Emmanuel Macron et Angela Merkel proposent 500 milliards pour la relance

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 55330
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron et Angela Merkel proposent 500 milliards pour la relance

Message non lu par Nombrilist » 23 mai 2020, 22:55:33

Je pense que si l'Allemagne n'avait pas été là pour nous stopper, la France aurait mieux aidé la Grèce. Par exemple, c'est bien Merkel qui a dit non aux Eurobonds qui auraient aidé la Grèce à stopper immédiatement l'inflation des taux d'intérêts de leurs emprunts sur les marchés financiers. Donc non, nous n'avons pas le même niveau de responsabilité dans cette affaire. Nous avons bien proposé une mutualisation de la dette pour aider un pays tiers dans la panade. C'est l'Allemagne et les autres pays germaniques qui ont tout empêché et qui continuent de le faire.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19908
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Emmanuel Macron et Angela Merkel proposent 500 milliards pour la relance

Message non lu par Golgoth » 23 mai 2020, 23:03:37

Nombrilist a écrit :
23 mai 2020, 22:55:33
Je pense que si l'Allemagne n'avait pas été là pour nous stopper, la France aurait mieux aidé la Grèce. Par exemple, c'est bien Merkel qui a dit non aux Eurobonds qui auraient aidé la Grèce à stopper immédiatement l'inflation des taux d'intérêts de leurs emprunts sur les marchés financiers. Donc non, nous n'avons pas le même niveau de responsabilité dans cette affaire. Nous avons bien proposé une mutualisation de la dette pour aider un pays tiers dans la panade. C'est l'Allemagne et les autres pays germaniques qui ont tout empêché et qui continuent de le faire.
Il y a d’autres pays germaniques ? :mrgreen2:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 55330
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron et Angela Merkel proposent 500 milliards pour la relance

Message non lu par Nombrilist » 23 mai 2020, 23:25:17

Golgoth a écrit :
23 mai 2020, 23:03:37
Nombrilist a écrit :
23 mai 2020, 22:55:33
Je pense que si l'Allemagne n'avait pas été là pour nous stopper, la France aurait mieux aidé la Grèce. Par exemple, c'est bien Merkel qui a dit non aux Eurobonds qui auraient aidé la Grèce à stopper immédiatement l'inflation des taux d'intérêts de leurs emprunts sur les marchés financiers. Donc non, nous n'avons pas le même niveau de responsabilité dans cette affaire. Nous avons bien proposé une mutualisation de la dette pour aider un pays tiers dans la panade. C'est l'Allemagne et les autres pays germaniques qui ont tout empêché et qui continuent de le faire.
Il y a d’autres pays germaniques ? :mrgreen2:
Que l'Allemagne ? Oui bien sûr, Pays-Bas, Autriche, Suède et Danemark en font partie. D'origine germanique, si tu préfères.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 9312
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)

Re: Emmanuel Macron et Angela Merkel proposent 500 milliards pour la relance

Message non lu par Yakiv » 23 mai 2020, 23:44:26

johanono a écrit :
23 mai 2020, 22:44:07
L'UE est en train de crever de ses divisions. A 27, il forcément plus difficile de se mettre d'accord qu'à 6. Donc oui, dans l'idéal, une Europe à géométrie variable permettrait à quelques pays de progresser bien plus vite qu'à 27.

Sauf qu'en pratique, le résultat ne sera pas à la hauteur des espoirs. Prenons quelques exemples pour bien comprendre.

On sait que les pays d'Europe de l'Est pratiquent une concurrence déloyale à l'encontre des pays d'Europe de l'Ouest. Pour y remédier, certains en France prônent une harmonisation sociale et fiscale. Harmonisation qui, dans leur esprit, se ferait évidemment par le haut, selon les standards français... Comme il n'est pas possible, aujourd'hui, d'obtenir cette harmonisation, on pourrait se dire qu'une Europe à plusieurs vitesses constituerait une bonne solution. Sauf que les pays qui accepteront, éventuellement, une intégration plus poussée, sont des pays ayant les mêmes intérêts, par exemple quelques pays d'Europe de l'Ouest ensemble. Jamais les pays de l'Est n'accepteront de rejoindre cette structure un peu plus intégrée. Donc l'UE à plusieurs vitesses ne permettra pas de surmonter la concurrence déloyale des pays de l'Est.

Revenons-en à l'opposition de certains pays au plan de relance franco-allemand. Si vous faites une Europe à plusieurs vitesses, la fraction la plus intégrée rassemblera les pays ayant les mêmes objectifs (par exemple la France et l'Italie, et on ne sait pas trop pour l'Allemagne), mais les autres pays, ceux d'Europe du Nord dont on envie la prospérité économique, n'accepteront pas de rejoindre une structure plus intégrée qui les obligera à donner plus d'argent...

En toute hypothèse, dans une UE à plusieurs vitesses, la fraction la plus intégrée rassemblera les pays ayant les mêmes objectifs. Elle ne permettra donc pas de surmonter les divisions de l'UE.
Je n'ai pas dit que cette UE à géométrie variable allait régler tous les problèmes de l'UE comme les écarts de richesse et les délocalisations qui en découlent.
Mais disons qu'elle serait une alternative à la règle devenue absurde de l'unanimité à 27, ce qui permettrait par exemple d'adopter ce type de plan de relance avec des moyens significatifs, par exemple si on associait France, Allemagne, Belgique, Espagne, Portugal, Italie.

Avatar du membre
johanono
Messages : 28973
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron et Angela Merkel proposent 500 milliards pour la relance

Message non lu par johanono » 23 mai 2020, 23:59:56

Ce que tu proposes ne peut pas fonctionner. En effet, si on parle de plan de relance, ça veut dire que les pays méditerranéens (plus pauvres, davantage touchés par l'épidémie et par la crise économique) ont besoin de transferts financiers (ou de garanties financières) de la part des pays d'Europe du Nord. Donc un club associant France, Italie, Espagne et Portugal aurait évidemment une certaine unité, avec une culture commune, des caractéristiques économiques communes, mais il n'en demeurerait pas moins impécunieux, sans transferts financiers ou garanties de la part des autres pays. Si l'Allemagne rejoignait ce club, ce serait peut-être différent, mais finalement, on ne sait pas trop bien où est l'Allemagne (avec nous ou avec ses arrières-boutiques d'Europe du Nord).

Avatar du membre
wesker
Messages : 31662
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Emmanuel Macron et Angela Merkel proposent 500 milliards pour la relance

Message non lu par wesker » 27 mai 2020, 00:02:08

Ce genre d'imbroglio incitera les plus europhiles à expliquer qu'il faut davantage d'intégration, niant le refus des intérêts nationaux que certains pays expriment, clairement.

Pour ma part, je continue de considérer que si nos coopérations nos partenariats, en matière industrielle, sanitaire, etc...sont des évidences geopolitiques, entre pays européens, il faut cesser de transférer des fonds vers des instances qui, clairement prélèvent et redistribuent moins que ce qu'elles reçoivent.

Concernant le plan, il ne me semblait pas en faveur des intérêts industriels de notre pays néanmoins, que chacun comprenne bien qu'on ne parviendra pas à retrouver dynamisme économique, débouchés, perspectives dans les pays européens si nous poursuivons de cette manière qui nient les intérêts naitonaux.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré