Remaniement ministériel : Qui est dans le viseur ?

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 sept. 2010, 13:40:00

C'est que les français qui triment constatent chaque jour !

Invité

Message non lu par Invité » 28 sept. 2010, 14:01:00

bonbout a écrit :
mareaction a écrit :
bonbout a écrit :
mareaction a écrit :
Golgoth a écrit :J'adore les glandus du gouvernement.

Débats souvent du niveau d'une cour de maternelle, indigne de notre démocratie.





N'oubliez surtout pas de dire quels sont les clowns! la dernière fois j'ai eu honte pour ceux qu'ils représentent!



Vous semblez avoir suivi ce débat. Expliquez-nous Maréaction pourquoi vous avez eu honte





De voir ce manque d'éducation, ne pas laisser s'exprimer, ne pas écouter, (alors que tous le monde pouvait prendre la parole dans le respect de l'autre!) ne venir que pour faire du chahut, ce qui serait acceptable de petits gamins, là est scandaleux, et quelque serait le parti, je dirais pareil! Maintenant, c'est assez souvent agité, mais là vraiment ils ont dépassé les limites!


Il semblerait que tout le monde de soit pas de votre avis, puisque certains demandent la démission du Président de l'Assemblée. Lisez :
POLITIQUE - Il n'avait pas respecté leur temps de parole lors du débat sur la réforme des retraites...
Les présidents de groupe et l'ensemble des députés de l'opposition réclament ce mardi la démission de Bernard Accoyer, qui, selon eux, «a préféré complaire au président de la République plutôt que protéger une institution dont il est le garant», dans une tribune publiée dans Le Monde daté de mercredi.

Dans un long texte, Jean-Marc Ayrault (PS), Yves Cochet (Verts), Roland Muzeau (PCF), Gérard Charasse (PRG), et Martine Billard (PG) reviennent sur cette fameuse journée du 15 septembre, en plein débat sur la réforme des retraites, durant laquelle Bernard Accoyer, dont «l’impartialité fonde l’autorité», a failli à sa mission.
Une violation du règlement de l'Assemblée nationale


Mais depuis les élections certains de gauche demandent la démission, un coup des Ministres, un coup du Président de la République, un coup du Président Acoyer, et demain de qui! lorsque vous comprendrez, qu'ils n'ont toujours pas digéré d'avoir perdu en 2007, vous aurez tout compris , ce sont de grands démocrates, pour eux uniquement! voyez-vous, je n'étais pas anti gauche automatiquement, mais depuis 2006/2007, je le suis devenu! ils ont un comportement honteux, à critiquer, diffamer, c'est tout ce dont ils sont capables! et ceux qui seraient bien, il ne faut pas compter qu'ils soient présentés ou élus!  C'EST FAUX LE REGLEMENT DE L'ASSEMBLEE NATIONALE  n'a pas été violé! la meilleure preuve, c'est que ceux qui l'ont crié, n'ont pas porté plainte! ce sont en terme vulgaire des grandes gueules, et ce n'est pas ainsi que l'on peut espérer gagner des électeurs! je regrette!

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 28 sept. 2010, 14:26:00

Anonymous a écrit :C'EST FAUX LE REGLEMENT DE L'ASSEMBLEE NATIONALE  n'a pas été violé! la meilleure preuve, c'est que ceux qui l'ont crié, n'ont pas porté plainte!
Et porter plainte auprès de qui, Einstein ?
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20263
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 28 sept. 2010, 18:34:00

Auprès de la PP, la police du parlement icon_mrgreen
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 28 sept. 2010, 22:25:00

Ha je regrette l'époque ou rachida était ministre de la justice, avec elle le parquet aurait eu la consigne d'ouvrir une information judiciaire pour déférer accoyer devant une cour de justice. A moins qu'elle ne puisse donner la consigne étant occuppée à juguler la fellation ...  icon_cheesygrin

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 29 sept. 2010, 13:52:00

Mme Dati n'existant que parce qu'elle fut un temps la préféré du President elle se montra assez abrupte et éloignée des besoins de la Justice en France.

MAM tenta une approche, plus consensuelle, républicaine, fondé sur le travail de terrain qu'on peut repsecter mais prisonnière des desiderata de sa formation politique, elle se voit aujourd'hui amené à répondre aux provocations publiques de declarations telles que la volonté de faire élire, comme aux Etats Unis les présidents de juridiction pour les citoyens.

En France, la Justice ne dépend pas des politiques...Enfin, en principe même si cet équilibre est dangereusement remis en cause.

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 03 oct. 2010, 17:36:00

Après avoir forniqué avec ces femmes qu'il à récompensé en leur filant une pension à vie de ministre, sarko va les virer... L'en sautera deux trois autres pour mettre à la place.
Le remaniement c'est facile comme un tirage au sort.
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 oct. 2010, 21:35:00

D'ailleurs, Sarko est le père de Zohra.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 04 oct. 2010, 18:55:00

Nombrilist a écrit :D'ailleurs, Sarko est le père de Zohra.
Pas sûr. Y'a deux taulards qui revendiquent la paternité :

--> http://www.news-de-stars.com/rachida-da ... us-pretend…
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 05 oct. 2010, 23:04:00

Pour revenir au thème du fil, je reparle d'Accoyer où le Post  le présente comme un cas.. qui poserait problème à notre cher président.
 
 

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 06 oct. 2010, 10:36:00

Bonjour,

Au grand jeu des pronostics concernant le nom du prochain locataire de Matignon, Jean-Louis Borloo aurait pris un sérieux avantage sur la concurrence, affirment Les Echos, dans leur édition de mardi."Ça me paraît quasiment fait ", a même révélé au quotidien économique, sous couvert d'anonymat, l'un des collègues du ministre de l'Ecologie, également pressenti pour remplacer François Fillon à la tête du gouvernement à l'issue du prochain remaniement. Un François Fillon plus que jamais donné partant et qui, de discours en plateau de télévision ces derniers temps, semble s'être résolu à passer la main dans les semaines qui viennent. "C’est vrai que Nicolas (Sarkozy) a lâché beaucoup de noms, mais je crois que c’est Borloo qui tient la corde", témoignait un autre ministre dans nos colonnes ce week-end. (voir ci-contre)
Les successeurs potentiels de l'actuel locataire de Matignon sont connus. Outre Jean-Louis Borloo, les noms de Michèle Alliot-Marie, voire ceux de Bruno Le Maire ou François Baroin, sans oublier… Luc Chatel, qui, dans un formidable lapsus, s'est auto-promu Premier ministre, dimanche - avant de se reprendre - circulent avec insistance. Selon un sondage paru lundi dans France Soir, 23% des personnes interrogées estiment, elles, que le numéro 2 du gouvernement constitue la meilleure option pour succéder à François Fillon. Soit exactement le même score que celui enregistré par la garde des Sceaux, sa principale rivale pour le poste.

Laquelle serait toutefois en nette perte de vitesse depuis plusieurs semaines. Elle pâtirait des déboires successifs de son ex-conseiller à la Chancellerie, David Sénat, suspecté d'avoir servi d'informateur au Monde dans l'affaire Woerth-Bettencourt, puis mis en examen dans une affaire d’infraction à la législation sur les jeux. Devant les journalistes, fin septembre, lors des journées parlementaires de l'UMP à Biarritz, MAM cherchait avant tout à temporiser: "Matignon, ça ne se demande pas , c'est contraire à l'éthique et aux institutions de la Ve République", déclarait-elle à l'adresse de ses concurrents.
Pour sa défense, Jean-Louis Borloo n'a jamais publiquement évoqué le souhait de prendre les rênes du gouvernement, même si, à en croire ses proches, le ministre de l'Ecologie en a fait son objectif numéro 1. "Devenir Premier ministre, c'est la consécration pour Jean-Louis. Il en a envie depuis longtemps, il s'y est préparé. Ses efforts sont en passe de payer ", témoigne l'un d'entre eux dans Les Echos . D'autant que le patron du parti radical valoisien a de solides arguments à faire valoir. Alors que Nicolas Sarkozy a choisi de "droitiser" son action depuis cet été, l'hypothèse Borloo à Matignon aurait pour conséquence de recentrer celle-ci. Stratégiquement, l'objectif apparait même essentiel pour le chef de l'Etat, dans l'optique de réunir l'ensemble de la majorité autour de sa candidature en 2012. En outre, faisant d'une pierre deux coups, avec la promotion du populaire Jean-Louis Borloo à Matignon, Nicolas Sarkozy écarterait immanquablement l'un de ses potentiels rivaux pour le premier tour du prochain scrutin présidentiel.
Sur le fond, révélait le JDD ce week-end, le ministre de l'Ecologie aurait marqué de sérieux points avec sa proposition d'un "Grenelle de la fiscalité", mise sur la table la semaine dernière dans un entretien accordé aux Echos. L'idée séduirait Nicolas Sarkozy et marquerait pour le coup une sérieuse divergence de vue avec François Fillon. Invité dimanche sur le plateau de Capital, sur M6, l'actuel Premier ministre s'était en effet montré caustique face à une telle éventualité. Et de souligner, dans un - dernier? - accès d'autorité, que si Grenelle il devait y avoir, celui-ci devrait d'abord concerner "la dépense publique", dont le niveau atteint des records dans le pays.

Qu'en pensez vous ?

Borloo 1er ministre pour qu'il ne puisse pas se présenter en 2012 ? Ou alors changement de politique ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 06 oct. 2010, 13:36:00

Je ne crois guère à la nomination de Borloo au poste de Premier ministre, estimant qu'il ne pourrait raisonnablement incarner le sarkozysme de 2012 qui se voudra offensif, reformiste et proche des gens, bref, l'inverse de ce qu'il fut au cours de ce mandat.

Dès lors, je parierais davantage sur un Châtel, un Hortefeux, un Estrosi, un Bertrand ou eventuellement un Mariani, mieux positionné et plus en phase avec les postures du Président qu'n Borloo qui, en dépit de sa proximité avec Sarkozy, incarne, au sein de cette équipe, une sensibilité bien personnelle.

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 06 oct. 2010, 18:49:00

mps a écrit :Ah, l'électeur français, toujours avide de spectacle et de pronotics, comme au tiercé !
En fait, changer un Ministre, ça fait peut-être la couverture de Match, mais c'est une grosse perturbation dans le travail.

Le remaniement ne devrait être effectué qu'à dose homéopathique, et seulement s'il y a un problème grave.

Le français est très fan de tout ce qui est people.
Alors un remaniment c'est l'assurance pour les journaux, de centaines d'articles avant, pendant et après.

Des articles faciles à faire et très prisés par le public alors c'est parti !

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 07 oct. 2010, 13:42:00

Un remaniement n'a réellement d'importance que s'il impulse une action, prend en compte les attentes, les réalités auxquelles le pays est dramatiquement confronté...S'il n'a, pour objectifs que la volonté de lancer des signes politiciens, il ne répond à aucun enjeu pour les français.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 10 oct. 2010, 18:30:00

Wesker, pour moi, aucun de ceux que tu as cité n'est premier ministrable. Envergure bien trop faible.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré