Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
Hector
Messages : 11674
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par Hector » 05 sept. 2019, 23:52:24

johanono a écrit :
05 sept. 2019, 21:42:32
@asterix : tu n'es pas obligé de te justifier quant à ton mode de vie... Je comprends que ça puisse t'agacer de constater que beaucoup de gens découvrent un péril dont tu as conscience depuis plus de 50 ans. Mais je refuse cette idée que l'écologie serait une religion. Par définition, la religion est un ensemble de croyances irrationnelles. Or l'écologie repose sur des constats très objectifs, que j'ai cités plus haut.
Tu devrais lire ceci: Contestation de la science : le nouvel obscurantisme.

Code : Tout sélectionner

L'ignorance scientifique chez les décideurs politiques représente un véritable danger, notamment pour la santé publique. Par Françoise Grossetête, députée européenne (LR, PPE, Fr)
"L'obscurantisme est revenu mais cette fois, nous avons affaire à des gens qui se recommandent de la raison. Face à cela, on ne peut pas se taire", prononcées par le sociologue Pierre Bourdieu en 1999, ces paroles trouvent aujourd'hui un écho particulier.

 Perturbateurs endocriniens, OGM, tests animaux, vaccins, médicaments... nombreux sont les sujets d'actualité qui réclament aux responsables politiques d'éclairer leurs décisions par la science. Pourtant, cette dernière est de plus en plus contestée, signe d'un refus de la complexité grandissant dans nos sociétés, propice à l'émergence d'une nouvelle forme d'obscurantisme.

 Une défiance généralisée de nos concitoyens à l'égard de la science
Les activistes anti-progrès ont ainsi entrepris de remettre constamment en cause les agences scientifiques chargées de la réglementation. Ils le font d'une part en décrédibilisant les décisions qui ne vont pas dans leur sens, d'autre part en mobilisant systématiquement des "savants-militants" pour battre en brèche l'idée qu'il puisse exister un  consensus scientifique sur une question donnée. Ce faisant, ils participent à l'installation d'une défiance généralisée de nos concitoyens à l'égard de la science.

PUBLICITÉ

inRead invented by Teads
 Comme on condamnait autrefois à mort les savants qui bousculaient l'ordre établi, on jette aujourd'hui à l'opprobre publique, en leur collant une étiquette de "conflit d'intérêt", les scientifiques dont les conclusions vont à l'encontre de ce que l'on voudrait entendre.

Largement véhiculées par les réseaux sociaux, ces diffamations et autres théories du complot se répandent à grande vitesse dans l'inconscient collectif, l'accessibilité de l'information permettant à chacun de s'improviser un beau jour scientifique ou médecin. L'esprit critique s'efface sous le torrent de boue de la désinformation. Le pathos l'emporte sur le logos, l'émotion sur la raison, c'est la tyrannie de l'ignorance.

 Un danger majeur pour la santé publique et pour nos sociétés
Cette constante fabrique du doute dans l'opinion constitue un danger majeur pour la santé publique et pour nos sociétés. Et en effet on ne peut plus se taire. Car il est trop grave, par exemple, d'entretenir à dessein la suspicion autour des vaccins, alors que ces derniers ont permis de sauver des milliers de vies. Conséquence ? La baisse des taux de couverture vaccinale, qui va de pair avec la réapparition de maladies comme la tuberculose ou la rougeole, que l'on croyait pourtant disparues du continent européen.

 Face à ce nouvel obscurantisme, les politiques, qui surveillent les moindres soubresauts de l'opinion comme le lait sur le feu, sont largement démunis, sauf à avoir le courage de tenir un langage de vérité. Mais il revient aussi aux scientifiques, aux experts, aux techniciens, qui sont avant tout des citoyens, d'aller déranger ce confortable entre-soi dans lequel se déroule souvent la contestation de la science. Sur internet, dans nos cercles personnels, professionnels, opposons la raison à l'émotion, ne laissons pas le monopole de l'indignation à ceux qui prétendent savoir sans rien connaître.
L'écologie, l'environnement, le développement durable constituent un vaste domaine technique et scientifique. Des gens dans le monde font commerce de croyances obscures qui contribuent à polluer l'esprit des crédules. Comprendre les problématiques environnementales supposent d'avoir atteint un certain niveau d'éducation scientifique; ici El Fredo, Nombrilist, Golgoth ou moi avons ce niveau, je suis très sceptique sur d'autres. Encore pour ma part, je pense comprendre les problèmes d'énergie, d'eau , de déchets , de pétrole et gaz et chimie, de mines et métallurgie, mais je suis très ignorant en terme de biologie, biochimie, toxicologie. J'ai fréquenté dans le passé des profs (comme le professeur Jean-François Narbonne par exemple), j'avais du mal à les suivre car en en mettant cinq autour d'une table nous avions cinq avis divergents.

S'il est incontestable qu'il y a problème climatique, avec une cause bien identifié qui est l'utilisation massive de combustibles fossiles historique par les puissances avancées et croissant trop rapidement dans les BRICS et pays émergents, je pense qu'il y a beaucoup de fausses informations qui circulent sur d'autres sujets (plastiques, phtalates, biodiversité) et que les moins sachants en sont victimes. Je reviens sur le fait que l'espérance de vie continue à augmenter de 2 mois par année en France (avec impact financier sur les caisses de retraite et les frais de santé) et c'est un fait mesurable et mesuré; néanmoins, chaque jour vous avez dans la presse des articles délirants vous annonçant que tout est pollué par les phtalates et qu'on tous crever d'un cancer la semaine prochaine et les gens y croient. C'est un exemple de la semaine, je ne considère rien de sérieux dans ces articles en règle général.

Les politiques sont pour la plupart incompétents sur le sujet. J'ai dit une fois ou deux ici que le poste de Ministre de L'environnement ne devrait pas exister, l'ETat devrait unifier ses agences concernées dans un organisme type US EPA dont le Directeur Général serait Ministre de droit mais il serait haut-fonctionnaire et diplômé des meilleures écoles concernés ( Polytechnique et Corps des Mines ou Corps des Ponts et Eaux et Forêt) et montrant une expérience professionnelle sur le créneau. Des activistes incultes comme Nicolas Hulot ou Delphine Batho sont ç contrario nuisibles. Ce commentaire vaudrait d'ailleurs pour tous les ministères à dominante technique.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par Jeff Van Planet » 07 sept. 2019, 09:41:04

Cheshire cat a écrit :
02 sept. 2019, 19:39:25
Il convient de distinguer l'écologie scientifique de l'écologie politique, qui est une idéologie.
les partis classiques justifient leur politique par les sciences économiques, (je ne suis pas sûr que ce soient des sciences) les écologistes justifient leur politique par l'écologie scientifique, les sciences de la Terre, la médecine etc.
Ce n'est pas du même ordre que les justifications religieuses, même si souvent les politiques n'ont pas des idées très claires sur les disciplines auxquelles ils se réfère.

Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. certaines affirmations inquiétantes ont des fondements scientifiques comme en climatologie.Mais les dangers sont souvent exagérés, quand ils ne sont pas tout simplement inventés, comme l'électrosensibilité.
Alors je pense que tu te trompes dans les deux cas. Les partis ou même les politiciens, basent leurs idéologies (*) non pas sur la science économique (qui en est une) mais sur l'interprétation fumeuse que s'en font leurs électeurs ignorants. Pour l’écologie c'est encore pire, car comme le disait bien plus haut @johanono l'écologie est une façon de vivre, pas du tout une science. En ce sens l'écologie et les partis qui en découlent, sont plus proche des religions que de la science. Je précise, tous les partis sont des religions... en pire car ils sont religio-marketing. Que ce positionnement soit de la religion écolo ou de la religion marxiste ou autre ne change rien à leur status religieux.




(*) idéologie ici n'est pas péjoratif, ça veut juste dire ensemble d'idées.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60230
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par Nombrilist » 07 sept. 2019, 10:27:24

L'écologie, c'est l'étude des écosystèmes. Il s'agit donc d'une science. Ce qui n'empêche pas que des gens puissent scander le nom de la Science comme ils scanderaient les noms de Allah ou Dieu tout puissant.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11674
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par Hector » 07 sept. 2019, 11:30:13

Le sujet justement, c'et bien que certains et assez nombreux commencent à scander le nom d'un dieu Ecologie aussi fort que d'autres continuent à scander "Allahu Agbar". De ce point de vue, l'homme sensé ne doit avoir ni ni Dieu ni Maître.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par Spartiate » 07 sept. 2019, 11:37:12

Religieux ou non, l'homme doit surtout avoir à l'esprit qu'il est vulnérable et mortel et qu'il évolue dans un environnement qui l'est tout autant. Pour certains, ce sont les textes sacrés qui le rappellent, pour d'autres c'est en observant ce qui les entoure.

Perdre ça de vue, c'est se croire au-dessus de la nature humaine. Mégalomanie ou folie.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 3860
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par les orteils » 07 sept. 2019, 11:47:29

Hector a écrit :
05 sept. 2019, 23:52:24

S'il est incontestable qu'il y a problème climatique, avec une cause bien identifié qui est l'utilisation massive de combustibles fossiles historique par les puissances avancées et croissant trop rapidement dans les BRICS et pays émergents, je pense qu'il y a beaucoup de fausses informations qui circulent sur d'autres sujets (plastiques, phtalates, biodiversité) et que les moins sachants en sont victimes. Je reviens sur le fait que l'espérance de vie continue à augmenter de 2 mois par année en France
L'un n'empêche pas l'autre et il n'y a pas de relation de cause à effet. Pour l'instant et tant mieux. Néanmoins, tu ne peux pas nier l'évolution de la biodiversité, les problèmes liés aux plastiques ou encore les interrogations sur les risques engendrés par les phtalates.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

En ligne
Avatar du membre
Snark
Messages : 2886
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par Snark » 07 sept. 2019, 12:59:19

A coté de gens qui considèrent l'écologie comme une religion et dont on se fiche un peu il existe des gens
pour lesquels elle est une solution pour mieux utiliser et respecter l'environnement dont nous dépendons .
Y compris des gens qui ont envie de faire des affaires .

http://www.afhypac.org/newsletter/90/ac ... nales-356/
ZeroAvia veut lancer dès 2022 des avions de 10 à 20 places propulsés à l'hydrogène.
Leur autonomie sera de l'ordre de 500 miles, avec des coûts d'exploitation réduits de moitié
par rapport à des motorisations classiques.
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Hector
Messages : 11674
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par Hector » 07 sept. 2019, 13:41:44

Spartiate a écrit :
07 sept. 2019, 11:37:12
Religieux ou non, l'homme doit surtout avoir à l'esprit qu'il est vulnérable et mortel et qu'il évolue dans un environnement qui l'est tout autant. Pour certains, ce sont les textes sacrés qui le rappellent, pour d'autres c'est en observant ce qui les entoure.

Perdre ça de vue, c'est se croire au-dessus de la nature humaine. Mégalomanie ou folie.
La science est là pour rappeler la réalité et la raison.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Hector
Messages : 11674
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par Hector » 07 sept. 2019, 13:43:29

les orteils a écrit :
07 sept. 2019, 11:47:29
Hector a écrit :
05 sept. 2019, 23:52:24

S'il est incontestable qu'il y a problème climatique, avec une cause bien identifié qui est l'utilisation massive de combustibles fossiles historique par les puissances avancées et croissant trop rapidement dans les BRICS et pays émergents, je pense qu'il y a beaucoup de fausses informations qui circulent sur d'autres sujets (plastiques, phtalates, biodiversité) et que les moins sachants en sont victimes. Je reviens sur le fait que l'espérance de vie continue à augmenter de 2 mois par année en France
L'un n'empêche pas l'autre et il n'y a pas de relation de cause à effet. Pour l'instant et tant mieux. Néanmoins, tu ne peux pas nier l'évolution de la biodiversité, les problèmes liés aux plastiques ou encore les interrogations sur les risques engendrés par les phtalates.
Je n'ai pas dit qu'il n'y a aucun problème avec les plastiques et les phtalates, ou la chute de la biodiversité. J'ai dit qu'il y a une mouvance scientifiquement et techniquement absolument incompétente qui répand des bobards à des fins politiques.

Je vais te donner un exemple en terme de biodiversité: dans ma campagne, il n'y a plus de chasseurs et les grand animaux sont protégés. Quand je fais ma balade à pied le soir l'été, voire en plein jour, je rencontre invariablement des chevreuils entre le bourg et le village , et j'aperçois aussi des sangliers. Le hérissons sont revenus, je ne vois plus guère de serpents ... à moins qu'ils ne soient bouffés par les hérissons. Woody Wood Pecker me casse les oreilles le matin en démolissant mes cerisiers, et il se trifouille avec les pies et les geais. Qui dois je croire ?
Alors je sais qu'il y a des problèmes de biodiversité.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par Spartiate » 07 sept. 2019, 13:52:08

Hector a écrit :
07 sept. 2019, 13:41:44
Spartiate a écrit :
07 sept. 2019, 11:37:12
Religieux ou non, l'homme doit surtout avoir à l'esprit qu'il est vulnérable et mortel et qu'il évolue dans un environnement qui l'est tout autant. Pour certains, ce sont les textes sacrés qui le rappellent, pour d'autres c'est en observant ce qui les entoure.

Perdre ça de vue, c'est se croire au-dessus de la nature humaine. Mégalomanie ou folie.
La science est là pour rappeler la réalité et la raison.
La science va dans le sens d'une détérioration globale de l'environnement et de la biodiversité à toutes les échelles, de la faune macro à la faune micro.

Le reste, ce sont des conjectures politiques.

Avatar du membre
artragis
Messages : 8028
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par artragis » 07 sept. 2019, 15:20:34

Non. La science n'est qu'une activité qui vise à décrire le monde, du coup on ne peut pas dire qu'elle va "dans le sens d'une détérioration globale de l'environnement et de la biodiversité à toutes les échelles, de la faune macro à la faune micro". Pire avec les techniques basées sur la science on arrive à protéger faune et flore et même à créer de la diversité.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par Spartiate » 07 sept. 2019, 15:22:01

Oui, c'est ce que je dis justement. Ma phrase est un peu ambiguë :

"La science atteste de l'actuelle détérioration globale de l'environnement et de la biodiversité à toutes les échelles, de la faune macro à la faune micro."

Avatar du membre
Hector
Messages : 11674
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par Hector » 07 sept. 2019, 20:15:02

Donc la science mesure très bien l'évolution de l'état environnemental du monde et doit éclairer la raisonnement des citoyens ... le problème est que la science est peu connue des citoyens et cela s'aggrave aussi.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60230
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par Nombrilist » 07 sept. 2019, 22:22:59

Hector a écrit :
07 sept. 2019, 20:15:02
Donc la science mesure très bien l'évolution de l'état environnemental du monde et doit éclairer la raisonnement des citoyens ... le problème est que la science est peu connue des citoyens et cela s'aggrave aussi.
Oui, et ce n'est pas en transformant l'école qui cultive en école qui forme que ça va s'arranger.

pierre30
Messages : 9349
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Une matrice écologique se substitue à l’ancienne matrice catholique de la France

Message non lu par pierre30 » 08 sept. 2019, 08:36:08

Ben oui. Il y a 30 ans on parlait du progrès amené par la science. Aujourd'hui on la regarde avec un peu d'inquiétude.
Les profs étaient des gens éduqués que les ignorants du peuple respectaient comme des curés laiques.
Aujourd'hui les profs sont les glandus qui font du vélo le mercredi pendant que les autres travaillent et qui se mettent en grève à partir du 15 avril.
Tout fout le camp m'a pauv' dame.

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré