Moody's met en garde la France de perdre sa note "AAA"

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 18 août 2010, 19:48:00

Bonjour,  La France, les Etats-Unis, l'Allemagne et la Grande-Bretagne se sont encore rapprochés du moment où ils pourraient perdre leur note maximale "AAA", en raison de leurs difficultés budgétaires, a averti mardi 17 août l'agence de notation Moody's Investors Service. L'agence de notation estime dans un communiqué que "les défis liés aux ajustements budgétaires impliquent que le chemin à parcourir avant un abaissement de la note de ces pays s'est encore réduit". Toutefois, Moody's rappelle que pour l'heure la note triple A, la meilleure possible, attribuée à ces pays reste solide et que leurs perspectives demeurent stables. Le cas de l'Espagne, autre grand pays bénéficiant pour l'heure d'un "AAA", est à part, rappelle l'agence. Moody's avait prévenu fin juin qu'elle pourrait abaisser, d'ici fin septembre, de "un ou deux crans" la note souveraine de l'Espagne en raison de la faiblesse des perspectives de croissance de sa fragile économie.  Nouveaux défis  De leur côté, les gouvernements français, américain, allemand et britannique font face, selon l'agence, à des défis légèrement différents de ceux auxquels ils étaient confrontés il y a encore quelques mois. En effet, les pays européens "ont désormais tous commencé à mettre en oeuvre des mesures pour réduire leur déficit", reconnaît-elle. En revanche, la mise en place d'une stratégie de stabilisation de la dette n'en est qu'à ses balbutiements aux Etats-Unis, relève l'agence. Parmi les nouveaux défis, Moody's met en avant la nécessité de relancer la croissance, alors même que ces pays ne disposent plus de marges de manoeuvre budgétaires pour soutenir l'économie. Ces pays doivent aussi mener des programmes d'assainissement des finances publiques et faire face au viellissement de leur population, souligne Moody's. Alors même que leur dette bat des records, l'Allemagne et la France parviennent ces derniers jours à se refinancer à des conditions extraordinairement favorables sur le marché obligataire. Selon les analystes, les inquiétudes sur la solidité de la reprise économique poussent en effet les investisseurs à revenir notamment vers les obligations d'Etat notées triple AAA.  Qu'en pensez vous ?   A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
artragis
Messages : 8005
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 18 août 2010, 20:21:00

Alors même que leur dette bat des records, l'Allemagne
encore un qui aurait mieux fait de se taire, l'Allemagne a, en 2009 un déficit proche du critère de convergence, et une dette juste 10% supérieure.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 18 août 2010, 20:32:00

Oui, mais elle tire l'euro et pénalise le dollar, qui même si cela pourrait faire du bien aux ricains (quoique ce ne sont pas de formidables exportateurs, sauf dans quelques domaines) pourrait donner des envies à d'autres pays de se rapprocher de la zone euro, plus stable (finalement) et peut être plus rentable sur le long terme.

De toute façon, ces agences, pour moi, ne sont que des parasites (au mieux) ou des officines hautement corrompues, à l'efficacité et à la capacité objective d'analyse, quasiment nuls.

Aucune n'a diagnostiqué (car elles sont souvent polyglottes, via des filiales ou pas) les déclencheurs de la crise, d'ou mon doute évident sur leurs capacités.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 18 août 2010, 23:49:00

J'ai lu qu'un agence de cotation chinoise nous avait déjà fait perdre notre précieux AAA, de même que pour les USA et l'UK. Et quand je pense que les investisseurs moutonniers ont foi dans ces conneries... (pas tous j'espère) :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 août 2010, 08:20:00

Pour ma part, pas d'opinion.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
pwalagratter
Messages : 1901
Enregistré le : 06 avr. 2010, 00:00:00

Message non lu par pwalagratter » 19 août 2010, 15:46:00

Ce qui est savoureux dans cette "menace" est la raison invoquée

S'agissant de la France, Moody's est très clair. Pour conserver à long terme sa meilleure note, l'État doit impérativement réussir sa réforme des retraites, et celle-ci doit obligatoirement passer par un allongement de l'âge de cessation d'activité. «Partir plus tard à la retraite augmentera le revenu disponible des salariés, réduira donc leur épargne, ce qui stimulera la consommation donc la croissance», résume l'agence.

Le Figaro

Chapeau bas : une agence de notation peut faire et défaire une politique nationale. Sarkozy le petit doigt sur la couture s'est empressé de convoquer Fillon, Lagarde et Baroin à Brégançon et l'a fait savoir à grand coups d'annonces parties du Figaro. On les savait aux ordres de l'OCDE, du FMI, de l'OMC mais aux ordres d' UNE agence de notation qui n'a aucune légitimité (que celle qu'on veut bien lui donner) il faut vraiment le faire.
D'autant que l'argument donné par ladite agence est ridicule puisqu'on ne vit pas dans un monde de bisounours. Selon Wauquiez qui s'en gargarisait le 4 mai dernier

 La situation française n’était pas favorable par rapport à la moyenne européenne mais elle s’améliore vite. Alors que la moyenne européenne restait stable, notre taux d’emploi des 55-64 ans, qui se situait aux alentours de 38 % en 2008, a grimpé à 39,1 % au quatrième trimestre 2009.

2/20 pour Moody's et encore c'est pour le papier !

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 19 août 2010, 22:49:00

Pareil que Pwalagratter, j'ai lu cet article du Figaro et j'ai un peu halluciné. Qui gouverne la France, le président ou Moody's ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20345
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 19 août 2010, 23:17:00

Le néolibéralisme dans toute sa splendeur. En tout cas merci de nous suggérer de relancer la croissance, c'est une super idée, on va s'y atteler dès demain (et "avec les dents").
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26212
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 19 août 2010, 23:19:00

Mort de rire Sarkozy qui d'un côté enchaîne les grands discours sur la refondation du capitalisme et qui au premier pet de travers d'une agence de notation rentre dans le rang la queue entre les jambes.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 19 août 2010, 23:27:00

Je me souviens que dans les années 90 c'était encore le patronat qui décidait à la place du gouvernement qu'il était urgent de serrer la ceinture des travailleurs. Maintenant c'est carrément un cran au-dessus, c'est ces fumeuses agences de notation qui donnent les ordres. Les prêtres du dieu Marché ont parlé ! :D
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
pwalagratter
Messages : 1901
Enregistré le : 06 avr. 2010, 00:00:00

Message non lu par pwalagratter » 19 août 2010, 23:38:00

C'est surréaliste quand même. Dans un livre ça passe encore mais là ....
ça mériterait que les banques soient totalement et mondialement nationalisées chacune dans leur pays respectif.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26212
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 19 août 2010, 23:41:00

Moi je suis à 100% pour la nationalisation du secteur bancaire d'affaires. Pour ce qui est de la banque de détail, la concurrence est plutôt une bonne chose pour le consommateur en général.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 29 août 2010, 19:38:00

Les députés et sénateurs ne votent plus de lois mais uniquement des taxes... ce ne sont plus que des clercs de financiers.
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 29 août 2010, 22:06:00

Fastoche ! Tu me sembles un grand spécialiste du travail parlementaire.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré