Scandale aux championnats du monde de natation

Venez parler de l'actualité sportive
Répondre
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12589
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Scandale aux championnats du monde de natation

Message non lu par Yakiv » 24 juil. 2019, 13:39:57

Ce qui est en train de se passer aux championnats du monde de natation qui se déroulent en Corée du Sud est assez grave et pourrait même avoir des répercussions diplomatiques significatives.

En gros, on a un nageur chinois (Sun Yang) convaincu de dopage il y a quelques années et qui est, selon toute vraisemblance, encore impliqué dans des affaires de dopage, mais qui bénéficie de la présomption d'innocence en attendant les décisions des tribunaux arbitraux du sport.

Il y a quelques jours, un Australien, Horton, a refusé de monter sur le podium avec Sun Yang qui a remporté le 400 mètres.
La presse officielle chinoise l'a humilié et traité de tous les noms. La fédération (FINA) lui inflige une amende. Mais il est soutenu par la plupart des nageurs (occidentaux surtout). Le peuple chinois soutient Sun envers et contre tout.
Hier c'est le Britannique Scott qui a refusé de partager le podium avec Sun, sacré sur le 200 mètres. Et le Chinois l'a assez mal pris cette fois.

https://www.youtube.com/watch?v=J39iOuRd0Ew&t=3s
RMC a écrit :
MONDIAUX DE NATATION: LE SCANDALE SUN YANG EN QUATRE ACTES

Depuis le début des Mondiaux de natation à Gwangju (Corée du Sud), un climat de suspicion règne autour de Sun Yang. Le nageur chinois, triple champion olympique, voit ressurgir plusieurs affaires le mêlant à des affaires de dopage. Retour en quatre actes sur un scandale qui affecte la natation mondiale.

Son nom est sur toutes les lèvres en Corée du Sud. Dans les bassins et en tribunes, Sun Yang ne cesse de faire parler de lui. Et quand il prend place sur les podiums pour récupérer ses titres mondiaux, c'est à un boycott généralisé des autres nageurs que le Chinois est confronté. Une situation ubuesque, au point que l'affaire éclipserait presque les performances des autres athlètes. Retour sur un scandale qui éclabousse le monde de la natation.

Quand Lacourt l'accuse de "pisser violet"

Août 2016, JO de Rio. Camille Lacourt échoue à la 5e place en finale du 100 mètres dos et voit la médaille olympique s'échapper. Forcément déçu, le Français rejoint la zone mixte et tient à saluer trois des quatre nageurs qui l'ont devancé. Mais pas Jiayu Xu, le médaillé d'argent. "Ça me déplaît d'être battu par un Chinois", confie-t-il au micro RMC Sport. Avant d'enchaîner: "En même temps, je vois le podium du 200 mètres nage libre, ça me donne envie de vomir. Voir des gens qui ont triché sur un podium, ça me dégoûte. Sun Yang, il pisse violet…". La phrase restera dans les mémoires. Si Xu n'a jamais été contrôlé positif, ce n'est pas le cas de son compatriote, suspendu pour dopage en 2014. La première étape du climat de révolte qui va ensuite souffler sur le nageur chinois.

Un coup de marteau pour détruire des échantillons de sang

Septembre 2018. Deuxième étape dans l'affaire Yang. Lors d'un contrôle inopiné à son domicile, Ba Zhen - un médecin deux fois suspendu par la Fédération internationale de natation - et Ming Yang, la mère du sportif, s'en prennent verbalement aux testeurs lorsque ceux-ci leur présentent des documents. Cette dernière fait appel à son garde du corps et lui demande d'aller chercher un marteau. Celui-ci s'exécute et lui confie l'outil. La mère du champion fracasse alors des échantillons de sang, et les agents repartent les mains vides. Plus tard, l'avocat de Sun Yang évoquera une absence de lettres officielles de la part des testeurs. La Fédération internationale invalide le test et blanchit l'athlète. L'affaire est rendue publique par le Sunday Times en janvier dernier. De quoi susciter la colère des nageurs du monde entier. Une colère sourde puisque le dossier déposé par l'Agence mondiale antidopage (AMA) est toujours en cours d'instruction et sera jugé en septembre prochain. Yang risque une suspension à vie.

Mack Horton boycotte le podium

Dimanche dernier, finale du 400 mètres nage libre. Sun Yang garde pour la quatrième fois consécutive sa couronne mondiale. Alors que le podium s'organise peu après la course, l'Australien Mack Horton, médaillé d'argent, est l'auteur d'un geste fort: il refuse de prendre place aux côtés du Chinois. Un boycott en mondiovision qui sera salué par beaucoup de nageurs une fois de retour à la cafétéria. Pour Yang, ce nouveau désaveu est peut-être le plus important de sa carrière. Humilié, jeté dans la boue, son nom rime désormais aux yeux de tous avec triche. Le climat de suspicion n'a jamais été aussi fort.

Duncan Scott refuse de serrer la main de Yang

Le dernier acte du scandale a eu lieu ce mardi. Après disqualification du Lituanien Danas Rapsys - sanctionné pour avoir bougé sur le plot de départ - Sun Yang est sacré champion du monde sur le 200 mètres nage libre. Vient une nouvelle fois la cérémonie redoutée du podium. Et après la défiance de Mack Horton, c'est au tour de Duncan Scott de régler ses comptes avec le Chinois. Le Britannique, troisième ex-aequo, monte bien sur la boîte. En revanche, il refuse de serrer la main du double champion olympique de la discipline, provoquant sa colère. Le Chinois brandit alors un poing rageur et exulte en criant "j'ai gagné, j'ai gagné !". Il en rajoutera une couche à la fin de la cérémonie protocolaire en lâchant un "tu es un perdant, je suis un gagnant" à Scott. Comme quelques jours plus tôt, les deux nageurs écoperont d'un avertissement de la part de la Fédération internationale.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 3808
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Scandale aux championnats du monde de natation

Message non lu par les orteils » 24 juil. 2019, 15:29:13

Ce n'est pas la fédé qui organise les prélèvements ? Amateurisme que de ne pas respecter les procédures.
Ensuite, de septembre 2018 à juillet 2019, ça laissait le temps de régler définitivement l'affaire avant les mondiaux. A quoi riment des compétitions avec tricheurs ?
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Hector
Messages : 11502
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Scandale aux championnats du monde de natation

Message non lu par Hector » 24 juil. 2019, 20:00:25

A rien. Heureusement les nageurs français vont mal en ce moment.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12589
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Scandale aux championnats du monde de natation

Message non lu par Yakiv » 24 juil. 2019, 21:09:53

les orteils a écrit :
24 juil. 2019, 15:29:13
Ce n'est pas la fédé qui organise les prélèvements ?
Justement non, c'est l'Agence Mondiale Antidopage (AMA).
L'avantage, c'est qu'elle est indépendante des fédérations.
L'inconvénient, c'est qu'en étant indépendante, certaines fédérations sportives partent dès fois en guerre contre elle (comme ça été le cas avec des fédérations russes).
Et donc là, les tribunaux arbitraux vont voir s'opposer dans cette affaire l'AMA et la FINA (cette dernière faisant du zèle, peut-être parce qu'elle est corrompue).

Répondre

Retourner vers « Sport »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré