Les Chinois fuient l'Algérie !

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Répondre
Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 07 sept. 2010, 11:12:00


le 05.09.10 | 11h56

De plus en plus de chinois fuient l'Algérie pour les différents problèmes qu'ils rencontrent au cours de leur installation

L'Algérie n'attire plus les chinois. Bien au contraire, elle les fait fuir désormais.

De plus en plus de sociétés chinoises abandonnent leurs activités dans notre pays et mettent les voiles sur un autre pays. Notre confrère El-Khabar a révélé dimanche que pas moins de 30 sociétés chinoises ont quitté l’Algérie en moins d’une année !

D'autre part, ils seraient plus de 1500 chinois qui ont cessé leurs activités pour divers problèmes. Selon les investigations d'El-Khabar, les industriels et commerçants chinois "ont été contraints à quitter l’Algérie suite aux mesures prises par le gouvernement algérien dans le cadre du commerce extérieur et l’obligation de prendre un associé algérien à hauteur de 51% du projet, sans oublier les problèmes de bureaucratie rencontrés sur le terrain par ces opérateurs".

Mais pour d'autres observateurs avertis, il n'y a pas que le mauvais climat d'affaires qui explique les départs massifs des investisseurs chinois de l'Algérie. Selon plusieurs témoignages, les chinois n'ont jamais cessé de se plaindre du racisme ambiant des Algériens et de leur xénophobie dont ils ont été victimes depuis leur installation dans notre pays.

Il faut savoir aussi que les chinois ont été longtemps des cibles d'agressions, de vols et de cambriolages. D'ailleurs, des affrontements terribles ont éclaté entre des ressortissants chinois et des Algériens dans plusieurs villes du pays. Il n'y a pas longtemps, les commerçants chinois se sont révoltés contre le diktat des bandes de voleurs à Bab Ezzouar. De véritables batailles rangées ont souvent été déclenchées dans ce quartier d'Alger communément appelé le "China Town".

L'insécurité et la délinquance ont fini, visiblement, par avoir raison de la patience légendaire des chinois lesquels affirment avoir tout fait pour s'intégrer dans la société Algérienne. Décidément, celle-ci, rechigne à les accepter...
Abderrahmane Semmar

http://www.elwatan.com/une/les...70_108.php

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 08 sept. 2010, 17:10:00

Il n'y a pas que les chinois pour se sauver ! icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 09 sept. 2010, 13:36:00

J'avais déjà entendu dire qu'il y avait des chinois en Algérie mais je n'ai jamais compris ce qui avait bien pu les attirer dans ce pays.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 10 sept. 2010, 09:05:00

En fait, l'Algérie devant  réaliser de grands travaux, et n'en ayant pas les moyens, a conclu de gros accords avec la Chine.

L'Empire prenait en charge le financement et la réalisation des travaux, et l'Algérie payait à tempéramment. Un  grand classique, généralement  intitulé "prêt d'etat à Etat".

Initialement, la Chine fournissait les fonds, le matériel et les matériaux, les ingénieurs et les contre-maîtres, l'exécution étant confiée à la main d'oeuvre locale.

Très vite, les chinois ont mesuré l'impossibilité de travailler avec du personnel alégérien : incompétent, grossier, tire au flanc, absentéiste malgré de beaux salaires, les travaux menaçaient de prendre 3 fois le temps prévu.

Renégociations : il a fallu importer des ouvriers chinois en masse !

Qui ont été immédiatement suivis par de petits restaurateurs chinois, des canards laqués et plein de petits commerçants indépendants asurant à ces expatriés leur consommation habituelle.

Industrieux, organisés, ces chinois n'ont pas tardé à être la cible des braqueurs, des vandales et autres persécuteurs algériens et s'en retournent donc écoeurés.

Quant aux équipes de chantier chinoises, elles n'ont qu'une idée en t^te, en finir avec ce pays de m... icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 10 sept. 2010, 13:51:00

Je vais essayer de trouver une source un peu plus objective afin de la confronter à ta version. Cela dit je suis d'accord avec ta conclusion, j'ai toujours pensé que l'Algérie était un pays de me... tenu par des autocrates incompétents.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 10 sept. 2010, 18:25:00

Un pays qui a des loukoums ne peut pas être totalement mardeux ! (yaisse ! j'ai contourné la censure !)... lalalilalaireueueueu...
PAS MORT ?... PLUS FORT !

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 10 sept. 2010, 20:11:00

Plus simplement, les chinois à Alger ça aurait pu marcher, ils ont cassé les prix pour prendre des marchés BTP, au grand dam de l'europe et ils se sont heurtés à une autre culture. Que ce soit financièrement : les chinois aiment les choses claires et le paiment d'avance ou comptant, ou : pour des raisons de culture, de religion et de conditions d'accueuil .

pierre30
Messages : 9197
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 11 sept. 2010, 07:13:00

Merci Lancelot.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 sept. 2010, 09:50:00

Pour les gastronomes, les lokoums, c'est surtout turc icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 11 sept. 2010, 10:44:00

J'ai vu un reportage sur les travaux en Algérie. Le contremaitre disait que les Chinois arrivaient à 7 heures et se mettaient tout de suite au boulot, mais que les algériens n'arrivaient qu'à 9 heures, allaient boire un café.....

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré