"Le FN est-il anti-républicain"

bye 2
Messages : 412
Enregistré le : 18 mai 2010, 00:00:00

Message non lu par bye 2 » 17 août 2010, 20:03:00

Inversement, Alain Souchon fait une chanson à la gloire d'Arlette Laguiller sans que cela ne choque personne... Il y a un traitement à deux vitesses.


Arlette est une militante, sans cesse aux côtés des salariés, à défendre leurs droits et leurs intérêts. Le patronat emploie les flics, les gendarmes, la justice, et les élus politiques à son service.Contre eux, le salarié ne dispose que de sa force de blocage pour se faire entendre, et de son intelligence à concevoir un monde enfin juste et humain.
L'argent dont disposent ces exploiteurs, ils l'ont volé aux salariés. A nous de le reprendre, sans attendre les chimères des élections.
Voilà le discours que tient Arlette, qui jouit dans le coeur de beaucoup de salarié(e)s d'un fort pourcentage d'estime.Un peu moins aux élections, certes. mais les élections sont pour elle et son mouvement, plutôt un porte-voix qu'un moyen de changer vraiment radicalement le cours des choses.

J'ai mes propres convictions, mais je reconnais en Arlette, Olivier et quelques autres, leur part de nécessité, de courage et d'abnégation. Et je trouve assez abject de les rapprocher ( les extrêmes se rencontrent souvent dans les petites têtes, ..) de bourgeois et/ou milliardaires vénaux et ignobles comme JMLP et quelques autres.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32022
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 17 août 2010, 20:08:00

 
Le Conseil Constitutionnel serait-il politisé, lui?
On peut en débattre. Aujourd'hui, le Conseil constitutionnel se permet de vérifier la compatibilité des lois (existantes ou nouvellement votées) avec certains textes tels que la Déclaration des droit de l'homme et du citoyen de 1789 ou le préambule de la Constitution de 1946. Or ces textes se contentent de formuler quelques principes généraux. La question de savoir si telle ou telle loi est contraire ou non à tel ou tel principe général énoncé par ces textes laisse forcément la place à une part de subjectivité. La réponse à cette question est forcément un peu politique.

Il en va de même de la Convention européenne des droits de l'homme, qui consacre des principes très généraux tels que le droit à une vie familiale normale ou le droit à un procès équitable. La question de savoir si telle ou telle loi nationale viole ces principes est également très politiques. La question du mariage homosexuel, par exemple. Suivant l'orientation politique que l'on a, on peut soutenir que l'interdiction du mariage homosexuel ne respecte pas le droit à une vie familiale normale, mais on peut également soutenir le contraire. C'est un débat très politique, qui dépasse très largement le cadre d'une stricte application objective du droit.

Donc en effet, ces juridictions telles que le Conseil constitutionnel ou la Cour européenne des droits de l'homme rendent des décisions politiques.

 

Le Conseil Constitutionnel, vient de rendre une décision, le 30 juillet dernier. Son appréciation est sévère, la garde à vue n'est pas constitutionnelle, elle ne correspond pas à un traitement proportionné justifiant une arrestation au sens des dispositions de l'article 9 de la Déclaration quant à l'enfermement qui s'ensuit, s'il est conforme selon le Conseil à la dignité, il n'empêche pas qu'il heurte les droits de la défense et le principe de proportionnalité.
C'est donc la confirmation et la victoire de tous ceux qui ont soutenu depuis des années que la garde à vue était une persistance rétinienne judiciaire des procédures les plus primitives, celles qui voient dominer la force, l'humiliation et l'aveu.
http://www.rue89.com/fedida/2010/08/04/ ... stitutionn…

Autrement dit, tout ce qui va dans le sens de l'irrespect des droits fondamentaux de la personne humaine : garde à vue humiliante, (explosion du nombre de personnes pouvant être mis en GAV; autour de 900 000 l'an passé, souvent pour des broutilles; excès de vitesse, énervement sur la voie publique,..) fichage ADN ( 1 million de personnes auc ompteur; ce fichier FNAEG avait été initié par la gauche pour les criminels, puis l'extension du fichage s'adresse maintenant tout à ensemble d'infractions.  Un grand pas est franchi avec la loi Sarkozy de « sécurité intérieure » du 18 mars 2003 (gouvernement Raffarin). Les infractions les plus banales sont introduites (vols simples, dégradations, tags, arrachage de cultures OGM...). La sanction pour refus d’obtempérer au fichage est alourdie. Surtout, la loi prévoit désormais de ficher les personnes non condamnées mais simplement suspectées - "à l’encontre desquelles il existe des indices graves ou concordants ». S’il est innocenté, l’intéressé peut demander par la suite le retrait de ses empreintes du Fichier national. Le procureur peut, ou non, l’accepter.( source LDH )
Récemment, des chercheurs ont mis en évidence un danger particulièrement préoccupant pour les libertés.
En effet, en 2003, Estrosi a fait part de résultats de chercheurs, mettant en évidence que les segments non-codants ( constituant l'ADN ) étaient fortement susceptibles de ficher les gens par "familles génétiques": couleur de peau, caractères physiques semblables,..et ainsi constituer des fichiers à caractère discriminatoire!
Je crois qu'on s'éloigne du sujet, là. Si tu veux ouvrir un topic sur la garde à vue ou sur les fichiers ADN, libre à toi, mais je ne vois pas le rapport avec le FN.

Si je te comprends bien, tu considères ces pratiques (la garde à vue, les fichiers ADN) comme attentatoires aux libertés, voire anti-républicaines. Mais la garde à vue existe depuis des décennies. Les fichiers ADN, et avant cela les fichiers d'empreintes digitales, existent depuis longtemps également. Ni le PS, ni l'UMP, ni l'UDF, ni le RPR, n'ont cru bon de remettre ces pratiques en cause. Des partis antidémocrates et anti-républicains ?


 
 Excuses-moi, mais je deviens très sérieux; c'est quoi ta maladie ?
Ma maladie s'appelle la rigueur intellectuelle. Je ne cherche nullement à défendre le FN, mais je n'apprécie pas les indignations à géométrie variable. Par exemple, je ne comprends toujours pas pourquoi on considère le FN comme un parti anti-républicain : vous avez apporté des arguments dans ce sens, j'ai apporté d'autres arguments dans l'autre sens. Donc je répète : soit on interdit le FN, soit on l'autorise, et dans ce cas, on accepte de débattre avec lui. De même, pourquoi tant d'ostracisme à l'égard du FN et pas de l'extrême-gauche ?


 
Je te la refais ? Le pen joue le jeu électoral, veut prendre la république de force, à la tête, une espèce de putsch "démocratique"( ce sont ses mots ); au contraire d'un Mégret qui voulait par capillarité, introduire la société par assos, syndicats ( FN Police,..) faschiser de l'intérieur.D'où le schisme, notamment.
Le Pen utilise le jeu électoral comme un outil, donc une apparence républicaine ( ça va, jusque là, pas trop mal à la tête ? ), pour la jeter dans le fossé une fois au pouvoir, purger la justice, l'enseignement,.. jeter à bas les principes mêmes de la république, indivisible et unie pour tous ses mandants, et se dévoiler en véritable anti-républicain. C'est vraiment la ,politique pour les NULS, ici, parfois.

Sur quoi te bases tu pour affirmer que si le FN, une fois au pouvoir, jetterait dans le fossé tous les principes républicains et démocratiques ?

Avatar du membre
johanono
Messages : 32022
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 17 août 2010, 20:19:00

 
Arlette est une militante, sans cesse aux côtés des salariés, à défendre leurs droits et leurs intérêts.
Et quand elle veut, par exemple, réquisitionner les entreprises, c'est une atteinte au droit de propriété, pourtant consubstantiel à la démocratie. Arlette Laguiller, malgré une gentillesse apparente, n'est pas démocrate. Comme Le Pen, elle véhicule un discours de haine contre une partie de la population qu'elle rend responsable des maux de la France. Comme Le Pen, comme Sarkozy, elle stigmatise une partie de la population, elle oppose les Français entre eux, plutôt que de les rassembler. Son discours est au moins aussi haineux et malsain que celui de Le Pen, si ce n'est plus.
 
Le patronat emploie les flics, les gendarmes, la justice, et les élus politiques à son service.
Logique bien marxiste que de considérer les flics et la justice comme étant au service du patronat. La flics et la justice sont au service de l'Etat de droit, de la démocratie, ni plus, ni moins. Bref, Le Pen veut supprimer les juges rouges, mais Laguiller veut mettre au pas les juges et les flics qu'elle juge au service du patronat. Elle ne vaut pas mieux.
 
Contre eux, le salarié ne dispose que de sa force de blocage pour se faire entendre, et de son intelligence à concevoir un monde enfin juste et humain.
L'argent dont disposent ces exploiteurs, ils l'ont volé aux salariés. A nous de le reprendre, sans attendre les chimères des élections.
Faire fi des élections, ce n'est pas très démocratique non plus. Le Pen, au moins, attend les élections.
 
Et je trouve assez abject de les rapprocher ( les extrêmes se rencontrent souvent dans les petites têtes, ..) de bourgeois et/ou milliardaires vénaux et ignobles comme JMLP et quelques autres.
En effet, les extrêmes se rejoignent dans leur commune stigmatisation d'une partie de la population, dans leur discours de haine et dans leur conception assez particulière de la démocratie et des institutions.


 

Avatar du membre
johanono
Messages : 32022
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 17 août 2010, 20:23:00

Autre exemple : quand Le Pen trouve qu'il n'y a pas assez de Blancs dans l'équipe de France de football, c'est le scandale absolu, et le déchaînement médiatique dans les media, mais quand le CRAN trouve qu'il n'y pas assez de Noirs en politique, dans les media ou dans les affaires, cela n'émeut pas grand monde. Pourtant, dans les deux cas, il y a une logique communautariste ethniciste, consistant à différencier les gens en fonction de leur origine ethnique, à les opposer entre eux. Voilà le genre d'indignation sélective que je dénonce. 

Conscience

Message non lu par Conscience » 17 août 2010, 20:26:00

johanono a écrit : 
Arlette est une militante, sans cesse aux côtés des salariés, à défendre leurs droits et leurs intérêts.



Et quand elle veut, par exemple, réquisitionner les entreprises, c'est une atteinte au droit de propriété, pourtant consubstantiel à la démocratie. Arlette Laguiller, malgré une gentillesse apparente, n'est pas démocrate. Comme Le Pen, elle véhicule un discours de haine contre une partie de la population qu'elle rend responsable des maux de la France. Comme Le Pen, comme Sarkozy, elle stigmatise une partie de la population, elle oppose les Français entre eux, plutôt que de les rassembler. Son discours est au moins aussi haineux et malsain que celui de Le Pen, si ce n'est plus. A la différence que l on sait que ces chefs d entreprises ont des moyens de se défendre,ça ne serait pas le cas des émigrés stimagtisés par le FN.

Le patronat emploie les flics, les gendarmes, la justice, et les élus politiques à son service.



Logique bien marxiste que de considérer les flics et la justice comme étant au service du patronat. La flics et la justice sont au service de l'Etat de droit, de la démocratie, ni plus, ni moins. Bref, Le Pen veut supprimer les juges rouges, mais Laguiller veut mettre au pas les juges et les flics qu'elle juge au service du patronat. Elle ne vaut pas mieux.

Contre eux, le salarié ne dispose que de sa force de blocage pour se faire entendre, et de son intelligence à concevoir un monde enfin juste et humain.L'argent dont disposent ces exploiteurs, ils l'ont volé aux salariés. A nous de le reprendre, sans attendre les chimères des élections.




Faire fi des élections, ce n'est pas très démocratique non plus. Le Pen, au moins, attend les élections.

Et je trouve assez abject de les rapprocher ( les extrêmes se rencontrent souvent dans les petites têtes, ..) de bourgeois et/ou milliardaires vénaux et ignobles comme JMLP et quelques autres.



En effet, les extrêmes se rejoignent dans leur commune stigmatisation d'une partie de la population, dans leur discours de haine et dans leur conception assez particulière de la démocratie et des institutions.




.
Je me demande ce qui m a pris de répondre,pfffffff

Avatar du membre
johanono
Messages : 32022
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 17 août 2010, 22:36:00

Conscience a écrit :
johanono a écrit :  

Arlette est une militante, sans cesse aux côtés des salariés, à défendre leurs droits et leurs intérêts.





Et quand elle veut, par exemple, réquisitionner les entreprises, c'est une atteinte au droit de propriété, pourtant consubstantiel à la démocratie. Arlette Laguiller, malgré une gentillesse apparente, n'est pas démocrate. Comme Le Pen, elle véhicule un discours de haine contre une partie de la population qu'elle rend responsable des maux de la France. Comme Le Pen, comme Sarkozy, elle stigmatise une partie de la population, elle oppose les Français entre eux, plutôt que de les rassembler. Son discours est au moins aussi haineux et malsain que celui de Le Pen, si ce n'est plus. A la différence que l on sait que ces chefs d entreprises ont des moyens de se défendre,ça ne serait pas le cas des émigrés stimagtisés par le FN.


Le patronat emploie les flics, les gendarmes, la justice, et les élus politiques à son service.





Logique bien marxiste que de considérer les flics et la justice comme étant au service du patronat. La flics et la justice sont au service de l'Etat de droit, de la démocratie, ni plus, ni moins. Bref, Le Pen veut supprimer les juges rouges, mais Laguiller veut mettre au pas les juges et les flics qu'elle juge au service du patronat. Elle ne vaut pas mieux.


Contre eux, le salarié ne dispose que de sa force de blocage pour se faire entendre, et de son intelligence à concevoir un monde enfin juste et humain.L'argent dont disposent ces exploiteurs, ils l'ont volé aux salariés. A nous de le reprendre, sans attendre les chimères des élections.






Faire fi des élections, ce n'est pas très démocratique non plus. Le Pen, au moins, attend les élections.


Et je trouve assez abject de les rapprocher ( les extrêmes se rencontrent souvent dans les petites têtes, ..) de bourgeois et/ou milliardaires vénaux et ignobles comme JMLP et quelques autres.





En effet, les extrêmes se rejoignent dans leur commune stigmatisation d'une partie de la population, dans leur discours de haine et dans leur conception assez particulière de la démocratie et des institutions.






.
Je me demande ce qui m a pris de répondre,pfffffff
Le droit du travail est aujourd'hui très favorable aux salariés, qui ont donc tout à fait la possibilité de se défendre.

Le discours de l'extrême gauche est donc tout aussi haineux que celui de l'extrême droite, voire plus, que tu le veuilles ou non.

bye 2
Messages : 412
Enregistré le : 18 mai 2010, 00:00:00

Message non lu par bye 2 » 18 août 2010, 05:17:00

Je crois qu'on s'éloigne du sujet, là. Si tu veux ouvrir un topic sur la garde à vue ou sur les fichiers ADN, libre à toi, mais je ne vois pas le rapport avec le FN.









Franchement, tu es un peu "osé". A chaque fois que tu es coincé sur l'atteinte aux libertés, tu conseilles d'ouvrir un topic sur le sujet qui te dérange. Bien sûr, il s'agit de "traiter" le FN ici; mais tu renvoies de manière continue sur la gauche, l'extrême-gauche, Arlette.Et tu parles de rigueur intellectuelle ? Je pense que tu te sur-vaux! je ne parle même pas de toutes tes approximations, dignes de "minute" ou de"national hebdo".


On peut en débattre. Aujourd'hui, le Conseil constitutionnel se permet de vérifier la compatibilité des lois (existantes ou nouvellement votées) avec certains textes tels que la Déclaration des droit de l'homme et du citoyen de 1789 ou le préambule de la Constitution de 1946. Or ces textes se contentent de formuler quelques principes généraux. La question de savoir si telle ou telle loi est contraire ou non à tel ou tel principe général énoncé par ces textes laisse forcément la place à une part de subjectivité. La réponse à cette question est forcément un peu politique.









Là encore, tu fuis la question; je mets en rapport la déclaration du CC, "la GAV n'est pas constitutionnelle" avec celle du Syndicat de la magistrature qui recommande la non-application de la GAV, ou la non-extension, non-prolongation; et le syndicat de la magistrature est dans son rôle de syndicat, de défendre le droit des personnes. C'est pénible, de "discuter" avec un mur!

Et quand elle veut, par exemple, réquisitionner les entreprises, c'est une atteinte au droit de propriété, pourtant consubstantiel à la démocratie. Arlette Laguiller, malgré une gentillesse apparente, n'est pas démocrate. Comme Le Pen, elle véhicule un discours de haine contre une partie de la population qu'elle rend responsable des maux de la France. Comme Le Pen, comme Sarkozy, elle stigmatise une partie de la population, elle oppose les Français entre eux, plutôt que de les rassembler. Son discours est au moins aussi haineux et malsain que celui de Le Pen, si ce n'est plus. 











Je te fais une réponse globale, car comme tu sais, ce n'est pas le bon topic. Ce qui vous caractérise entre autres à droite, c'est la fuite, la non-réponse: les exactions verbales, racistes contre tout un peuple, une communauté  et physiques ( violences répétées contre opposants de gauche, meurtres par colleurs d'affiches, ratonnades, mahgrébins jetés dans la Seine lors de définlés du FN,..) sont "républicaines" à te lire. Réponds-là dessus, et ne te dérobes pas vers la gauche ou l'extrême-gauche, comme tu le fais depuis le début.Moi, je ne fuis pas: le droit de propriété est une ineptie, puisque valide la vente de la force du travail au propriétaire des moyens de production. Et il en (ab)use!Toutes les avancées sociales ( ou presque ) de ce pays, notamment, sont dûes aux révoltes, occupations d'usines ( les gouvernements ne validant bien souvent que des rapports de forces, baromètres du climat social ): 36,68,95,2003, 2006,..Même le Code du Travail ( qui protège le salarié ) est à l'avantage de l'employeur: droit d'embauche, de licenciement ( sauf uniquement 5 clauses l'interdisant ), de sanction, mise à pied,..Celui-ci d'ailleurs, doit aussi ses avancées notoires aux mouvements sociaux.En bref, tu écris comme un nanti, propre sur toi, qui ne conçois les rapports sociaux que comme une image propre, lisse, où les salariés doivent souffrir en silence, face aux licenciements, diminutions des prestations, franchises médiacles,..agressant en premier les plus fragiles, et qui ont tort, selon toi, de le faire savoir, ainsi que les militants comme Arlette.
Là où tu commets une grosse erreur ( de plus): c'est que JMLP vomit sa haine contre toute une ethnie, ce qui en fait un raciste consommé, et que l'extrême-gauche traduit un discours de classe, de revendication contre un mécanisme d'exploitation, ce qui est différent.
Ce ne sont pas les êtres humains tenant la fonction de patrons ( même si l'on pense qu'ils l'ont choisi en connaissance de cause )qu'il faut vilipender, mais leur fonction.
JMLP a souvent été condamné pour haine raciale, alors qu'Arlette, jamais! ni pour quoi que ce soit.

Le combat social a  fait avancer l'humanité; nier cette capacité des peuples à s'affranchir par la lutte de l'exploitation du patronat, de ses protections "légales" ( flics, justice,..) fait le jeu de la ré-action.CQFD. Et même s'il existe certainement des patrons à usage humain,il suffit d'être un peu aux côtés des salariés, pour juger de la violence de beaucoup de patrons,y compris dans les petites entreprises: nettoyage, gardiennage, commerce,..Comme dit Arlette ( et bien d'autres ): "la paix sociale profite aux patrons".
Certes, dans les dictatures, la paix sociale existe, les mouvements sociaux sont étouffés, les militants étranglés, torturés.

Revenons à JMLP:Le fascisme français n’est pas absent : en 1993, Pinochet, alors toujours chef suprême des Forces armées recevait Jean-Marie Le Pen.http://www.resistances.be/chili03.html
Comme Thatcher, et d'autres.

Je ne fuis toujours pas: Mitterrand et la francisque ? C'est honteux, comme ses soutiens à Bousquet,..
Tonton n'est pas et n'a jamais été ma référence en terme de défense contre l'extrême-droite.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32022
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 18 août 2010, 13:30:00

En résumé, tu justifies les atteintes au droit de propriété, révoltes et occupations d'usines en tous genres par l'exploitation dont les ouvriers sont l'objet de la part des patrons. C'est la rhétorique marxiste classique. Quelle que soit la justification que tu y apportes, il n'en demeure pas moins que ce discours marxiste n'est pas très démocratique, ni très respectueux de l'Etat de droit.

Bref, extrême-gauche, extrême-droite, même combat : un discours de classe, un discours de haine, la stigmatisation d'une partie de la population. Tu peux justifier cela comme tu veux, mais c'est la réalité. Et le FN lui, au moins, attend les élections. Alors que l'extrême-gauche reconnaît ouvertement s'affranchir du processus électoral...

"Le combat social a fait avancer l'humanité" : Oui, on a vu ça dans les pays soviétiques. icon_mrgreen

Le Pen a rencontré Pinochet ? La belle affaire... Ca prouve quoi ? Thatcher aussi, a rencontré Pinochet, tu le reconnais toi-même. Et Chirac a rencontré Saddam Hussein jadis. Et Royal a vanté les mérites de la justice chinoise. Et le PCF a soutenu le régime soviétique...

Tu m'accuses de fuir le débat. Je ne fuis rien du tout. Mais j'en reviens toujours à l'idée que, quand on donne des leçons de morale ou de démocratie, il faut être soi-même irréprochable. Et la gauche et l'extrême-gauche ne sont pas irréprochables.

Tu accuses le FN de cautionner voire d'orchestrer des exactions contre des immigrés ou des gens de gauche. Des exemples, STP ? Certes, il y a eu l'affaire de ce Comorien jeté dans la Seine en marge d'un défilé du FN. Acte atroce, bien sûr, mais acte isolé, dont le FN ne saurait être tenu pour responsable. Si tu veux rendre le FN responsable de cette affaire, alors on peut aussi rendre les Verts responsables de la tuerie de Nanterre, puisqu'on sait que l'assassin, Richard Durn, était militant de ce parti... Bref, j'attends des exemples précis tendant à prouver que le FN cautionne ou orchestre des exactions contre des immigrés ou des gens de gauche. Si tel était le cas, ce serait grave, mais rien n'est prouvé.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26110
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 18 août 2010, 13:33:00

Tout ce que ça prouve, c'est que l'extrême-gauche et l'extrême-droite (dont le FN) sont tout aussi antirépublicains. CQFD.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32022
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 18 août 2010, 13:37:00

 
Là encore, tu fuis la question; je mets en rapport la déclaration du CC, "la GAV n'est pas constitutionnelle" avec celle du Syndicat de la magistrature qui recommande la non-application de la GAV, ou la non-extension, non-prolongation; et le syndicat de la magistrature est dans son rôle de syndicat, de défendre le droit des personnes. C'est pénible, de "discuter" avec un mur!

Quel rapport avec la question de savoir si le FN est anti-démocrate ou anti-républicain ?

Avatar du membre
johanono
Messages : 32022
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 18 août 2010, 13:39:00

El Fredo a écrit : Tout ce que ça prouve, c'est que l'extrême-gauche et l'extrême-droite (dont le FN) sont tout aussi antirépublicains. CQFD.
Cet argument est déjà plus pertinent. Mais il y a quand même une différence entre les deux : l'extrême-gauche reconnaît ouvertement s'affranchir des règles démocratiques, alors que le FN respecte la démocratie. 

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26110
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 18 août 2010, 13:42:00

Oui, parce qu'ils considèrent que c'est une condition nécessaire à la conquête du pouvoir. Mais l'extrême-gauche aussi participe au processus électoral, preuve supplémentaire que ça n'a jamais été une condition suffisante pour être républicain.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Invité

Message non lu par Invité » 18 août 2010, 15:30:00

Tu accuses le FN de cautionner voire d'orchestrer des exactions contre des immigrés ou des gens de gauche. Des exemples, STP ? 
Ah! les paroles et appels stigmatisants de LP ne te suffisent pas ? Voilà des preuves, que tu fais semblant d'ignorer.J'ai seulement indiqué le lien, car c'est trop ignoble, et en "quantité".http://www.bastamag.net/article160.html
De mauvaise foi comme tu sembles l'être, tu vas encore nier l'évidence, bien sûr!
A chaque fois que ces sinistres personnages organisant un meeting, les immigrés ont peur, de la résonnance des paroles chargées de haine"l'invasion","la france aux français""l'immigration=insécurité", "3 millions de chômeurs=3 millions d'immigrés"; ne me dis pas que tu ne les a jamais vus sur des affiches ?
Par exemple, le 9 mai 1990, LP passe à la télé dans l'heure de vérité; et comme par hasard, la nuit précédente, des tombes sont profanées à Carpentras ( par des membres d 'extrême-droite du PNFE ).
Pour terminer sur ce sinistre personnage, on peut constater qu'il n'est pas au pouvoir, mais que ses idées le sont. Dans un sens, il a gagné!

Quel rapport avec la question de savoir si le FN est anti-démocrate ou anti-républicain ?



Comme le FN, par exemple, tu lances ta vindicte contre le SM, qui sortirait de ses prérogatives, d'après toi. Je te démontre qu'il est dans son rôle de syndicat, en cohérence avec l'avis du CC sur les GAV, et tu fais à nouveau une pirouette!

Ah! j'ai compris; t'es un troll!

Une partie de l'extrême-gauche est républicaine; mais l'autre refuse la hiérarchie, appelé autrement"le mérite", la propriété des moyens de production, et générant l'exploitation capitaliste jsutifiée par la République.
Mais l'extrême-gauche n'a jamais déclaré toutes les vilénies que tu vas entendre ci-dessous.
http://www.ina.fr/histoire-et-conflits/ ... 015083/jea…
Tu y constateras notamment que LP s'insurge contre " une protection particulière faite aux Juifs"; il dit celà suite des propos de Brigneau " les Juifs sont incapables de participer à une l'organisation politique de la société".
Pour un leader de parti républicain, selon toi, n'est-ce pas gerbant ?
Dans la fin la vidéo, il se défend très mal contre des accusations de torture commises par lui,en Algérie " des nécessités dûes à la guerre".
Voilà le genre d'individus qui sont pour toi,à mettre à égalité avec les militants de l'extrême-gauche française ( ne va pas chercher PolPot, stp) , qui se sont toujours dressé contre de telles pratiques, en Algérie ou ailleurs!
J'ai honte d'avoir partagé quelques posts avec des individus de ton genre!

bye 2
Messages : 412
Enregistré le : 18 mai 2010, 00:00:00

Message non lu par bye 2 » 18 août 2010, 15:31:00

Au-dessus, c'est moi; j'avais oublié de me connecter.

http://www.bastamag.net/article160.html

J'ai remis le lien comprenant une partie des exactions et crapuleries de ce tas d'immondices

Conscience

Message non lu par Conscience » 18 août 2010, 16:23:00

.
Dieu nous préserve du FN et tout autre produits dérivés,que nos philosophes ,historiens et intellectuels refassent campagne pour bien expliquer aux gens ce que c est.Une dictature avec la mise en place de la milice ,des gens fusillés rien que pour avoir donné une opinion.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré