Les producteurs de lait en ont ras le bol

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59970
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par Nombrilist » 23 août 2016, 19:27:39

J'aurais bien participé, mais je n'achète pas de lait.

voileux
Messages : 689
Enregistré le : 14 avr. 2016, 13:55:04

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par voileux » 23 août 2016, 19:31:06

Je suis prêt à l'acheter 20cts de plus si j'ai l'assurance que le delta va aux producteurs

Avatar du membre
johanono
Messages : 32560
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par johanono » 24 sept. 2016, 16:14:41

Philippe, éleveur laitier, a choisi le bio pour pouvoir transmettre son exploitation à son fils

Plus de 560 éleveurs ont choisi de s'engager dans la filière du lait bio sur les six premiers mois de 2016. Philippe Grégoire, agriculteur dans le Maine-et-Loire, fait partie de ceux-là. Il explique la raison de son choix au Figaro.

Pour la deuxième année consécutive, le prix du lait de vache est en forte baisse. Selon les dernières statistiques de l'Institut de l'élevage, le revenu des éleveurs décroche en 2016 et tomberait, malgré les différents plans d'urgence, à 2500 euros par exploitant, son plus bas niveau jamais atteint. Pire: plus de la moitié des exploitations risquent d'être déficitaires en fin d'année. En cause? Le modèle de production du lait conventionnel, basé sur une course au rendement des prairies et des animaux obtenus par le recours massif aux produits phytosanitaires, engrais, compléments alimentaires de plus en plus chers. Ils augmentent le coût de revient des producteurs laitiers qui est largement au-dessus des cours auxquels les agriculteurs vendent leur lait aux industriels actuellement: 34 centimes le litre, versus 26 aujourd'hui.

Dans ce contexte, de nombreux éleveurs ont décidé de passer en bio, non seulement pour avoir un modèle de production plus vertueux qui utilise uniquement leur production de fourrage à la ferme sans recourir aux achats extérieurs d'engrais et aliments de bétail pour gonfler les volumes de lait. Mais aussi pour conserver la bio diversité de leurs pâturages. Même si le rendement des vaches baisse de 30% dans un système bio, le prix de vente du litre de lait, au-dessus des 43 centimes en ce moment, couvre nettement leurs charges. Explications avec Philippe Grégoire, qui a choisi lui de passer au bio.

suite
Enfin un agriculteur lucide... :ok:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20345
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par Golgoth » 24 sept. 2016, 20:08:46

Bien joué !
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 4061
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par Cheshire cat » 24 sept. 2016, 20:21:28

Le bio ne saurait être la panacée, mais force est de constater qu'on voit peu d'agriculteurs bio parmi ceux qui manifestent régulièrement violemment.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
johanono
Messages : 32560
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par johanono » 31 janv. 2017, 10:01:20

À la ferme, chez des éleveurs laitiers dépités

Il raconte l'échec de l'histoire familiale, les factures dans la boîte aux lettres, les dettes qui s'accumulent, le travail à perte, la fin des quotas laitiers en 2015, le moral en berne.

REPORTAGE - Le Figaro est allé à la rencontre d'un ancien éleveur laitier, syndicaliste vindicatif, qui a déposé les armes. Il était à l'origine du blocage médiatique en 2016 du Mont-Saint-Michel par 200 tracteurs. Il luttait alors contre la baisse du prix du lait. Depuis, il se reconvertit. Comme nombre d'éleveurs.

suite
Je me permets de bien insister sur ce point : depuis quelques années, de nombreux producteurs de lait français cessent leur production. Dans quelques années, on s'apercevra que la France ne produit plus suffisamment de lait pour répondre aux besoins de consommation des Français, elle sera donc obligée d'importer du lait.

Certes, on peut discuter de la question de savoir si le lait est vraiment nécessaire à l'alimentation des adultes. Mais si on part du principe qu'il faut partie intégrante de l'alimentation des Français, alors un constat s'impose : s'agissant du lait, la France ne sera bientôt plus autosuffisante. Les zélotes de la construction européenne nous vendent la PAC comme un moyen de garantir l'autosuffisance alimentaire de l'Europe, mais dans la réalité, c'est l'inverse qui se passe.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59970
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par Nombrilist » 31 janv. 2017, 19:15:54

Non, ce n'est pas l'inverse. L'autosuffisance européenne subsiste. Mais la production est délocalisée en Pologne.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32560
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par johanono » 13 juin 2017, 10:54:16

Et ça recommence :
Les producteurs de lait à nouveau dans la rue

Ils demandent dans le sillage de la hausse des cours du beurre sur les marchés internationaux, une augmentation de 17% de leur prix de vente à 35 centimes le litre, après deux ans de crise.

Les producteurs de lait sont à nouveau dans la rue ce mardi dans toute la France. À Paris, ils se sont donné rendez-vous devant un U Express du 2e arrondissement en présence du président du groupe Serge Papin et celui de la Fnpl (Fédération nationale des producteurs de lait), Thierry Roquefeuil. «Cette action syndicale vise notamment à montrer que la loi Sapin 2 est opérationnelle pour des relations commerciales plus transparentes, indique Thierry Roquefeuil. Il faut un prix du lait juste alors que les éleveurs sont en crise depuis plus de deux ans».

En région comme dans le grand-ouest, les agriculteurs s'en prennent cette année aux coopératives et non pas aux laiteries privées comme Lactalis l'été dernier. Cela viendra peut-être après. «Nos outils de production coopératifs doivent montrer l'exemple, indique au Figaro Ludovic Blin, président de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) de la Manche. Alors que le beurre flambe sur les marchés internationaux par manque de matière première, il est anormal que les cours stagnent à 30 centimes le litre au niveau des éleveurs». Pour le leader syndical, il n'est pas utopique que les éleveurs demandent un prix de 35 centimes le litre sur le troisième trimestre. «Cela leur redonnera du baume au cœur, 2016 a été très dure. Environ 8 à 9% des exploitations ont dû mettre la clef sous la porte à cause de prix trop bas».

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017 ... la-rue.php

Avatar du membre
GAB
Messages : 746
Enregistré le : 28 févr. 2017, 19:24:07
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)
Localisation : Centre bretagne

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par GAB » 13 juin 2017, 11:00:19

Allons , cessez de dire que tout va mal .
Mr Besnier PDG de Lactalys est la 8ieme fortune de France , c'est le principal .
Et grace à mr Macron il ne va plus payer d'ISF .

http://www.lemonde.fr/entreprises/artic ... 56994.html

Quant aux petits producteurs il sera toujours temps de leur expliquer
qu'ils n'ont qu'à saisir les nouvelles opportunités et d'adapter aux lois du marché .

Humour noir mis à part les producteurs bio s'en sortent effectivement mieux y compris et surtout en échappant à Lactalys .
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 4061
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par Cheshire cat » 13 juin 2017, 11:43:23

J'ai acheté mon lait directement chez le producteur, j'y allais avec mes berthes, puis j'ai acheté celui d'une coopérative de Villefranche-sur-Saône, non loin de chez moi, puis leur marque a été reprise par Candia ...
http://www.agraalimentation.fr/candia-r ... 25-15.html

Bon, pour évaluer la qualité du lait, je me fiais à mes chats qui savaient ce qu'est un bon lait... Ils n'ont pas de préjugés.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59970
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par Nombrilist » 13 juin 2017, 14:22:24

johanono a écrit :
13 juin 2017, 10:54:16
Et ça recommence :
Les producteurs de lait à nouveau dans la rue

Ils demandent dans le sillage de la hausse des cours du beurre sur les marchés internationaux, une augmentation de 17% de leur prix de vente à 35 centimes le litre, après deux ans de crise.

Les producteurs de lait sont à nouveau dans la rue ce mardi dans toute la France. À Paris, ils se sont donné rendez-vous devant un U Express du 2e arrondissement en présence du président du groupe Serge Papin et celui de la Fnpl (Fédération nationale des producteurs de lait), Thierry Roquefeuil. «Cette action syndicale vise notamment à montrer que la loi Sapin 2 est opérationnelle pour des relations commerciales plus transparentes, indique Thierry Roquefeuil. Il faut un prix du lait juste alors que les éleveurs sont en crise depuis plus de deux ans».

En région comme dans le grand-ouest, les agriculteurs s'en prennent cette année aux coopératives et non pas aux laiteries privées comme Lactalis l'été dernier. Cela viendra peut-être après. «Nos outils de production coopératifs doivent montrer l'exemple, indique au Figaro Ludovic Blin, président de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) de la Manche. Alors que le beurre flambe sur les marchés internationaux par manque de matière première, il est anormal que les cours stagnent à 30 centimes le litre au niveau des éleveurs». Pour le leader syndical, il n'est pas utopique que les éleveurs demandent un prix de 35 centimes le litre sur le troisième trimestre. «Cela leur redonnera du baume au cœur, 2016 a été très dure. Environ 8 à 9% des exploitations ont dû mettre la clef sous la porte à cause de prix trop bas».

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017 ... la-rue.php
Merci la Kommission et la suppression des quotas.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26212
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par El Fredo » 13 juin 2017, 15:14:10

C'est quoi le rapport avec la suppression des quotas ? Ceux-ci au contraire limitaient la production et donc tiraient les prix vers le haut. Ici c'est tout simplement un problème commercial franco-français entre producteurs et industrie agroalimentaire, et certainement pas un prix d'achat trop bas provoqué par une surproduction consécutive à la suppression des quotas.

Cela dit si les producteurs exigent aujourd'hui que la hausse du cours des matières premières soit plus vite répercutée sur le prix d'achat, je suppose qu'ils ne se plaindront pas demain quand les cours baisseront et que leurs revenus s'effondreront...
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59970
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par Nombrilist » 13 juin 2017, 15:51:14

El Fredo a écrit :
13 juin 2017, 15:14:10
C'est quoi le rapport avec la suppression des quotas ? Ceux-ci au contraire limitaient la production et donc tiraient les prix vers le haut.
Ben justement, ça tirait les prix vers le haut, et c'était très bien. Ici, la flambée du prix du beurre n'est pas un bon indicateur du prix du lait liquide car le prix du lait en poudre est lui en chute libre.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 4061
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par Cheshire cat » 13 juin 2017, 16:28:56

Les agriculteurs ont râle cotre les quotas qui limitaient leur production, ils on râlé contre la fin des quotas qui déchaîne la concurrence.

Comme me le disait un voisin agriculteur "les paysans ne sont jamais contents".
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26212
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Les producteurs de lait en ont ras le bol

Message non lu par El Fredo » 13 juin 2017, 16:56:41

Nombrilist a écrit :
13 juin 2017, 15:51:14
El Fredo a écrit :
13 juin 2017, 15:14:10
C'est quoi le rapport avec la suppression des quotas ? Ceux-ci au contraire limitaient la production et donc tiraient les prix vers le haut.
Ben justement, ça tirait les prix vers le haut, et c'était très bien. Ici, la flambée du prix du beurre n'est pas un bon indicateur du prix du lait liquide car le prix du lait en poudre est lui en chute libre.
Et en quoi c'est dû aux quotas laitiers exactement ? On aurait parfaitement pu observer le même effet de vase communicants entre sous-produits du temps des quotas.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré