L'impôt Gini (C. Saint-Etienne)

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12967
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: L'impôt Gini (C. Saint-Etienne)

Message non lu par Yakiv » 16 juil. 2019, 17:46:32

Hector a écrit :
15 juil. 2019, 20:49:55
Ce qu'il préconise ne ressemble à rien à une CSG ni à un nouvel ISF , ce qu'il décrit est une surtaxation des revenus supérieurs à 100 000 €/an.
J'ai retrouvé un article où il présente sa proposition.
http://www.christiansaint-etienne.eu/20 ... -possible/

Ce qui différencie cette mesure de l'IR, malgré tout, c'est qu'elle s'appliquerait sur le revenu fiscal de référence et non pas seulement sur le revenu net imposable comme l'IR.
Alors certes, ce n'est pas encore l’assiette de la CSG, mais ce n'est pas non plus celle de l'IR. Une sorte d'entre deux...

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: L'impôt Gini (C. Saint-Etienne)

Message non lu par Jeff Van Planet » 16 juil. 2019, 19:18:54

Yakiv a écrit :
15 juil. 2019, 19:45:47
Jeff Van Planet a écrit :
15 juil. 2019, 19:36:33
l'évidence est claire, ce qui n'est pas clair c'est le pourquoi de ce bidule. Tu peux faire la taxation constante et supprimer la taxation du capital sans ton machin. Alors pourquoi t'en as besoin?
Tu veux dire augmenter les taux des différentes tranches d'IR sans créer cet impôt supplémentaire ?
Alors à mon avis, Saint-Etienne veut plutôt mettre en place une CSG progressive dont on a beaucoup parlé ces dernières années avec l'avantage qu'une taxe type CSG couvre une assiette de prélèvement plus large que l'IR. pierre30 en a un peu parlé aujourd'hui, on prélève sur du brut et sur certains placements qui échappent à l'IR.
Mais bon, ça mériterait d'être détaillé, c'est sûr.
il existe des tonnes d'impôts si tu me passes l'expression. De tous ces impôts il serait bien incroyable de ne pas en trouver quelques uns qu'on puisse monter pour supprimer les impôts sur la capital.

La progressivité de la CSG je suis contre. La CSG est simple et efficace (elle pourrait être plus simple) alors ne la compliquons pas pour des motifs politiques.

Parlant de politique, je termine en redonnant mon avis sur ce bidule et ça réponds aussi à @Hector qui disait que ce n'est ni une CSG ni un ISF mais tout simplement, avec mes mots à mois, à des nouvelles tranches d'impôts sur le revenus. Tranches sur les hauts revenus car ça attire les soutiens politiques de gens qui on besoin de s'acheter une conscience de gauche. Mais au final ça ne sert à rien.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12967
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: L'impôt Gini (C. Saint-Etienne)

Message non lu par Yakiv » 16 juil. 2019, 22:53:58

Jeff Van Planet a écrit :
16 juil. 2019, 19:18:54
il existe des tonnes d'impôts si tu me passes l'expression. De tous ces impôts il serait bien incroyable de ne pas en trouver quelques uns qu'on puisse monter pour supprimer les impôts sur la capital.
Certes.
Jeff Van Planet a écrit :
16 juil. 2019, 19:18:54
La progressivité de la CSG je suis contre. La CSG est simple et efficace (elle pourrait être plus simple) alors ne la compliquons pas pour des motifs politiques.
Je trouve que la CSG est quand même un impôt extrêmement complexe.
J'ai essayé de comprendre ce que recouvrait exactement l'assiette de la CSG. Après avoir lu 5 ou 6 sources différentes, j'ai finalement compris que cette assiette était constituée de : 98,25% du salaire brut (!), de la part financée par l'entreprise à une prévoyance complémentaire ou retraite supplémentaire pour le salarié (!), des contributions patronales finançant les prestations de prévoyance et retraite supplémentaire (!), des indemnités de mise à la retraite ou de licenciement, pour la partie qui excède les montants légaux ou conventionnels, des primes liées à la participation et à l'intéressement des salariés aux résultats de l'entreprise, des pensions de retraite, invalidité, allocations chômage et préretraite (selon les ressources). En plus de ça, les taux fixes qui s'appliquent varient selon l'origine des revenus en dehors de toute logique intuitive, 9,2% sur les salaires, 8,3% sur les retraites, 6,2% sur les allocations chômage, des taux réduits de 3,8% s'appliquent également dans certains cas. Ajoutons à cela toute une gamme de taux de CSG déductibles de l'IR, à hauteur de 6,8% des salaires, de 5,9% des pensions retraite, de 3,8% des allocations chômage, etc, etc.
Bref, je trouve franchement que l'IR progressif avec ses différentes tranches de revenus est autrement plus simple à appréhender que ces taux "fixes" de CSG.
Modifié en dernier par Yakiv le 16 juil. 2019, 23:52:14, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11965
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: L'impôt Gini (C. Saint-Etienne)

Message non lu par Hector » 16 juil. 2019, 23:11:59

Tu trouves ce que tu trouves, mais tu oublies que la CSG est une cotisation sociale qui sert à financer la "Sécurité Sociale" (vous savez ce machin qui n'existe pas mais qui couvre l'Assurance Maladie, les pensions de retraite de base parmi d'autres), et n'est pas un impôt. Le principe est que chaque assuré paie sa quote-part au système, alors que concernant l'IR 50 % des français ne le paie pas ce qui est une honte.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12967
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: L'impôt Gini (C. Saint-Etienne)

Message non lu par Yakiv » 16 juil. 2019, 23:58:55

Hector a écrit :
16 juil. 2019, 23:11:59
Tu trouves ce que tu trouves, mais tu oublies que la CSG est une cotisation sociale qui sert à financer la "Sécurité Sociale" (vous savez ce machin qui n'existe pas mais qui couvre l'Assurance Maladie, les pensions de retraite de base parmi d'autres), et n'est pas un impôt. Le principe est que chaque assuré paie sa quote-part au système, alors que concernant l'IR 50 % des français ne le paie pas ce qui est une honte.
Ce n'est pas une honte, pour 2 raisons.
La première, c'est que si les pauvres paient l'IR, alors cela signifie qu'il faut leur reverser autant en aides sociales. Le fait est que dans un système social qui veut réduire les inégalités, les pauvres doivent payer moins que ce qu'ils reçoivent, donc on peut considérer qu'il est assez logique de les exclure de l'IR.
La deuxième raison, c'est que dans notre pays, l'IR ne représente qu'une toute petite partie des prélèvements obligatoires (à mon grand regret). Donc si on demande : est-ce que les pauvres paient beaucoup d'impôts (au sens large), la réponse est oui. Ils paient énormément d'impôts au travers de la TVA (et un peu au travers de la CSG). Leur faire payer un énorme taux de TVA fait bien plus contribuer les pauvres aux prélèvements obligatoires que de leur ajouter un petit pourcentage d'IR sur la première tranche de revenus.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60620
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: L'impôt Gini (C. Saint-Etienne)

Message non lu par Nombrilist » 17 juil. 2019, 08:16:39

Hector a écrit :
16 juil. 2019, 23:11:59
Tu trouves ce que tu trouves, mais tu oublies que la CSG est une cotisation sociale qui sert à financer la "Sécurité Sociale" (vous savez ce machin qui n'existe pas mais qui couvre l'Assurance Maladie, les pensions de retraite de base parmi d'autres), et n'est pas un impôt. Le principe est que chaque assuré paie sa quote-part au système, alors que concernant l'IR 50 % des français ne le paie pas ce qui est une honte.
Si tu voulais que tous les français paient un IR, alors il faudrait que toi tu sois prêt à casquer davantage. Toujours intéressé?

pierre30
Messages : 9462
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: L'impôt Gini (C. Saint-Etienne)

Message non lu par pierre30 » 17 juil. 2019, 11:38:03

La collecte de l'impôt ne passe pas seulement par L'IR. Il est presque marginal. La totalité des français paye la TVA.
L'IR pourrait être considéré comme une surtaxe sur l'épargne, puisqu'il pèse sur les hauts revenus qui épargnent proportionnellement davantage que les bas revenus.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré