656.000 fonctionnaires de plus en dix ans

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 01 sept. 2010, 12:24:00

Autre conclusion du rapport 2009-2010 sur l'état de la fonction publique: les collectivités locales ont continué à recruter à tour de bras avec près de 70.000 créations d'emplois en 2008. La fonction publique territoriale emploie désormais 1,82million de personnes. Un total supérieur de 3,9% à celui de 2008 et, surtout, une envolée de 40% par rapport à 1998. Cette hausse vertigineuse est en partie liée à la deuxième loi de décentralisation intervenue en 2003. Les régions - qui n'emploient que 4% de l'ensemble des fonctionnaires territoriaux - ont été particulièrement gourmandes en emplois publics puisqu'elles ont vu leurs effectifs bondir, sur une décennie, de 22,5% en moyenne chaque année et même de 49% par an depuis 2005. Dans plus d'un cas sur quatre, les recrutements intervenus les trois années antérieures à 2008 n'avaient rien à voir avec des transferts de compétences de l'État.

ahurissante gabegie gauchiste.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59983
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 01 sept. 2010, 13:11:00

El Fredo a déjà démonté toutes les conclusions liées à ces chiffres. Et de toute façon, personnellement, je préfère un fonctionnaire qu'un chômeur. Les deux sont payés par l'état, mais l'un ne produit rien.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 01 sept. 2010, 13:12:00

les deux ne produisent rien.
et el fredo n'a rien démontré du tout.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
johanono
Messages : 32561
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 01 sept. 2010, 13:41:00

El Fredo a écrit :
artragis a écrit :
Le diable est dans les détails pour qui sait interpréter les chiffres.
quels sont les chiffres et quels sont les détails s'il te plait?

Et bien, le fait que certains chiffres sont donnés en valeur absolu et d'autres en pourcentage par exemple, ce qui est quasiment toujours une tentative d'orientation de la lecture. Par exemple, pourquoi le chiffre absolu concernant les régions n'est donné nulle part ? Parce qu'il est faible. Alors que donner une variation en pourcentage donne tout de suite un résultat spectaculaire. Donc pour un oeil exercé, ce genre de pratique (considérée comme suffisamment répréhensible dans le monde scientifique pour constituer un motif de rejet dans un journal à comité de lecture) met forcément en doute la sincérité de la présentation desdits chiffres.

Décryptage :

La quasi-stagnation de 2008 est surtout à mettre au crédit de la fonction publique d'État qui a poursuivi la baisse de ses effectifs entamée en 2006. Elle a ainsi supprimé 77.000 postes l'année dernière, notamment grâce au non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant en retraite et à la poursuite de la politique de transferts de compétences aux collectivités locales.
(...)
Autre conclusion du rapport 2009-2010 sur l'état de la fonction publique: les collectivités locales ont continué à recruter à tour de bras avec près de 70.000 créations d'emplois en 2008.
Première remarque, le choix délicat du phrasé : l'équilibre est "à mettre au crédit de la fonction publique d'État", dont le travail courageux est sapé par les collectivités locales irresponsables qui "ont continué à recruter à tour de bras".
Deuxième remarque : quelle est la proportion des transferts de compétences dans ces chiffres ? Pas de réponse dans l'article, alors que le chiffre est très certainement connu. Peut-être parce que ces transferts de compétences représentent la majorité des cas, et que donc les collectivités territoriales ne recrutent pas tant que ça ? Voir plus bas.

Les régions - qui n'emploient que 4% de l'ensemble des fonctionnaires territoriaux - ont été particulièrement gourmandes en emplois publics puisqu'elles ont vu leurs effectifs bondir, sur une décennie, de 22,5% en moyenne chaque année et même de 49% par an depuis 2005. Dans plus d'un cas sur quatre, les recrutements intervenus les trois années antérieures à 2008 n'avaient rien à voir avec des transferts de compétences de l'État.
Premièrement, mettre les chiffres en perspective : les méchantes et irresponsables régions socialistes, celles dont la fiscalité explose, représentent donc 4% de l'ensemble. Autrement dit, l'augmentation de 22,5% par an de leurs effectifs rapportée à ces mêmes 4% représente au final 0,9% des effectifs totaux annuels. Deuxièmement, le choix de souligner la période post-2005 n'est pas neutre : elle correspond certes à la victoire de la gauche aux régionales de 2004 mais aussi et surtout à la mise en place de la décentralisation Raffarin, principale source de recrutement selon ce même article.
Ce qui nous amène au troisièmement : "Dans plus d'un cas sur quatre, les recrutements intervenus les trois années antérieures à 2008 n'avaient rien à voir avec des transferts de compétences de l'État", autrement dit c'était le cas dans près de trois cas sur quatre. Ce qui veut dire que sur les 49% d'augmentation annuelle, seuls 12 points n'étaient pas dus aux transferts de compétence, ce qui encore une fois rapporté à la proportion de 4% donne le chiffre fabuleux de ... 0,5%. Or en lisant ce passage le lecteur peu attentif a l'impression que les régions sont les principales responsables de l'augmentation du nombre de fonctionnaires territoriaux, alors qu'au final elles ne représentent que 0,5% de l'effectif total. CQFD.

Du reste cet article sent tout de même un peu le réchauffé puisque le Canard Enchaîné avait traité du même sujet il y a quelques mois, mais cette fois en donnant les chiffres absolus et non pas des pourcentages impossibles à comparer entre eux.
Je ne suis pas convaincu par ton argumentation.

Tout d'abord, l'article précise que, toutes fonctions publiques confondues, il y a 5,3 millions de fonctionnaires, représentant 20,5 % de l'emploi total, et que ce nombre est quasi stable par rapport à l'an dernier (légère augmentation de 1800). 

S'agissant de la fonction publique d'Etat, l'article mentionne clairement la baisse des effectifs en valeur absolue (-77000) et en pourcentage (-3,1 %). Et l'article indique clairement le nombre actuel de fonctionnaires d'Etat (2,4 millions). Difficile de faire plus détaillé.

Pour la fonction publique territoriale, l'article mentionne également la hausse des effectifs en valeur absolue (70000) et en pourcentage (2,9%) et précise qu'il y a aujourd'hui 1,82 million de fonctionnaires territoriaux. Difficile de faire plus détaillé.

Pour la fonction publique hospitalière, l'article mentionne également la hausse des effectifs en valeur absolue (10000), en pourcentage (1 %) et précise qu'il y a aujourd'hui 1million de fonctionnaires hospitaliers. Difficile de faire plus détaillé.  

Pour les régions, l'article mentionne la hausse des effectifs en pourcentage (22,5 %). Pas de chiffre en valeur absolue, en effet, mais l'article prend soin d'indiquer que les régions emploient seulement 4 % de l'ensemble des fonctionnaires territoriaux.

Les chiffres de l'article sont donc très précis. Tes développements sur le fait que certains chiffres sont indiqués en valeur absolue et pas en pourcentage, ou l'inverse, ne tiennent pas la route. Ils te permettent uniquement de ne pas avoir à répondre sur le fond.

La seule question qui vaille est de savoir si la hausse des effectifs de la fonction publique territoriale est liée aux transferts de compétences. L'article précise que dans plus d'un cas sur quatre, les recrutements dans les régions n'avaient rien à voir avec les transferts de compétence. On peut éventuellement se demander comment cette proportion a été calculée, mais on ne peut pas dire que l'article ne répond pas à la question.

Par ailleurs, on peut aussi se demander pourquoi les communes continuent à recruter, alors qu'il existe aussi des communautés de communes, qui sont censées avoir repris une bonne partie des compétences communales, et qui elles aussi continuent à recruter. 

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 01 sept. 2010, 13:55:00

johanono a écrit :Les chiffres de l'article sont donc très précis. Tes développements sur le fait que certains chiffres sont indiqués en valeur absolue et pas en pourcentage, ou l'inverse, ne tiennent pas la route. Ils te permettent uniquement de ne pas avoir à répondre sur le fond.
Relis mon commentaire, je n'ai jamais mis en cause l'exactitude ou la précision des chiffres, mais la façon de les présenter et l'effet de cette présentation sur la compréhension du texte, et j'affirme en outre que ce choix est délibéré et résulte d'une ligne éditoriale. J'affirme également qu'on pourrait tout aussi bien parvenir à la conclusion inverse à partir des mêmes chiffres, et que donc cet article n'est pas neutre malgré les efforts déployés pour en donner les apparences. Pour un lecteur habitué à détecter le bourrage de mou (y compris ce que les anglophones appellent les "weasel words"), c'est assez simple à repérer.

Un petit exemple poussé à l'extrême :

A et B font la course. A gagne. B déclare être arrivé second tandis que A est arrivé avant-dernier, donnant l'impression fausse qu'il a accompli une meilleure performance. Pourtant B n'a pas menti en disant cela, il a juste induit une idée fausse dans l'esprit de son auditoire par un judicieux choix de vocabulaire et en négligeant certains détails (comme le fait qu'ils étaient les seuls participants).
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 01 sept. 2010, 14:08:00

artragis a écrit :magicfly, donner des exemples ne prouve rien. En effet, il y a des faitnéants partout, alors pourquoi pas chez les fonctionnaires? Le seul problème c'est l'emboche électoraliste, elle est faite sans discernement sinon que ça apporte le vote de toute une famille.
Le pb, c'est quand on devient fonctionnaire, on accède à une sinécure, où rien ne peut arriver même si on ne fiche rien icon_evil  Des exemples comme le mien tout le monde en connaît. Seuls les fonctionnaires des fonctions régaliennes trouvent gré à mes yeux.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
artragis
Messages : 8006
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 01 sept. 2010, 14:16:00

La seule question qui vaille est de savoir si la hausse des effectifs de la fonction publique territoriale est liée aux transferts de compétences.
non il y a aussi "quelle main d'oeuvre demande réellement les compétences"... On arrive à avoir une énergie bradée, alors pourquoi pas un nombre insuffisant de fonctionnaires dans certaines missions, genre pôle emploi (qui est partagé entre l'Etat et la région... ce n'est pas une nouvelle compétence mais on a besoin de renfort à pôle emploi...)
Par ailleurs, on peut aussi se demander pourquoi les communes continuent à recruter, alors qu'il existe aussi des communautés de communes, qui sont censées avoir repris une bonne partie des compétences communales, et qui elles aussi continuent à recruter.
oui et non en fait. On demande aux communes de préparer un service minimum, on leur laisse les maternelles et crêche, on leur demande de faire de l'écologie : donc entretiens des espaces verts et fleurissement de la ville... Les communauté de commune ne font pas ça.
Et puis c'est pas partout qu'il y en a et toutes n'ont pas les mêmes moyens...
Ensuite c'est la tradition du mille feuille administratif, nombrilist qui me demandais dans notre face à face un exempe de doublon : en voila un autre.
où rien ne peut arriver même si on ne fiche rien
ça dépend. j'ai aussi des exemples t'inquiètes
Seuls les fonctionnaires des fonctions régaliennes trouvent gré à mes yeux.
Oh, moi il y en a pas mal qui trouvent gré : policiers, professeurs, juges, pôle emploi...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 01 sept. 2010, 14:17:00

 
Le pb, c'est quand on devient fonctionnaire, on accède à une sinécure, où rien ne peut arriver même si on ne fiche rien icon_evil  Des exemples comme le mien tout le monde en connaît. Seuls les fonctionnaires des fonctions régaliennes trouvent gré à mes yeux.

Ce qui ne change rien à ton raisonnement. Un fonctionnaire occupé a remplir des taches régaliennes accèdera aussi à une sinécure et pourra aussi ne rien foutre.
Cela ne fait donc pas vraiment avancer le débat ....

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 01 sept. 2010, 14:31:00

lancelot a écrit : 
Le pb, c'est quand on devient fonctionnaire, on accède à une sinécure, où rien ne peut arriver même si on ne fiche rien icon_evil  Des exemples comme le mien tout le monde en connaît. Seuls les fonctionnaires des fonctions régaliennes trouvent gré à mes yeux.
Ce qui ne change rien à ton raisonnement. Un fonctionnaire occupé a remplir des taches régaliennes accèdera aussi à une sinécure et pourra aussi ne rien foutre.
Cela ne fait donc pas vraiment avancer le débat ....
Je suis pour augmenter le nbre de fonc. du régalien et de bien les rémumérer, mais je suis pour que les mauvais éléments soient virés sans ménagement comme dans le privé. Fonctionnaire ne doit pas être nécessairement un job à vie. Toute les autres tâches peuvent très bien être remplies par le privé, si elles sont parfaitement définies dans un cahier des charges, et surtout si l'Etat contrôle avec rigueur la bonne exécution de ce cahier des charges.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 01 sept. 2010, 15:01:00

Certes, mais comment l'état pourrait il contrôler avec rigueur ce qu'il ne serait (d'après toi) pas capable de contrôler en interne, car les sanctions existent, même si elles ne sont que peu appliquées.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 01 sept. 2010, 15:53:00

Je ne comprends pas que vous persistiez  à ergoter !

La Belgique, qui souffre d'une pléthore de fonctionnaires, en a DEUX FOIS MOINS QUE VOUS, prorata population.

Et je n'ai pas connaissance que les administrés soient moins bien servis, soignés en enseignés.

CQFD.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 01 sept. 2010, 15:58:00

C'est faux, pourquoi est tu si entêtée ?

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 01 sept. 2010, 16:16:00

Bon, petite leçon de règle de trois à l'usage des mal-comprenants d'Outre-Quiévrain :

Belgique : 10 millions d'habitants, 750.000 fonctionnaires, soit 1 fonctionnaire pour 13 habitants
France : 64 millions d'habitants, 5.300.000 fonctionnaires, soit 1 fonctionnaire pour 12 habitants

Or la France a 2 fois plus de fonctionnaires par habitants que la Belgique. Conclusion : 13/12 = 2, ce qui après réduction aboutit à 0 = 1. CQFD. Cherchez pas, c'est des mathématiques Belges.

Dans le même genre, l'Etat d'Indiana avait au 19e siècle tenté de définir par la loi que Pi = 3.2 (le projet de loi fut volontairement bloqué dans les méandres de la procédure législative par un sénateur avisé, grâce lui en soit rendu).
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 01 sept. 2010, 16:21:00

un fonctionnaire pour douze habitants  icon_eek
à partir de quel seuil peut-on considérer etre en Corée du Nord?
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 01 sept. 2010, 16:25:00

A partir du moment où les douze font partie de l'armée.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré