Les centristes se rassemblent à lyon autour de Borloo

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 05 sept. 2010, 00:42:00

Bonjour,
 Jean-Louis Borloo a salué les retrouvailles des familles centristes de la droite, qu'il a réunies samedi à Lyon. «Enfin !», a lancé à la tribune devant plusieurs centaines de cadres et militants, le patron des Radicaux pour saluer le rassemblement de «ces grandes familles de pensées qui ont toujours été présentes, ensemble ou alternativement, aux grands moments de l'histoire de la République».    Le ministre de l'Ecologie a appelé sociaux et libéraux du centre à travailler désormais «ensemble sur dix grands chantiers stratégiques». «Mais on ne le fera pas contre nos amis» de l'UMP, a-t-il prévenu en balayant la question de son éventuelle candidature en 2012. «Nous ne sommes pas là par désamour ou désaccord», a-t-il ajouté en défendant les réformes réalisées depuis 2007 (cartes judiciaire, militaire, RSA, réforme de la taxe professionnelle, etc.) L'ancien maire de Valenciennes, qui avait rejoint tardivement le candidat Nicolas Sarkozy en 2007, a rendu un hommage appuyé à ce «président pas conventionnel, pas formaté» et à sa gestion de la crise financière à l'automne 2008 qui fut «l'automne de tous les dangers». Daubresse opposé à la candidature de Borloo Pour l'avenir, il a tracé des «axes stratégiques» : «réinventer la gouvernance», réfléchir à une «convergence de la fiscalité du capital et du travail», «former les jeunes» exclus des dispositifs existants, relancer de «grands projets industriels dans une Europe qui est en concurrence avec elle-même et divise ses champions», et «développer, en les respectant, les deux Eldorados que sont l'Afrique et les océans». Le Nouveau Centre était venu en force pour répondre à l'appel du patron des Radicaux, représenté notamment par son président exécutif Jean-Christophe Lagarde, son porte-parole Maurice Leroy, la secrétaire d'Etat Valérie Létard et le jeune eurodéputé Damien Abad. Mais, son président, Hervé Morin, était absent. Plusieurs membres du gouvernement ont également fait le déplacement à Lyon, notamment Fadela Amara, Chantal Jouanno, Michel Mercier, ou Benoist Apparu. Le ministre de la Jeunesse Marc Philippe Daubresse, centriste de l'UMP dont il est secrétaire général adjoint, qui était présent à Lyon, s'est dit opposé à une candidature de Jean-Louis Borloo pour la présidentielle de 2012, estimant que la France «n'a pas besoin de candidatures qui créent des problèmes». «A l'heure où certains grillent les étapes en se focalisant sur la prochaine présidentielle, notre priorité est la réussite de la seconde moitié du quinquennat», affirme-t-il dans un communiqué.  Qu'en pensez vous ?   A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 05 sept. 2010, 08:05:00

Oh mon dieu !... Borloo n'est pas un centriste ! On ne peut être centriste (ni radical) quand on est ministre de sarko... allons, voyons, soyons sérieux... dès l'acceptation du maroquin, on devient n'importe quoi avec ns sauf centriste.
Quant aux centristes qui environnent Borloo c'est à peu près tout sauf des centristes !
C'est aussi absurde qu'imaginer Lyon au centre de la France... même si Lyon est une ville centriste ! icon_cool
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 05 sept. 2010, 09:45:00

Ah, et c'est quoi, un centriste ?

Un socialiste qui est dans le gouvernement, ce n'est plus un socialiste ?

Tu vas encore en excommunier  beaucoup, comme ça ? icon_biggrin

Sarkozy a voulu un gouvernement innovant, pluriel, et représentant la plupart des sensibilités françaises.  Il est normal  que chacune de ses tendances s'exprime et fédère, dans une synergie constructive, comme le fait Borloo.

Bref, d'un côté, il y a ceux qui, toutes orgines confondues, pensent, trvaillent, font avancer la France, et de l'autre les empaillés qui n'inventent rien, et se contentent de ccritiquer.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 05 sept. 2010, 09:58:00

Si l'empaillé est pour moi, tu te doutes bien que je ne vais pas te répondre...
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 05 sept. 2010, 13:17:00

Borloo est envoyé en mission pou réviter une candidature d'un responsable Nouveau Centre....Que les centristes s'expriment, au sein de la majorité est une chose saine pour la démocratie, mais qu'on cherche à manoeuvrer ainsi et à créer des candidatures pour en dissuader d'autres sont des agissements malsains....Mais, je crois, j'espère et je pense sincèrement que cela est en train de prendre fin..Vivement 2012 !

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré