Vos meilleures blagues

Ici on parle de tout, sauf de politique
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 10 août 2010, 21:00:00

MAFIA :
Vous avez 2 vaches. Un jour deux types débarquent dans votre exploitation et vous demandent la moitié du lait produit en échange de leur protection. Un accident est si vite arrivé.

Allez, à vous icon_cheesygrin
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 10 août 2010, 21:07:00

NORD-COREEN:

Vos vaches sont plus grandes que Kim Jong Il. Il les fait fusiller, et vous avec.

FRANCAIS:

Vos vaches sont plus grandes que Sarkozy. Hortefeux leur trouve un ancêtre musulman à la 50ème génération et Besson les déchoit de leur bovinité.

Conscience

Message non lu par Conscience » 10 août 2010, 21:24:00

Nombrilist a écrit :FRANCAIS:

Vos vaches sont plus grandes que Sarkozy. Hortefeux leur trouve un ancêtre musulman à la 50ème génération et Besson les déchoit de leur bovinité.
.
mdrrr

Conscience

Message non lu par Conscience » 10 août 2010, 21:52:00

.
Une pour faire plaisir à mps et qui va agacer logan icon_biggrin



Voici un texte d'un professeur d'université qui essaye d'expliquer le système des impôts ...
Les impôts semblent s'expliquer par une logique simple. Mais beaucoup ne la saisissent toujours pas.

Comme il y a eu mal donne dernièrement au Québec (où nous avons failli défaire un gouvernement parce qu'il... baissait les impôts !!!), voici une explication en des termes que tout le monde peut comprendre. Même une personne de gauche, avec un peu de bonne volonté...

Supposons que tous les jours 10 hommes se retrouvent pour boire une bière et que l'addition se monte à 50 $... (Normalement 5$ chacun).

S'ils payaient la note de la façon que l'on paye les impôts, selon les revenus de chacun, on aurait l'exemple suivant :

Les 4 plus pauvres ne paieraient rien. 0 $.
Le cinquième payerait 0,50 $
Le sixième paierait 1,50 $.
Le septième paierait 3,50 $.
Le huitième paierait 6 $.
Le neuvième paierait 9 $.
Le dernier (le plus riche ?!) devrait payer 29,50 $ à lui tout seul...
On arrive donc bien à 50 $.

Ils décidèrent alors de procéder comme décrit.

Les dix hommes se retrouvèrent chaque jour pour boire leur bière et semblèrent assez contents de leur arrangement. Jusqu'au jour ou le tenancier du bar les plaça devant un dilemme :

« Comme vous êtes de bons clients, dit-il, j'ai décidé de vous faire une remise de 10 $. Vous ne payerez donc vos 10 bières que 40 $. »

Le groupe décida de continuer à payer la nouvelle somme de la même façon qu'ils auraient payé leurs taxes. Les quatre premiers continuèrent à boire gratuitement. Mais comment les six autres, les clients payants, allaient-ils diviser les 10$ de remise de façon équitable?
Ils réalisèrent que 10$ divisé par 6 faisaient 1,66 $.

Mais s'ils soustrayaient cette somme de leur partage alors le 5ème et 6ième homme allaient être payés pour boire leur bière ( 1,16$ et 0,16$)

Le tenancier du bar suggéra qu'il serait plus judicieux de réduire l'addition de chacun selon le même barème et donc il fit ses calculs.

Alors ?

Le 5° homme, comme les quatre premiers ne paya plus rien. (Un pauvre de plus ?)
Le 6° paya 1$ au lieu de 1,50 (33% de réduction).
Le 7° paya 2,50$ au lieu de 3,50 (28% de réduction)
Le 8° paya 4,50$ au lieu de 6 (25% de réduction)
Le 9° paya 7,50$ au lieu de 9 (17% de réduction)
Le 10° paya 24,50$ au lieu de 29,50 (16% de réduction)
Et on arrive bien à un total de 40 $.

Chacun des six « payants » paya moins qu'avant et les 4 premiers continuèrent à boire gratuitement.
Mais une fois hors du bar, chacun compara son économie :

- J'ai seulement eu 50 sous sur les 10 piastres de remise, dit le 6° et il ajouta, montrant du doigt le 10°. Lui il a eu 5 $ !!!
- Ouais, dit le 5°, j'ai seulement eu 50 sous moi aussi, même si je ne paye plus!
- C'est vrai, s'exclama le 7°, pourquoi il aurait eu 5$ de rabais alors que moi je n'en ai eu que 1? Le plus riche a eu la plus grosse réduction!
- Attendez une minute, cria le 1° homme à l'unisson, nous quatre n'avons rien eu du tout nous. Le système exploite les pauvres...

Les 9 hommes cernèrent le 10° et l'insultèrent.

Le jour suivant le 10° homme (le plus riche ?!) ne vint pas. Les neuf autres s'assirent et burent leur bière sans lui . Mais quand vint le moment de payer leur note ils découvrirent quelque chose d'important :

Ils n'avaient pas assez d'argent pour payer ne serait-ce que la moitié de l'addition.(Il manquait 20,50$)

Et cela, Mesdames, Messieurs, est le reflet de notre système d'imposition. Les gens qui payent le plus d'impôts tirent le plus de bénéfice d'une réduction de taxe et, c'est vrai, ils resteront plus riches!

Mais si vous les taxez encore plus fort et les ostracisez à cause de leur richesse, ils risquent de ne plus se montrer. En fait ils pourraient commencer à aller boire à l'étranger où l'atmosphère est, comment dire, plus amicale!

Pour ceux qui ont compris, aucune explication n’est nécessaire.

Pour ceux qui n'ont pas compris, aucune explication n'est possible.
Soumise par Snoro007

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 10 août 2010, 21:59:00

mps va apprécier d'autant plus qu'elle a déjà posté cette histoire il y a environ 3 mois.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20233
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 10 août 2010, 22:03:00

Ajoutons que le 10 ème était le patron des neuf autres, qui travaillent au smic dans un entrepôt de nuit, et la blague devient plus réaliste.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 10 août 2010, 22:44:00

Qu'importe.  Si les mecs qui travaillent la  nuit dans un entrepot s'estiment exploités, qu'ils fassent autre chose.

Ne mélangeons pas loisirs et syndicalisme.

Oui, j'aime beaucoup ce que je ne considère pas comme une blague, d'ailleurs. C'est l'exacte réalité.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Conscience

Message non lu par Conscience » 11 août 2010, 07:57:00

C'est le Conseil des Ministres.
La séance se termine.
Le Président est très heureux car tout va bien partout...
Il ne reste plus que le Ministre de l'Intérieur à prendre la parole. Très embêté, celui-ci dit :
Nous avons une enquête auprès du peuple...
Il apparaît qu'il y a les optimistes et les pessimistes... Le Président :
Et bien, commençons donc par les optimistes !
Le Ministre (voix de plus en plus timide) :
Les optimistes disent que demain, on mangera de la me....... Le Président :
Oui !?!
Le Ministre :
Les pessimistes affirment qu'il n'y en aura pas pour tout le monde....

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 août 2010, 08:59:00

icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 août 2010, 11:43:00

Mort de rire !

Conscience

Message non lu par Conscience » 11 août 2010, 15:14:00

Les parents d'un jeune garçon interrogent leur fils : "Que veux-tu faire plus tard, Georges ?"

Comme l'enfant ne répond pas, ils décident de procéder à un test et disposent sur une table quatre objets pour déterminer sur lequel il porte son choix.

Il y a là une bouteille de vodka, une édition de la bible, un billet de 200 dollars et un magazine porno.

Le mari dit à sa femme : "S'il choisit la vodka, ce sera un alcoolique. S'il prend la bible, il rentrera dans les ordres. S'il choisit l'argent, ce sera un homme d'affaires et s'il prend le magazine X, ce sera un voyou..."

Le petit Georges arrive dans la pièce et regarde les quatre objets disposés sur la table. Il hésite quelques minutes et finalement les prend tous les quatre.

Sa mère lève les yeux au ciel et s'exclame : "me..., il veut se lancer en politique..."

Conscience

Message non lu par Conscience » 11 août 2010, 15:21:00

Tout un programme: À lire attentivement...

Dans notre parti politique, nous accomplissons ce que nous promettons.
Seuls les imbéciles peuvent croire que
nous ne lutterons pas contre la corruption.
Parce que, il y a quelque chose de certain pour nous:
L'honnêteté et la transparence sont fondamentales pour atteindre nos idéaux.
Nous démontrons que c'est une grande stupidité de croire que
les mafias continueront à faire partie du gouvernement comme par le passé.
Nous assurons, sans l'ombre d'un doute, que
la justice sociale sera le but principal de notre mandat.
Malgré cela, il y a encore des gens stupides qui s'imaginent que
l'on puisse continuer à gouverner
avec les ruses de la vieille politique.
Quand nous assumerons le pouvoir, nous ferons tout pour que
soit mis fin aux situations privilégiées et au trafic d'influences
nous ne permettrons d'aucune façon que
nos enfants meurent de faim
nous accomplirons nos desseins même si
les réserves économiques se vident complètement
nous exercerons le pouvoir jusqu'à ce que
vous aurez compris qu'à partir de maintenant
nous sommes le parti libéral fédéral, la "nouvelle politique".

Et maintenant, lisez le texte en commençant par la dernière ligne et en remontant ligne par ligne jusqu'au début.... C'est surprenant!!!

Conscience

Message non lu par Conscience » 12 août 2010, 09:55:00

Un petit lapin court dans la jungle quand il aperçoit une girafe en train de se rouler un pétard. Le lapin s’arrête et dit a la girafe :
  • Girafe, mon amie, ne fume pas ce pétard et viens plutôt courir avec moi pour garder la forme.”[/list:u]
    La girafe réfléchit une minute et décide de jeter son pétard pour suivre le lapin.
    Ils courent à présent ensemble, lorsqu’ils voient un éléphant qui s’apprête à sniffer de la coke.
    Le lapin s’approche de l’éléphant et lui dit :
    • Ami éléphant, arrête de sniffer de la coke et viens courir avec nous pour maintenir ta forme.”[/list:u]
      Ni une, ni deux, l’éléphant balance son miroir et sa paille et suit les deux autres.
      En route, les trois animaux rencontrent un lion prêt à s’injecter de l’héroïne.
      Et le lapin de lui dire :
      • Lion, compagnon, ne te pique plus. Viens plutôt courir avec nous. Tu vas voir que ça fait du bien.”[/list:u]
        Le lion s’approche du lapin et lui colle une baffe si énorme que le lapin s’en retrouve complètement assommé.
        Les autres animaux, choqués, se révoltent contre le lion :
        • Pourquoi as-tu fait ça ? Ce lapin ne cherchait qu’à nous aider.”[/list:u]
          Et le lion répond :
          • Ce c.. m’oblige toujours à courir comme un fou dans la jungle à chaque fois qu’il prend de l’ecstasy.”[/list:u]

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 12 août 2010, 10:01:00

Amusante, cette blague.

Conscience

Message non lu par Conscience » 12 août 2010, 10:04:00

Un Américain à Paris montre à un ami français qu'il sait bien parler le français.
Voilà ma main, voilà le pouce, l'index, le plaisanterie, l'annulaire, l'auriculaire.
- Bravo, mon vieux, mais pourquoi le plaisanterie ?
- Parce que l'autre jour j'étais assis à côté d'une fille au cinéma et au milieu du film elle m'a dit : Il ne faut quand même pas pousser le plaisanterie trop loin !

Répondre

Retourner vers « Espace détente »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré