cet établissement. C'est vrai.
Mais je crois que ce qui fait le succès de Montaigne, c'est sa sélectivité sociale de bon lycée bourgeois de centre ville. Car il est prouvé que dans un cas général, mixte socialement, la bonne taille maximale est 500 pour un collège. Et je connais de près un lycée de 850 qui est une cata, puis un autre de 360 qui est un exemple, ou les jeunes y sont plus liés à l'adulte. Cela se voit à leur comportement et à la syntaxe de leur expression orale.
Et je me suis toujours dit qu'éduquer des jeunes dans une telle masse, n'est pas une éducation mais une émancipation précoce avant terme, dans un ghetto ou les jeunes se construisent leur propre république (et non pas celle officielle), et, en même temps, un moulage pour la gestion de masse qu'il subiront mieux plus tard. On le vérifie assez bien d'ailleurs depuis la fin des années 70, avec cette affaire montante de collège unique, déboulonnant la formation technique et l'alternance.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré