DES ECONOMISTES EN ROGNE...

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 08 sept. 2010, 17:04:00

Bon... c'est touffu et ardu... mais faut bien comprendre ce qui est écrit et se dire que nos vies futures et celles de nos gosses sont liées à tous ces mensonges !
http://obouba.over-blog.com/article-cri ... feste-d-ec…
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 08 sept. 2010, 20:58:00

J'applaudis des deux mais cette analyse de très grande qualité et dynamique avec des propositions
Merci pour cette information ...je me suis abonné
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 09 sept. 2010, 08:02:00

Misère ! Et ça enseigne l'économie ? Et ça se prétend économistes ?

Dans ce ramassis d'âneries navrantes, je relève l'affolement de ces glandus à l'idée qu'on diminue le nombre de fonctionnaires partout.

Un économiste (un vrai) connait le ratio moyen entre "administratifs" et "productifs". Autrement dit en l'occurence, entre fonctionnaires et population active.

Quel serait l'avenir d'une société qui aurait trois ouvriers ou techniciens, et 50 personnes pour les administrer ?

Il y a aussi une très jolie parabole de courses de kayak, où à chaque défaite, le team augmente le nombre de bareurs, donneurs de cadence, calculateurs de routes, en diminuant forcément le nombre de rameurs jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un, et qu'on le vire pour rendement insuffisant icon_biggrin

Si tu es preneur de ce genre de niaiseries, gibet, je pense que tu n'as pas analysé ce que tu lisais ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 09 sept. 2010, 08:14:00

GIBET a écrit : J'applaudis des deux mais cette analyse de très grande qualité et dynamique avec des propositions
Merci pour cette information ...je me suis abonné
GIBET
Pas mieux ....

pierre30
Messages : 9273
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 09 sept. 2010, 19:11:00

Je suis entièrement d'accord avec la conclusion du texte.
Par contre je suis largement en désaccord avec certaines analyses et avec la majorité des propositions qui me paraissent totalement irréalisables dans l'Europe d'aujourd'hui. Elles sont même parfois nuisibles lorsqu'il s'agit des dépenses publiques qui sont vues comme des soutiens à la croissance sans discerner les dépenses utiles, de celles qui sont des gaspillages dûs à une fonction publique parfois inefficace.

L'attribution de tous les problèmes actuels aux marchés financiers me parait également erronée. Ces marchés ont connu des dérives qui les ont éloignés de leur raison d'être : permettre le financement des entreprises. Les reponsables de ces dérives sont les politiques qui ont supprimé les régulations. L'autre cause fondamentale de la crise est la bulle de crédit voulue également par les politiques qui ont ainsi satisfait la soif de consommation des citoyens sans pour autant augmenter le PIB et ont ainsi assuré leur réélection.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 09 sept. 2010, 20:04:00

 
Elles sont même parfois nuisibles lorsqu'il s'agit des dépenses publiques qui sont vues comme des soutiens à la croissance sans discerner les dépenses utiles, de celles qui sont des gaspillages dûs à une fonction publique parfois inefficace.
Je pense qu'aux yeux de l'auteur le tri était déjà fait : Aucun gaspillage n'a jamais été source de profits.


 
L'autre cause fondamentale de la crise est la bulle de crédit voulue également par les politiques qui ont ainsi satisfait la soif de consommation des citoyens sans pour autant augmenter le PIB et ont ainsi assuré leur réélection.
Ce n'est pas faux mais la finance bénéficie d'une autonomie telle que finalement un des enseignements de la crise est qu'elle est capable de prendre le monde en entier en otage, les politiques volant à leur secours pour éviter un crash total. Ou se situe la responsabilité ?

Moi je la mettrais sur le compte du capitalisme financier, monstre de complexité et d'arnaques qui n'a même pas pour limite sa propre existence tant ce secteur est sur que l'on ne peut se passer de lui.

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 10 sept. 2010, 05:45:00

pierre30 a écrit :Je suis entièrement d'accord avec la conclusion du texte. Par contre je suis largement en désaccord avec certaines analyses et avec la majorité des propositions qui me paraissent totalement irréalisables dans l'Europe d'aujourd'hui. Elles sont même parfois nuisibles lorsqu'il s'agit des dépenses publiques qui sont vues comme des soutiens à la croissance sans discerner les dépenses utiles, de celles qui sont des gaspillages dûs à une fonction publique parfois inefficace.

L'attribution de tous les problèmes actuels aux marchés financiers me parait également erronée. Ces marchés ont connu des dérives qui les ont éloignés de leur raison d'être : permettre le financement des entreprises. Les reponsables de ces dérives sont les politiques qui ont supprimé les régulations. L'autre cause fondamentale de la crise est la bulle de crédit voulue également par les politiques qui ont ainsi satisfait la soif de consommation des citoyens sans pour autant augmenter le PIB et ont ainsi assuré leur réélection.
Donc on éxonère les banquiers et autres hauts-financiers de toute faute...!
Bin pas moi... et loin de là encore. D'autant que personne aujourd'hui ne croira que les politiques ont le moindre pouvoir sur la finance. Ni qu'ils l'ont jamais eu.
PAS MORT ?... PLUS FORT !

pierre30
Messages : 9273
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 10 sept. 2010, 05:54:00

Le capitalisme financier est un outil. Les gens qui y travaillent exercent dans un cadre qui est défini par les politiques. Cela ne les exempte pas de responsabilité morale, mais ils restent pour la plupart dans la légalité. Par contre les politiques sont eux directement responsables des dérives. Il serait bon que les électeurs s'en rendent compte.

Quant à la bulle de crédit, il est vrai qu'elle a été confortable pour ceux qui en ont bénéficié. Mais il est un peu facile de rejeter la faute sur le capitalisme financier, c'est à dire une vague entité. Ensuite les gens voteront à gauche à la prochaine élection tout en se satisfaisant du prix de leur maison qui a pris 30% en 4 ans. Cela, ça s'appelle de l'hypocrisie.

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 10 sept. 2010, 06:04:00

Pierre30 :"Ensuite les gens voteront à gauche à la prochaine élection tout en se satisfaisant du prix de leur maison qui a pris 30% en 4 ans. Cela, ça s'appelle de l'hypocrisie."
Exonérons la finance et passons ça au débit du lampiste, c'est mieux !
Non, je pense toujours que le fumeur n'est pas responsable de la cigarette qu'il pompe et qui le pompe mais bien celui qui a transformé la plante, tabac, en clope !
PAS MORT ?... PLUS FORT !

pierre30
Messages : 9273
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 10 sept. 2010, 06:08:00

Et le fumeur ? Il n'a aucune responsabilité ?

pierre30
Messages : 9273
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 11 sept. 2010, 07:46:00

Une précision à propos des gens qui se réjouissent de voir le prix de leur maison augmenter : ces gens se logent dans leur maison et si ils la vendent, ils font une plus value. Mais il doivent alors acquérir un autre logement qui a augmenté également. Donc ils n'ont rien gagné. Par contre, le jeune qui veut se loger et n'a rien à vendre est obligé de faire de la coloc ou d'acheter un taudis.
Il est où l'avantage de la spéculation immobilière ?
Quant à l'emprunt sur 20 ans qui achète un bien qui vaut plus cher à la sortie ? Ben c'est dommage d'avoir acheté dès la départ un bien trop cher. Il aurait mieux valu moins de spéculation et faire un emprunt sur 10 ans qui aurait libéré plus tôt l'acheteur de sa charge.

Le seul avantage est d'obliger les gens à acheter leur logement. Cela fait gagner de l'argent aux promoteurs, et aux banquiers, aux notaires et crée de l'emploi. Question : est-il avantageux de se sentir obligé de faire quelque chose ? Il est vrai que ça augmente le PIB. Mais on a vu ce que ça donnait en 2009 !

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 11 sept. 2010, 07:53:00

D'accord là dessus !
PAS MORT ?... PLUS FORT !

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 11 sept. 2010, 08:33:00

Oui, c'est tout a fait vrai. 

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 sept. 2010, 09:18:00

Une précision à propos des gens qui se réjouissent de voir le prix de leur maison augmenter : ces gens se logent dans leur maison et si ils la vendent, ils font une plus value. Mais il doivent alors acquérir un autre logement qui a augmenté également. Donc ils n'ont rien gagné. Par contre, le jeune qui veut se loger et n'a rien à vendre est obligé de faire de la coloc ou d'acheter un taudis.
Il est où l'avantage de la spéculation immobilière ?
Quant à l'emprunt sur 20 ans qui achète un bien qui vaut plus cher à la sortie ? Ben c'est dommage d'avoir acheté dès la départ un bien trop cher. Il aurait mieux valu moins de spéculation et faire un emprunt sur 10 ans qui aurait libéré plus tôt l'acheteur de sa charge.

Le seul avantage est d'obliger les gens à acheter leur logement. Cela fait gagner de l'argent aux promoteurs, et aux banquiers, aux notaires et crée de l'emploi. Question : est-il avantageux de se sentir obligé de faire quelque chose ? Il est vrai que ça augmente le PIB. Mais on a vu ce que ça donnait en 2009 !
Hum ...

1°. Il y a deux raisons principales à l'augmentation du prix des logements :

- les prescriptions et règlementations urbanistiques toujours plus nombreuses qui en majorent objectivement les prix ;
- laloi de l'offre et de la demande: quasi plus de terrains en ville, accroissement de la population, rréfaction des biens.
- j'ajoute encore, de manière cojoncturelle, la méfiance des épargnants pour es produits financiers, et donc leur report sur l'immobilier.

2°. Qui a dit qu'un jeune devait acheter son logement ? Et quel logement ? Comment un jeune peut-il prévoir quelle sera sa composition de famille, son lieu de travail etc, dans 15 ou 20 ans ? Pourquoi l'endetter en outre, lui faire subir toutes les charges d'un propriétaire, quand il peut simplement louer à prix fixe, en connaisance de causes, et sans surprise ? Surtout dans un pays qui rejette la déduction fiscale des intérêts d'un prêt ?

3°. quelle différence pour un promoteur de construire pour un propriétaire-bailleur, ou pour un acquéreur direct ? aucune.
 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

pierre30
Messages : 9273
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 11 sept. 2010, 09:30:00

1° tu as oublié la spéculation immobilière qui s'auto-entretient grâce à des taux d'intérêt maintenus bas artificiellement par une banque centrale.
2° chacun fait ce qui lui plaît. De plus, je ne parlais pas des ados mais des jeunes couples qui, s'ils n'achètent pas avant que les enfants leur pompent tous leurs revenus, auront de plus en plus de mal à la faire.
3° tu as raison. Ce que je conteste, c'est la frénésie qui fait monter les prix. Cela n'a d'intérêt que pour celui qui place de l'argent dans l'immobilier comme il le ferait à la bourse. Pour la personne qui veut simplement se loger (la majorité conviens-en), c'est un handicap majeur. En gros ça aide les gens qui ont de l'argent au détriment des autres. C'est ce qu'on appelle la spéculation et ses effets négatifs : la spoliation des gens qui produisent au bénéfice des joueurs de casino.

Je vais finir par rejoindre ne NPA si je n'y prends garde icon_cry .

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré