Universités en grève ?

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 15 mai 2009, 13:31:00

Bonjour,

Keserasera ça n'a rien à voir avec le sujet initial, donc je te demanderais de rester sur les université en grève. Merci d'avance !!

__________________________________________________________

A propos des universités un petit point :
Des blocages subsistaient mercredi dans "une petite dizaine d'universités", a précisé à l'Associated Press le ministère de l'Enseignement supérieur, une information répétée par Valérie Pécresse lors des questions au gouvernement. Toulouse II, Paris IV étaient totalement bloquées, alors que des perturbations à Grenoble III, Paris X, Reims, Caen et Saint-Etienne. Dans cette ville, les CRS encerclaient l'Université Jean-Monnet, où se sont déroulés des affrontements entre étudiants, pour une intervention probable dans l'après-midi.

L'UNEF (Union nationale des étudiants de France) a recensé de son côté cinq universités connaissant des problèmes d'organisation des examens et trois "bloquées", à savoir Toulouse II, Caen et Saint-Etienne. D'autres sont "partiellement perturbées" comme Lyon II, Reims et Besançon. Les activités pédagogiques ont repris à Bordeaux III.

La ministre de l'Enseignement supérieur a martelé qu'il "n'y aura pas de diplôme national sans rattrapage des cours", promettant d'aider ces universités à mettre au point des plans de rattrapage.

Cette année universitaire sera peut être une année de perdue, Valérie Pécresse a insisté sur le fait que les diplômes ne seraient pas bradés.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 15 mai 2009, 14:32:00

Oh mais bien sur que si ! Parceque ces grèves sont d'abord POLITIQUES !

Et que le PS  tient à regrouper autour de lui toutes "les forces de gauche" pour les prochaines élections !
Parceque le PS, sera le premier à accuser encore le gouvernement Sarkozy d'avoir fait perdre une année à nos chers étudiants !
Parcequ'il est inadmissible dans un pays démocratique comme le notre, qu'une minorité de branleurs et d'agitateurs gauchistes imposent leur loi à une majorité d'étudiants qui veulent passer des examens VALABLES !

Voilà pourquoi j'ai parlé de Martine Aubry !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
nevik
Messages : 31
Enregistré le : 11 mai 2009, 00:00:00
Localisation : nord

Message non lu par nevik » 16 mai 2009, 00:03:00

Je suis ok avec Keserasera
les grèves sont politiques !
Martine et autres ....(besancenot etc....) recrute dans les fac, c'est un électorat simple à régaler, de belles phrases, de belles promesses, des beaux mensonges....

Cependant Keserasera, ton message du 10 avril où tu mentionnes le nombre de nom arabe dans une liste belge n'a rien à faire dans ce topic et j'ajouterai que personnellement  je trouve toujours positif le fait que la diversité soit représenté !!!! pour une fois que les socialistes respecte l'équité de la diversité qu'ils défendent d'ahbitude plus par la parole que par l'action, il faut quand même saluer le geste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 16 mai 2009, 07:33:00

Code : Tout sélectionner

Cependant Keserasera, ton message du 10 avril où tu mentionnes le nombre de nom arabe dans une liste belge n'a rien à faire dans ce topic et j'ajouterai que personnellement  je trouve toujours positif le fait que la diversité soit représenté !!!! pour une fois que les socialistes respecte l'équité de la diversité qu'ils défendent d'ahbitude plus par la parole que par l'action, il faut quand même saluer le geste.
 
Ton bon coeur te perdra icon_biggrin

Il ne s'agit pas ici de voir les minorités représentées, ce que personne ne conteste, mais "sur-représentées" dans un but purement démagogique, et sans aucun rapport avec la réalité numéraire.

Mais surtout tu ne sembles pas mesurer l'effet pernicieux de ce racollage massif.

A grand renfort de "maghrébins tendance", la sur-représenntation électorale va se transformer en sur-représentation parlementaire, c'est à dire sur l'évolution législative. Il ne s'agira plus d'améliorer la société pur tous, mais bien de conforter l'emprise d'ue culture quin'est pas la nôtre.

Tant qu'il s'agit de code de la route, c'est sans gravité. Mais qu'adviendra-t-il du "droit des familles", par exemple ? C'est insidieusement la porte ouverte à la Charia, les règlements préférentiels en matière d'embauche, etc. Bref, c'est mettre le ver dans la pomme icon_evil
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
nevik
Messages : 31
Enregistré le : 11 mai 2009, 00:00:00
Localisation : nord

Message non lu par nevik » 16 mai 2009, 09:26:00

Oui je suis Ok mps ,

mais maghrébins ne veut pas dire intégriste et non respectueux des lois.
Je suis fonctionnaire dans une méga grande ville socialiste du Nord (le truc hyper déprimant) et figure toit que le seul collègue avec qui je suis en accord sur la politique (il est passé de socialiste au modem puis à l'UMP) c'est un Maghrébin d'origine algérienne, et il est bien plus respectueux des principes de la république que certains qui font grèves non-stop et qui se fouttent du service public !!!!

Enfin, tout ça pour dire : qu'on soit blanc , noir ou autre , à partir du moment où nous possèdons l'identité d'un pays nous avons le devoir de respecter ses lois, ses principes ....

garde à l'amalguame mal placé .

En revanche, comme toujours , cette démarche socialiste tellement sur-proportionné, nous démontre à nouveau l'arrière pensée éléctorale qui en découle et sur ce point là je vous rejoins (mps et keserasera). icon_mrgreen

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 16 mai 2009, 10:56:00

Mais biensûr que les grêves sont polititiques. Dès que l'on fait un chois c'est forcément politique.
Quand Sarkozy décide de rendre les universités autonums  pour faciliter l'élitisme de certaines universités, c'est politique; quand Sarkozy décide de faire entrer les multinationales dans les universités afin de formater les étudiants au choix de société de ces entreprises, c'est politique.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 16 mai 2009, 12:33:00

Georges a écrit :Mais biensûr que les grêves sont polititiques. Dès que l'on fait un chois c'est forcément politique. Quand Sarkozy décide de rendre les universités autonums  pour faciliter l'élitisme de certaines universités, c'est politique; quand Sarkozy décide de faire entrer les multinationales dans les universités afin de formater les étudiants au choix de société de ces entreprises, c'est politique.

Il y a une grande différence entre le charabia de propagande socialiste et la réalité:
Bien sur que l'autonomie des Universités, et vous confodez "autonomie" avec "privatisation", est une mesure de dynamisation du cursus universitaire ! Bien sur que les diplômés de nos Université doivent être l'élite de notre nation ! Il vaut mieux avoir des élites mondiales au niveau de la recherche que des traine-savates et des bureaucrates fonctionnaires à vie, non ?
Entre les "multinationales" dans les universités ? Tu as vu ça où ? Dans les tracts du MJS ?
Mais mon cher, si ces multinationales concourrent à financer les moyens de la recherche, c'est autant d'économisé pour le contribuable, non ?
Et puis, mieux orienter les études de ceux qui constitueront les futurs grands cadres de l'économie et de la recherche scientifique, c'est "formater" les étudiants ?
Alors, à ton avis, c'est beaucoup mieux de faire de futurs sodomiseurs de diptères des "sciences sociales" ou "philopsychologiques" qui encombreront nos ANPE et grossiront les rangs des manifs' de la CGT ? Evidemment, vu sous cet angle là... On y va à la retraite des étudiants, on y va !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 16 mai 2009, 22:16:00

Keserasera, j'adore ton intervention !

Pour Nevik, bien entendu qu'il y a des maghrébins d'une culture décoiffante, d'une intelligence brillante, et d'un bon sens à toute épreuve ...

Mais pour reprendre la liste socialiste belge, ce ne sont pas ceux-là que tu retrouves ! Et une bonne partie de ces brillantes recrues donnent des boutons à la Sûreté de l'etat, c'est te dire ! 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
nevik
Messages : 31
Enregistré le : 11 mai 2009, 00:00:00
Localisation : nord

Message non lu par nevik » 17 mai 2009, 21:31:00

Merci Keserasera pour cette brillante intervention.
Tu offres une explication claire et compréhensible, un véritable argument !

Désolé Georges mais soit tu n'as rien compris aux réformes proposées, soit tu manques d'information, soit tu n'as que seul lecture les tracts syndicaux ?
(peut être même est-ce le cumule de ces raisons qui te pousse à tout mélanger)
La compréhension des réformes ne se résume pas par la lecture d'une presse orientée dans le sens que l'on désire : Libération, Marianne et autres c'est sympa ... mais il faut savoir comparer et analyser et surtout ouvrir les yeux sur le reste du monde  !

Mps, comme tu es Belge, tu es sans aucun doute beaucoup plus apte à juger du contenu des listes socialistes en Belgique que nous Français  icon_mrgreen

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 17 mai 2009, 21:45:00

Mais biensûr ! ceux qui ne sont pas d'accord avec les réformes de Sarkozy ne les comprennent pas, c'est bien connu. Tous les chercheurs, professeurs, étudiants... sont des imbéciles, ils sont incapable de voir ce qui est bien pour eux. C'est un peu commes les professeurs de médecines, infirmières... qui ne comprennent rien aux réforme de l'hôpital et des services de santé. Il n'y a que les membres du gouvernements et les UMPétistes qui sont intelligents.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 17 mai 2009, 21:49:00

Bonjour,

La réussite de l'université, c'est d'abord la réussite de ses étudiants": la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Valérie Pécresse a estimé samedi qu'il fallait "mettre les bouchées doubles" pour rattraper les cours et "combler le retard accumulé" dans les établissements qui ont connu des blocages, afin que les examens puissent se tenir "avant la fin de l'année".

C'est un objectif "réalisable si tout le monde y met du sien", a souligné la ministre sur France Info en excluant fermement toute idée de "brader les diplômes 2009". "Il n'est pas possible de changer ce qui fait la valeur du diplôme, c'est-à-dire le contrôle de toutes les matières", a-t-elle dit, en excluant également toute remise en cause de l'autonomie des universités, l'un des éléments déclencheurs du mouvement.
La "barque de réformes" était peut-être "très chargée" mais revenir sur l'autonomie serait "une fatale erreur", a-t-elle considéré. "Tout le monde est las de ces blocages" mais "tout arrêter" serait "la pire des solutions".

Avec les rattrapages de cours, il se peut qu'il ne soit "pas possible dans toutes les universités de tenir les examens avant juillet" et qu'il faille "envisager des examens avant septembre", a-t-elle observé tout en rappelant qu'il n'y aurait "pas de diplômes sans cours effectifs".

Les diplômes universitaires seront ils bradés ? Tout ces élèves non grévistes ont ils perdu une année s'ils devaient rater leur diplôme ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 mai 2009, 05:10:00

[table cellpadding="0" cellspacing="0" border="0" width="100%"][tr][td colspan="2" rowspan="1"][hr][/td][/tr][tr][td colspan="2" rowspan="1"]Mais biensûr ! ceux qui ne sont pas d'accord avec les réformes de Sarkozy ne les comprennent pas, c'est bien connu. Tous les chercheurs, professeurs, étudiants... sont des imbéciles, ils sont incapable de voir ce qui est bien pour eux. C'est un peu commes les professeurs de médecines, infirmières... qui ne comprennent rien aux réforme de l'hôpital et des services de santé. Il n'y a que les membres du gouvernements et les UMPétistes qui sont intelligents.[/td][/tr][/table]

Je ne sais pas, Georges, si tu es conscient de la naïveté et de l'arrogance de tes propos ...

Ni dans les universités, ni dans les hopitaux, tu ne trouves de majorité d'acteurs opposés aux réformes. Ce sont quelques poignées de braillards, entre protection de leurs sinécures et combats politiques que tu entends. 

L'immense majorité ne fait que subir leurs délires minables.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
nevik
Messages : 31
Enregistré le : 11 mai 2009, 00:00:00
Localisation : nord

Message non lu par nevik » 18 mai 2009, 09:06:00

Georges a écrit : Mais biensûr ! ceux qui ne sont pas d'accord avec les réformes de Sarkozy ne les comprennent pas, c'est bien connu. Tous les chercheurs, professeurs, étudiants... sont des imbéciles, ils sont incapable de voir ce qui est bien pour eux. C'est un peu commes les professeurs de médecines, infirmières... qui ne comprennent rien aux réforme de l'hôpital et des services de santé. Il n'y a que les membres du gouvernements et les UMPétistes qui sont intelligents.

Et bien figures toi Georges, on peut être ouvrier, chômeur et même RMISTE et avoir de la curiosité et savoir comparer ses sources. Le fait d'être infirmier, médecin, professeur ou chercheur ne nous place pas au dessus de la société.
J'ai dans mon entourage plusieurs profs et aucun de ceux avec qui j'ai discuté n'avait lu un quelconque projet de loi. Par contre ils connaissaient par coeur le contenu de leurs tracts.
Il y a georges un problèmes "franco-français" culturel depuis 1968, c'est l'opposition systèmatique au pouvoir et le contrôle absolu des syndicats. D'ailleurs ce constat concernant la France est également fait par plusieurs pays européens, nous sommes perçus comme un pays qui refuse le changement et qui se croit au dessus du lot par ses prises de positions excessives (grèves, blocages, etc...) alors quer certaines réformes que nous souhaitons mettre en place sont très efficaces dans plusieurs états et ont faits leurs preuves.

Et pour appuyer mps, Georges heureusement les chercheurs, des médecins etc qui ne sont pas tous de l'avis des manifestants .... oserais-tu affirmer que ceux là sont plus c... que les autres ?

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 18 mai 2009, 09:38:00

Non mais c'est la dialectique des gens de "gôche" qui est reprise d'ailleurs par nos médias !
Où ai-je dit, où avons nous dit que "TOUS" les chercheurs, étudiants, lycéens, professeurs... étaient des "imbéciles" ?
Moi aussi, j'ai dans mon entourage des professeurs qui estiment que la réforme des universités est indispensable. Des professeurs qui me disent que malheureusement une minorité trés active et trés politisée fait la loi dans l'EN (Claude Allègre l'avait d'ailleurs dénoncé) et qu'il fallait être circonspect devant les déclarations des journalistes lorsqu'ils disent "LES" étudiants, "LES" professeurs, etc... etc...
L'éducation nationale est malheureusement toujours entre les mains des syndicats les plus conservateurs qui soient mais qui sont les véritables "patrons". Même chose dans la fonction publique en général, ou il suffit d'une minorité pour bloquer le système, une minorité qui diffuse bien sur des slogans volontairement alarmistes pour entraîner les hésitants qui n'ont pas eu le temps, et pour cause, de lire les textes proposés. C'est ce que j'appelle moi du terrorisme intellectuel !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 mai 2009, 10:26:00

Que dire de mieux et de plus juste ? icon_confused

Mais toujours cette question lancinante : comment les étudiants se laissent-ils faire ?
Une bonne guerre de communiqués, et quelques videurs pour les piquets estudiantins, voire une plainte en bone et due forme au Parquet,  et tout aurait été réglé en 24 heures ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré