"Le FN est-il anti-républicain"

Avatar du membre
johanono
Messages : 32561
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 27 août 2010, 17:42:00

lancelot a écrit :
johanono a écrit :
L'article 1er de la Constitution interdit les discriminations entre citoyens. Or la préférence nationale prônée par le FN ne crée aucune discrimination entre citoyens. Donc la préférence nationale n'est pas contraire à la Constitution.

Reste à savoir si cette préférence nationale est anti-républicaine. Le qualificatif "anti-républicain" fait référence à des valeurs républicaines, pas forcément marquées dans tel ou tel texte à valeur constitutionnelle, mais que l'on considère comme faisant partie de la tradition politique française. On peut donc éventuellement imaginer qu'une mesure conforme à la lettre de la Constitution soit pourtant anti-républicaine. Mais il faut argumenter... Or les valeurs républicaines sont une notion parfois assez floue, mouvante, évolutive. Tout le monde n'a pas la même conception des valeurs républicaines.

Et dans le doute, il semble assez logique de faire primer la lettre de la Constitution sur un hypothétique principe qui ne fait pas l'unanimité.

Le qualificatif "anti-républicain" est donc assez subjectif, sujet à débat. On ne saurait admettre que certaines personnes décrètent, de manière péremptoire, que tel ou tel parti est anti-républicain, pour ainsi refuser le débat avec lui. 

Certes, mais beaucoup d'électeurs du FN prônent l'abandon du droit du sol, (il y en a ici) auquel cas la préférence nationale ne veut plus rien dire si mohamed est né en france de parents étrangers, car selon eux il ne doit pas bénéficier de cette égalité de traitement avec un bourbon bien né. C'est donc anti constitutionnel, de ce point de vue.
Le droit du sol et le droit du sang sont des modes d'acquisition différents de la nationalité française. Si on supprime le droit du sang, cela veut dire qu'on restreint les modes d'acquisition de la nationalité française, mais cela ne crée aucune discrimination entre les citoyens français. La suppression du droit du sol est donc tout à fait constitutionnelle. 

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 27 août 2010, 19:04:00

Notons que le concept de Nation (et donc de nationalité) est une émanation du XIXe siècle, et donc postérieur au discours de Sieyès.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
artragis
Messages : 8006
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 27 août 2010, 19:10:00

tu en es sûr? il me semble qu'au XVIIIème on en parlait déjà, mais bon, j'en mettrais pas ma main à couper au feu... (en fait, peut être que si étant donné que Louis XIV "naturalisait" (déjà) des artistes et artisans pour qu'ils produisent en France et pas ailleurs)
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 27 août 2010, 19:25:00

Le terme de nation au sens où on l'entend aujourd'hui n'a pas le même sens qu'avant cette époque où ce mot est plus synonyme de peuple, ethnie ou groupe ethnique, voire même une portée régionale (cf l’étymologie du Collège des Quatre Nations).
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 28 août 2010, 02:58:00

johanono a écrit :  
Discours de Sieyès en 1789 :« Les peuples européens modernes ressemblent bien peu aux peuples anciens.
Il ne s’agit parmi nous que de commerce, d’agriculture, de fabri­ques, etc. le désir des richesses semble ne faire de tous les États de l’Europe qu’un vaste atelier ; on y songe bien plus à la production et à la consomma­tion qu’au bonheur.
Aussi les systèmes politiques aujourd’hui sont exclusi­vement fondés sur le travail ; les facultés productives de l’homme sont tout. Nous sommes donc forcés de ne voir dans la plupart des hommes que des machines de travail.
Cependant vous ne pouvez pas refuser la qua­lité de citoyen et les droits de civisme à cette multitude sans instruction qu’un travail forcé absorbe en entier.
Puisqu’ils doivent obéir à la loi tout comme vous, ils doivent aussi, tout comme vous, concourir à la faire. Ce concours doit être égal. »
Bref, Siéyès revendique des droits politiques pour ce que l'on appelait autrefois le tiers-Etat, et milite pour l'abolition de la féodalité. Ca n'a donc rien à voir avec notre débat.
Oui, il défend les droits politiques du tiers-état. Mais pour cela il utilise un principe fort, qui justement a totalement avoir avec notre débat, pour lui les droits civiques doivent être accordés à tous ceux qui sont soumis aux lois. Car parce que s'ils sont soumis aux lois, il faut qu'en contrepartie ils aient la possibilité de concourir aux lois. Est-ce clair ?
Ce principe qui vaut à l'époque pour les populations du tiers-état qui étaient injustement écartées de la citoyenneté, vaut aujourd'hui pour les étrangers qui vivent en France et qui sont dans la même situation injuste d'exclusion. Comme je le disais, notre démocratie ne sera pleine et entière que quand la citoyenneté sera pleine et entière.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 28 août 2010, 03:03:00

johanono a écrit :
lancelot a écrit :
johanono a écrit :

L'article 1er de la Constitution interdit les discriminations entre citoyens. Or la préférence nationale prônée par le FN ne crée aucune discrimination entre citoyens. Donc la préférence nationale n'est pas contraire à la Constitution.

Reste à savoir si cette préférence nationale est anti-républicaine. Le qualificatif "anti-républicain" fait référence à des valeurs républicaines, pas forcément marquées dans tel ou tel texte à valeur constitutionnelle, mais que l'on considère comme faisant partie de la tradition politique française. On peut donc éventuellement imaginer qu'une mesure conforme à la lettre de la Constitution soit pourtant anti-républicaine. Mais il faut argumenter... Or les valeurs républicaines sont une notion parfois assez floue, mouvante, évolutive. Tout le monde n'a pas la même conception des valeurs républicaines.

Et dans le doute, il semble assez logique de faire primer la lettre de la Constitution sur un hypothétique principe qui ne fait pas l'unanimité.

Le qualificatif "anti-républicain" est donc assez subjectif, sujet à débat. On ne saurait admettre que certaines personnes décrètent, de manière péremptoire, que tel ou tel parti est anti-républicain, pour ainsi refuser le débat avec lui. 


Certes, mais beaucoup d'électeurs du FN prônent l'abandon du droit du sol, (il y en a ici) auquel cas la préférence nationale ne veut plus rien dire si mohamed est né en france de parents étrangers, car selon eux il ne doit pas bénéficier de cette égalité de traitement avec un bourbon bien né. C'est donc anti constitutionnel, de ce point de vue.

Le droit du sol et le droit du sang sont des modes d'acquisition différents de la nationalité française. Si on supprime le droit du sang, cela veut dire qu'on restreint les modes d'acquisition de la nationalité française, mais cela ne crée aucune discrimination entre les citoyens français. La suppression du droit du sol est donc tout à fait constitutionnelle. 
Le droit du sang est une idée raciste. Dans la réalité, et depuis la nuit des temps, c'est évidemment à tous les enfants peu importe leur origine dans les limites de son territoire que la société transmet tout ce que les générations passées ont acquis. Le sang n'a jamais été un mode de transmission de quoi que ce soit à part de maladies ...

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 28 août 2010, 08:22:00

 
Le droit du sang est une idée raciste
C'est la transmission des valeurs, de la culture de notre pays, notions qui te sont évidemment étrangères......

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 28 août 2010, 08:33:00

De quelles valeurs tu parles ? les valeurs républicaines de liberté d'égalité et de fraternité ?

De quelle culture de notre pays tu parles ? Mis à part la langue et notre histoire, qui sont enseignés à tous les enfants qu'ils soient nés de parents français ou étrangers par l'éducation nationale du moment qu'ils suivent leur scolarité en France. Je ne connais aucune autre culture qui soit commune à l'ensemble de la population et qui puisse donc être qualifiée de culture de notre pays.

La transmission de toutes les cultures se fait par les liens qui existent entre les gens. Ex : La société va te transmettre le goût pour telle ou telle musique parce que tu l'auras entendu qqpart, peut être par hasard. Les valeurs et la culture / les connaissances que te transmettent tes parents, est particulier à tes parents, et n'a rien avoir avec la France. Cela fait partie de ce que te transmets la société en général, mais il ne s'agit que d'une petite partie de ce qui t'es transmis, ce que te transmettent tes parents est ridicule comparé à tout ce que te transmet la société dans son ensemble et toutes les relations que tu vas avoir tout au long de ta vie.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 28 août 2010, 10:37:00

FIFE a écrit : 
Le droit du sang est une idée raciste
C'est la transmission des valeurs, de la culture de notre pays, notions qui te sont évidemment étrangères......
Depuis quand les valeurs et la culture se transmettent par le sang ?
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 28 août 2010, 21:41:00

Logan, le droit du sang n'est pas une idée raciste ; il évoque tout simplement la filiation et par extension  la règle de droit en France accordant aux enfants la même nationalité que celle de leurs parents..
 

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 28 août 2010, 22:15:00

El Fredo a écrit :
FIFE a écrit : 
Le droit du sang est une idée raciste
C'est la transmission des valeurs, de la culture de notre pays, notions qui te sont évidemment étrangères......
Depuis quand les valeurs et la culture se transmettent par le sang ?
Tu es stupide ou tu fais semblant ?

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 28 août 2010, 22:51:00

Je te fais juste remarquer l'inanité de ton argument. La culture et les valeurs s'acquièrent par contact social, pas par la génétique. Le groupe Manouchian ça te dis quelque chose ?
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 28 août 2010, 23:01:00

La culture et les valeurs se transmettent par l'éducation que reçoivent les enfants de leurs parents.

Si ça se transmettait par contact social, nous n'aurions pas autant de sauvages en France !

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 28 août 2010, 23:11:00

Sauf si lesdits sauvages sont désocialisés.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 29 août 2010, 07:21:00

Gis a écrit : Logan, le droit du sang n'est pas une idée raciste ; il évoque tout simplement la filiation et par extension  la règle de droit en France accordant aux enfants la même nationalité que celle de leurs parents..
 
les droits ne sont pas acquis par la filiation mais par le fait de naître et de vivre en france, on est d'accord ?
hors ce que veulent les gens qui parlent de droit du sang, c'est que ces droits soient acquis uniquement par la filiation
ils pensent que c'est le droit du sang qui est naturel, tandis que le droit du sol serait une invention, hors c'est tout le contraire

j'ai déjà expliqué que la langue, les connaissances, les valeurs, la culture que reçoit chaque enfant, donc ce qui fait qu'ils sont français, ils les reçoivent de l'ensemble de la société et pas uniquement des parents
et c'est comme ça depuis la nuit des temps, ce sont tous les enfants qui grandissent à l'intérieur de cette société, délimitée par un territoire, qui reçoivent ces dons
c'est bien le droit du sol qui est naturel, la loi ne fait qu'officialiser un phénomène qui de toute façon est en oeuvre depuis toujours

les parents ne transmettent qu'une infime partie de ce que reçoit un enfant tout au long de sa vie, ce n'est donc pas par ce biais que se transmet ce qui fait qu'on est réellement français
alors on a le choix, soit on fait correspondre la nationalité à la réalité, soit on nie la réalité et on s'amuse à distribuer la nationalité d'une façon différente, mais dans ce cas, tout ce qui en découlera sera faux et il ne faut pas s'etonner si ça ne fonctionne pas et que cela génère des problèmes

l'être humain peut vivre en se faisant des illusions, en croyant des choses fausses, mais c'est pas franchement ce que j'espère moi pour ma société

derrière l'idée du droit du sang il y a l'idée qu'il existe une race française, et donc comme la nationalité actuellement n'est pas donnée uniquement par la filiation, il existe des français purs, et des français qui ne sont pas de race française, voilà ce qu'ils pensent, c'est exactement ce qu'ils disent en utilisant d'autres mots "français de souche" = "français de race française pure", toutes ces idées, "français de souche" "race française" "droit du sang" sont des idées racistes

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré