Mon fils le gitan, le "sale gitan"

Vous souhaitez parler des Français, de leurs origines (régions françaises, de leur cultures... ), et ceux dont on ne parle pas (SDF, sans papiers...) c'est ici
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26109
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 07 sept. 2010, 09:51:00

http://premiereslignes.blogs.nouvelobs. ... -fils-le-g…
Mon fils le gitan, le "sale gitan"

C'était il y a quelques mois, dans un village cossu de Normandie, entre l'autoroute de l'Ouest et Lisieux. Des maisons à colombages, du lierre au mur, plusieurs petits chateaux de notables. Le dernier HLM se trouvait à vingt kilomètres, vers les Yvelines. Le genre d'endroit où l'on ressent une torpeur reposante à peine a-t-on ouvert la portière de la voiture. La campagne.

J'étais venu là passer quelques jours de vacances en famille. Mon garçon de 12 ans avait invité un copain. Ils étaient partis tous les deux en vélo jouer sur le terrain de foot municipal. Un beau terrain désert avec du gazon bien vert et des vraies cages. Irrésistible pour un gosse de douze ans. Le terrain longeait l'école du village. Pour des histoires de zone académique, les enfants du coin n'étaient pas en vacances. Par les fenêtres de leur classe, les écoliers voyaient les deux gamins taper dans le ballon.

A la récréation, les gamins sont sortis dans la cour et se sont mis à hurler : "La maitresse nous a dit que vous étiez des gitans.", "Vous avez volé les vélos ! A qui vous les avez volés ?", "Gitans ! Sales gitans ! Arrêtez de jouer sur notre terrain. Rentrez dans vos caravanes !".

Deux dangereux inconnus s'étaient glissés sans autorisation dans le terrain de foot municipal. Des gitans, forcèment des gitans.

Mon fils et son copain ont décidé de ne pas chercher les ennuis. Ils ont continué à jouer au foot mais sur le parking du terrain municipal. Un lieu public, pensaient-ils. Seulement voilà, les deux délinquants avaient été dénoncés aux autorités. Une ajointe au maire furibarde est venue les menacer d'appeller les gendarmes s'ils continuaient à jouer sur le parking, une propriété privée.

Ils se sont sauvés sous les cris des enfants de l'école : "Sales gitans ! Sales gitans !", proférés devant l'adjointe au maire impassible.

Ce jour là, ils avaient accumulé deux expériences majeures dans la vie d'un petit d'homme : la peur du lynchage et la fuite éperdue.

Je suis revenu faire un scandale à la mairie. Le maire bredouillant a appelé les gendarmes que j'ai attendus de pied ferme dans l'intention de leur expliquer les subtilités de la loi Gayssot; je trouvais assez étonnant qu'une enseignante de la république professe la haine raciale à ses élèves. Les gendarmes ne sont jamais arrivés.

Cette petite saynète authentique m'est revenue quand l'épisode Rom a commencé.

Pourquoi Sarkozy-Hortefeux s'accrochent-ils à ce point à cette diversion ?

Parce qu'elle marche. Elle satisfait une peur enracinée.

Je ne sais pas si les gamins de ce village de Normandie avaient jamais vu de gitans. Je ne pense pas. En tous cas, pas suffisamment pour faire la différence avec deux petits parisiens.

Ce n'est pas seulement de l'étroitesse d'esprit. C'est une maladie.

La haine du gitan, du Rom, s'exprime sans inhibition dans notre pays. Elle n'est que la pointe dure d'un courant de plus en plus banalisé, admis. Qui ne semble plus choquer personne. Le racisme sous toutes ses formes, au nom du mépris du "politiquement correct", se porte de mieux en mieux. Et pas uniquement chez certains commentateurs de droite extrême qui ont micro ouvert. J'avais été surpris par la vulgarité satisfaite des moqueries de l'humoriste Patrick Timsitt sur le physique des Portugais, par exemple. La définition de l'attaque raciste, c'est de s'attacher à un trait physique, ethnique, racial ou supposé tel. Dans les années 30, les plumes assassines de l'extrême droite, aimaient par dessus tout décrire le physique de l'ennemi à haïr : la lippe négroïde, le nez crochu des sémites, le teint olivâtre des levantins... C'est de nouveau à la mode. Même chez les humoristes plutôt étiquettés à gauche comme Timsitt. Et, comme tout n'est qu'histoire de marché, s'il y a une offre, c'est parce qu'il y a une demande.

On peut reprocher beaucoup de choses à Nicolas Sarkozy sauf de ne pas savoir lire les enquêtes d'opinion. Oui, la poussée xénophobe est massive, ici comme en Italie, dans les Pays Bas et à l'Est. Pour l'instant, elle se déverse contre les minorités les plus vulnérables, celles qui n'ont pas de voix. Qui ne peuvent pas se défendre.

Mais ce n'est peut être qu'un début. Car il est rare que ce mauvais génie là rentre tout seul dans sa lampe.
Paul Moreira est journaliste et grand reporter. Il a notamment collaboré pendant des années à Canal+ et a récemment travaillée en Afghanistan.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32012
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 07 sept. 2010, 13:32:00

De nombreux villages de campagnes sont confrontés à des problèmes d'ordre public causés par la présence de Gitans/Roms/Gens du Voyage/Tsiganes. Les jeunes de ces villages sont probablement bien davantage confrontés à cette réalité que les jeunes des beaux quartiers parisiens.

S'agissant des humoristes, je crois que, dans les années 70 et 80, Coluche, Desproges et Le Luron parlaient assez crument de races et d'ethnies. Il me semble même qu'aujourd'hui, on ne peut plus parler de certaines choses aussi librement que le faisaient Coluche, Desproges et Le Luron à l'époque.  

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 07 sept. 2010, 15:52:00

Paul Moreira fait d'un cas isolé une généralité européenne... Il devrait, comme "grand reporter", circuler un peu plus dans les villages de France et je pourrais lui citer des cas nombreux de racisme anti-européen sur les stades de foot réservés aux "gamins"...
Mon petit-fils s'est d'ailleurs reconverti au rugby après avoir subi un véritable terrorisme de haine raciste au sein du club de foot dans lequel il avait le malheur d'être le seul "blanc"... Et c'était un petit village des environs de Clermont-Ferrand !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 07 sept. 2010, 16:03:00

paul moreira et toute la clique de Canal + sont des gentils militants bisounours-RESF.
son enfant n'avait qu'à pas voler les vélos.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26109
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 07 sept. 2010, 16:09:00

Reductio ad gauchistum.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 07 sept. 2010, 16:44:00

Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
johanono
Messages : 32012
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 07 sept. 2010, 20:38:00

Et puis c'est bizarre, mais j'ai du mal à imaginer à des gamins s'échappant de l'école à la récré (la grille est censée être fermée) pour déferler tels une horde sauvage sur deux autres gamins. Et puis il est assez curieux que le mec reconnaisse, de vue, la maire adjointe, alors qu'il se trouve dans un village où il va rarement. 

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 08 sept. 2010, 09:32:00

Oui, c'est du roman photo pour midinettes.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20233
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 08 sept. 2010, 15:02:00

J'avoue que moi aussi cette histoire me laisse sceptique. En tout cas il y a donc bien des profs de droite, la preuve icon_mrgreen
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 08 sept. 2010, 15:03:00

Un journaliste (?) qui prône la désobéissance civile est tout à fait digne de confiance ! Qu'il ait été à Canal + n'est certainement pas une preuve de son honnêteté intellectuelle. Du roman-photo pour "humaniste" rouge, certainement !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26109
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 08 sept. 2010, 15:20:00

Donc faire son boulot de journaliste en étudiant un phénomène (la désobéissance civile), c'est prôner ce même phénomène. Intéressant. Pour info Moreira a aussi étudié les mouvements néonazis et identitaires en Europe, je ne sais pas si ça te le rendra plus sympathique
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20233
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 08 sept. 2010, 15:37:00

Il voulait sûrement infiltrer ces mouvements, cela fait partie du complot rouge :P
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 08 sept. 2010, 17:53:00

El Fredo a écrit : Donc faire son boulot de journaliste en étudiant un phénomène (la désobéissance civile), c'est prôner ce même phénomène. Intéressant. Pour info Moreira a aussi étudié les mouvements néonazis et identitaires en Europe, je ne sais pas si ça te le rendra plus sympathique
bien entendu il n'a pas étudié la résurgence du gauchisme, ou ses accointances avec les islamistes.
juste l'éternelle tartuferie du retour de la bête immonde.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26109
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 08 sept. 2010, 18:00:00

Raté :
http://www.lepost.fr/article/2009/02/13 ... es-sur-can…

(Moreira était rédacteur en chef de ce magazine "90 minutes")
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 08 sept. 2010, 18:09:00

visiblement tu ne sais pas lire. je n'ai jamais prétendu qu'il n'avait pas traité de l'islamisme, de toutes façons tout le monde dénonce les vilains islamistes, ça coute rien.
et le gauchisme?
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Répondre

Retourner vers « La France sa diversité et ses oubliés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré