Le grand Paris de la police est un "succès"

Venez parler de notre sécurité ( la police, la violence... ) mais aussi venez parler de la sécurité sur le web ( piratage, compte bancaire... )
Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 16 sept. 2010, 14:00:00

Tout à fait ! Au nom des slogans libertaires de Mai 68, on en est arrivé à l'anarchie dans l'éducation (sic) nationale, comme par exemple "il est interdit d'interdire"... Il suffit de voir les inepties enseignées dans les IUFM (lire l'excellent livre de Rachel Boutonnet, "Journal d'une institutrice clandestine", éditeur Ramsey, ou encore "La fabrique du crétin" de Jean-Paul Brighelli, et beaucoup d'autres encore...)
Oui ces enseignants là ont cassé l'un des piliers de notre société. Ils en récoltent les fruits !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 16 sept. 2010, 14:07:00

De là à déduire qu'ils sont responsables de la situation actuelle, il y a quand même un pas. Je croyais que c'était la faute des immigrés/musulmans et de leur incompatibilité culturelle avec l'autorité ? icon_cheesygrin
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 16 sept. 2010, 14:15:00

Ils en sont responsables tout simplement parcequ'ils ont entre leurs mains, l'éducation de nos enfants, que ce sont eux qui les "forment" à être des adultes. Des adultes qu'on retrouve aujourd'hui dans cette "opinion publique" perméable aux slogans de la gauche et des syndicats, opinion publique qui a été façonnée dans le fonctionnement de sa pensée par ces enseignants "soixanthuitards" !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 16 sept. 2010, 14:31:00

Ah, pardon, dans ma petite liste j'ai aussi oublié "les parents démissionnaires".
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 16 sept. 2010, 15:43:00

keserasera a écrit :Ils en sont responsables tout simplement parcequ'ils ont entre leurs mains, l'éducation de nos enfants, que ce sont eux qui les "forment" à être des adultes. Des adultes qu'on retrouve aujourd'hui dans cette "opinion publique" perméable aux slogans de la gauche et des syndicats, opinion publique qui a été façonnée dans le fonctionnement de sa pensée par ces enseignants "soixanthuitards" !
Alors cela devrai s'arranger, vu que comme toi les enseigant soixantehuitards, sont comme toi à la retraite.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 16 sept. 2010, 17:36:00

Malheureusement ces enseignants ont aussi pollué les IUFM et y ont fait des petits...
Quand à la "démission des parents", là encore elle découle de l'explosion des familles et du sabotage de l'autorité parentale par les enseignants et leurs grands gourous de l'EN, qui remonte d'ailleurs bien avant mai 1968, lorsqu'on a décidé de supprimer les devoirs et les leçons à la maison et qu'on a mis les parents dans l'impossibilité d'aider leurs enfants. L'adoption des maths dits "modernes" en est un exemple. La stratégie consistait à démontrer aux parents que l'éducation était du ressort des maîtres et qu'ils n'avaient rien à y redire. Ceux qui voulurent s'accrocher et défendre leur rôle prépondérant d'éducateurs furent livrés à la vindicte des "progressistes"... On voit le résultat !
J'ai quand à moi toujours lutté pour qu'on revienne au titre d'Instruction Publique, en lieu et place d'éducation nationale (sic)...
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59995
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 16 sept. 2010, 17:49:00

"lorsqu'on a décidé de supprimer les devoirs et les leçons à la maison et qu'on a mis les parents dans l'impossibilité d'aider leurs enfants."

meuh ?

"La stratégie consistait à démontrer aux parents que l'éducation était du ressort des maîtres et qu'ils n'avaient rien à y redire."

re-meuh ?

Visiblement, on ne vit pas au même siècle.

C'est quoi l'instruction publique ? Quelle différence avec l'éducation nationale ?

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 16 sept. 2010, 18:04:00

Non, moi j'ai vécu au XXème et toi tu es du XXIème. mais lorsqu'on me demande quelles sont les raisons des problèmes rencontrés aujourd'hui, il me semble évident de remonter l'historique des problèmes d'éducation.
Quand à la différence entre Instruction Publique et Education Nationale, il faut bien sur que j'explique. Nous ne sommes pas du même siècle !

INSTRUCTION et non pas EDUCATION. J'ai expliqué pourquoi ça me semblait évident, l'éducation étant du ressort des PARENTS.
PUBLIQUE et non pas NATIONALE. Là encore ça me semble évident tellement cette "éducation" n'a plus rien de "nationale". Exemple: l'enseignement de l'Histoire...
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59995
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 16 sept. 2010, 18:07:00

L'éducation est nationale car elle est délivrée par la nation et qu'elle est la même pour tous. "Nationale" n'a rien à voir avec ce qui y est enseigné. On peut changer un mot en un autre, mais je suppose qu'il y a des changements concrets qui vont avec ? Quels sont-ils ?

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20367
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 16 sept. 2010, 20:26:00

L'éducation n'est pas du seul ressort des parents, et l'école a de tout temps joué un rôle. C'est à l'école qu'on apprend à se comporter en groupe hors de la fratrie, et hors de l'autorité parentale, ou alors ce sera au scout, en colonie...
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 16 sept. 2010, 20:45:00

Bon, constat : kéké nous fait un caca nerveux : Il ne supporte ni les 68 tards (et leur descendance UIFMisque)  ni les maths modernes, qui auraient coupé aux parents la faculté de suivre et d'aider les enfants durant leur glorieuse scolarité.

Ben heureusement qu'on ne l'a pas écouté car sans maths modernes, pas d'informatique .... et si le pétrole est sans conteste à l'origine d' une croissance économique sans précédent, la révolution suivante est bien l'informatique, qui permet a la fois, la conaissance partagée et accessible, la productivité, et un boom techno sans précédent. C'est le nouveau pétrole du 21eme .....

En même temps, on ne peut demander à quelqu'un qui juge les maths modernes de cette façon :

 
c'est kéké qui a dit :

L'adoption des maths dits "modernes" en est un exemple. La stratégie consistait à démontrer aux parents que l'éducation était du ressort des maîtres et qu'ils n'avaient rien à y redire.
d'avoir la lucidité nécessaire pour admettre cela.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59995
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 16 sept. 2010, 20:49:00

En passant, sans maths modernes, pas d'extraction de pétrole possible.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 16 sept. 2010, 21:00:00

Oui, mais alors juste en passant ...  icon_cheesygrin

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 16 sept. 2010, 21:10:00

Je suppose que kéké, par "maths modernes", entends les fameuses "patates" et autres théories ensemblistes enseignées en primaire vers 70-début 80. Ca n'a pas duré très longtemps (abrogé par la gauche en 1983, salauds de gauchisses !), donc l'argument ne tient pas, surtout pas pour expliquer la situation actuelle 30 ans après. Et puisque certains aiment les témoignages anecdotiques, j'ai moi-même subi cette idiotie ce qui ne m'a pas empêché d'atteindre Bac+8 dans le domaine scientifique (comme toute ma génération d'ailleurs, y compris nos récents médaillés Fields).
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 16 sept. 2010, 21:18:00

Ach so ! les patates, je m'en souviens très bien ..... et pas qu'a la cantine. Rigolo, enfin moi j'aimais bien, les applications inter patates, et tout et tout .... ça changeait de la géométrie, plus terre à terre ....

Répondre

Retourner vers « Notre sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré