« On a sans doute fait une erreur dans la stratégie » : le mea culpa d’Emmanuel Macron sur l’hôpital public

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33623
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

« On a sans doute fait une erreur dans la stratégie » : le mea culpa d’Emmanuel Macron sur l’hôpital public

Message non lu par politicien » 15 mai 2020, 19:19:29

La réforme du système de santé annoncée en 2018 « ne portait pas assez de sens », a reconnu le chef de l’Etat lors d’une visite à l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière.

Emmanuel Macron accélère la mise en chantier du « plan massif » en faveur de l’hôpital promis le 25 mars à Mulhouse. Au lendemain d’un échange avec dix médecins hospitaliers et après avoir rencontré deux représentants du Collectif inter-hôpitaux, le chef de l’Etat a effectué, vendredi 15 mai, une visite surprise à l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière.

Lors d’un échange avec des médecins et des responsables de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, il a annoncé que le ministre de la santé, Olivier Véran, avait « mandat » pour commencer « dès la semaine prochaine » un travail de concertation en vue d’une revalorisation des salaires et des carrières des personnels médicaux et paramédicaux.

(...)

« Réinvestir différemment »

Complétant et précisant ce qu’il avait déjà annoncé la veille depuis l’Elysée, Emmanuel Macron a établi les grands axes du futur plan en faveur de l’hôpital. Il a regretté qu’une des mesures phares du plan d’urgence en faveur de l’hôpital public présentée en novembre 2019 par Agnès Buzyn, alors ministre de la santé, et par le premier ministre, Edouard Philippe, n’ait pas été comprise : la reprise sur trois ans, à partir de 2020, de 10 milliards d’euros de la dette hospitalière, soit un tiers du total. « Ça ne parle à personne, personne ne dit que c’est une bonne idée. Ce n’est sans doute pas une bonne idée. Donc il faut oublier ce truc et réinvestir différemment », a annoncé le chef de l’Etat.

(...)

En appelant de ses vœux la tenue d’un « Ségur de notre organisation de santé », du nom de l’avenue de Paris où est situé le ministère de la santé, le chef de l’Etat a détaillé les quatre « piliers » sur lesquels devrait reposer le futur plan : revalorisation des salaires et des carrières, investissement dans les bâtiments et le matériel, mise en place d’un système plus souple et « plus déconcentré » et, enfin, nouvelle organisation du système de santé basée sur le territoire. « Il y a une nécessité de penser les interfaces avec la médecine de ville, avec le médico-social », a-t-il jugé.

https://www.lemonde.fr/societe/article/ ... _3224.html
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 55370
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: « On a sans doute fait une erreur dans la stratégie » : le mea culpa d’Emmanuel Macron sur l’hôpital public

Message non lu par Nombrilist » 15 mai 2020, 19:25:28

J'en pense qu'il y a 6 mois, il leur envoyait encore des escouades de CRS les gazer et les disperser à coups de LBD et GLI. Il a fallu 4 milliards de confinés pour qu'il commence à penser à changer d'avis. Et j'attends de voir. Les annonces grandiloquentes sans lendemain, on connaît.

En ligne
Avatar du membre
Hector
Messages : 9699
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: « On a sans doute fait une erreur dans la stratégie » : le mea culpa d’Emmanuel Macron sur l’hôpital public

Message non lu par Hector » 15 mai 2020, 21:48:32

Encore une connerie de communication. Qu'est il allé se montrer dans ce guêpier ?
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Camille
Messages : 159
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: « On a sans doute fait une erreur dans la stratégie » : le mea culpa d’Emmanuel Macron sur l’hôpital public

Message non lu par Camille » 15 mai 2020, 22:00:18

Hector a écrit :
15 mai 2020, 21:48:32
Encore une connerie de communication. Qu'est il allé se montrer dans ce guêpier ?
Ça me rappelle cette phrase de Macron lors de la campagne de 2017, qui ne voulait pas finir mort comme Hollande en voulant trop se protéger des situations compromettantes... Plus le temps avance, plus il semble suivre le chemin de son prédécesseur pourtant...

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33623
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: « On a sans doute fait une erreur dans la stratégie » : le mea culpa d’Emmanuel Macron sur l’hôpital public

Message non lu par politicien » 25 mai 2020, 13:01:34


François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l'hôpital"

Il a reconnu sa part de responsabilité dans un manque de "renouvellement" des masques, tout en critiquant l'absence de contrôles réguliers des stocks depuis 2017.

L'ancien président de la République François Hollande a reconnu ce lundi une "part de responsabilité dans la situation de l'hôpital", avec notamment un manque de "renouvellement" des masques, tout en critiquant l'absence de contrôles réguliers des stocks depuis 2017.

"J'ai ma part de responsabilité aussi dans la situation de l'hôpital" durant la crise du coronavirus, a déclaré François Hollande sur France Inter. "Depuis des années on a contraint l'hôpital, et j'y ai pris ma part, je ne veux pas du tout m'exclure", a-t-il ajouté.

Contre la fin des 35h pour les soignants
Alors que s'ouvre lundi un "Ségur de la Santé", vaste concertation destinée à améliorer les conditions de travail du secteur, François Hollande a rejeté l'hypothèse de la fin des 35 heures pour les soignants, avancée par le ministre de la Santé: "Il faut mettre de la souplesse, de la négociation, mais de grâce ne supprimons pas ce qui est regardé comme un acquis social".

L'ancien président socialiste a détaillé la situation des hôpitaux: "On a mis une suradministration, que le personnel rejette, un codage d'actes et la tarification qui les a obligés à remplir plus de papiers que de soigner"."Il y a aussi la question des rémunérations", a-t-il convenu.

(...)

https://www.bfmtv.com/actualite/francoi ... 20436.html
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

pierre30
Messages : 8337
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: « On a sans doute fait une erreur dans la stratégie » : le mea culpa d’Emmanuel Macron sur l’hôpital public

Message non lu par pierre30 » 28 mai 2020, 06:57:27

Faire des conneries c'est une manière d'exister. Dire qu'on les a faites c'est le rappeler .

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré