Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Incognito
Messages : 2606
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par Incognito » 20 oct. 2019, 12:33:52

Les choses se décantent lentement. Avant fin octobre, on saura si:
- il y a une majorité pour l’accord de Johnson. Ou pas.
- il y a une majorité pour un référendum de confirmation. Ou pas.

Si c’est oui/non, le Brexit pourrait avoir lieu le 1er novembre, ou peu après.
Si c’est oui/oui, il y aura probablement une extension de +/- 6 mois et un référendum puis une décision définitive.
Si c’est non à l’accord, il y aura probablement une extension de 3 mois et une élection, puis la bouteille à encre.
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
Hector
Messages : 11500
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par Hector » 20 oct. 2019, 12:34:06

C'est simple pourtant. 3 solutions:
- le hard Brexit dans 11 jours ( je pense que les pays leaders de lUE sont excédés et le souhaitent)
- l'UE accorde 3 mous de plus, avec un plan de 2nd referendum et d'élections législatives au UK, après que la Chambre ait dégagé Johnson. Peu probable.
- la Chambre des Communes vote le Deal modifié lundi ou mardi et le UK sort avec une période transitoire.

@ Incognito Au passage, je m'excuse d'avoir écrit une ânerie l'autre jour. Le UK ne restera pas dans l'espace économique en cas de Brexit avec Deal. Dans ce cas il y aura une période intérimaire où rien ne changera et pendant laquelle un traité de coopération et libre échange sera négocié , ce qui peut prendre plusieurs années. Si on va sur cette voie, nous pourrons discuter du Brexit encore 5 ou 6 ans ...
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 4061
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par Cheshire cat » 21 oct. 2019, 14:31:18

Situation absurde ce week-end en Grande-Bretagne. Pour se plier à la loi, le Premier ministre Boris Johnson a demandé via une lettre un report du Brexit à l'Union européenne tout en réclamant dans un autre courrier, adressé à Bruxelles également, de ne pas lui accorder de délai. On vous explique.

Samedi, le Parlement britannique s'est réuni pour voter le nouvel accord de retrait de l'UE négocié cette semaine par le Premier ministre avec Bruxelles. Mais les députés ont préféré approuver un amendement de dernière minute suspendant l'adoption de l'accord de Brexit.

C'est là qu'intervient la loi britannique. Cette dernière stipule que si aucun accord de sortie n'est approuvé par les députés au 19 octobre (samedi donc), le Premier ministre doit réclamer un report du Brexit au 31 janvier 2020.
Ni nom, ni signature

C'est donc ce qu'a fait Boris Johnson dans une première lettre (ci-dessous) adressée au président du Conseil européen. La courte missive, très administrative, demande un délai mais n'est pas signée. Le Premier ministre n'y a apposé ni son nom ni sa signature.
(...)
http://www.leparisien.fr/international/ ... 176545.php

J'ai parfois du mal à comprendre le british humour.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par Spartiate » 21 oct. 2019, 14:37:46

Oui, c'est assez ubuesque. En gros, juste pour se conformer à l'amendement, le Premier ministre envoie une demande formelle de report du Brexit qu'il n'a pas signée, mais juste après il fait parvenir deux autres lettres pour que, surtout, les 27 n'accèdent à cette requête qu'il a faite par obligation légale.

On voit donc bien le décalage entre l'exécutif et le Parlement. Or, Johnson ne peut même pas convoquer d'élections anticipées pour répondre à la crise car depuis le Fixed-Term Act of Parliaments de 2011, il ne peut le faire qu'à une majorité des 2/3 de la Chambre des Communes. Majorité des 2/3 qu'il ne peut avoir qu'avec le soutien d'une partie des Travaillistes. Soutien des Travaillistes qu'il n'a pas parce que les sondages prédisent une déculottée à ces mêmes Travaillistes.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 4061
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par Cheshire cat » 21 oct. 2019, 14:48:01

Theresa May, sur la foi des sondages avait convoqué des élections anticipées pour avoir une majorité plus confortable. Résultat, elle s'est retrouvée avec une majorité très fragile qui a volé en éclats.
Un coup à la Chirac.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par politicien » 21 oct. 2019, 19:47:50


Royaume-Uni : le président du Parlement refuse un nouveau vote sur l'accord de Brexit

Le «speaker» de la Chambre des communes, John Bercow, a refusé de soumettre au vote des députés, ce lundi, l'accord de Brexit conclu entre Londres et l'Union européenne, expliquant que la motion avait déjà été examinée samedi.

L'histoire se répète. Comme Theresa May avant lui, le premier ministre Boris Johnson a trouvé la semaine dernière un «deal» avec Bruxelles. Mais, lors d'une séance extraordinaire samedi 19 octobre, la Chambre des communes, où il a perdu sa majorité depuis septembre, ne l'a pas approuvé, décidant de le reporter. C'est une nouvelle illustration du bras de fer entre Downing Street et Westminster : pour forcer la main du gouvernement, l'opposition parlementaire a réussi à faire passer un amendement qui reporte l'approbation de l'accord de Brexit tant que ne sera pas adoptée toute la législation nécessaire à sa mise en oeuvre, longue et fastidieuse.

» LIRE AUSSI - Boris Johnson face aux «naufrageurs du Brexit»

Malgré cet amendement, le gouvernement britannique a demandé à ce que le texte du «deal» soit de nouveau examiné, ce lundi 21 octobre, par les «MP» (members of parliamant). Mais, en vertu d'un principe de 1604 qu'il avait lui-même exhumé sous Theresa May et selon lequel un même texte ne peut être débattu plusieurs fois lors d'une même session parlementaire, le «speaker» de la Chambre, John Bercow, qui décide de l'ordre du jour, s'y est opposé, rappelant que les députés se sont déjà prononcé sur le texte, il y a «moins de 49 heures». Ce serait «répétitif» et «désordonné», a jugé l'europhile John Bercow, qui a en revanche invité le gouvernement de Boris Johnson à soumettre les projets de loi d'application du Brexit à l'examen du Parlement dès ce lundi s'il le souhaite.

Ce travail législatif s'annonce délicat, alors même que l'heure tourne, la date-butoir étant toujours fixée au 31 octobre. Peut-on anticiper les prochaines péripéties ? L'Union européenne sera-t-elle contrainte d'accorder à Londres un nouveau délai ?

Une majorité pour Boris Johnson ?
Dans la foulée de la décision des députés, samedi, de repousser le vote sur l'accord de Brexit tant que toute la législation nécessaire à son application n'aura pas été votée, Boris Johnson a déclaré aux parlementaires que son gouvernement soumettrait cette semaine les actes législatifs nécessaires. On s'attend à ce que ce processus parlementaire débute ce mardi 22 octobre. Le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, a estimé que le gouvernement pensait disposer du nombre de voix nécessaire pour faire passer ces législations. Les 21 conservateurs frondeurs, exclus le mois dernier pour s'être opposés à Boris Johsnon, pourraient cette fois-ci soutenir le gouvernement. «Il dispose d'une coalition fragile mais sincère», a résumé l'ancienne ministre Amber Rudd, démissionnaire il y a quelques semaines, mais qui devrait aussi s'associer au vote.

(...)

https://www.lefigaro.fr/international/a ... t-20191017
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 4061
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par Cheshire cat » 21 oct. 2019, 20:46:55

Boris Johnson, qui avait tout fait pour savonner la planche à Theresa May et piquer sa place, se retrouve dans la même situation qu'elle.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
asterix
Messages : 1763
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par asterix » 22 oct. 2019, 20:22:53

Ce que nous trouvons ubuesque, schizophrène, paranoïaque, dément, irrationnel, dans ce brexit, c'est tout simplement l'expression d'une démocratie. Une démocratie désinformée. Une démocratie de comptoir. Une démocratie de sourds adoubée de gâtisme.

Heureusement qu'elle nous protège du reste… parce que je crois que l'on ne mesure pas le drame humain de cet épisode foireux, de chaque côté de la manche.

Plus que jamais, le petit ouvrage de Gustave Le Bon "psychologie des foules" prend du sens. Je viens d'en relire quelques pages, qui sont tout simplement une analyse exacte de la situation du peuple anglais. Cette dynamique populaire du brexit est un mécanisme similaire au GJ, sauf qu'en France, les GJ se sont auto détruit sans avoir laissé un scrutin de référendum officialisant la pire de leur chimère. Je crois que les brexiteurs, comme les GJ, sont dans une déconvenue grandissante, au fur et à mesure que les vrais aspects du brexit apparaissent. Mais il restent conformes à leur souhait, plus cabochards que cohérents.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 4061
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par Cheshire cat » 22 oct. 2019, 21:55:48

Brexit : les députés votent contre un examen accéléré de l’accord, compromettant une sortie le 31 octobre

Les députés britanniques ont toutefois donné un « oui » de principe pour travailler sur les lois d’application de l’accord, laissant entrevoir la possibilité d’une majorité pour ratifier ledit accord obtenu à Bruxelles.
(...)
https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html

Je commence à trouver que les scénaristes de la série en font trop.
Personne ne va y croire.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

pierre30
Messages : 9261
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par pierre30 » 23 oct. 2019, 08:01:50

Le parlement, en bloquant des élections, semble responsable de cette situation délirante. Je ne sais pas comment font les british pour rester stoiques. Et maintenant ils mêlent l'UE à ce délire en lui faisant des demandes qu'ils leur demandent de ne pas accepter.
Pour le coup BJ se moque de la loi british. Cet affrontement entre le parlement et le PM est dément.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 4061
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par Cheshire cat » 23 oct. 2019, 10:06:40

Au royaume-Uni, c'est le parlement qui est souverain. Theresa May et Boris Johnson ont cru qu'ils pouvaient lui forcer la main.
Ca ne marche pas.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par Spartiate » 24 oct. 2019, 18:28:56

Johnson appelle à des élections anticipées le 12 décembre : https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html

Le soutien des travaillistes est cependant nécessaire mais tout à fait incertain. C'est la seule manière de sortir de l'impasse et un refus de leur part serait irresponsable.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59970
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par Nombrilist » 25 oct. 2019, 06:40:13

Ils ont conditionné leur acceptation sur l'approbation de la Commission sur un report du Brexit.

Papibilou
Messages : 10248
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par Papibilou » 25 oct. 2019, 09:31:40

D'un ami anglais:
The year is 2192. The British Prime Minister visits Brussels to ask for an extension of the british deadline. No one remembers where this tradition originated, but everye year it attracts many tourists from all over the world.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11500
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Boris Johnson Premier Ministre, en avant vers le Brexit

Message non lu par Hector » 25 oct. 2019, 12:34:25

Papibilou a écrit :
25 oct. 2019, 09:31:40
D'un ami anglais:
The year is 2192. The British Prime Minister visits Brussels to ask for an extension of the british deadline. No one remembers where this tradition originated, but everye year it attracts many tourists from all over the world.
Not bad !
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré