Un rapport inquiétant sur le travail de nuit

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34096
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 22 août 2010, 13:19:00

Bonjour,

Le Jdd a écrit :Il devait être limité à des cas exceptionnels, mais le travail de nuit ne cesse d’augmenter. Un rapport du Conseil économique, social et environnemental (Cese), adopté le mois dernier, a pointé du doigt cette tendance. La France comptait 3,6 millions de salariés débutant après minuit en 2008, après 2,5 millions en 1991. Le recours aux horaires décalés concerne de plus en plus de femmes. Une loi de mai 2001 a mis fin à l’interdiction du travail nocturne féminin dans les usines, mettant la France en conformité avec les directives européennes. Le Cese en fait une "véritable question de santé publique" qui n’a pas échappé aux autorités sanitaires.  Le professeur Damien Léger, responsable du Centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-Dieu, à Paris, pilotera à la rentrée un groupe de travail dont les recommandations seront remises à la Haute Autorité de santé l’an prochain. Il détaille les enjeux pour le JDD. Le Cese préconise la limitation de ces horaires qui nuisent "à la vie sociale et familiale". L’amplitude légale va de 21 heures à 6 heures. Le rapport encourage le gouvernement à prendre en compte sa pénibilité dans la réforme des retraites, une idée partagée par le ministre du Travail, Eric Woerth.  Quels sont les effets du travail de nuit?  Nous constatons un manque de sommeil et une moindre vigilance. Les gens qui travaillent la nuit dorment en moyenne une heure de moins que ceux qui travaillent de jour. Soit 40 à 50 nuits en moins au bout d’un an. A long terme, les risques de diabète et d’obésité augmentent. Car l’horloge biologique est désynchronisée. Or sa fonction est, entre autres, de favoriser l’équilibre énergétique et de lutter contre le surpoids. Quand on travaille la nuit, on a tendance à grignoter. Et à faire moins d’activité physique. A long terme, les travailleurs de nuit courent aussi deux à trois fois plus de risques d’infarctus ou d’accident vasculaire cérébral.  Et de dépression?  Ne pas dormir suffisamment fait réagir de façon plus anxiogène. La fréquence des dépressions est une fois et demie à deux fois plus importante que chez les travailleurs de jour.  Les femmes semblent très exposées…  Les études montrent un risque accru de cancer du sein, de fausse couche et d’accouchement prématuré.  Les salariés sont-ils plus fréquemment victimes d’accidents du travail?  Le nombre d’accidents est important mais ceux-ci ne sont pas toujours déclarés quand ils sont bénins. Il faut intégrer les accidents de la route, au retour du travail, deux à trois fois plus fréquents. Sans oublier les catastrophes industrielles. Je pense à l’Exxon Valdez et à la navette Challenger. Les ingénieurs de la Nasa avaient sommeillé trois à quatre heures les jours précédant le lancement. Ils auraient pu redresser la trajectoire de l’engin mais ils n’ont pas été assez réactifs.  Que peut-on faire?  La prévention et l’information peuvent être améliorées. Les salariés ne doivent pas limiter la durée de leur sommeil. Ils se réveillent au bout de quatre à cinq heures puis ils ont du mal à se recoucher. Ils devraient faire une sieste d’une heure au minimum et maintenir trois repas par jour, avec une nourriture riche en protéines avant d’aller travailler. Par ailleurs, il s’agit de limiter le travail de nuit qui n’est pas indispensable.  Cette pénibilité doit-elle être prise en compte dans la réforme de la retraite?  Il est sûr que le travail de nuit est pénible et fatigant. Et à long terme, les salariés semblent davantage affectés par l’altération de leur rythme biologique, même s’il est difficile de l’établir scientifiquement.  
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20241
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 22 août 2010, 13:27:00

Il est évident que les salariés choisissent de travailler de nuit, comme ils choisissent le travail le dimanche. Cela leur permet d'avoir des loisirs la journée en plus de leur boulot. De toute façon le boulot c'est chiant, on s'endort tous dans le bureau, alors autant le faire la nuit.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26125
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 22 août 2010, 14:19:00

Je pense que le MEDEF ne s'arrêtera pas dans ses contre-réformes antisociales tant qu'on n'en sera pas revenu à Germinal ou au servage.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20241
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 22 août 2010, 17:29:00

Pourquoi s'arrêter là El Fredo, tu rajoutes en plus un numéro surtaxé à 0,34 € pour trouver ton contrat de servage. (lire le Canard de cette semaine).
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26125
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 22 août 2010, 22:04:00

Payer pour travailler, ça c'est une idée ! Qui n'est déjà pas loin de la réalité quand on combine salaires misérables et avalanche de frais et dépenses contraintes pour exercer son activité.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 août 2010, 08:58:00

Si le travail de nuit était mortifère, cela se saurait depuis longtemps, et Régine ne serait plus qu'un souvenir ...

En fait, ce qui est ultra mauvais, ce sont les changements d'horaires. Dans beaucoup de compagnies aériennes, par exemple, les pilotes et hotesses sont 3 nuits, un jour de repos, trois vols de jours avec lever à 4 heures, deux jours de repos, et reparti pour 3 jours de nuits. Là, c'est le massacre des rythmes internes !

Mais quand le rythme est régulier, cet inconvénient n'existe pas, ou très peu. Si ce n'est que la personne qui travaille de nuit et dort le jour ne voit quasi jamais le soleil, et peut donc avoir un déficit de lumière, dont on sait que c'est préjudiciable.

Dans la pratique, la plupart des gens qui travaillent de nuit ont de larges plages de congés compensatoires, ce qui leur permet de bronzer. (mais dérègle leur rythme nocturne).

En fait, on  constate aussi que ce travail de nuit est parfaitement admis par certains organismes, et perturbe les autres. C'est pourquoi il est souvent effectué sur base volontaire.

A chacun de voir.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Un rapport inquiétant sur le travail de nuit

Message non lu par Nico37 » 23 sept. 2013, 16:32:32

Série de victoires syndicales contre le travail de nuit dans le commerce AFP 23/09

De Monoprix à Sephora en passant par les Galeries Lafayette, la bataille juridique des syndicats contre le travail de nuit dans le commerce a obtenu une série de victoires symboliques.
Cette bataille est livrée par l'intersyndicale du commerce Clic-P (CGT, CFDT, FO, SUD, CGC et le Seci - syndicat anciennement affilié à la CFTC), qui s'oppose aussi au travail dominical. Elle se cristallise en région parisienne.
Les syndicats brandissent la loi de 2001, selon laquelle le recours au travail entre 21H00 et 6H00 "doit être exceptionnel" et "justifié par la nécessité d'assurer la continuité de l'activité économique ou des services d'utilité sociale".

(...)

Avatar du membre
mordred
Messages : 7236
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Un rapport inquiétant sur le travail de nuit

Message non lu par mordred » 23 sept. 2013, 16:50:14

Les gens qui font des courses le dimanche, tard le soir, ne sont pas fatigués. Ils ont le "courage" d'arpenter les allées des magasins à 20h00 ou 22h00. Pourquoi faut-il qu'ils fatiguent les autres ?
Je te fouterais ça au bagne, moi ! icon_mrgreen
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
punkach
Messages : 177
Enregistré le : 10 juin 2013, 15:00:49

Re: Un rapport inquiétant sur le travail de nuit

Message non lu par punkach » 23 sept. 2013, 16:55:50

mordred a écrit :Les gens qui font des courses le dimanche, tard le soir, ne sont pas fatigués. Ils ont le "courage" d'arpenter les allées des magasins à 20h00 ou 22h00. Pourquoi faut-il qu'ils fatiguent les autres ?
Je te fouterais ça au bagne, moi ! icon_mrgreen
Non non les gars vous n'y êtes pas, il s'agit de valoriser les forces vives du pays afin optimiser la productivité tout en permettant un developpement personnel plus épanouissant dans la journée ... une véritable stratégie gagnant-gagnant ...

J'en fais trop ? ça se voit là ?

Avatar du membre
mordred
Messages : 7236
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Un rapport inquiétant sur le travail de nuit

Message non lu par mordred » 23 sept. 2013, 16:58:36

Continuez...

Ils se cultivent ! Au lieu de regarder à la TV un documentaire sur l'exploration du Pôle Sud ou de lire un ouvrage de Pierre Desproges, ils admirent chez IKEA les meubles en bois de caisse dans les rayons.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Nico37
Messages : 18629
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Un rapport inquiétant sur le travail de nuit

Message non lu par Nico37 » 23 sept. 2013, 17:09:34

icon_mrgreen [BBvideo 600,350]http://www.youtube.com/watch?v=1ljgzwZbxN0[/BBvideo]

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré