Baroin n'exclut pas une hausse des impôts en 2013.

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 01 sept. 2010, 19:57:00

Dans un courrier adressé aux parlementaires, le ministre du Budget estime qu'il faudra trouver dès 2013 de nouvelles ressources fiscales, voire augmenter les impôts, pour combler les déficits.

Pour financer la dette sociale, le gouvernement prévoit en effet «l'apport de ressources nouvelles à partir de 2013, que ce soit par la suppression de nouvelles niches fiscales et sociales ou, à défaut, par une hausse progressive de la CRDS», écrit le ministre dans cette lettre, citée mercredi par Les Echos.

La CRDS, contribution au remboursement de la dette sociale, est un impôt créé pour résorber l'endettement de la Sécurité sociale. La CRDS est donc calculée sur 97 % du salaire brut (ou de l'allocation de chômage).

Toute hausse générale des impôts reste exclue

Le gouvernement, qui exclut toute hausse générale des impôts, a jusque-là refusé d'y toucher, préférant réserver à la Caisse d'amortissement de la dette sociale (Cades) environ un tiers du «coup de rabot» sur les niches fiscales et sociales.

C'est le sens des mesures annoncées cette semaine visant les avantages fiscaux dont bénéficie le secteur de l'assurance.

Mais deux des trois dispositifs choisis par l'exécutif sont en fait temporaires --le ministre du Budget évoquant dans sa lettre leur «dynamique décroissante de rendement». En effet, une taxe spéciale visant les assureurs ne va s'appliquer qu'une fois, tandis que la perception annuelle des prélèvements sociaux sur certains contrats d'assurance vie ne fera qu'anticiper des recettes attendues pour plus tard.

Cela oblige donc le gouvernement à d'ores et déjà envisager de nouvelles mesures de rigueur d'ici trois ans.

Les derniers arbitrages sur le budget 2011 doivent être rendus d'ici la mi-septembre, et le projet de loi de finances (PLF) doit être présenté en conseil des ministres avant la fin du mois.
 

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26108
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 01 sept. 2010, 20:18:00

Il est au courant qu'il y a des élections en 2012 ?
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 01 sept. 2010, 20:19:00

C'est un p'tit comique ce Baroin.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 05 sept. 2010, 13:42:00

Il ne fait qu réaffirmer la politique du Gouvernement qui ne cesse d'alourdir la pression fiscale au travers les multiples taxes qu'il crée chaque mois....Trouver de nouvelles recettes fiscales sans que ces dernières ne pénalisent la competitivité, la croissance et le pouvoir d'achat, voilà la gageure à laquelle le Gouvernement doit répondre.

Les nationaux, grâce à leurs programmes économiques, assez méconnus, preconisent de retablir le commerce équitable par la lutte contre les dumpings, la baisse des charges qui pèsent sur le travail et l'instauration de droits compensatoires qui favoriserait le travail national tout en stimulant la competitivité des entreprises sur le terrtoire...Pour des raisons idéologiques et européennes, le Gouvernement est, à ce jour, dans l'incapacité d'appliquer de telles mesures, pourtant evidentes.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32012
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 05 sept. 2010, 15:37:00

Quand le gouvernement s'attaque aux niches fiscales ou crée de nouvelles taxes, il augmente les prélèvements obligatoires. De manière insidieuse, sans l'avouer vraiment, mais il augmente les prélèvements obligatoires. 

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 05 sept. 2010, 16:49:00

Oui, mais ça dépend pour qui.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 05 sept. 2010, 18:06:00

Le budget de l'etat ne se discute pas en trois phrases.

Et si on peut anticiper les difficultés à 3 ans, il est difficile de le faire pour les solutions :l'économie n'a rien d'immuable.

De toute manière, le Ministre du Budget n'a aucune mesure à prendre directement, c'est un gestionnaire. Il peut constater ce que coûte le volet social, les autres postes, planifier les dépenses si on ne change rien, et explorer des pistes soit pour diminuer les dépenses,  soit pour augmenter les recettes, ou les deux.

Puis, il remet ses cahiers, et c'est au gouvernement de décider.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 05 sept. 2010, 20:23:00

 
De toute manière, le Ministre du Budget n'a aucune mesure à prendre directement, c'est un gestionnaire
C'est lui qui présente les budgets, c'est vrai. Mais c'est aussi à lui de proposer des réformes, comme tout ministre. C'est d'ailleurs ce qu'il fera, mais en 2013 .... (hé oui les budgets sont prévisionnels, donc 1 an d'avance.) pour le Gvt qui succédera. Bel aveu du fait que le BF et autres amabilités pour les plus aisés n'a eu aucun effet sur l'économie, ce que l'on ne peut pas dire du budget qui crie misère, à cause des non rentrées dues à ces mesures aussi stupides qu'iniques.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 05 sept. 2010, 21:22:00

"De toute manière, le Ministre du Budget n'a aucune mesure à prendre directement, c'est un gestionnaire. "

Les autres ministres non plus, les seules mesures sont prisent par le président, du moins cela se passe ainsi en Zarkosie.

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 06 sept. 2010, 00:12:00

C'est plus facile de mentir aux petits contribuables en leur augmentant quand même leurs impôts qu'aux gros contribuables amis en supprimant le bouclier fiscal qu'on a juré de ne pas toucher!
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 06 sept. 2010, 13:45:00

mps a écrit :Le budget de l'etat ne se discute pas en trois phrases.
Et si on peut anticiper les difficultés à 3 ans, il est difficile de le faire pour les solutions :l'économie n'a rien d'immuable.

De toute manière, le Ministre du Budget n'a aucune mesure à prendre directement, c'est un gestionnaire. Il peut constater ce que coûte le volet social, les autres postes, planifier les dépenses si on ne change rien, et explorer des pistes soit pour diminuer les dépenses,  soit pour augmenter les recettes, ou les deux.

Puis, il remet ses cahiers, et c'est au gouvernement de décider.

Oui enfin, l'allongement de la durée de la vie allait ineluctablement accroître les dépenses de retraites auxquelles il eût fallu trouver des financements...Or, je constate que ce travail ne fut pas fait ni par ce Gouvernement, ni par les précedents (encore que les socialistes ont mis en place un Fonds de reserve pour les retraites)
Aujourd'hui, il est évident que le Gouvernement doit faire face aux choix politiques et économiques qui furent les siens depuis longtemps et se voient aujourd'hui, hormis une réorientation à laquelle il persiste à se refuser, à imposer aux travailleurs des regressions toujours plus importantes qui n'y suffiront pas.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 07 sept. 2010, 08:45:00

Bel aveu du fait que le BF et autres amabilités pour les plus aisés n'a eu aucun effet sur l'économie, ce que l'on ne peut pas dire du budget qui crie misère, à cause des non rentrées dues à ces mesures aussi stupides qu'iniques.

Tu suggères que la France aurait été pus riche sans bouclier  fiscal ? icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
Aujourd'hui, il est évident que le Gouvernement doit faire face aux choix politiques et économiques qui furent les siens depuis longtemps et se voient aujourd'hui, hormis une réorientation à laquelle il persiste à se refuser, à imposer aux travailleurs des regressions toujours plus importantes qui n'y suffiront pas.
Ce qui est contrariant, mon chou, c'est que tous les gouvernements sont devant le même problème, et doivent prendre des décisions moins  faciles.

La Suède, par exemple, qui n'a rien de sarkozyenne, vient de porter l'age de la retraite à 70 ans, sans prise en compte de pénibilité, et a  grosso modo diminué ces rentes de 15 à 30 %. 

Bien sûr, les gens peuvent prendre leur retraite plus tôt, mais ce sont les années entre 65 et 70 ans qui sont  les plus productives.

Ce qui est d'ailleurs logique : un type qui travaille jusqu'à 70 ans aura forcément moins d'années de retraite, et il est donc normal qu'elles soient plus "luxueuses" 

Alors ne nous casse pas les pieds avec tes "agressions du pov peup"
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 07 sept. 2010, 13:43:00

Attend, mps...Tu racontes n'importe quoi et tu confonds l'âge legal de la retraite avec la durée minimale de cotisation.

En Allemagne où l'âge légal est de 67, il ne faut que 35 années de cotisations pour pretendre percevoir une retraite à taux plein. Il ne faut pas raconter n'importe quoi non plus. Et avant de songer à une reforme d'austérité au detriment des plus faibles n'est il pas plus pertinent de songer à des pistes d'économies substantielles ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 09 sept. 2010, 10:24:00

35 années ? Cela m'étonne.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 09 sept. 2010, 10:58:00


Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré