Le laxisme de notre justice !

Venez nous parler de notre justice française ( les prisons, les procès en cours... )
2ab
Messages : 8
Enregistré le : 26 sept. 2010, 00:00:00
Localisation : france

Message non lu par 2ab » 29 sept. 2010, 10:44:00

le dossier woerth est vide !!!! icon_cheesygrin icon_cheesygrin

Invité

Re: Le laxisme de notre justice !

Message non lu par Invité » 02 oct. 2010, 14:49:00

FIFE a écrit :
Le tribunal correctionnel d’Evry a condamné mercredi à sept mois et à trois mois de prison ferme, deux jeunes hommes de 18 et 20 ans accusés d’avoir blessé des policiers à Corbeil-Essonnes jeudi dernier. Le parquet a interjeté appel jeudi.


Concernant les majeurs, le plus âgé a été condamné à trois mois de prison ferme sans mandat de dépôt. Il est donc sorti libre. Il avait déjà à son actif dix condamnations pour des faits de vol, recel, conduite sans permis, violences sur agent de police, entre autres. Ce passé chargé n’a pas pesé aussi lourd qu’on pouvait le penser dans la décision des magistrats.
Accusé d’avoir arraché le casque du policier, son comparse de 19 ans a été condamné de son côté à un an de prison dont cinq mois avec sursis et mise à l’épreuve. Sans mandat de dépôt, lui aussi est sorti libre. Piégé par son ADN, il risquait une peine plus lourde. Le procureur avait requis deux ans de prison dont un avec sursis. Le suspect avait beau prétendre avoir juste donné des coups de poing aux policiers « pour se dégager » le soir de la rixe, la police scientifique a établi que les traces génétiques retrouvées sur le casque du policier le plus sévèrement touché lors des échauffourées étaient incontestablement les siennes. Pour les enquêteurs, ce garçon d’origine africaine était bien le « colosse » qui a ceinturé l’agent par-derrière, lui ôtant son casque pour que l’un de ses complices puisse asséner un coup de marteau sur son crâne. Si le jugement se voulait mesuré, il a déçu les policiers.
Mercredi, certains d’entre eux ont assuré avoir entendu les deux jeunes condamnés s’exclamer «merci la France» à leur sortie du palais de justice.








Effectivement, ils peuvent dire merci.....et se foutre de notre g..... !Je suis pour le retrait de la nationalité française, et leur retour au pays.





Faut les gazer et incinérer, ces bougnoules. N'est ce pas ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 oct. 2010, 16:53:00

Faut construire des prisons. Y a pas d'autre solution.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 03 oct. 2010, 10:46:00

Oui, et les faire construire par les prisonniers, qui s'emm...deraient moins, et apprendraient au moins un métier.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 03 oct. 2010, 11:06:00

Oui puis comme cela les prisonniers qui construisent la prison auront accès aux plans, donc à la sécu, etc ... etc ....  icon_biggrin

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 oct. 2010, 13:49:00

Et puis tu les parques où les prisonniers pendant la construction ? A l'hôtel ?

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 03 oct. 2010, 14:01:00

lancelot a écrit :Oui puis comme cela les prisonniers qui construisent la prison auront accès aux plans, donc à la sécu, etc ... etc ....  icon_biggrin
Ils pourront ainsi creuser en même temps les tunels pour s'évader.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 03 oct. 2010, 14:04:00

"Les affaires politico financières représentent au mieux I/1000 des dossiers de justice, on l'oublie un peu vite."

C'est vrai qu'il y en a peu, vu quelles sont étouffées avant de sortir sur le domaine public.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 01 déc. 2010, 10:45:00

Et ces juges qui remettent des criminels en liberté parceque les policiers n'avaient soi-disant pas le droit d'entrer dans un hall d'immeuble ? On va leur rendre aussi les armes que les policiers avaient trouvé sur eux ?

Il y a des magistrats qui mériteraient de se retrouver éboueurs !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 01 déc. 2010, 11:25:00

Ils appliquent les lois, t'es pas au courant qu'un juge ne peut aller contre la loi ?

lis le code de procédure, t'auras l'air moins ignorant.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 01 déc. 2010, 12:48:00

Mais que fait Sarkozy ?

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 01 déc. 2010, 15:39:00

@ Lancelot-du-côté-des-voyous

A oui ? Seulement en fouillant un peu, le juge en question se serait rendu compte que l'autorisation d'intervenir dans les halls de ses immeubles, donnée par le bailleur était permanente !
Donc que les policiers étaient dans leur bon droit !
Et puis, il y a l'esprit et la lettre ! Il s'agissait de criminels armés !
Avant de la remettre en liberté, il y avait certainement d'autres moyens de les maintenir en garde à vue !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 01 déc. 2010, 17:02:00

"Si par hasard tu fais incliner la balance de la justice, que ce ne soit jamais sous le poids d'un cadeau mais sous celui de la miséricorde"
Miguel de cervantès
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 01 déc. 2010, 18:35:00

keserasera a écrit : @ Lancelot-du-côté-des-voyous

A oui ? Seulement en fouillant un peu, le juge en question se serait rendu compte que l'autorisation d'intervenir dans les halls de ses immeubles, donnée par le bailleur était permanente !
Donc que les policiers étaient dans leur bon droit !
Et puis, il y a l'esprit et la lettre ! Il s'agissait de criminels armés !
Avant de la remettre en liberté, il y avait certainement d'autres moyens de les maintenir en garde à vue !
L'esprit, la lettre, .... toussa, toussa .... le code de procédure en a rien à battre. Il régit les procédures et basta. Alors des erreurs, oui, les poulets en commettent,mais le droit français permet de tenter à nouveau sa chance, alors que le droit US prescrit toute nouvelle action.
En clair, les poulets peuvent recommencer en faisant gaffe ce coup ci. Coup de bol.

Pour le reste , ton raisonnement à 2 balles démontre que tu n'entraves rien dans ce domaine. Je ne t'accablerais donc pas davantage en le démolissant, cela n'a aucun intérêt. Je te laisse donc à tes certitudes.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32277
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 02 déc. 2010, 13:23:00

Banderole anti-ch'tis : cinq supporters du PSG jugés

La banderole avait été déployée quelques minutes en début de deuxième mi-temps. Crédits photo : I>TELE/AFP 
Deux ans et demi après le déploiement d'une banderole injurieuse pendant une finale PSG-Lens, cinq supporters du club parisien comparaissent jeudi et vendredi à Bobigny pour «provocation à la haine ou à la violence». Ils encourent un an de prison.

Ces quelques mots avaient soulevé une vague d'indignation : «Pédophiles, chômeurs, consanguins : bienvenue chez les Ch'tis». Des insultes peintes sur une banderole d'une trentaine de mètres, et exhibées au Stade de France en pleine finale de la Coupe la Ligue opposant le PSG à Lens, le 29 mars 2008. L'incident conduit cinq supporters du PSG à répondre, ce jeudi et vendredi, de «provocation à la haine ou à la violence dans le cadre d'une manifestation sportive» devant le tribunal de grande instance de Bobigny.

Agés de 22 à 32 ans, les suspects sont étudiants, agent et technicien de la SNCF ou conducteur de train. Ils se présentent tous comme des supporters indépendants du PSG, mais selon Le Parisien, l'un des suspects a admis pendant l'enquête être un fidèle du noyau dur du groupe de supporters depuis près de dix ans. Deux autres auraient aussi reconnu être proches de la Milice de Paris, un groupe de supporters ultras dissout par le ministère de l'Intérieur en avril 2010.

L'enquête a aussi montré que les auteurs du projet ont reçu une aide logistique des Boulogne Boys, une association de supporters ultras dissoute après le scandale. La banderole aurait été préparée la veille du match, dans leur local au Parc des Princes, où des traces de peintures ont été retrouvées sur le sol pendant une perquisition. Les lettres ont ensuite été distribuées quelques heures avant la finale, place Saint-Michel, dans le centre de Paris. Elles ont été dissimulées sous des vêtements pour pouvoir être introduites plus facilement dans le Stade de France. Découpée en onze morceaux de cinq mètres, portant chacun une syllabe, la banderole avait été exhibée par-dessus celle des Boulogne Boys pendant trois minutes en début de deuxième mi-temps.

Tollé jusqu'au sommet de l'Etat

Pour identifier les suspects, la préfecture de police de Paris avait déployé des moyens exceptionnels : expertises ADN du tissu, visionnage plan par plan des enregistrements vidéo des caméras de surveillance du Stade de France, de vidéos réalisées par des médias télés, audition d'employés du stade, de supporters et de responsables du PSG. Ces moyens avaient permis à la brigade de répression de la délinquance contre les personnes d'isoler les visages de trois premiers suspects, trois jours seulement après les faits.

Cinq personnes qui ont reconnu avoir participé au déploiement avaient finalement bénéficié d'un non-lieu, après avoir affirmé qu'elles n'en connaissaient pas le contenu. En revanche, l'un des suspects aurait expliqué pendant l'enquête qu'il s'agissait pour lui de «second degré», d'une «simple blague». Tous encourent jusqu'à un an de prison, 15.000 euros d'amende et une interdiction de stade pouvant aller jusqu'à trois ans.

En plein triomphe du film de Dany Boon Bienvenu chez les Ch'tis, auquel la banderole faisait explicitement référence, l'incident avait créé un tollé, le président Nicolas Sarkozy affirmant qu'il suivrait «avec une particulière attention» l'évolution de l'enquête. Les maires de Lille et de Lens avaient porté plainte, suivis par la région Nord-Pas-de-Calais, la FFF, la Ligue de football professionnel et les clubs du PSG et de Lens. Tous se sont portés partie civile au procès. La sécurité dans et autour du tribunal de Bobigny a été renforcée à l'occasion du procès.


http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... ARTFIG0039…
Des gens seront bientôt condamnés pour une blague de potache, et pendant ce temps, des assassins sont libérés. Vive la Justice française.    icon_mrgreen

Je ne voudrais pas tomber dans les excès de Nabotnaute qui croit que tous les juges sont rouges, mais bon, il y a quand même de quoi se poser des questions...

Répondre

Retourner vers « Notre justice »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré