De DSK à Macron, l’irrésistible ascension de la «bande de la Planche»

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
Hector
Messages : 11509
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

De DSK à Macron, l’irrésistible ascension de la «bande de la Planche»

Message non lu par Hector » 21 juil. 2019, 19:45:03

De DSK à Macron, l’irrésistible ascension de la «bande de la Planche»
Anciennes petites mains de la campagne de Dominique Strauss-Kahn pour la primaire du PS en 2006, puis architectes de l’aventure d’Emmanuel Macron de Bercy jusqu’à l’Élysée, ces ambitieux se distinguent par leur loyauté et leur sens de l’effort. Ils sont les gardiens du temple macroniste.

C’est l’histoire d’un groupe d’amis qui ont gravi ensemble les marches du pouvoir. Un cercle très soudé, le canal historique de la campagne d’Emmanuel Macron, aujourd’hui acteurs incontournables du quinquennat. Cette «bande de la Planche» - du nom de la rue où ils se sont rencontrés -, c’est aujourd’hui «trois ministres, un patron de parti, et un candidat à la mairie de Paris», liste Benjamin Griveaux, qui rentre dans cette dernière catégorie. Un réseau «très bien organisé, structuré, qui occupe tous les postes les plus stratégiques», envie un observateur qui n’en fait pas partie. Ils s’appellent Ismaël Emelien, Stanislas Guerini, Benjamin Griveaux, Cédric O, Adrien Taquet, mais aussi Emmanuel Miquel, Sibeth Ndiaye, Stéphane Séjourné, Julien Denormandie, Sylvain Fort et Jean-Marie Girier, qui ont petit à petit rejoint le cercle. Le cœur battant de la macronie, pour beaucoup peu ou pas connus du grand public, plus à l’aise dans l’ombre que sous les projecteurs.

....... article protégé .....

Depuis la campagne, «la Planche» est indéfectible. «Leur bande, c’est leur force mais aussi leur faiblesse. Vous avez beau être loyal et bon, impossible d’y rentrer!», pointe un député. «Ce sont ceux qui se sont le plus mouillés pour Macron. Il y a un effet méritocratique plus que de cooptation», nuance le parlementaire Laurent Saint-Martin, proche de la bande. «C’est une force dans une organisation qui prête à ce genre de fonctionnement, où il n’y a ni congrès interne, ni vote», analyse un ancien de l’Élysée. «Contrairement à d’autres écosystèmes, nous n’avons pas la folie de la politique», fait savoir Cédric O. Sauf peut-être Benjamin Griveaux, «qui nourrit des velléités pour être président de la République», croit savoir un ami. «Ils noyautent le pouvoir pour préparer la suite. Macron l’accepte. Mais comme ils ont atteint des niveaux équivalents de responsabilités, ils vont se bouffer entre eux, parce qu’il faudra un leadership.»
Voilà une belle petite bande de gosses de riches de la gauche rocardienne/strauss-kahnienne, complètement hors-sol.

J'aime bien la dernière phrase, et c'est déjà commencé à Paris.
Modifié en dernier par Hector le 21 juil. 2019, 21:08:56, modifié 1 fois.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: De DSK à Macron, l’irrésistible ascension de la «bande de la Planche»

Message non lu par Nolimits » 21 juil. 2019, 20:07:24

Sniff...ton lien ne fonctionne pas !

Avatar du membre
Hector
Messages : 11509
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: De DSK à Macron, l’irrésistible ascension de la «bande de la Planche»

Message non lu par Hector » 21 juil. 2019, 21:09:54

Merci de me l'avoir dit, c'est réparé. Mais c'est un article payant, vous ne verrez pas grand-chose de plus que mon post.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11253
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: De DSK à Macron, l’irrésistible ascension de la «bande de la Planche»

Message non lu par Nolimits » 21 juil. 2019, 23:06:24

Hector a écrit :
21 juil. 2019, 21:09:54
Merci de me l'avoir dit, c'est réparé. Mais c'est un article payant, vous ne verrez pas grand-chose de plus que mon post.
Merci ! Effectivement, ton post est donc la référence. :ok:

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: De DSK à Macron, l’irrésistible ascension de la «bande de la Planche»

Message non lu par wesker » 24 août 2019, 16:45:06

Cette gauche néo libérale, déjà puissante eet dominatrice aux Etats Unis, dont nous connaissons, aussi les ressorts et les travers a son influence et ses corollaires en France.

Actuellement, d'ailleurs, aux affaires, elle gère les affaires courantes, se veut très favorables au monde des affaires et ne se distingue de la droite qu'à travers son adhésion aux thèses libertaires, notamment en matière de valeurs et de moeurs. La droite, elle, se veut neoconservatrice, attachée à des valeurs et aux moeurs, plutôt traditionnelles, mais reste également proche des thèses néo libérale en matière européenne et économique ce qui laisse, d'un côté comme de l'autre un électorat populaire, très important et n'ayant pas le sentiment d'être représenté. C'est l'une des crises de la démocratie, mais elle résulte du manque d'intérêt, de trop de citoyens, à l'offre politique qui, heureusement encore, en France reste riche.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré