Cote de popularité.

Venez discuter de l'actualité politique.
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31012
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 15 juin 2009, 07:00:00

Bonjour,

Un petit point sur la cote de popularité de Nicolas Sarkozy, elle gagne quatre points en juin à 45% d'opinions favorables et celle de François Fillon tout autant, à 47% de satisfaction, selon un sondage OpinionWay que publie lundi le quotidien gratuit "Metro".

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 15 juin 2009, 07:40:00

Je crois que c'est le plus haut taux d'un Président en exercice.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 15 juin 2009, 18:43:00

Non, faut quand même pas déconner !
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
artragis
Messages : 7052
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 15 juin 2009, 18:49:00

giscard a fait mieux il me semble ! (je parle à la même époque)
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
wesker
Messages : 26901
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 juin 2009, 10:09:00

Le meilleur baromètre de la popularité reste le suffrage...Ce dernier n'a donné "que" 28% lors des denières échéances et au vu d'une abstention record de 60% cela porte la popularité réelle à 12%, c'est minable pour un Président en exercice qui avait fait de sa présidence de l'Europe l'axe principal de sa campagne.

Evidemment, ayant bâti son resultat sur les idées des autres, il a pris un risque considerable qu'il conviendra de mettre en exergue avec les mesures prises !

Avatar du membre
artragis
Messages : 7052
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 18 juin 2009, 10:22:00

kpmpf a écrit :Le meilleur baromètre de la popularité reste le suffrage...Ce dernier n'a donné "que" 28% lors des denières échéances et au vu d'une abstention record de 60% cela porte la popularité réelle à 12%, c'est minable pour un Président en exercice qui avait fait de sa présidence de l'Europe l'axe principal de sa campagne.

Evidemment, ayant bâti son resultat sur les idées des autres, il a pris un risque considerable qu'il conviendra de mettre en exergue avec les mesures prises !
Je ne suis pas d'accord avec toi, tu donnes un sens à l'abstention, ce qui est ridicule !
Pour que le baromètre soit véritablement eficace il faudrait que 100% des Français aillent voter et que le vote blanc soit considéré comme exprimé ! c'est à dire que le vote blanc c'est donner son avis : les programmes ne nous conviennent pas.

De plus pour moi le mot "abstention" est très mal choisi car il signifie qu'on ne donne pas son avis pour ne pas envenimmer une situation par exemple. Il s'agit juste d'une volonté de ne pas donner son avis. Hors lors de forts taux d'abstention, il s'agit d'une volonté, pour beaucoup, de ne pas se déplacer, ou alors un sentiment de ne pas être concerné par la chose, donc on ne peut donner un sens à l'abstention !
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Fred

Message non lu par Fred » 18 juin 2009, 10:34:00

Comment peut on calculer une cote de popularité avec des élections ? sachant qu'on vote pour plusieurs parti, et si sarko aurait fait 99% là ça aurait été une dictature, enfin je n'ai jamais vu une coté de popularité calculé sur des élections, et puis ce sondage comme tous les sondage, sont mesuré sur un jour précis.

Avatar du membre
wesker
Messages : 26901
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 juin 2009, 10:37:00

Artagis, je suis d'accord avec ton analyse sur l'impact du vote blanc qui devrait avoir une vraie sugnification et être donc mieux pris en compte au vu de ce qu'il represente....

Mais qui a devalorisé le vote blanc ?

Avatar du membre
artragis
Messages : 7052
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 18 juin 2009, 10:42:00

la Vèm république puisque c'est elle, je ne sais pas pour avant, qui a compté le vote blanc comme nul, et ce depuis bien longtemps. J'ai connu le dépouillement pour le second mandat de Chirac, pour les municipales et je peux te dire que M.Sarkozy n'a pas créé le vote blanc compté comme nul, il était là bien avant.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
wesker
Messages : 26901
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 juin 2009, 12:20:00

Bien sûr, cette devalorisation date des années 2000 par Chirac et a été mise en place par....Sarkozy alors ministre de l'intérieur.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7052
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 18 juin 2009, 12:27:00

cette dévalorisation existe depuis 1947... c'est l'article L66 du code électoral qui le met en place (vote blanc=nul)
De plus, sous Chirac, c'est la valorisation du vote blanc qui a été demandée dans la Proposition de loi de MM. Jean-Pierre Abelin, Pierre Albertini et Hervé Morin tendant à la reconnaissance du vote blanc aux élections, n° 501, déposée le 18 décembre 2002.
http://www.assemblee-nationale.fr/12/pr ... on0501.asp
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31012
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 18 juin 2009, 19:23:00

Bonjour,

Je suis assez d'accord avec Fred, Kpmpf je vois pas comment tu peux mesurer une cote de popularité avec les élections passé, par contre comme expliquer les 45% d'opinions favorables ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 26901
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 juin 2009, 20:41:00

45% d'opinions favorables ne represente pas la majorité et signifie qu'il y en a 55% qui le desapprouvent....

Evidememnt, la proportion de personnes étant moins nombreuses d'une part et répondant plus facilement à la question ont tendance à approuver la personnalité qu'ils voient le plus et qui leur donnent l'impression de s'occuper de leurs problèmes.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7052
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 18 juin 2009, 20:44:00

55% qui le desapprouvent...
ceux qui n'ont pas d'avis...
Ceux qui sont balancés (ils approuvent une partie mais pasl 'autre
L'électorat de M.Sarkozy est de 30%, ce n'est pas majoritaire.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31012
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 04 août 2009, 17:33:00

Bonjour,

Les Français considèrent qu'on a trop parlé du malaise dont Nicolas Sarkozy a été victime le 26 juillet, et appellent le chef de l'Etat, qui gagne en popularité, à prendre du repos, selon un sondage CSA pour VSD à paraître mercredi 5 août.
60% des personnes interrogées jugent que l'on a "trop" parlé du malaise présidentiel, 31% pensant au contraire que c'était la bonne mesure, selon cette enquête réalisée trois jours après le malaise.
Pour plus de la moitié des personnes interrogées (51%), le chef de l'Etat devrait, pendant ses vacances, se "reposer complètement". 43% considèrent cependant qu'il doit continuer "à suivre et gérer les principaux dossiers du pays". 6% ne se prononcent pas (NSP).
En revanche, une majorité de 49% souhaitent qu'il poursuive ses activités sportives, 40% étant d'un avis inverse (11% NSP). Nicolas Sarkozy avait été pris de malaise au cours d'un jogging dans le parc du Château de Versailles.

55% des sondés souhaitent que le chef de l'Etat délègue "davantage la gestion concrète des dossiers au gouvernement", à la rentrée. 37% souhaitent au contraire qu'il continue "à s'occuper à la fois des grandes orientations" et de la "gestion concrète" (8% NSP).
Sympathie, proximité, courage... le président a nettement gagné en appréciations positives.
53% des personnes interrogées pensent qu'il "fait un bon président" (41% en mai). 38% sont d'un avis contraire (55% il y a trois mois).
Nicolas Sarkozy a engrangé 14 points de proximité: 50% jugent que le qualificatif "proche s'applique bien à lui", contre 36% en mai. 46% pensent le contraire (61% dans la précédente enquête). 63% le trouvent "sympathique" (48% en mai) et 80% "courageux" (+5 points).
Le président a même gagné cinq points en dynamisme: 90% lui appliquent ce qualificatif contre 85% auparavant.

Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Yakiv