Cote de popularité.

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31027
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 07 août 2009, 11:54:00

Bonjour,

Kpmpf d'accord avec mps ? Je rêve icon_biggrin  ? Je l'ai remarqué aussi hier, la preuve que vous vous retrouvez sur certains sujets, concernant cette côte, le président a démarré son quinquennat assez mal il l'a reconnu lui même en faisant des erreurs, le fouquet's, le yatch. Donc sa côte a beaucoup baissé, elle remonte tout de même, d'ailleurs on le voit beaucoup moins, c'est de la communication ? Ou un changement de style ? Car ce changement semble être plus apprécié des français.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 26952
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 07 août 2009, 12:35:00

Contrairement à ce dont elle m'a accusé, je ne suis pas un opposant obsessionnel même si je ne me prive jamais d'exprimer mon ressenti eu égard au comportement de Sarkozy.

Ce dernier, depuis peu, s'est amélioré et me paraît desormais plus en phase avec la fonction qu'il occupe.

En ce qui concerne la politique conduite, j'ai à coeur et j'ai toujours eu à coeur que la droite réussisse à redresser economique, socialement et moralement notre pays, par conséquent, je ne me considère pas comme un ennemi de la droite mais comme étant une des composante capable d'exprimer une critique ou une orientation que je juge souhaitable.

Et je crois sincèrement que le sectarisme et l'approbation de toutes les orientations de Sarkozy desservent les intérêts de la droite en s'éloignant parfois des valeurs qu'elle doit incarner dans le pays.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 07 août 2009, 13:38:00

L’agitation médiatique, la complaisance des sondages, la déconfiture du PS, tout cela masque le mécontentement réel de la population, que personnellement je ressens. Il y a comme un décalage entre ce que l’on entend autour de soi et ce que renvoient les médias. On a considéré que l’UMP avait gagné les élections européennes alors que le nombre des suffrages obtenus est ridicule (environ 11 % des inscrits). Viendra un moment où l’on s’apercevra que le roi est nu.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 07 août 2009, 14:14:00

Cépajuste a écrit : L’agitation médiatique, la complaisance des sondages, la déconfiture du PS, tout cela masque le mécontentement réel de la population, que personnellement je ressens. Il y a comme un décalage entre ce que l’on entend autour de soi et ce que renvoient les médias. On a considéré que l’UMP avait gagné les élections européennes alors que le nombre des suffrages obtenus est ridicule (environ 11 % des inscrits). Viendra un moment où l’on s’apercevra que le roi est nu.
Je suis bien d'accord, le succès de l'ump + des partis satellites invités à se plier à la pensée sarkozienne sous peine de coupage de vivres est bel et bien minable, malgré le tapage médiatique pour tenter de le transformer en succès.
Tout cela est inquiétant car ce que les électeurs indiquent par leur (non) vote est bel et bien de la défiance ou de l'indifférence totale à l'égard de la classe politique, y compris celle ou l'on ne voit qu'une tête. Bref, toutes les conditions pour se couper de la volonté du peuple sont réunies.

La politique a ce petit jeu risque fort de devenir une pantalonnade générale et le comportement des français de plus en plus radical, comme le montre les actions spectaculaires liées à la crise.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7055
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 07 août 2009, 14:38:00

comment arrivez vous à donner un sens à une absence de vote? Dans cette optique vous vous mettez au niveau (que vous affirmez bas, à raison) de l'UMP.
La politique a ce petit jeu risque fort de devenir une pantalonnade générale et le comportement des français de plus en plus radical, comme le montre les actions spectaculaires liées à la crise.
Tu veux une action spectaculaire ? Crise de 29, après l'électiion du front populaire. Occupation souvent pacifique des usines. Ca c'est spectaculaire.
Vouloir faire exploser son entreprise c'est un effet disproportionné et selon moi ça n'a pas un lien direct avec la crise c'est plutôt la montée en violence des syndicalistes qui comme l'a dit le président de la République sont de moins en moins crédibles. Comme plus personne ne les écoute il faut bien qu'ils se montrent autrement. Merci de ne pas revenir sur cette déclaration de M.Sarkozy je trouve moi même qu'elle est une erreur de communication.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 07 août 2009, 14:48:00

Si les syndicalistes sont de moins en moins crédibles, ils sont à l'image de la classe politique, ni plus ni moins. Je pense par ailleurs que les débordements sont issus de bases syndicales fatiguées de toujours faire des efforts dans le même sens et non pas issues des dirigeants des syndicats car ceux ci sont extrèmement consensuels (sans doute pour faire plaisir au despote qui nous gouverne et garder leur prérogatives) dans leurs négociations de branche ou l'on voit des conventions collectives adopter des régimes dérogatoires même face au SMIC. La fracture existe aussi dans les syndicats et il y a le syndicaliste d'en bas qui regarde celui d'en haut avec de plus en plus de défiance.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 07 août 2009, 15:31:00

artragis a écrit :comment arrivez vous à donner un sens à une absence de vote?
Je mets en parallèle cette abstention avec la débauche médiatique mise en œuvre autour des faits et gestes du président.
Lorsqu’on voit le contrôle des médias, la propagande journalière, et qu’en retour on constate cette désaffection des électeurs, il y a une mayonnaise qui ne prend plus.
S’il y avait en face une véritable opposition, l’UMP serait balayée.
Mais à défaut, les gens votent avec leurs pieds, et le seul sens qu’on puisse donner à cela sans sur-interpréter, c’est un manque d’adhésion à la politique suivie, malgré le bourrage de crânes.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7055
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 07 août 2009, 15:48:00

e mets en parallèle cette abstention avec la débauche médiatique mise en œuvre autour des faits et gestes du président.
Lorsqu’on voit le contrôle des médias, la propagande journalière, et qu’en retour on constate cette désaffection des électeurs, il y a une mayonnaise qui ne prend plus.
et si tu mettais en parallèle le temps consacré aux campagnes et le nombre de votant. Ca serait peut être plus logique.
c’est un manque d’adhésion à la politique suivie
Comment peux-tu le savoir? Ne pas voter c'est juste... ne pas voter. Manque d'intérêt, manque d'adhésion à une politique ça ne sont que des interprétations qui ne sont basées que sur des hypothèses. L'abstention ne montre seulement que les Français pensent que voter et un droit et non un devoir.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 07 août 2009, 16:06:00

artragis a écrit :
e mets en parallèle cette abstention avec la débauche médiatique mise en œuvre autour des faits et gestes du président.
Lorsqu’on voit le contrôle des médias, la propagande journalière, et qu’en retour on constate cette désaffection des électeurs, il y a une mayonnaise qui ne prend plus.
et si tu mettais en parallèle le temps consacré aux campagnes et le nombre de votant. Ca serait peut être plus logique.
c’est un manque d’adhésion à la politique suivie
Comment peux-tu le savoir? Ne pas voter c'est juste... ne pas voter. Manque d'intérêt, manque d'adhésion à une politique ça ne sont que des interprétations qui ne sont basées que sur des hypothèses. L'abstention ne montre seulement que les Français pensent que voter et un droit et non un devoir.
Lorsque les électeurs pensent qu’il y a un enjeu, un choix, ils votent. Si l’UMP avait gagné avec une participation importante, on n’aurait pas manqué de présenter la chose comme une marque d’adhésion à la politique du gouvernement. Il est honnête de le dire aussi en sens inverse.

Avatar du membre
wesker
Messages : 26952
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 07 août 2009, 16:46:00

Effectivement, l'UMP n'est pas, seule, majoritaire en France, et il convient que le parti presidentiel le mesure et ne l'oublie pas...Cela dit, les forces de l'opposition ne le sont pas davantage étalant leurs divisions sur la place publique ainsi que leurs ambitions, elles se montrent incapables de s'organiser et de presenter un projet, une vision, une alternative pour la France suffisamment crédible pour que les français puissent s'y reconnaître.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 07 août 2009, 17:08:00

kpmpf a écrit : Effectivement, l'UMP n'est pas, seule, majoritaire en France, et il convient que le parti presidentiel le mesure et ne l'oublie pas...Cela dit, les forces de l'opposition ne le sont pas davantage étalant leurs divisions sur la place publique ainsi que leurs ambitions, elles se montrent incapables de s'organiser et de presenter un projet, une vision, une alternative pour la France suffisamment crédible pour que les français puissent s'y reconnaître.
C'est certain. Le PS totalement délabré n'arrange rien. Le seul a avoir sorti son épingle du jeu était bel et bien DCB. je crains que le fossé ne se creuse encore davantage entre le et les futurs gouvernements et les français. Le fait de ne pas avoir d'opposition claire et nette, et de voir le seul parti de gouvernement de gauche se diviser au lieu de travailler n'a rien de réjouissant. Ce sera sans doute facile pour NS de se représenter et de gagner ... par défaut. C'est bien ce qui m'inquiète.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 07 août 2009, 17:13:00

lancelot a écrit :Ce sera sans doute facile pour NS de se représenter et de gagner ... par défaut. C'est bien ce qui m'inquiète.
Il y a tout de même une inconnue de taille, c’est la crise dans laquelle nous sommes plongés. Comment tout ceci va évoluer d’ici 2012 ? bien malin qui peut répondre à cette question, mais la popularité de Sarkozy et sa réélection éventuelle en dépendent.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7055
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 07 août 2009, 17:37:00

Il est honnête de le dire aussi en sens inverse.
Même pas en rêve. La différence entre un vote exprimé, ou du moins un vote, et un non vote c'est que le premier a un sens et le second n'a que des interprétation. La tienne n'est pas plus honnête que les autres puisque tu ne connais pas dans quel état d'esprit étaient TOUS les Français qui n'ont pas voté et comme il n'y a pas de sondage sur ce sujet (quand bien même en aurait-il eu) tu ne peux rien dire, rien, absolument rien pour donner un sens à l'abstention. En ce sens tous les politiques se ridiculisent et les médias avec.
Le seul a avoir sorti son épingle du jeu était bel et bien DCB.
Ca va pas durer, le PS se met contre lui et M.Sarkozy utilise sa technique habituelle (et je suis d'accord avec le constat de kpmpf) : il prend une partie du programme de europe éco pour zapper leur autorité. Seulement, là où notre président à bénéficié d'un PS sans crédibilité qui s'oppose à ses propres mesures, Daniel Kohn Bendit soutient le gouvernement lorsqu'il prend des orientation qui colle avec son programme, ainsi il garde sa spécificité et son identité, et sa crédibilité. Il serait bien que ce soient l'UMP et Europe Eco qui arrivent au second tour des présidentielles.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 07 août 2009, 17:43:00

Daniel Kohn Bendit soutient le gouvernement lorsqu'il prend des orientation qui colle avec son programme, ainsi il garde sa spécificité et son identité, et sa crédibilité. Il serait bien que ce soient l'UMP et Europe Eco qui arrivent au second tour des présidentielles.



En européen convaincu, Cohen-Bendit ne peut être que sur la même d'ondes que Sarko ... ainsi, il est un fervent supporter de la privatisation des énergies ...

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 07 août 2009, 18:14:00

artragis a écrit :La différence entre un vote exprimé, ou du moins un vote, et un non vote c'est que le premier a un sens et le second n'a que des interprétation.
Je ne suis pas d’accord : un vote exprimé peut aussi faire l’objet d’interprétations et d'analyses politiques. Et quant à l’abstention, elle peut effectivement être interprétée de différentes façons, mais aucune ne peut être à l’avantage ni des partis présents en général, ni du parti au pouvoir en particulier. L'abstention est toujours un phénomène négatif qui témoigne au mieux d'un désintérêt, au pire d'une défiance.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré