Tous les juges sont-ils rouges?

Venez parler de notre sécurité ( la police, la violence... ) mais aussi venez parler de la sécurité sur le web ( piratage, compte bancaire... )
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 20 août 2010, 10:26:00

keserasera a écrit :Tout à fait d'accord, mais à une condition, que les juges qui doivent appliquer le Droit et la Loi, soient indépendants !

Or c'est ce que nous déplorons dans ce pays: la main mise par un Syndicat dit "de la Magistrature" sur ce que nous appelons "la Justice". Ce syndicat politisé franchement à gauche, constitue donc un contre-pouvoir qui s'efforce de faire plonger la balance du côté politique opposé à la majorité républicaine qui gouverne le pays. Ce n'est plus la Justice ! Mais l'interprétation à des fins politiques de la Justice.
N'exagérons pas non plus en parlant de "main mise", le SM n'est pas le seul syndicat de magistrats, il y a aussi l'Union Syndicale des Magistrats, apolitique, qui a récolté 63% des voix aux dernières élections. Et que le SM "constitue un contre-pouvoir", c'est plutôt une bonne chose en démocratie non ?

En France les juges sont indépendants, et dans leur grande majorité apolitique, ce qui implique certes qu'il y ait des juges "rouges", comme il peut y avoir des juges "bleus". C'est la démocratie.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 20 août 2010, 10:29:00

non.
il faut les châtier.
en outre l'USM est à gauche aussi.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 20 août 2010, 11:20:00

A gauche de toi, certainement, d'ailleurs qui ne l'est pas ?

Sinon, le texte d'un juge (rouge, certainement) à lire absolument pour réaliser l'état de la justice dans notre pays :

http://www.rue89.com/blog-justice/2010/ ... e-sanction…
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 20 août 2010, 11:26:00

El Fredo a écrit :
keserasera a écrit :Tout à fait d'accord, mais à une condition, que les juges qui doivent appliquer le Droit et la Loi, soient indépendants !
Or c'est ce que nous déplorons dans ce pays: la main mise par un Syndicat dit "de la Magistrature" sur ce que nous appelons "la Justice". Ce syndicat politisé franchement à gauche, constitue donc un contre-pouvoir qui s'efforce de faire plonger la balance du côté politique opposé à la majorité républicaine qui gouverne le pays. Ce n'est plus la Justice ! Mais l'interprétation à des fins politiques de la Justice.
N'exagérons pas non plus en parlant de "main mise", le SM n'est pas le seul syndicat de magistrats, il y a aussi l'Union Syndicale des Magistrats, apolitique, qui a récolté 63% des voix aux dernières élections. Et que le SM "constitue un contre-pouvoir", c'est plutôt une bonne chose en démocratie non ?
En France les juges sont indépendants, et dans leur grande majorité apolitique, ce qui implique certes qu'il y ait des juges "rouges", comme il peut y avoir des juges "bleus". C'est la démocratie.

Et justement ce n'est pas ainsi que se conçoit la Justice ! Puisque la Justice doit être... apolitique et le Juge, complètement neutre ! Un juge qui fait passer ses convictions politiques au-dessus de son devoir de juge, n'est plus un juge !

Imagine un arbitre de match de foot qui prendrait partie pour l'une des deux équipes, parcequ'il est de son coin par exemple, ou qu'elle est composée de joueurs "blancs" alors que l'autre équipe est "Black-Blanc-Beur", ou réciproquement... Imagine !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 20 août 2010, 11:41:00

Mais le fait pour un juge d'avoir des opinions politique affichées ou supposées (l'appartenance au SM n'est pas un certificat de gauchisme, il y a des cas célèbres) n'implique pas qu'il rende des jugements biaisés. Et quoi qu'il arrive il y a des procédures d'appel qui font que la justice est neutre au final, sachant qu'un juge rendant des décisions contraire au droit finirait par être sanctionné. En revanche la possibilité d'ingérence politique est nettement plus probable en provenance du gouvernement en place que de l'opposition (cf. le lien ci-dessus).

Donc en réalité les juges rendant des décisions partisanes, s'ils existent, ne représentent qu'une extrême minorité, on est très loin du fantasme de la justice gangrenée par les "rouges". Quand c'est la gauche qui est au pouvoir, bizarrement on n'entend pas ce genre de complainte sur les juges politisés (peut-être est-ce parce que c'est la gauche qui jusqu'à maintenant a toujours mis en place des réformes allant dans le sens d'une plus grande indépendance de la justice ?).
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
pwalagratter
Messages : 1901
Enregistré le : 06 avr. 2010, 00:00:00

Message non lu par pwalagratter » 20 août 2010, 11:55:00

Extrait d'un courrier d'un petit juge à Michèle Alliot-Marie

http://www.rue89.com/blog-justice/2010/ ... e-sanction…



 
Du tort à l'image de la justice ?

Car ce que l'on me reproche, qui rend insupportable ma présence dans un tribunal correctionnel et justifie de m'entendre dire que je porte tort à l'image de la justice, c'est de résister au dévoiement d'une justice d'abattage, où les juges du siège sont pris en otage d'une politique pénale -si tant est qu'il y ait chez ceux qui en sont chargés une vision claire de ce qu'ils recherchent- qui n'a plus pour horizon que d'assurer un rendement statistique maximal en sacrifiant aux modes passagères ou aux exigences de la communication gouvernementale.

Peu importe ce qu'on juge, peu importe comment on le fait encore, peu importe même ce que deviendra la décision prononcée : le seul mot d'ordre qui tienne encore est « réponse à la délinquance », selon les inquiétudes et les urgences de l'actualité ou des faits divers.
Mais qui trop embrasse, mal étreint ! On nous demande de remplir les prisons de récidivistes, mais qui sont les récidivistes ? Les voyous qui savent passer entre les mailles du filet mal rapiécé des forces de l'ordre et de la justice ?
Que non : bien plus souvent les malheureux écrasés par une vie sans autre espoir que de toucher leur RSA en fin de mois et qui, de beuveries en bagarres sordides, échouent dans les salles de garde à vue qui servent d'antichambre à une cellule pénitentiaire à peine moins crasseuse.

Juger n'est plus l'objectif de l'institution judiciaire

Et qu'en fait-on quand on les y a envoyés, après une enquête vite faite où leurs 48 heures de garde à vue constituent l'essentiel de la procédure ? On leur met un bracelet électronique car les maisons d'arrêt regorgent de leurs semblables et qu'il faut faire de la place pour les suivants.

Je suis contraint de vous contredire, madame le Ministre : les parquets ont été repris en mains, avant d'ailleurs que vous n'arriviez vous-même place Vendôme, et je dois même dire que vous avez hérité d'une justice sinistrée où juger n'est plus l'objectif de l'institution judiciaire.

Le centre de gravité de la justice s'est déplacé des salles d'audience vers les parquets, transformés en gare de triage des malfaisants et des pauvres hères, tous confondus et sans distinction. Les instructions que doivent appliquer les représentants du ministère public leur enjoignent de donner une réponse pénale à tout comportement délinquant.
Préférence donnée à l'ordre public visible

Soit, sauf que cette préférence donnée à l'ordre public visible et souvent minuscule submerge les parquets d'affaires insignifiantes auxquelles ils consacrent l'essentiel de leur activité.

Un trafic de drogue ou de fausse monnaie, une escroquerie organisée, un réseau de cambrioleurs et de receleurs, un carrousel de TVA ou un abus de bien social qui met une entreprise au tapis ?
Quelques procès-verbaux mal orthographiés suffisent en général à évacuer le spectre d'une enquête longue et difficile, peut-être dans certains cas délicate si des notables se profilent derrière les voyous.
Quand une mule se fait attraper par la douane avec 20 kg de résine de cannabis, à quoi bon saisir un juge d'instruction qui devrait remontrer la filière, source d'innombrables complications pour des tribunaux qui n'ont plus les effectifs de greffiers ni les moyens financiers d'assurer la charge de tels dossiers ?
D'ailleurs, les juges d'instruction, démoralisés et démobilisés après des campagnes haineuses orchestrées par ceux qu'ils ont dérangés, en viennent en désespoir de cause à se contenter eux aussi du service minimum, quand ils ne sont pas au chômage technique.
Des enquêtes bâclées, des procès-verbaux douteux
Pour en revenir à la mule dont je parlais, une comparution immédiate et trois ans de prison à la clé donneront à tout le personnel judiciaire la satisfaction, parfois teintée d'amertume, d'avoir contribué comme il le peut à la lutte contre l'insécurité.
Ce genre d'enquêtes ne dure plus des mois ou des années, comme jadis, mais les quatre jours (maximum) consacrés à la garde à vue du clampin maladroit qui n'a pas couru assez vite. Est-ce cela une justice digne ?

Je ne sais, madame le Ministre, si vous avez connaissance de la réalité de la justice que nous administrons (le mot est bien choisi) au gré des changements de politique continuels, de réformes qui s'accumulent et se contredisent, obligés dorénavant, quand nous sommes juges du siège, d'entériner des enquêtes bâclées, des procès-verbaux douteux, des dossiers hâtifs instruits à sens unique, dans une précipitation qui ne sert qu'à nourrir l'ogre statistique qui a presque fini de nous dévorer.
Je ne sais non plus, madame le garde des Sceaux, ce que vos services vous disent en général, ni ce qu'ils vous ont dit sur mon propre compte. Sachez pourtant que je ne crains pas, quand l'idée que je me fais de la justice le requiert, d'appliquer des peines sévères aux vrais malfaiteurs.
Si vous vous renseignez, vous pourrez vérifier que, dans les formations que je préside -ou que je présidais-, la sévérité des peines prononcées était parfois plus forte même que celle requise par le représentant du ministère public. J'ai d'ailleurs la réputation, chez certains, d'être impitoyable. Je l'assume.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 20 août 2010, 11:58:00

Les grands esprits se rencontrent, j'ai déjà posté ce lien plus haut ;)
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 26 août 2010, 10:49:00

il est facille de dire que les juges sont a gauche, et pour certains a droite,caricature imbecile.
le juge fait apliquer la loie, avec les moyens dont il dispose, et a aussi a faire face aux presion politique dans certainne affaires.
sont role n est pas de remplire les prisons pour faire du chiffre, c est de rendre une justice..
foutre les gens en prisons(dejas surpeuplées) na aucun resultat, voir pire, sa il le voie tout les jours..
severitée, la justice est severe, mais dans le delabrement social actuel que peut elle faire?.
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 30 août 2010, 13:41:00

Le Syndicat indépendant des commissaires de police (SICP) a appelé aujourd'hui ses troupes à boycotter les audiences solennelles de rentrée des tribunaux et cours d'appel afin de manifester sa "désapprobation" sur l'attitude de la justice envers la police.[...]

Il accuse notamment des "magistrats qui, chaque jour, paralysent par leur inaction la chaîne pénale" et "contribuent, par des décisions qui ne sont pas à la hauteur des enjeux de sécurité, à nourrir le sentiment d'impunité d'une poignée de voyous" dans les quartiers sensibles par exemple. Il cite à cet égard l'affaire des Tarterêts  à Corbeil-Essonnes où deux jeunes gens ont été condamnés, mi-août, à des peines de prison après des violences contre les policiers mais sans qu'un mandat de dépôt soit prononcé à leur encontre [...]

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/ ... 00399-just…
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 30 août 2010, 14:39:00

Que les flics s'occupent de ficeler leurs procédures, cela évitera aux magistrats d'être dans l'obligation de relâcher des criminels. Pour le reste, si ils sont mécontents des décisions des juges, ils n'ont qu'a changer de boulot et postuler. Il est vrai que la compréhension des textes n'étant pas en général leur fort, c'est mal barré pour eux, mais qui ne tente rien n'a rien, n'est ce pas ?

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 30 août 2010, 14:53:00

les juges socialopes qui ont condamné des agresseurs de flics sans délivrer de mandat de dépôt n'étaient pas face à une procédure mal ficelée, sinon ils les auraient relaxés pour vice de procédure.
ils ont commis un acte politique visant à saper le travail de la police te la crédibilité de l'exécutif.
ils méritent la potence.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 30 août 2010, 14:57:00

les flics qui ont provoqué et récolté ce qu'ils sèment méritent le peloton.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 30 août 2010, 15:00:00

les flics défendent les bons citoyens français contre la racaille, rien de plus.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 30 août 2010, 18:17:00

lancelot a écrit :Que les flics s'occupent de ficeler leurs procédures, cela évitera aux magistrats d'être dans l'obligation de relâcher des criminels. Pour le reste, si ils sont mécontents des décisions des juges, ils n'ont qu'a changer de boulot et postuler. Il est vrai que la compréhension des textes n'étant pas en général leur fort, c'est mal barré pour eux, mais qui ne tente rien n'a rien, n'est ce pas ?

Mais quand on ne connait pas quelque chose, on évite de se ridiculiser de cette façon ! Un Officier de Police est quelqu'un qui a fait des études de Droit et qui connait parfaitement la procédure. En tous les cas bien mieux que toi !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 30 août 2010, 19:09:00

lancelot a écrit :Que les flics s'occupent de ficeler leurs procédures, cela évitera aux magistrats d'être dans l'obligation de relâcher des criminels. Pour le reste, si ils sont mécontents des décisions des juges, ils n'ont qu'a changer de boulot et postuler. Il est vrai que la compréhension des textes n'étant pas en général leur fort, c'est mal barré pour eux, mais qui ne tente rien n'a rien, n'est ce pas ?
entierement d accord.
oui ils ont fait des etudes, peut etre, mais les procedures baclées sont legions, les erreurs de procedures, je peut vous on parler, sur 4/5 fois que j ai eu a faire avec eux 2 fois l affaire a eté rejetter, temps mieux icon_biggrin
la caravane passe et les chiens aboient

Répondre

Retourner vers « Notre sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré