Woerth (suite)

Venez nous parler de notre justice française ( les prisons, les procès en cours... )
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 07 juil. 2011, 08:37:00

Article vraiment pas tendencieux. Qu'importe qu'un terrain non batissable soit proche de pimpantes villas ? Il ne vaut toujours que dalle.


Surtout qu'obligation est faite à l'acquéreur de maintenir l'activité. Un hyppodrome, ce n'est pas qu'un club house plus ou moins réussi mais de constantes remises aux normes de toute une infrastrcture.

Lis ceci, qui n'a rien de polémique, mais te donnera une vue sur la charge que représente un hippodrome :

http://www.cdh-wallonie.be/notre-action ... vention-de…

Et note particulièrement

 c'est d'abord qu'on relève qu'il n'y a aucun grand hippodrome en Belgique ou à l'étranger qui présente des ressources propres suffisantes pour assurer l'équilibre budgétaire. Autrement dit, partout où il y a des hippodromes, il y a des interventions publiques.

Et encore

Il y a une participation de la Région pour plus de 2.437.000 euros au financement des infrastructures construites par l'asbl Fondation. Bien sûr, il y a le cofinancement européen de 1.000.859 euros et la fondation elle-même à hauteur de 1,3 million. Et puis, dès l'arc-en-ciel en 2001, il y a eu des subventions de fonctionnement qui ont été versées à la société anonyme pour 246.901 euros puis 992.000. On est monté, à partir de 2004, à 1.735.000 euros pour connaître le montant définitif de 1.700.000 euros.

Comment veux-tu qu'une commune fasse de telles dépenses ? En privatisant, on garde la fonctionnalité et l'emploi, on prend au passage un peu d'argent sur le terrain au bénéfice de la commune, et on la débarrasse d'une casserole ruineuse.  C'est l'exemple même de la bonne gestion.


C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59221
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 07 juil. 2011, 09:46:00

L'acheteur est une vraie cloche, à n'en pas douter. Décidément, Woerth a sacrément bien arnaqué les amis de sa femme.

un artisan
Messages : 1612
Enregistré le : 11 avr. 2011, 00:00:00
Localisation : CALVADOS

Message non lu par un artisan » 07 juil. 2011, 10:27:00

mps a écrit :Article vraiment pas tendencieux. Qu'importe qu'un terrain non batissable soit proche de pimpantes villas ? Il ne vaut toujours que dalle.

Surtout qu'obligation est faite à l'acquéreur de maintenir l'activité. Un hyppodrome, ce n'est pas qu'un club house plus ou moins réussi mais de constantes remises aux normes de toute une infrastrcture.

Lis ceci, qui n'a rien de polémique, mais te donnera une vue sur la charge que représente un hippodrome :

http://www.cdh-wallonie.be/notre-action ... vention-de…

Et note particulièrement

 c'est d'abord qu'on relève qu'il n'y a aucun grand hippodrome en Belgique ou à l'étranger qui présente des ressources propres suffisantes pour assurer l'équilibre budgétaire. Autrement dit, partout où il y a des hippodromes, il y a des interventions publiques.

Et encore

Il y a une participation de la Région pour plus de 2.437.000 euros au financement des infrastructures construites par l'asbl Fondation. Bien sûr, il y a le cofinancement européen de 1.000.859 euros et la fondation elle-même à hauteur de 1,3 million. Et puis, dès l'arc-en-ciel en 2001, il y a eu des subventions de fonctionnement qui ont été versées à la société anonyme pour 246.901 euros puis 992.000. On est monté, à partir de 2004, à 1.735.000 euros pour connaître le montant définitif de 1.700.000 euros.

Comment veux-tu qu'une commune fasse de telles dépenses ? En privatisant, on garde la fonctionnalité et l'emploi, on prend au passage un peu d'argent sur le terrain au bénéfice de la commune, et on la débarrasse d'une casserole ruineuse.  C'est l'exemple même de la bonne gestion.


L'acquisition d'un bien quelqu'il soit se fait après réflexion ,toujours motivé par l'espoir de s'enrichir...Sont ils des philanthropes ?
Démocratie :le pouvoir pour les poux de manger les lions Clémenceau

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 07 juil. 2011, 12:33:00

Mes pauvres amis,

Un hippodrome peut se rentabiliser s'il réalise des investissements importants, une équipe restreinte et motivée, des accords avec les autres hippodromes, des rentabilisations marginales comme l'entrainement, et surtout que cette équipe y pense jour et nuit.

Pas s'il faut dépécher des employés communaux pour tondre tous les jours, ou pour mettre vaguement une couche de peinture sur les barrières, avoir une brave dame pour enrgistrer les courses mais person ne à leur promotion, devoir inscrire au budget et soumissionner les travaux urgents, qui ne peuvent se faire avant deux ou trois ans etc. 

Toute la différence entre une boutique bien gérée et un "magasin d'Etat".

Pourquoi croyez-vous que des entreprises en faillite sont reprises par de nouveaux investisseurs ? Parce qu'ils sont prêts à se mouiller, et à réussir avec plus de professionnalisme ce qui a échoué.

Les citoyens d'une communes doivent-ils raquer plusieurs millions d'euro pour que des turfistes et des chevaux s'amusent ?

Avec la vente, c'est du pgonon dans les caisses, l'espoir de voir l'hippodrome se développer, et donc venir faire le bonheurs des recttes communales, au lieu de les pomper. 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59221
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 07 juil. 2011, 12:58:00

Vive l'illégalité, pourvu que les semblables de mps en profitent. C'est ce que je retiendrai de ce débat.

un artisan
Messages : 1612
Enregistré le : 11 avr. 2011, 00:00:00
Localisation : CALVADOS

Message non lu par un artisan » 07 juil. 2011, 15:02:00

mps a écrit :Mes pauvres amis,
Un hippodrome peut se rentabiliser s'il réalise des investissements importants, une équipe restreinte et motivée, des accords avec les autres hippodromes, des rentabilisations marginales comme l'entrainement, et surtout que cette équipe y pense jour et nuit.

Pas s'il faut dépécher des employés communaux pour tondre tous les jours, ou pour mettre vaguement une couche de peinture sur les barrières, avoir une brave dame pour enrgistrer les courses mais person ne à leur promotion, devoir inscrire au budget et soumissionner les travaux urgents, qui ne peuvent se faire avant deux ou trois ans etc. 

Toute la différence entre une boutique bien gérée et un "magasin d'Etat".

Pourquoi croyez-vous que des entreprises en faillite sont reprises par de nouveaux investisseurs ? Parce qu'ils sont prêts à se mouiller, et à réussir avec plus de professionnalisme ce qui a échoué.

Les citoyens d'une communes doivent-ils raquer plusieurs millions d'euro pour que des turfistes et des chevaux s'amusent ?

Avec la vente, c'est du pgonon dans les caisses, l'espoir de voir l'hippodrome se développer, et donc venir faire le bonheurs des recttes communales, au lieu de les pomper. 
Une évidence la vente crée de l'argent et une vente illicite répond aux mêmes critères...Si ce n'est qu'elle profite à ceux qui sauront récompenser ,par des dons au parti.
A ce jour plusieurs plaintes sont portées attendons le résultat tout simplement. Woerth dans cette affaire comme dans celle de Bétancourt a menti effrontément ,en reniant les faits puis devant les évidences ,il s'est drapé dans l'honneur, un médiocre doublé d'un escroc....
Démocratie :le pouvoir pour les poux de manger les lions Clémenceau

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 07 juil. 2011, 16:25:00

Un type épatant, calomnié pour être jetté aux chiens.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

un artisan
Messages : 1612
Enregistré le : 11 avr. 2011, 00:00:00
Localisation : CALVADOS

Message non lu par un artisan » 07 juil. 2011, 17:25:00

Si un type intègre s'avère un mis en examen,nous n'avons pas la même conception de l'honnêteté tout simplement. Et encore n'a t'on pas tout vu....
Un seul argument pour lelle et lui ,ils ont démissionné......
Démocratie :le pouvoir pour les poux de manger les lions Clémenceau

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 03 août 2011, 17:43:00

Bonjour,


 
Selon le Jdd :

Compiègne : Woerth (encore) mis en cause

Contrairement à ce qu'il a dit, Eric Woerth avait bien été renseigné de la véritable valeur de l'hippodrome de Compiègne, rapporte Le Canard enchaîné, preuves à l'appui, mercredi. L'ancien ministre est visé dans une enquête pour "favoritisme et prise illégale d'intérêts".

"Si j'avais à refaire ce que j'ai fait sur Compiègne, je le referais immédiatement aujourd'hui". Eric Woerth pourrait regretter ces mots. Le 15 juillet dernier, l'ex-ministre du Budget décide de déposer plainte pour diffamation contre Le Canard enchaîné, à qui
(...)
Les courriers du directeur de l'Office national des forêts, Bernard Gamblin, et du président de la commission pour la transparence des opérations immobilières de l'Etat, Philippe Dumas, avaient déjà été rendus publics par l'hebdomadaire. Ces écrits, rédigés en juillet 2009 et en mars 2010, assuraient que "la valeur réelle de ces terrains est au moins dix fois supérieure à l'estimation" faite par les fonctionnaires de France Domaine. La valeur de la parcelle est estimée  à au moins 15 millions d'euros, alors qu'elle a été vendue 2,5 millions.

Il a toujours nié les faits

Philippe Parini, directeur général des finances publiques, a lui aussi envoyé un message d'avertissement à l'ancien ministre du Budget. Le 1er septembre 2009, il insistait sur le caractère indispensable d'un appel d'offres. Il note également qu'il est "indispensable de recourir à une expertise privée pour établir la valeur de ce bien". Eric Woerth serait donc passé outre ces trois avertissements officiels.
L'ancien trésorier de l'UMP a été entendu en mai dernier en qualité de témoin assisté dans cette procédure conduite par la Cour de justice de la République (CJR) et ouverte pour "prise illégale d'intérêt". La parcelle de 57 hectares de la forêt de Compiègne, qui comprend un golf et un hippodrome, a été vendue de gré à gré en mars 2010 à une société de courses hippiques.
(...)

Retrouvez l'intégralité de l'article : http://www.lejdd.fr/Societe/Justice/Act ... egne-le-Ca…

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59221
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 août 2011, 18:14:00

Premier jugement en 2015, appel en 2020 et cassation en 2025.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 03 août 2011, 20:04:00

un artisan a écrit : Si un type intègre s'avère un mis en examen,nous n'avons pas la même conception de l'honnêteté tout simplement. Et encore n'a t'on pas tout vu....
Un seul argument pour lelle et lui ,ils ont démissionné......
Oui, ils ont démissionné, mais madame l'a mauvaise puisqu'elle demande la requalification de sa démission en démission légitime, soit une démission provoquée par le comportement de l'employeur ..... et qui dans ce cas, si il est validé, porte les effets d'un licenciement abusif. (IL + Préavis + Dommages et intérêts)

Démissionner sous la pression médiatique et gouvernementale, puis ensuite attaquer l'employeur, qui n'y est pour rien, en dit long sur le caractère vertueux de madame et  sur son degré de cupidité.

un artisan
Messages : 1612
Enregistré le : 11 avr. 2011, 00:00:00
Localisation : CALVADOS

Message non lu par un artisan » 03 août 2011, 21:37:00

Toute cette affaire respire la corruption et ce ne' sont pas les derniers renseignements , contrairement à ce que Woerth à toujours nié qui prouveront le contraire...
Il connaissait fort bien le coût réel des terrains ,mais encore une fois ,il ment comme il respire,par contre je ne pense pas comme Nombrilist ,le jugement aura lieu en 2081 , l'appel ne sera même plus nécessaire, cela s'appelle jugement UMP soit union manifeste de pourris....
Démocratie :le pouvoir pour les poux de manger les lions Clémenceau

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59221
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 août 2011, 21:39:00

Tu as raison, je crois que je suis optimiste sur les dates. Après tout, l'angolagate a duré un quart de siècle.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 03 août 2011, 22:18:00

Ce n'est pas sur. La procédure est longue, certes, mais dans sa précipitation (pour cause d'élections)le Gvt pourrait être tenté de cloturer avant 2012.

Le Hic, pour lui ... c'est l'éventuel appel ... qui deviendrait pour le compte hors de portée en terme d'influence.

Je suis pas si pessimiste que vous.

Mais je me trompe peut être.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26112
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Woerth (suite)

Message non lu par El Fredo » 21 janv. 2012, 18:54:11

http://www.lemonde.fr/election-presiden ... 71069.html
Eric Woerth aurait bien bradé l'hippodrome de Compiègne

Selon un rapport d'experts dont Mediapart révèle les conclusions samedi 21 janvier, Eric Woerth aurait bien bradé le terrain de l'hippodrome de Compiègne quand il était encore ministre du budget, en mars 2010. Les experts désignés par la Cour de justice de la République (CJR) début 2011 estiment que les 57 hectares de terrains valaient entre 8 et 10 millions d'euros quand ils ont été vendus pour 2,5 millions d'euros à la Société des courses de Compiègne.

Les trois experts (un géomètre, un spécialiste des questions forestières et un expert en évaluation de biens immobiliers) "critiquent également la cession de gré à gré des terrains, qui a empêché toute mise en concurrence", écrit Mediapart.

Eric Woerth, qui a été entendu en mai 2011 par la Cour de justice de la République dans le cadre d'une enquête pour "prise illégale d'intérêts", a toujours nié avoir bradé ces terrains. Pourtant, selon l'hebdomadaire le Canard enchaîné en juillet 2011, des documents saisis lors d'une perquisition au ministère des finances indiquent qu'Eric Woerth aurait été alerté des risques que comportaient la vente de l'hippodrome de Compiègne.

AVERTI DE LA SOUS-ÉVALUATION

L'ancien ministre du budget nie également avoir eu connaissance d'une autre estimation, ce que le Canard enchaîné a là encore réfuté, documents à l'appui, en août. Des notes datant de juillet 2009 et mars 2010, rédigées par des fonctionnaires de France Domaine, qui dépend du ministère du budget, précisent notamment que "la valeur réelle de ces terrains est au moins dix fois supérieure à l'estimation". Eric Woerth aurait tranché sur le prix de la vente après d'intenses tractations au sein du ministère.

Une lettre du directeur de cabinet de M. Woerth justifie la vente à Antoine Gilibert, président de la Société des courses de Compiègne (SCC), en expliquant que son annulation "provoquerait une forte réaction du sénateur-maire de Compiègne, qui soutient le projet". En l'occurence, il s'agit de Philippe Marini (UMP), dont Eric Woerth a dit qu'il n'était "jamais intervenu" auprès de ses services.
Ça sent le sapin icon_mrgreen
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Notre justice »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré