Les impôts vont augmenter en France

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
johanono
Messages : 32084
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 24 août 2010, 13:47:00

 
Il est évident qu'une tranche supérieure de l'impôt sur le revenu aurait des effets autrement plus efficace que le maintien d'un ISF que même l'Espagne a supprimé mais dont la droite française est incapable de se separer.
L'ISF coûte cher à recouvrer et rapporte peu. Il touche des gens qui ont un gros patrimoine, mais pas forcément beaucoup de revenus. D'où la nécessité du bouclier fiscal...

Troquer l'ISF contre une tranche supérieure de l'IR (le taux restant à discuter) serait un gage de simplicité.


 
Quant à la TVA, l'impôt le "plus injuste qu'il soit" (J.Marseille, ainsi que un journaliste des Cahiers Français) est l'impôt inventé par la France le plus répendu dans le monde pour une simple raison : il taxe l'importation, la consommation mais ne coûte RIEN à percevoir puisque ce sont les entreprises qui calculent et envoient les données de TVA au trésor. La TVA est de surcroît plus complexe à frauder. Tant et si bien, que rapporter au revenu de la TVA pour l'Etat, on n'a que 8% (basé sur une estimation de N.Miguet) de fraude à la TVA, alors que sur l'IR, on monte à 15%, et on ne se risque plus à compter pour l'ISF.



En effet, la TVA a le mérite de taxer les importations. Elle est donc favorable à l'emploi. Malheureusement, elle est perçue comme anti-sociale. La gauche, en fustigeant le projet de TVA sociale, a joué de cette idée. C'est bien dommage, car la TVA sociale était une belle idée, favorable à l'emploi.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7963
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 24 août 2010, 13:50:00

D'où la nécessité du bouclier fiscal...
oui et non, tu peux pas savoir le nombre de pauvre, non assujetti à l'ISF et qui profitent du bouclier fiscal (300€/mois en moyenne)
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32084
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 24 août 2010, 13:53:00

 
Sauf que ça coûte très cher. En effet en plus du "manque à gagner" qui équivaut au salaire de ces gens, le crédit d'impôt augmente le coût de perception et donc fait perdre de l'argent à l'Etat. Sans compter que ce ne sont aps lse personnes malades qui en profitent mais les personnes qui ont de toute façon les moyens.
Sur ce point, nous sommes d'accord. En plus, ce sont surtout des emplois très précaires qui sont créés dans le secteur du travail à domicile. Bref, voici une niche fiscale qui coûte très cher, n'est pas forcément très juste (car profite à des gens qui ont beaucoup d'impôts et ont les moyens de se payer un salarié à domicile), et qui permet certes de créer des emplois, mais des emplois très précaires...

Un système de flat tax serait probablement plus juste que le système actuel...

 

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 24 août 2010, 13:54:00

Ce que je constate, moi, c'est que les français s'appauvrissent, dans leur ensemble, n 'en déplaise au fanfaron et qu'une immense majorité de français, quelquesoit d'ailleurs leur horizons politiques ne se reconnaissent pas dans cette politique d'annonces permanente, de coup d'éclat, de declarations et d'impulsivité.

Les français ont besoin de se retrouver autour d'un projet novateur, d'idées renouvelées et d'espoir que la politique actuelle ne leur fournit plus, tant elle est éloigné des valeurs de travail, d'efforts, mais aussi d'identité et de protections auxquels ils restent attachés.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7963
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 24 août 2010, 13:55:00

Ce que je constate, moi, c'est que les français s'appauvrissent, dans leur ensemble
constat? à partir de quoi? de chiffre, de ressenti, de témoignage? parce que j'ai des chiffres qui montrent le contraire.
Les français ont besoin de se retrouver autour d'un projet novateur,
pas de chance pour le FN.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 25 août 2010, 08:44:00

Les chiffres du système sont une chose, mais les réalités que vivent les français et en particulier les travailleurs des quartiers populaires dont je suis, constatent chaque jour l'inverse de ce que le Gouvernement annonce.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7963
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 25 août 2010, 08:52:00

Donc à partir de témoignage.
Je ne peux pas nier tes difficultés, celles de tes voisins et collègues, cependant, tu ne peux, quant à toi, dire que tes problèmes à l'échelle locale sont les mêmes pour tous les français. C'est comme les hommes politiques qui disent "ce que veulent les français". Lorsqu'on regarde, aucun d'eux ne se sert de statistiques administrative, mais de sondage, et quand bien même, souvent ils n'ont pas ne serait-ce que 50% des français avec eux. Le "problème de l'immigration" (dont le réel problème c'est qu'on le considère comme un problème) n'est pas une "préoccupation des français". Par contre je comprends qu'à Henin, Roubaix, Marseille ça en soit une. Les "chiffres du système", sont ceux de l'INSEE à partir des déclarations de TOUS LES FRANCAIS, donc de toi, mais aussi de travailleurs d'autres quartiers populaire, et on voit que le monde ouvrier gagne énormément de pouvoir d'achat en ce moment. Attention, je te le répète, je ne nie pas tes difficultés.
les deux choses sont des "réalités".
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 25 août 2010, 09:04:00

Attention aux chiffres de l'insee. Si ils ont le mérite d'exister, ils ne sont pas d'une grande fiabilité, et notamment en terme de pouvoir d'achat ou de hausse des prix, par exemple, tant les filtres et les règles admises peuvent s'éloigner de la réalité.
Je te donne un exemple :

Dans l'indice des prix, une voiture vendue 15 000€ en 2009, avec 5000€ d'options possibles, si elle se voit mise sur le marché en 2010 à 18 000€ , avec les options de 2009 incluses, hé bien elle sera considérée par l'insee comme moins chère en 2010 qu'en 2009 alors qu'elle coutera plus cher à l'acquéreur qui n'aura plus le choix de prendre le modèle de base correspondant à son budget.

C'est certes une subtilité, mais elle permet de maintenir un indice des prix assez bas. De plus, dans l'ensemble des marchandises figurant dans le calcul du cout de la vie, un paquet de choses sont enlevées, bien qu'achetées par les français ...

Bref, je me méfie énormément des stats Insee .... qui si elles ne sont pas fausses dans l'absolu, sont un peu comme les sondages c'est à dire un poil arrangées pour servir la cause du pouvoir en place.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7963
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 25 août 2010, 09:40:00

Je fais un recoupement entre les stats de l'INSEE et les chiffres des prix, non en euro, mais en heure de travail.
Pour le smicard, en moyenne les prix ont diminué de 3.5% si mes souvenirs sont bons, et de 0.5% pour le "français moyens" avec un record à 4.5% pour l'ouvrier (toujours si mes souvenirs sont bons, et à 0.1 près)
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 27 août 2010, 12:07:00

[table cellpadding="0" cellspacing="0" align="center" width="90%"][tr][td colspan="1" rowspan="1"]Sauf que ça coûte très cher. En effet en plus du "manque à gagner" qui équivaut au salaire de ces gens, le crédit d'impôt augmente le coût de perception et donc fait perdre de l'argent à l'Etat. Sans compter que ce ne sont aps lse personnes malades qui en profitent mais les personnes qui ont de toute façon les moyens.
[/td][/tr][/table]
Sur ce point, nous sommes d'accord. En plus, ce sont surtout des emplois très précaires qui sont créés dans le secteur du travail à domicile. Bref, voici une niche fiscale qui coûte très cher, n'est pas forcément très juste (car profite à des gens qui ont beaucoup d'impôts et ont les moyens de se payer un salarié à domicile), et qui permet certes de créer des emplois, mais des emplois très précaires...
En fait, qu'en est-il des chèques-emploi. Mon analyse est belge, c'est à dire qu'elle porte sur une réalité un peu différente, puisque plus de 90 % des belges sont soumis à l'impot, contrairement à la France. Mais bon ...

- emplois précaires ? Nullement ! Les personnes qui entrent dans ce système sont des salariés de leurs agences, apèrs u mois d'essai, et ont un travail régulier et plein temps, chez différents clients.

- avantage' pour riches ? Nullement ! Le chèqe service est vendu au particulier 7,5 euros (avec ristourne fiscale sur 40 %). On a calculé  qu'une hausse du chèque-service de 50 cents ferait perdre plus de 20 % des heures de travail. Bien la preuve que des gens très modestes utilisent ce service peu onéreux.

- effets ? Rien qu'en Belgique, 350.000 chômeurs remis au travail et fiscalisés ! Prise en charge globale de l'Etat, environ 6 euros de l'heure (2,5 sur le net + 2 de dégrèvement fiscal, + lois sociales. Oui, c'est assez cher, mais bien moins que d'avoir des chômeurs et du travail non déclaré. (*)

(*) non dans le fait des patrons, tout salaire de moins de 20 heures semaine ne devant pas faire l'objet d'une déclaration, mais dans le fait des travailleurs qu cumulaient travail au noir et allocations de chômage.

Bref, c'est du win win. 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
artragis
Messages : 7963
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 27 août 2010, 12:53:00

Chez nous l'impôt est très complexe, ne serait-ce que parce qu'il est multiplié à l'infini. En effet peu de français sont imposés sur le revenu, parcontre, même un RMISte paie la taxe foncière par exemple.
Le problème c'est que des exonérations fiscales comme ici coûtent très cher car elles augmentent le coût de perception de l'impôt, et finissent par atteindre un plafond qui n'est pas si haut qu'on ne le croit. On ne parle, biensur, pas ici du cheque emploi service, qui lui est une réussite depuis des décennies.
Donner des subvantions reviendrait bien moins cher mps, et pour les emplois créés ça serait le même résultat, avec peut être un léger mieux. Pourquoi donc se focaliser sur un crédit d'impôt alors que la subvention serait plus efficace?
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 27 août 2010, 13:52:00

Et on peut, de ce point de vue, se réjouir du revirement de Sarkozy en matière de reduction de l'incitation fiscale pour emploi à domicile. Ce gisement d'emploi qui crée de la richesse.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 27 août 2010, 14:00:00

Et de la pauvreté car ces emplois sont très médiocres en terme de salaire, de déplacement et de temps de travail.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 27 août 2010, 14:54:00

Et de la pauvreté car ces emplois sont très médiocres en terme de salaire, de déplacement et de temps de travail.
Chez nous, le salaire net de ces emplois est de 10,5 euros/heure. Le transport à partir de l'agence, ou les changement de place dans la journée, sont soit assurés par un chauffeur de l'agence, soit remboursés au km  à l'employé. Donc, 420 euros/semaine + lois sociales + assurances + congés payés. Si tu trouves 1.700 euros "médiocres" ....J'ai chez moi un garçon, dont la femme fait le même job. A deux, 3.400  euros, dont 400 euros pour un ravissant appartement, eau, électricité et chauffage compris.
Et tous leurs clients dans un rayon de 5 kms.

Tu fais vraiment la fine bouche !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 27 août 2010, 15:03:00

Tu oublies une chose, ici on est en france et tirer 1000€ nets , avec le transport à sa charge pour aller d'un client à l'autre, soit souvent une amplitude de 10 heures ou plus est rare, c'est souvent bien au dessous avec des petits contrats empilés.

PS : ici le smic c'est 8,80 bruts

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré