Des salles de shoot, Fillon dit non

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 12 août 2010, 14:28:00

Bonjour,  Des "salles de shoot" en France? C'est non, a tranché mercredi François Fillon dans un communiqué publié par Matignon. "La priorité du gouvernement est de réduire la consommation des drogues en France, non de l'accompagner voire de l'organiser", argue le Premier ministre, alors que la question continue de diviser la majorité. Et d'ajouter que "la mise en place de ces centres de consommation de drogue n'est ni utile ni souhaitable en France." Ces lieux, qui existent déjà dans huit pays, sont destinés aux toxicomanes pour se droguer de manière hygiénique et sécurisée. Il s'agit aussi de préserver la tranquillité et la sécurité des habitants du quartier d'implantation.  La déclaration de Matignon vient en tout cas contredire celle de la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, qui a annoncé il y a quelques jours une possible concertation sur l'ouverture de ces Centres d'injections supervisés (CIS). La secrétaire d'Etat à la Famille, Nadine Morano, a elle aussi appelé à "ouvrir le débat" sur la question, estimant qu'il faut réfléchir à "tous les outils" pour lutter contre la toxicomanie. Si le gouvernement "s'oppose fermement" à la dépénalisation des drogues, il est "légitime d'expertiser tous les moyens possibles visant à lutter contre la toxicomanie", argumentait-elle dans un communiqué.   "Un fonctionnement stable"  Mais pas question non plus pour Etienne Apaire, président de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), de voir ces centres s'implanter en France. "Rendre l'usage acceptable par la communauté, c'est faire le choix de l'abandon et de l'esclavagisme à le dépendance", dénonçait-il dans les colonnes du Monde, daté de mardi. Quatorze députés UMP se sont eux aussi élevés contre l'idée d'installer des salles de "shooting", estimant que de tels établissements "ne régleraient aucun problème." "Mais pourquoi Roselyne Bachelot, pourtant ministre de la santé et toujours prompte à lutter contre le tabagisme, s'est elle laissée aller en se disant plutôt favorable à la création de [ces] salles?", questionnent les élus dans leur texte commun . "Comment peut-on parler de salles de consommation à moindre risque quand on connaît les ravages provoqués par les drogues? Comme si le fait de se droguer dans un local aseptisé rendait la drogue plus douce et moins dangereuse !"  Un argumentaire bien rôdé alors que les conclusions d'un récent rapport de l'Institut national de la santé et de la recherche médical (Inserm), commandé par Roselyne Bachelot, assure le contraire. Ces centres "ont fait la preuve de leur capacité à assurer un fonctionnement stable, garantissant de bonnes conditions d’hygiène et de sécurité pour les usagers et le personnel", souligne l'étude. Sur la question cruciale de savoir si ces lieux favorisent la banalisation de la drogue, l'institut assure qu"il n’existe pas de preuve que la présence de CIS augmente ou diminue la consommation de drogues chez les usagers ou dans la communauté ou bien qu’elle augmente les rechutes chez les usagers de drogues en traitement."   Qu'en pensez vous ?   A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 12 août 2010, 16:27:00

On atteint le sommet du ridicule ! Cela me fait songer au condamné à mort qui, en guise de dernière volonté, demanderait une mousse au chocolat, et s'entendrait répondre "ce n'est pa bon pour ta ligne ! icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin

Dépenser le budget de l'Etat ou des Collecitivtés pour qu'un type qui se suicide à petit feu évite une infection en se piquant, c'est se foutre du monde.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 12 août 2010, 17:43:00

Non, ça s'appelle ne laisser personne sur le bord de la route. La droite a proposé les salles de shoot, la gauche a applaudi, la droite a refusé !

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 12 août 2010, 18:01:00

Cette pratique donne de bons résultats partout où elle est appliquée. On avait assisté à une levée de boucliers similaire quand un élu PS parisien (Daniel Vaillant ?) avait proposé la même chose. Et à chaque fois on voit ressortir les mêmes arguments rouillés de la vieille droite ringarde, qui était déjà opposée aux programmes d'échange de seringue en 1987 (Michèle Barzac, RPR). Mesure qui a pourtant fait chuter le nombre de cas de VIH chez les toxicomanes de façon spectaculaire. En tout cas ça n'est pas en obligeant les junkies à se piquer en douce dans des caves ou des ruelles, à la merci des voyous et des racketteurs, qu'on les aidera à s'en sortir.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 12 août 2010, 18:39:00

Je comprends votre compassion, maisne trouve pas cela très sérieux.

Combien coûte une dose de drogue injectable ? Cher.
Combien coûte une seringue ? Peanuts.

Il n'y a donc aucune raison économique à fournir des seringues.

Sauf SDF (qui de toute façon vivent dans les caves et ruelles) persone n'est obligé de sortir pour se piquer.

Il me semble qu'il y a des causes sociales drôlement plus intéressantes.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 12 août 2010, 18:54:00

"Il n'y a donc aucune raison économique à fournir des seringues."

Si, car la prise en charge d'une personne atteinte d'une maladie vénérienne coûte cher. De plus, les personnes qui viendront prendre leur dose en salle pourront se faire aider par du personnel spécialisé pour s'en sortir.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 12 août 2010, 21:17:00

mps a écrit :Il n'y a donc aucune raison économique à fournir des seringues.
Toi tu serais du genre à vendre ta roue de secours.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 12 août 2010, 22:13:00

Si, car la prise en charge d'une personne atteinte d'une maladie vénérienne coûte cher. De plus, les personnes qui viendront prendre leur dose en salle pourront se faire aider par du personnel spécialisé pour s'en sortir.
Sans doute, parce que les quelques personnes qui viendront sont déjà celles qui veulent s'en sortir.

Les autres, les "vrais" n'en ont rien à cirer.

C'est comme si tu me demandais d'aller fumer dans un  centre médicalisé icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 12 août 2010, 23:30:00

"Sans doute, parce que les quelques personnes qui viendront sont déjà celles qui veulent s'en sortir."

Et ces personnes ne méritent pas d'être aidées, justement ?

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 13 août 2010, 08:25:00

Dans la même ligne, je suggère qu'on mette à la disposition des alcoolos des "salles de picole",  où ils pourraient aller tranquillement se taper 35 pastagas, 5 litres de rouge qui tache et une bonne dizaine de calvas par jour...
On marche sur la tête là !
On "lutte" contre la drogue, mais on officialise sa consommation. Bravo !
Question: qu'est-ce qu'on va répondre aux dealers qui te diront qu'ils "aident" les toxicos à s'en sortir... ?
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 13 août 2010, 09:34:00

keserasera a écrit :Dans la même ligne, je suggère qu'on mette à la disposition des alcoolos des "salles de picole",  où ils pourraient aller tranquillement se taper 35 pastagas, 5 litres de rouge qui tache et une bonne dizaine de calvas par jour...
Ca existe déjà, ça s'appelle un bistro, et dans ma Bretagne il y en a au moins un par patelin (généralement en face de l'église, pour que les hommes puissent passer le temps pendant que leur femme assiste à la messe). A la différence qu'une salle de shoot n'est pas un "débit de drogue", juste un lieu sécurisé et médicalisé.
On "lutte" contre la drogue, mais on officialise sa consommation. Bravo !
Dis-toi que les junkies se drogueraient de toute façon, salle de shoot ou pas. Au moins dans le premier cas on peut les contrôler et les protéger plus facilement (c'est une population extrêmement fragile, sans compter le poids social qu'ils représentent), et notamment en cas d'overdose.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 août 2010, 09:45:00

En cas d'overdose, ils ne représentent pous que le poids de leurs funérailles ! icon_biggrin

Et ces personnes ne méritent pas d'être aidées, justement ?  Ca, c'est du Nombrilist tout craché !  A croire qu'il n'existe pas actuellement des milliers de centres spécialisés, d'associations, de prises en charge ...

Il faut ne pas connaître les drogués pour s'imaginer qu'ils seeront nombreux à venir faire leur trip aux soins intensifs icon_biggrin  


C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 août 2010, 11:36:00

Si ils ne viennent pas, on fermera les centres, et puis c'est tout. De toute façon, même si c'est pour la blague, ta première démontre que nos points de vue divergent quelque peu.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 13 août 2010, 14:56:00

Mais la racaille qui se shoote n'a pas à être "protégée". L'usage de la drogue doit être combattue, en amont avec la mise hors d'état de nuire des trafiquants et en aval avec des soins performants dans des établissements hospitaliers. Point !
Et à commencer par se préoccuper du problème... Afghan, source de la première production mondiale du pavot. 75% de l'héroïne circulant dans le monde y trouve son origine !
(Source: Article d'Aymeric Chauprade dans la NRH juillet-août 2010)
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 13 août 2010, 14:59:00

Allez kéké, razons l'Afghanistan, source de tous les maux de la terre !  (passe devant : (lol))

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré